Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 05:16
BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Le village d'Apricale (veritable chateau de cartes)

Le littoral proche de Vintimille n’est qu’à 14 kilomètres de là. Nous nous trouvons seulement à 50 km de Nice. Le village a été fondé au 10e siècle par les Comtes de Vintimille, puis passa dans les mains des Doria à la fin du 13e siècle. Au 16e siècle, les Grimaldi de la principauté de Monaco détruisirent le château construit par les Doria.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

A la fin du 18e siècle, le bourg (borgo) est annexé à la France… et à la chute du 1er Empire, revient au Royaume de Piémont-Sardaigne dirigé par le senat souverrain du Comté de Nice, puis ensuite, au Royaume d’Italie. De cette histoire il en reste une âme, une identité.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Ici, les baskets sont indispensables, car, pour une balade réussie, comptez sur quelques belles enjambées, parfois bien musclées. Un peu au hasard, on plonge alors dans les entrailles du village, on lève les yeux au ciel pour admirer les hautes maisons de pierre, on se perd dans de mystérieuses ruelles étroites (vico et vicolo), des passages voutés (carugi), on admire les fresques murales, on joue à trouver son chemin comme dans un labyrinthe, on écoute le silence et les pierres raconter leur histoire… Rien qu’en se baladant, on prend toute l’ampleur de l’âme d’Apricale.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Le nom Apricale vient de « aprico » qui a le sens d’adret, donc d’un versant exposé au soleil et lumineux, par opposition au versant dominant le Rio San Rocco au Nord qui était qualifié de « opaco », l’hubac obscur.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

On aperçoit le Château qui domine le village dont on peut deviner que certaines rues sont plutôt pentues ! Depuis le parking supérieur, on remonte vers le haut du village par la via Cavour,  et San Antonio puis Martiri qui offrent de superbes passages voutés. Si on lève les yeux, en cheminant dans ces petites rues pittoresques, une foule de peintures, sculptures, statues, s’offrent au regard du promeneur.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE
BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Même les boites aux lettres sont peintes par des artistes. Certains recoins sont d’un charme particulier ! Au cœur du village, sur la place Vittorio Emanuele II  (Victor Emmanuel, roi de Sardaigne et comte de Nice) se dressent l’oratoire San Bartolomeo. En face, l’église paroissiale de la Purification de la Vierge Marie, principal édifice religieux d’Apricale.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

La Place Victor Emmanuel roi de Sardaigne, Prince du Piemont, Comte de Nice

A droite de l’Eglise, la terrasse et le jardin du Château de la Lucertola, construit au 11e siècle auxquels on accède par la raide montée. A la petite terrasse du café restaurant (ici, on y mange les raviolis à la bourrache), la place servaient autrefois aux consuls médiévaux pour rendre justice, depuis les longs bancs de pierres situés sous les arcades : l’homicide était puni d’ensevelissement vivant, les femmes adultères étaient décapitées, les voleurs de bétail, quant à eux, pouvaient choisir entre être amputés d’un pied ou d’une main…

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE
BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

En descendant la ruelle jusqu’en bas du village, on atteint une église des plus charmantes, Santa Maria degli Angeli : sur le coté de la placette, on ne manquera pas non plus la grotte dédiée à la Madone de Lourdes (Grotta Madonna di Lourdes). Véritable lieu de méditation, on y vient pour prier ou tout simplement pour allumer une bougie.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

En Italie la foi n'a pas de limite. Ici sur la meme place, deux églises se font face.

Croyant ou pas, cette grotte est à voir absolument. On reprend la moto et la route se poursuit jusqu’au prochain village, situé en nid d’aigle dans la montagne. Nous sommes à Baiardo, qui, comme celui de Bussana Vecchia (voir mon article ) a vécu un épisode dramatique.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE
BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Baiardo est un village de 278 habitants à l’est d’une crête qui descend vers Apricale. Il est perché sur un contrefort descendant du Monte Ceppo (1627m). Ses maisons s’étagent entre 850 et 900 mètres d’altitude. Le nom du village viendrait de « Bajardo » = Bayard, le nom du destrier du valeureux chevalier Roland (Rinaldo).

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Le village était auparavant un village médiéval gouverné par une colonie Romaine. Malgré sa reconstruction après un important tremblement de terre, on peut encore constater les dégâts à ce jour. Le mercredi des Cendres a eu lieu en 1887, un grand séisme qui a frappé Baiardo. Les visiteurs ressentent toujours un sentiment étrange en réalisant les faits. Le village de Baiardo montre toutefois un charme atypique.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

La vallée du Merdanzo entre Vintimille et Sanremo

Ce matin là, un grand nombre d’habitants était réuni en masse dans l’église pour célébrer le Mercredi des Cendres. Dans la religion chrétienne le mercredi des Cendres marque le 1er Jour du Carême qui va durer 40 jours. Chaque fidèle se marquait au front d’une tache de cendres, pour montrer que l’homme n’est que poussière.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Le Village de Baiardo

Ce matin là, environ 650 personnes assistaient à cette cérémonie qui était une coutume très observée dans la région. Soudain, c’est le drame, la première secousse fait tomber entièrement la voûte sur la foule. Seule, la partie couvrant le maître autel a été épargnée. Ainsi le prêtre vit s’effondrer, l’église sur les fidèles. En quelques secondes ce lieu de culte, s’est transformé en véritable tombeau géant. Sur les côtés, seulement sous les voûtes basses, quelques personnes sont restées saines et sauves.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE
BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

La presse indiquera que la scène qui suivit ce malheur est indescriptible. Les cris des victimes et l’appel des parents accourus sur les ruines, furent déchirants. Au cours des journées de mercredi et jeudi, 220 victimes furent retirées des décombres. Ils seront tous enterrés dans une fosse commune remplie de chaux et creusée par les soldats du 13ème régiment d’infanterie en garnison à San Remo.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Le déblaiement s’effectua avec le concours de 150 ouvriers des chemins de fer et 150 jeunes des environs. Quant aux nombreux blessés, ils furent installés sous des tentes et soignés par des docteurs venus de San Remo. Le maire de cette commune du littoral fit parvenir des vivres et des couvertures.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Chiesa di San Nicolò (église de Saint Nicolas)

Ce matin du mercredi 23 février 1887, en Ligurie et dans le Comté de Nice, s’est produit l’un des tremblements de terre le plus catastrophique qu’ait connu le sud méridional de la France et le nord dec l'Italie, faisant 635 morts et 555 blessés sur la Riviera Ligure. Ce séisme qui devait probablement avoir une magnitude comprise entre 6.5 et 6.8, a eu comme intensité maximale 10.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Ce tremblement de terre a été ressenti sur un vaste territoire, jusqu’au delà de Montpellier à l’ouest, à Bâle au nord, à Venise et à Rome à l’est, dans toute la Corse et jusque dans le nord de la Sardaigne, soit sur un rayon de 300 km depuis l’épicentre, ce qui représente une étendue supérieure à environ 300 000 km2.

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE
BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Nous reprenons la route pour regagner Nice et au passage du village de Dolceaqua, je ne peux m’empêcher de m’arrêter un instant pour prendre la photo du pont en dos d’âne et du château des Doria. Je connais ce village par coeur et pourtant celui ci m’émerveille toujours autant…

 
BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

Je rappelle au passage que les villages de la vallée de la Nervia et du Merdanzo bien qu’aujourd’hui sous administration italienne faisaient tous parti du Comté de Nice historique.

A la sortie de Vintimille sur la route de Bordighera, il faut prendre la direction Camporosso. On y trouve: Dolceaqua, Pigna, Rocchetta Nervina, Apricale, Perinaldo, Isolabona....Contado di Nizza (Comté de Nice).

 

BAIARDO LE VILLAGE EN TREMBLE ENCORE

                          DIAPORAMA DE LA BALADE

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans ITALIE

Articles Récents