Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2018 4 08 /02 /février /2018 18:58
WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Rue aux maisons victoriennes 

Mrs Trudy McGuinness membre de la très haute société britannique et de l’institut de Psychoanalytical vient de perdre son époux, le très apprécié sir Del Rowe. De très grands amis à mon beau frère et ma belle soeur et une connaissance à Soso. Pour mon compte je ne le connaissais pas personnellement...

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Rue aux maisons Georgiennes

Un séjour ou nous avons du nous partager tout les deux, car au même moment notre ami Gilbert se faisait opérer de la valve cardiaque à l’institut Arnault Tzanck de Saint Laurent du Var et son épouse ne conduisant pas de véhicule motorisé est hébergé chez nous en attendant qu’il rentre en maison de repos sur Saint Raphael. Soso accompagne son épouse tous les jours à l’institut pendant son hospitalisation.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Une belle Aston Martin devant notre maison

De mon coté, parlant mieux l’anglais (comme une Spanish cow) que la soeur à Soso et son mari.. et à leur demande express, je les accompagne à Londres. Del Rowe était l’un de ces rebelles quand naissait, il y a cinquante ans la révolution pop anglaise.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)
WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Beaux frères in London

Beatles et Rolling Stones sont les têtes de pont d’une véritable invasion qui marquera le monde des sixties. Une jeunesse qui se réveille à la fin des années 50, après des années, des décennies de grisaille, de dépression existentielle et sociale.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Cuisine, salon, chambres, tout est très bien équipé dans l'appartement loué.

Fin des années 50, la couleur de cette Albion qu’on dit perfide, est le gris. Toujours engoncé dans ses mœurs rigides, que symbolisent le monopole et la censure de la chaîne d’Etat BBC, le Royaume-Uni vit calmement ses hypocrisies sexuelles et ses déceptions. C’est de la jeunesse et de l’éducation que viendra le sursaut.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Vue de la salle a manger sur d'autres pavillons

Les enfants issus de la classe moyenne ont enfin l’occasion de faire des études et les écoles d’art se remplissent ainsi d’artistes, plasticiens comme musiciens. C’est de cette génération qu’est issu Derek Rowe et sa compagne Trudy McGuiness. L’art d’un coté, la psychanalyse de l’autre….

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

C’est grâce à l’ébullition des années 60, qui a conduit aux mouvements populaires de la jeunesse, et à Mai-68 en France, qui fut propice à des révolutions culturelles que bénéficient les générations d’aujourd’hui. Les amis de Del Rowe sont venus de toute l’Angleterre, des Etats-Unis et de France pour rendre un dernier hommage à sa famille et à sa mémoire.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Une étrange cérémonie pour le latin que je suis a été célébré à la chapelle du cimetière de St Pancras Highgate ou s’est mêlé discours humoristiques et émotions tristes au son de «  Country Road » en sortant de la chapelle ! C’est un immense cimetière couvert d'arbres, de buissons et de fleurs sauvages, dont la plupart ont été plantés puis laissés à l'abandon, donnant un aspect sauvage à la végétation. La nature a repris ses droits dans ce cimetière victorien, les racines des arbres viennent perturber les pierres tombales. Cela lui donne un côté enchanteur, romantique, poétique, mais aussi inquiétant, comme si un mort-vivant allait tout à coup pousser sa pierre-tombale et sortir de là-dessous en criant (voir diaporama).

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

La jolie résidence loué chez Airbnb

Le cimetière est également une réserve naturelle pour les oiseaux et les petits animaux. Un grand nombre de personnalités est enterré ici dont Karl Marx, John Dickens le père de Charles, George Michael et beaucoup d’artistes britanniques que nous connaissons beaucoup moins en France.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)
WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

The Lord and the new building ! (petit clin d'oeil à Jim Morrison, certains comprendront....)

Trudy a choisi un emplacement dans un champs sauvage ou se côtoie pensionnaire humain et animalier. Del Rowe a comme voisin un petit chat. Vous avez dit spécial ? Oui, c’est très spécial pour le latin que je suis, que nous sommes sans doute ! Après cette cérémonie funeste, ce sont plus de 350 personnes qui furent invitées au manoir des McGuiness-Rowe.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Réception digne d’une festivité avec une douzaine de serveurs apportant mignardises, champagne et verrines. Excusez moi de ne pas vous montrer de photos, mais ayant une certaine retenue, je suis plutôt abasourdi par ce style qui parait être purement dans la tradition britannique et dont mon APN n’est pas motivé pour cela !

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

La réception se poursuivant jusqu’au soir, nous avons préféré décliner l’invitation à prolonger celle ci en complimentant une derniere fois notre hôte pour cette célébration envers son époux.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Mews typique de Londres

On a réservé un appartement entre Swiss Cottage  et Hampstead, (sur la Jubilee Line) via AirBnb et cette rue est un petit plaisir pour les yeux. Londres se compose essentiellement de maisons individuelles presque toutes identiques donnant une impression provinciale voire campagnarde, à l’exception de quelques quartiers très centraux.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

La presque absence de hauts immeubles explique la vaste étendue de cette ville. Entre les mews, les cottages, les maisons Victoriennes, les maisons Edwardiennes et les maisons modernes vous avez l’embarras du choix. Ces habitats ont bien souvent fait l’objet d’agrandissement au fil des années avec ajouts d’étages à la place du grenier et agrandissements de la cuisine sur le jardin.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

C’est le cas du Cottage Manoir de Trudy McGuiness qui possèdent une énorme véranda moderne sur le coté jardin, puisque l’entrée est protégé par un classement. Londres est une ville réputée pour sa météo capricieuse et ses multiples averses en cours de journée. Alors, mieux vaut être préparé en cas de pluie. Notre balade commence  donc entre Kilburn ou habite Trudy et West Hamstead ou nous avons pris notre cottage.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Nous allons donc visiter ensemble un quartier typique de Londres. Commençons notre visite par les mews: d’anciennes écuries réhabilitées, principalement situées dans les quartiers centraux de Londres. Les mews sont très recherches par les français. Ils avaient tous un garage au début de leur réhabilitation: ce dernier tend a disparaitre pour être transformer en chambre ou pour agrandir les pièces de réception.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Cheminée de Cottage...on dirait des doigts.

Vient ensuite, les cottages, d’anciennes maisons d’ouvriers, aujourd’hui petites maisons de poupée, qui sont souvent situes dans les quartiers périphériques du centre de Londres. Ces maisons ont été modernisées par leurs propriétaires successifs notamment en décloisonnant les pièces de réception. Composées généralement de 3 ou 4 chambres avec une superficie d’environ 100 mètres carres et un petit jardin agréable.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Celle ci me plait beaucoup !

Passons aux maisons Victoriennes avec leurs Bow windows typiques qui font le charme des quartiers résidentiels de Londres. Appréciées des familles pour leurs jardins et leur ambiance chaleureuse, ces maisons de 3 ou 4 chambres sont toutes aménagées sur le même modèle. Au rez de chaussée, vous aurez une double réception donnant sur une cuisine familiale avec vue sur un petit jardin; au premier étage, 2 ou 3 chambres avec une salle de bains et au deuxième étage, une grande chambre avec salle de bains.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Enfin, il y a les maisons Géorgiennes construites après le Grand feu “Great Fire “ de 1666 qui a vu la destruction de 3 000 habitations. Ces maisons ne devaient être faites que de briques ou de pierres (le bois était interdit) et devaient présenter une façade plate sans bow window pour éviter la propagation des flammes en cas d’incendie.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Cimetière de Saint Pancras Highgate

Ces maisons sont plus hautes que les maisons victoriennes avec généralement 4 étages et n’ont pas de grands jardins (du au manque de place et aux mews construits souvent a l’arrière de la maison). De nos jours, ces maisons ont souvent été divises en appartements. Le salon occupe alors souvent le premier étage avec de belles hauteurs sous plafond et de grandes fenêtres.

WELCOME TO LONDON… SOUS LA PLUIE (1)

Veranda moderne dans les 2 couleurs de briques chez Trudy McGuiness

 

Pas de diaporama, mauvaise manip, j'ai perdu toutes les photos de Londres.

Partager cet article
Repost0
Published by BIKER06 - dans NOS BALADES

Articles Récents