Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 17:10
UN NOEL RUSSE A MONACO

Pourquoi ce Noel Russe à Monaco ? Voici une petite histoire des liens privilégiés entre les Russes et Monaco:

Promenons nous dans la principauté en photo entre le port Hercule et le Casino. Avec les petits enfants, la Principauté dégage toujours une sérénité et une sécurité absolue !

UN NOEL RUSSE A MONACO

La Place du Casino de Monte Carlo

Lors de la visite officielle à Moscou du prince Albert effectuée en 2014 et en accord avec le Président de la Fédération de Russie, son altesse a souhaité l’organisation de l’opération "2015 Année de la Russie à Monaco", les liens entre les deux pays remontant à plus de 150 ans.

UN NOEL RUSSE A MONACO

Il s’agit de la réalisation sur le territoire monégasque de manifestations ainsi que d’initiatives destinées à mettre en valeur la diversité des relations existant entre la Russie et Monaco, notamment sur le plan culturel, mais aussi dans les domaines historique, éducatif, scientifique, économique, sportif, associatif, gastronomique et de la mode.

UN NOEL RUSSE A MONACO

« L’année de la Russie à Monaco » a pour ambition de rendre hommage à ces liens nombreux et souvent anciens, mais également d’enrichir la connaissance de tous sur la culture et les traditions russes. La danse avec les Ballets du Bolchoï, la peinture, la musique et l’opéra… mais aussi les arts populaires et l’histoire de la Russie.

UN NOEL RUSSE A MONACO

En 1990, Ducasse obtient la troisième étoile du Guide Michelin. L’hôtel de Paris devient alors le premier palace au monde à obtenir ce niveau de distinction

L’enjeu de ce foisonnement artistique est d’élargir la vision que l’on peut avoir de ce grand pays et de souligner ce que ce dernier, au fil des ans, a apporté à la Principauté. Au début du XXème siècle, dire que Monaco attirait la noblesse russe relève de l’euphémisme. Fuyant un hiver rigoureux, les nobles russes n’avaient d’yeux que pour la Côte d’Azur et particulièrement pour son joyau : Monaco.

UN NOEL RUSSE A MONACO

Les enfants russes découvrent la vie de leurs tsars sur les bancs de l’école. Une famille impériale qui dès la deuxième moitié du XIXe siècle lia intimement son destin à celui de la Côte d’Azur, avec les premiers séjours hivernaux à Nice de l’impératrice Alexandra Feodorovna, veuve du tsar Nicolas Ier de Russie.

UN NOEL RUSSE A MONACO

Venue sur les conseils de ses médecins pour la douceur du climat, mais aussi pour la position stratégique des lieux en Méditerranée, c’est elle qui va initier ce type de villégiature pour une aristocratie riche et mondaine.

UN NOEL RUSSE A MONACO
UN NOEL RUSSE A MONACO

La prospérité du lieu et singulièrement celle du casino dut beaucoup à la communauté russe. Après la révolution d’octobre 1917 et à la fin de la guerre de 14, le Casino de Monte-Carlo s’informa de ce qu’étaient devenus ses 650 clients russes répertoriés dans ses fichiers. 430 avaient péri de mort violente. Certains survivants, ruinés pour la plupart, revinrent à Monaco dans une forme d’exil plus ou moins volontaire.

UN NOEL RUSSE A MONACO

Le musée d'Etat Kremlin de la place rouge

Camille Blanc, le dirigeant de la Société des Bains de Mer n’eut pas la mémoire courte et en reconnaissance aux sommes extravagantes que certains avaient laissées sur les tapis de jeu, leur proposa des emplois de « conseillers techniques » leur permettant ainsi de subsister. A l’image de l’un d’eux, Simon Malutine. Du temps de sa splendeur, sa distraction consistait à jeter des pièces d’or par le balcon de sa chambre d’hôtel et de voir les passants les ramasser. Après la révolution, il fut l’un des « conseillers techniques » du casino, jouissant ainsi d’une petite rente jusqu’à sa mort en 1935.

UN NOEL RUSSE A MONACO

L'oiseau de feu

La majorité des études contemporaines menées sur la Principauté détaille les liens avec les voisins que sont la France et l’Italie. Georges Grinda mentionne à cet égard la conclusion en 1982 d’une Convention de sécurité sociale concernant les travailleurs italiens et français à Monaco.Toutefois, très peu d’études ont été consacrées aux relations russo-monégasques qui connaissent une croissance significative depuis quelques années.

UN NOEL RUSSE A MONACO

Pierre et le loup

Les relations avec la Russie remontent à la moitié du XIXème siècle, date à laquelle l’aristocratie russe commence à s’intéresser à la Côte d’Azur. Cet intérêt s’explique d’une part de l’intérêt touristique de la zone, mais aussi du fait de l’attitude amicale du Duc de Savoie envers l’Empire russe (ce dernier leur fournit un port de ravitaillement en Méditerranée, celui de Villefranche sur Mer port de guerre historique de la Maison de Savoie).

UN NOEL RUSSE A MONACO

Cathedrale de l'Epiphanie Elokhovo

Une « petite Russie » se développe entre Nice et Menton, surtout avec la cession du Comté de Nice à la France car cette dernière jouit d’une bonne réputation en Russie (Méme si Nice devient française, les Russes ne la déserteront pas). Les révolutions russes et la création de l’URSS viendront étoffer ces communautés russes du littoral méditerranéen.

UN NOEL RUSSE A MONACO
UN NOEL RUSSE A MONACO

Grande roue au port Hercule

La Principauté va être également concernée par cette influence russe sur la région comme le montrent les célèbres ballets russes de Monte-Carlo fondés par Serge de Diaghilev. Malgré cette petite diaspora, les relations avec la Russie vont devenir négligeables pendant la Guerre froide du fait des différences profondes  opposant la Principauté à la République socialiste fédérative soviétique de Russie (N'oublions pas que Monaco a autant de voix que la France à l'ONU).

UN NOEL RUSSE A MONACO

L’origine du nom Monaco vient de Monoïkos attribué au dieu Héraklès Monoïkos le vrai nom d’Hercule

Les deux Etats étaient profondément antinomiques puisque, d’un côté Monaco appartenait à l’Ouest capitaliste et restait une monarchie; et de l’autre côté la Russie était socialiste, soviétique, et la puissance dominante à l’Est. Cependant, la participation de Monaco à la Conférence d’Helsinki en 1973 montre que l’URSS avait reconnu la Principauté.

UN NOEL RUSSE A MONACO

Pierre avec la princesse Vasilisa de l'oiseau de feu

Les deux Etats vont à partir de cette date, avoir une préoccupation commune, à savoir les droits de l’Homme (en réalité cette question de droits de l’Homme ne deviendra un réel objectif qu’avec Gorbatchev). La relation actuelle entre les deux Etats n’est cependant pas basée sur les droits de l’Homme mais plutôt sur des liens inter sociétaux, développant à terme des liens politiques.

UN NOEL RUSSE A MONACO

En face de la patinoire "Le Rocher" et sa vieille ville

L’établissement de relations diplomatiques a eu d’abord pour motivation l’intérêt des oligarques russes pour Monaco, intérêt aussi bien fiscal que touristique. La Russie a toutefois rapidement mesuré l’intérêt d’une collaboration avec la Principauté car cette dernière constitue un point d’entrée dans l’Union Européenne et reste plus « complaisante » que l’Allemagne par exemple (premier partenaire européen pour la Russie).

UN NOEL RUSSE A MONACO
UN NOEL RUSSE A MONACO

Célia au patin à glace sur les traces de Maman ? et... A Piciuna per Nathan

La relation diplomatique entre les deux Etats a vu les Consulats respectifs être élevés au rang d’Ambassades. De plus, les deux chefs d’Etat se sont rencontrés à plusieurs reprises à Moscou. La Principauté joue donc un jeu de l’entre deux, à savoir ne pas froisser la France et ses alliés en se rapprochant trop de la Russie.

UN NOEL RUSSE A MONACO

Le petit théatre de Guignol

Toutefois, l’approfondissement de l’amitié russo-monégasque demeure une priorité "si embarrassante soit-elle" au vu des opportunités liées à cet acteur mondial majeur. C’est pourquoi l’administration monégasque se cantonne actuellement à un discours officiel de rapprochement culturel en évitant d’aborder les sujets épineux. Du côté du Kremlin, cultiver cette relation privilégiée avec un Etat d’Europe occidentale demeure important à l’heure où l’embargo pousse Vladimir Poutine à compter ses amis.

UN NOEL RUSSE A MONACO
UN NOEL RUSSE A MONACO

Nous aimons bien aller au village de Noel de Monaco avec nos petits enfants, car celui ci présente toujours des décors magiques et féeriques pour les tout petits. Même si les manèges ne sont pas aussi important que le Luna Park de Nice, il se dégage une sérénité et une sécurité ambiante tout à fait rassurante.

UN NOEL RUSSE A MONACO

Dans la principauté ont a l’impression que tout le monde est zen, calme et respectueux. La grande roue, la patinoire, les spectacles de marionnettes, le mini kart sont amplement suffisants pour de petits enfants et Tux le manchot ou la princesse se prêtent facilement aux photos.

UN NOEL RUSSE A MONACO

On ne peut pas parler des décorations de Noel à Monaco sans parler des carnavaliers niçois qui s’occupent chaque année du thème des structures. Le carnavalier niçois prend connaissance du thème imposé par la Mairie de Monaco. Il fait dessiner et peindre son sujet par un maquettiste, et il exécutera ensuite les travaux nécessaires à la réalisation des structures. Les carnavaliers niçois sont sollicités dans le monde entier ….

UN NOEL RUSSE A MONACO

 

                                DIAPORAMA MONACO

J'ai mis dans le diapo 3/4 photos de la place Massena à Nice. Nous avons fait une petite halte sur le retour dans la capitale de la Riviera.

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents