Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 06:25
ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Les produits de la "Maison Parpaioun", du haut de gamme

La complexité olfactive des truffes en ont fait leur célébrité partout dans le monde. En outre, la truffe est un produit rare. C'est la raison pour laquelle, la truffe est souvent appelée le "diamant noir". Il existe de nombreuses différentes sortes de truffes, au-delà de la distinction blanches et noires.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

La polenta à la truffe (Polenta al Tartuffo comme on dit chez moi)

Chaque variété possède des qualités gustatives différentes. Les truffes se rencontrent principalement dans le sud de la France, spécialement dans le Périgord et la région PACA où la truffe est appelée « rabasse ».

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Pour conserver la truffe 15 jours, mettez la dans un bocal de riz et ensuite utiliser le riz pour un risotto. Vous m'en direz des nouvelles !

 

Mais aussi en Piémont italien avec la truffe blanche d'Alba qui est la plus célèbre et des plus précieuses au monde du point de vue gastronomique et économique. A cause de son prix très élevé (5000€ le kg), la valeur de la truffe blanche peut dépasser celle d'un diamant. La truffe blanche est un miracle de la gastronomie.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?
ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Les tuffes sont les meilleures amies des femmes: En haut un Cullinan Truffe

La truffe blanche d'Alba est la plus célèbre. Alba est une commune du Piémont, en province de Cuneo qui détient le record de la plus ancienne Foire de la truffe au monde. Une foire riche en événements qui se termine avec la vente aux enchères mondiale de la Truffe Blanche d'Alba dans la Salle des Masques du Château de Grinzane (c’est aussi l’œnothèque du légendaire vin Barolo).

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Quel est la vraie, quelle est la fausse ?

Grâce à la communication par satellite, d'autres villes du monde (Paris, Hong Kong, Moscou, Las Vegas, Londres, Munich, Tokyo, New York, Los Angeles, Hollywood) participent en direct à la vente aux enchères. Les éditions passées ont vu la participation de personnages importants, de sportifs comme Joe di Maggio, de réalisateurs comme Alfred Hitchcock, le Roi Farouk, d'acteurs comme Ugo Tognazzi, Alain Delon, Gerard Depardieu et beaucoup d’autres.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?
ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Confrérie des rabassiers du Rouret

La manifestation vise à promouvoir l'excellence de la truffe blanche d'Alba en Italie et à l'Etranger. Il s'agit d'une Vente aux enchères record: à l'occasion de l'édition 2015, 13 truffes ont été vendues aux enchères pour un total de 307,2 mille euros. L'une des truffes des plus précieuses a été vendue à Hong Kong à 105 mille euros, l'autre à Grinzane à 100 mille euros.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Si aujourd’hui, c’est la région PACA qui a la production la plus importante de truffes noires du Périgord, l’appellation reste emblématique à ce département. Essayons de retracer l’histoire de ce champignon hors du commun:

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

La production de la région PACA représente 50% de la production française de truffes, en ajoutant le Gard et l'Héraut, on est à 80%. Nous sommes en pleine région truffière.

 

Certains auteurs font remonter la truffe au temps de Jacob mais ces sources historiques donnent lieu à contestation. Les mots tuber, tubera, ne sont pas écrits une seule fois dans aucun des livres qui composent la Bible. Cependant, comment pourrions-nous croire que les hommes préhistoriques qui ont habité le Périgord, au coeur même du pays truffier, auraient ignoré la truffe ?

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Chez nous la truffe s'appelle une rabasse

La présence de truffières productives tout près des entrées des cavernes ne pouvait pas les laisser indifférents si l'on veut bien tenir compte de l'extraordinaire acuité de leurs sens et notamment de leur odorat particulièrement subtil par nécessité vitale. L'auteur le plus ancien serait Théophraste (372-287 av. J.-C.) qui expliquait ainsi l'origine des truffes : "végétaux engendrés par les pluies d'automne accompagnées de coups de tonnerre". La truffe figurait en bonne place sur les tables de Lucullus.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Les truffes sous les ventouses en verre de la grand mére

Le dernier des Apicius (Maître de bouche célèbre à Rome) fit parvenir à Trajan, en guerre contre les Parthes, des truffes et des huîtres. Quel rôle joua la truffe dans la négociation ? Dans ses satires qu'il composa sous le règne de Domitien, en 82 de notre ère, Juvénal parle de la truffe comme d'un mets recherché, ce qui peut porter à croire qu'il n'était pas encore fort ancien.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Mais à qui l'empire romain doit-il la première connaissance des truffes ? Il est à peu près certain qu'elles vinrent de Libye. Les truffes qui circulaient en Gaulle disparurent dans le grand cataclysme barbare. On ne les retrouve plus dans les recettes culinaires du Moyen-âge. Mais il faut attendre le quatorzième siècle pour que la truffe fasse son apparition à la table des princes. Sous le règne de son frère Charles V, Jean de France, Duc de Berry s'empressait de faire profiter sa table d'un aussi succulent comestible que la truffe.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?
ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Jean Pierre Rous, maître sommelier, président de Slow Food Monaco Riviera Côte d’Azur

Les Maures connaissent la truffe et le grand médecin arabe Avicenne en disait le plus grand bien et la recommandait aux malades. Encore des truffes sur la table lors du mariage de la reine Isabeau à Paris en 1384 « mais de saveur médiocre, comme les truffes de Bourgogne ».

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Philippe Joannès et l'un des Chefs du Fairmont Monte Carlo

On connaît même les truffes blanches du Piémont (Tuber Magnatum) à la cour d’Henri II grâce aux cuisiniers florentins de Catherine de Médicis. "On les servait cuites dans l'eau, sans autre assaisonnement. Les rôtisseurs jurés de la bonne ville de Paris les présentent à l'étouffée.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?
ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Le Chef Exécutif des cuisines de l’hôtel Fairmont Monte Carlo Philippe Joannès

On les sert sous des serviettes avec des vins blancs et capiteux ». C'est tout au long de l'histoire de France, si l'on excepte une courte période durant la Révolution, que la truffe est abondamment citée par les chroniqueurs. Peut-être la Régence est-elle l'époque où la consommation de truffes atteignit son apogée.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Préparation de noix de Saint Jacques « en gribiche » de poireaux à la truffe

On prétend même que la truffe a joué à de nombreuses occasions un rôle historique et politique. Elle serait notamment à l'origine de la naissance du Roi de Rome, grâce à la recette qu'un officier des grenadiers de la garde confia à l'empereur Napoléon 1er. Ce grenadier attribuait ses nombreuses paternités à la vertu des truffes qu'il dégustait dans son Sarladais natal. Au retour d'une permission il en rapporta une pleine musette à Napoléon et le résultat ne se fit pas attendre, Marie-Louise mit au monde le Roi de Rome.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?
ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Je peux vous dire que c'etait divin...

La truffe fut, tout au long du XIXème siècle une sorte d'aliment de la vénalité gastronomique-politique :"De nos festins tu décores la table. Et de ton suc, repu dès le matin. Tel député, qu'on croyait intraitable. Change de boule en allant au scrutin ». Ou encore : "Le député, au poids et à l'odeur ... reconnaissait la nature du cadeau".

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Le plat comme il est présenté au Fairmont de Monte Carlo, dans un pilon.

Bien entendu, les ministres et les députés n'étaient pas les seuls à succomber aux charmes de la truffe et les ecclésiastiques commettaient pour elle de gros péchés de gourmandise.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?
ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

On nous sert des verres de Saint Veran Blanc pour accompagner les noix de Saint Jacques

Il y a dans le Pays NIçois, dans le bagage culturel collectif des Nissart, un certain nombre de symboles qui ont forgé le caractère et la spécificité de notre comté, comme dans bien d'autres terroirs. Soucieux de leur pérennité, de leur trait quelquefois magique qui fait sourire les « gens d’ailleurs" , surtout les Parisiens, mais vise surtout à les séduire, à les attirer, les Niçois aiment parler de ces symboles, en conter les anecdotes, les décrire en les entourant d'une part de mystère, d'une part de non-dit.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Il y avait aussi un marché du terroir avec tout les produits truffés

La truffe fait partie de ces symboles. Sa seule évocation suffit à faire lever le mistral d'hiver, tournoyer les feuilles fauves des chênes blancs, entendre le cri de la buse ou de l'aigle de Bonelli en chasse, là-haut dans le Mercantour. Son seul nom chuchoté nous fait sentir les odeurs mêlées du thym et de la psoralée piétinés par le troupeau, et nous transporte tôt le matin à l'ouverture de ces curieux marchés où les billets de banque qui s'échangeaient autrefois sans complexe avaient la rugosité de la terre. Les Alpes Maritimes sont un département béni des Dieux.

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

Brouillade de truffes fait par une rabassiére

Mais les choses ont bien changé... Voilà pourquoi « la truffe »... ce n'est pas un ingrédient de cuisine comme un autre. Produit de la terre du sud, elle inspire un respect, une patience, qui n'ont que peu à voir avec sa banale forme de « patate brune ». La truffe, est un miracle de la gastronomie….

ET SI LA TRUFFE M’ETAIT CONTEE ?

démonstration de chiens truffiers par un rabassier du Rouret

 

 

                        DIAPORAMA DE LA JOURNEE

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans FETES & SOIREES

Articles Récents