Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 06:42
QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Le passage de l'hiver et de son cortège d'intempéries peuvent mettre à mal le jardin. L’abondance d’eau, le choc thermique entre le chaud et le froid ou bien d’autres raisons soulève le sol autour des plantes, « grille » les feuillages et parfois les racines et peut faire des dégâts au bassin d’ornement comme ce fut le cas pour le mien.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

La coque n’a pas tenu et cela fuyait depuis un moment. Je me décide donc d’acheter un petit bassin préformé que l’on trouve à 39€ sur internet. L’installation sera plus aisé puisque la terre est plus humide et tendre pour faire le trou en cette fin d'hiver. j’enlève l’ancien bassin qui était une bassine en plastique avec une bâche que j’avais trouvé dans la fin fond de la cave.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

L'intérêt du bassin préformé est qu'il est naturellement étanche, dès sa mise en place, contrairement au système à bâche en caoutchouc ou en PVC. Comme celui ci est plus grand que le précèdent, le trou est donc plus important. je supprime de la zone tous les gros cailloux, et je place un lit de sable de 5 à 6 centimètres sur le fond pour bien stabilisé l’ensemble (100kg).

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Papyrus, jacinthe d'eau et laitue aquatique

Le sable doit être bien tassé et parfaitement plat sur le fond. Une fois le sol ajusté avec un niveau, je place mon bassin préformé et je comble le vide sous le bac avec du sable puis avec la terre du jardin.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Il est beau mon lilas. J'en ai aussi du blanc !

Entre le bassin et la pelouse, je place des galets blancs pour l’esthétisme puis j’installe ensuite des plantes (papyrus, oenanthe javanica) dans des paniers que j’ai confectionné moi même en les récupérant dans une pépinière qui servait de support pour la vente de fleurs en godet. Avec une agrafeuse, je les recouvre de toile de jute et d'un substrat neutre.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Les osteospunums font toujours de beaux massifs sans entretien

Je dispose à l’intérieur quelques pistia ou laitue d’eau et jacinthe flottante. Pour le contour du bassin, j’achète de la pierre volcanique tuffo qui est facile a travailler et à modifier avec simplement une scie. Cette pierre au style antique et médiévale était utilisée par les romains pour la construction des villes, des viaducs, ponts et décors. En vieillissant, elle donne un aspect vert de gris à la pierre qui n’est pas sans rappeler les temples d’Angkor au Cambodge…

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Rose du mois d'Avril, mais, j'ai aussi de la centifolia de Grasse

J'ai fait l'achat d'une petite arche de jardin en bambou et je suis maintenant à la recherche d'une plante grimpante pour décorer celle ci. Je pense me diriger vers de la bignone. Elle est facile et ne nécessite pas d'entretien particulier. Elle s'accroche toute seule à son support et y croît rapidement.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Les ficoides, des massifs sans entretien pour de jolies fleurs

La fin de l'hiver est aussi le moment idéal pour effectuer quelques travaux de taille avant le réel départ de la végétation. C’est le cas pour mes oliviers, mais aussi pour mes palmiers, agrumes ou haie de décoration (cyprès, lauriers). On en profite pour traiter les végétaux avec de la bouillie bordelaise ou bien un produit bio.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

les petunias vont du printemps à l'hiver dans des jardinieres qui sont des caisses de vin

Pour mes palmiers, je vais chercher le produit en Italie, il est 5 fois moins cher qu’en France. Et pourtant c’est le même ! Encore un foutage de gueule  de plus par chez nous… J’en ai profité pour acheter un citronnier 4 saison à San Remo moitié prix que les pépinières grassoises.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Mes geraniums sont pas mal non plus !

Il y a une pépinière sur la route de Camporosso vraiment très bien. Le Vivaio Noaro à la sortie de Vintimille et qui a une incroyable densité de plantes originales. Milles et une nuits, vous êtes Ali Baba dans la caverne des 40 collectionneurs. Madame Noaro, la Mamma, connaît ses plantes sur le bout des doigts.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Les begonias repoussent d'une année sur l'autre

A gauche les passiflores et les bougainvilliers, beau choix. Beaucoup de fruitiers différents, du cestrum diurnum, cestreau diurne, dama de dia ou galán de dia, une sauge à frire, des myrtes à odeur de menthe… Pour exemple un bougainvillier de 1.70m de haut est vendu 9.90€ dans leur pépinière, est vendu 40€ chez nous….. On peut donc se faire un jardin méditerranéen à moindre frais grâce à la proximité de la frontière.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Soso a voulu des paquerettes belissima cette année..

Typique du sud de la France, le jardin de Méditerranée, c’est d’abord un beau jardin qui mélange les matériaux, les zones d’ombres et les coins d’eau avec des plantes qui fleurissent tout au long de l’année et offrent couleurs et senteurs enivrants. Le jardin méditerranéen est aussi un jardin issu de la tradition paysanne.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Mon bigaradier pour la confiture et le vin d'orange

Il se veut simple à entretenir car respectueux du milieu naturel et se confondant avec la nature : le cycle d’entretien est donc réalisé par la nature elle-même ! Fantastique ! Son environnement est fait de sols pauvres et de cailloux, combiné à un climat dont la pluie peut être absente plusieurs mois. Le jardin méditerranéen est donc sec et accueille des plantes résistantes à des conditions difficiles (chaleur, vent, sècheresse).

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?
QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Mon kumquat et mon citronnier 4 saisons

Pour rester au plus près du style du jardin méditerranéen, il vous faudra planter trois cyprès à l’entrée de votre jardin comme signe de bienvenue (tradition Toscane). La coutume dit aussi que deux cyprès plantés signifient : « ne vous attardez pas », et un seul cyprès : « passez votre chemin »…

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Le sedum palmeri sur le banc

Les jardins du Pays de Nice ne sont pas que des décors agréables mais tout un art de vivre, élégant et sensuel, à la fois millénaire et très moderne. En plus du plaisir des yeux, il y a l'ombre bienfaisante, les parfums qui entêtent, le déroulement harmonieux des saisons. La beauté de la campagne niçoise attire les visiteurs depuis des siècles, mais les jardins de notre comté sont largement méconnus.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

En partie parce qu'ils sont très privés, mais surtout parce que, au contraire de l’Europe du nord, ils n'ont jamais séparé l'utile et le beau, profit et plaisir. Le jardin niçois n'a jamais renié ses racines agricoles. Un oranger dans la force de l'âge, bien formé et en pleine floraison, éblouit tout autant que l'essence la plus rare du Pays de Grasse. En plus, ses fruits en juin et ses couleurs d'automne donnent deux autres saisons de beauté.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?
QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Anthemis et jacinthe

A l'époque romaine comme plus tard en Toscane, d’ou tire son influence le jardin niçois, les grandes exploitations agricoles mariaient élégance et productivité au sein de leurs champs et leurs vignes. Les Romains se plaisaient aussi à tailler en topiaire les essences à feuillage persistant, typiquement méditerranéennes, comme le buis, le pistachier lentisque et le laurier-tin.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Je fais uniquement de l'arrosage manuel

Ils maîtrisaient surtout la gestion du climat par une bonne organisation de l’espace planté, par des haies brise-vent, l’agencement saisonnier du soleil et de l’ombre et la conservation de l’eau qui fait vivre la terre. Un savoir faire très ancien encore bien utile...Tout jardin méditerranéen, encore aujourd’hui, est harmonieux dans la mesure où il s’accorde à la logique du lieu, au climat, au sol, à l’exposition, etc.

Ils maîtrisaient surtout la gestion du climat par une bonne organisation de l’espace planté, par des haies brise-vent, l’agencement saisonnier du soleil et de l’ombre et la conservation de l’eau qui fait vivre la terre. Un savoir faire très ancien encore bien utile...Tout jardin méditerranéen, encore aujourd’hui, est harmonieux dans la mesure où il s’accorde à la logique du lieu, au climat, au sol, à l’exposition, etc.Ils maîtrisaient surtout la gestion du climat par une bonne organisation de l’espace planté, par des haies brise-vent, l’agencement saisonnier du soleil et de l’ombre et la conservation de l’eau qui fait vivre la terre. Un savoir faire très ancien encore bien utile...Tout jardin méditerranéen, encore aujourd’hui, est harmonieux dans la mesure où il s’accorde à la logique du lieu, au climat, au sol, à l’exposition, etc.
QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?
QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Ma fille et sa traction avant est venu voir la glycine

Le jardin méditerranéen, né d’une vieille logique paysanne, répond à de multiples besoins et offre en toute saison des plaisirs variés. Il était frugal et productif; il devient écologique, gourmand, créatif, participatif. Surtout, il témoigne d’une alliance heureuse entre l’homme et la terre, qui perdure depuis des millénaires.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Le comté de Nice est pionnier en France dans la renaissance actuelle de l’art des jardins méditerranéens. Il sert souvent de modèle à la création contemporaine qui se poursuit maintenant ailleurs, en Grèce par exemple, comme en Australie et aux USA. 

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Les gazanias

Beaucoup des architectes, paysagistes et artistes qui participent à ce renouveau s’inspirent de pratiques et traditions millénaires, comme la construction en pierre sèche des restanques niçoises.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Moun pitchin castèu

Car ici rien n’est plat, tout est en coteaux et en terrasses, il présente les formes délicieuses de la montagne ou des collines comme son illustre cousine la Toscane. Le résultat est un art paysager de toute beauté qui nous réapprend à écouter la terre. La douceur du climat favorise l'épanouissement des multiples variétés de plantes et fleurs, d'origine méditerranéenne ou exotique.

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

Quelques nouvelles du jardin jalonnais réalisé l’année dernière. Celui ci à très bien vieilli et les plantes exotiques n’ont connu aucun problème d’hivernage. Certaines ont même bien grandi  comme l’aconium, l’echeveria ou le myrtillocactus  (un clic pour voir l’article de l’année dernière) ! J’ai planté mon jasmin étoilé devant le bassin pour qu’il grimpe. Je suis en attente de voir fleurir les hortensias, strélizias, cannas, glaieuls et agapanthes….. Je vais repeindre mes balustres en rentrant de l'ile d'Elbe et ce sera tout pour la saison !

QUOI DE NEUF DANS MON JARDIN ?

J'adore cette couleur de gazania

 

                                DIAPORAMA JARDIN

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents