Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 07:00
DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

"Cosplay" est un mot composé d'origine anglaise. Il est formé de "costume" et "playing" et signifie donc "pratiquer le déguisement ». Il est de nos jours indissociable de la culture manga. Pourtant, contrairement à ce que l'on peut croire, le Cosplay est originaire des Etats-Unis.

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)
DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Jinx League of Legends et Dirty Gamer Girl

On a tous eu au moins une fois l’envie de se déguiser, ne serait ce que pour s’amuser lors d'une soirée. D’ailleurs le déguisement est une grande passion des bikers. Pour les fanas de la mythique moto américaine qui se sont déjà rendus à Daytona ou à Sturgis dans le Dakota du Sud (cela a été mon cas) ce n’est pas une surprise de voir les aficionados de la marque être accoutrés de tenues rocambolesques. 

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Spider woman

Puis le biker lambda aime se déguiser en mauvais garçons, en rebelle du dimanche, une fois qu’il a quitté son costume d’avocat, de banquier, de patron d’entreprise ou de business man de toute sorte… Il se libère en redevenant un ado qui a oublié de grandir !  Mince, on dirait du vécu ?

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)
DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Le cosplay consiste donc à se déguiser et jouer le rôle de personnages de jeux-vidéos, mangas, livres mais aussi des chanteurs/chanteuses, des acteurs... Le but de cette pratique est de ressembler le plus possible au personnage, tant dans le physique (vêtements, coiffure, accessoires...) que dans l'attitude (expressions, poses…).

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Jessica la bimbo de Roger Rabbit

Cette pratique a été créé vers  la fin des années 1970 et le début des années 80 lors de la sortie de deux grandes séries cultes de la Science-fiction : Star Wars et Star Trek. Ce sont les fans qui, pour les avant-premières des films, reproduisaient les costumes et maquillages de leurs héros préférés.

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)
DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Lolita et Maid Sama

Le Cosplay n'est apparu au Japon que dans les années 1990-1991. Il n'y a pas de règles pour le Cosplay : tout le monde peut se cosplayer en tout ! Petites filles, jeunes garçons, personnes âgées, biker rebelle (Ah oui, je l’ai déjà dit),… il n'y a aucune limite d’âge. Le mieux pour un cosplayeur est de fabriquer soi-même son costume (ce qui revient parfois relativement cher).

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Dans ce cas, il est aussi possible d'en acheter dans des boutiques ou sur Internet comme on le fait d’ailleurs pour Halloween. Au Japon, les cosplayers mettent l'accent sur la ressemblance physique avec le personnage (visage, corpulence, même la hauteur !) et préfère prendre des poses, faire des mises en scènes pour des photos (je n’ai même pas eu besoin de leur demander).

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)
DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Lara Croft et Babydoll sucker punch

A Vallauris Golfe-Juan, beaucoup ont préféré se tourner vers la création de costumes originaux ou pas, mais aussi sur une petite prestation scénique lors du concours. Cela dure entre deux à trois minutes environ. Loin d'une ambiance sérieuse pour les photos ou les mises en scène, au festival Japan Aurea on est plutôt de grands enfants !

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Car, après tout, le Cosplay est une passion, un loisir, alors pourquoi tout prendre au sérieux quand on peut passer un agréable moment à faire ce qu'on aime. Mais attention tout de même à votre vieille voisine Fernande ( j’ai pris ce prénom au hasard ) si elle vous voit sortir de chez vous en Kakashi Hatake de Naruto ou en Franky de One Piece, c'est la crise cardiaque assurée ! Ou alors elle téléphonera au schtroumpf en bleu ( cela aussi, ils sont parfois déguisés pour faire peur).

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)
DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Elza Scarlet et Mario Bros

Aaahh, les conventions ! Un lieu où tous les fans de mangas, de jeux-vidéos et de cosplays se retrouvent, le temps de quelques jours chaque année. Il en existe quelques uns en France : Paris Manga ou Dijon Saiten… Mais le plus important est le Japan expo situé au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte. La France, l’Italie et l’Allemagne sont les pays les plus actifs en Europe pour le cosplay.

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

D’ailleurs la BD européenne est surtout Française et italienne. C'est en Italie que se trouve le plus grand festival de BD au monde (Fumetti est le nom donné en Italie à la bande dessinée). A Lucca en Toscane (Il est maintenant devant Tokyo et San Diego). La BD préféré de mon enfance, Blek le Roc, ce trappeur américain d’origine bretonne est une creation italienne des studios EsseGesse (C’était le cas aussi pour Akim, Zembla ou Kiwi). Ah qu’elles étaient belles les BD de mon enfance !

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)
DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Japanese Girl

Bon, après cet épisode nostalgique, revenons à nos cosplayers. L'une des marques de fabrique du cosplay européen est sa dimension spectaculaire. Ainsi, les adeptes ne se contente pas de défiler en costume, il se livrent des combats virtuels, reproduisent des dialogues célèbres ou des scènes cultes. A Vallauris, le jury du Japan Aurea en faisait l’un de ses arguments importants pour la remise des prix.

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

La Mecque ou plutot la capitale du cosplay se déroule à Nagoya au Japon et accueille chaque année de plus en plus de pays participants. Ces derniers envoient un binôme chargé de les représenter et concourir pour le titre de meilleurs cosplayer. Notez que la France participe depuis le début et a remporté le précieux titre de champion en 2007.

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Des Girly's

Les cosplay réalisés pour ce concours font l'objet d'un soin tout particulier et demande, la plupart du temps, près d'un an de travail. Parmi les tendances qui ont été inspirées par le cosplay, citons le crossplay. Ce dernier consiste à revêtir le costume d'un personnage féminin si vous êtes un homme et l'inverse si vous êtes une femme.

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Une sorte de travestissement pour que vous ne soyez pas cantonnés aux personnages de votre sexe. La métamorphose est souvent bluffante et il est très rare de pouvoir deviner qui se cache derrière un crossplay. Pas besoin d’aller voir une convention de cosplay me direz vous pour voir cela, en France on a la gay pride ou le queernarval à Nice hi hi hi (seconde édition le 19 février 2016).

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Concert Electro Rock au Festival Japan Aurea (mes oreilles résonnent encore)

Une des autres variantes du cosplay est le nombre croissant de zombie walk. Initié en 2005 aux Etats-Unis, le phénomène est devenu mondial et chaque année des morts-vivants défilent dans toutes les grandes villes. Là encore le costume se transforme en véritable oeuvre d'art avec plusieurs tendances qui se dessinent : le style militaire, la médecine, les costumes inspirés de certains films ou séries, le détournement de personnages de fiction en mode zombie…

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)
DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Kawaii girl

Il y aurait encore beaucoup de chose à dire sur les conventions cosplay. Mais je vais en rester là et répondre à la question suivante: Pourquoi la mode du Cosplay a pu devenir si populaire ?

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Le cosplay permet une modification corporelle, et les cosplayers éliminent le sentiment de timidité et de modestie pour s’exposer eux-même, à travers des photos et des vidéos. Si ils arrivent à passer ce cap, ils peuvent pleinement s’amuser et se montrer d’une manière différente et détendu.

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)
DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Faire un cosplay, c’est montrer son travail, ce coté artistique de sa personne. Lorsque ils prennent les traits d’un personnage, ils se sentent bien, ils se sentent à l’aise et détendu.

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

Harley Quin et le Joker de la serie Batman

Ils n’ont plus l’impression de se cacher, ils se sentent libres de leurs mouvements et ils assument pleinement leurs faits et gestes. C’est ce que j’ai ressenti avec les cosplayers du Japan Aurea de Vallauris Golfe-Juan. Tous disponibles pour la photo et cela devient de plus en plus rare dans notre société….

DE BLEK LE ROCK AUX MANGAS JAPONAIS (2)

 

 

                          DIAPORAMA DU COSPLAY

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents