Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2018 6 13 /01 /janvier /2018 18:04
UNE SALSA PAS CALIENTE

Cumbancheras – Savona Italie

La publicité du Festival International de Salsa de Valbonne déclarait: "Chaque année nous avons la chance de découvrir un festival riche en culture réunissant les amoureux de musiques latines, dans une ambiance conviviale et décontractée:

UNE SALSA PAS CALIENTE

Yaya Fit Dance Nice

C’est le Festival International de Salsa de Valbonne. Débutants, experts, Toutes les personnes aimant le rythme de la danse cubaine se réunit lors de ces soirées pour célébrer l’esprit de la fête latine. Le cadre exceptionnel de la salle des fêtes du Pré des Arts permet aux festivaliers de profiter de l’ambiance et de la singularité de cet événement.

UNE SALSA PAS CALIENTE

Ce festival est devenu l’un des festivals de salsa les plus réputé d’Europe. Ce sont des milliers de personnes qui sont attendus qui viennent dans un seul et même but: que la célèbre salle du Pré des Arts s’enflamme !

UNE SALSA PAS CALIENTE

La troupe samba de Cristelle Yaya

Pour la onzième année maintenant la ville de Valbonne ainsi que tous les passionnés de salsa. Cette nouvelle édition s’annonce encore plus vivante, époustouflante et vibrante de musiques de danses !!! "

UNE SALSA PAS CALIENTE
UNE SALSA PAS CALIENTE

Sont ils sérieux quand ils pondent un texte pareil ? Festival international ??? Seul des italiens voisins et un couple d’hollandais habitant localement étaient présent. Valbonne, petite commune des Alpes Maritimes de 5000 habitants n’est certes pas Cannes. La salle du Prés des Arts, est une salle de fête à la contenance de 500 personnes qui n'est encore moins le Palais des Festivals. Vous avez dit foutage de gueule…et bien vous avez raison ! On a même entendu des « rembourser » venir d’un public mécontent !

UNE SALSA PAS CALIENTE

La cérémonie d’ouverture du vendredi soir permet de rentrer progressivement dans l’ambiance latino du week-end, avec une série de shows d’artistes nationaux et internationaux suivie d’une soirée dansante jusqu’à l’aube avec les morceaux favoris du public (salsa, bachata, merengue, cha-cha-cha, kuduru, kizomba, zouk, …) nous indiquait le foyers qui continuait de vanter un festival "fantôme".

UNE SALSA PAS CALIENTE

 Troupe de Bruno et Lolo: Dick Tracy

Les groupes suivants composent ces 3 soirées: Matanza de Hollande (résident local), Cumbancheras de Savona Italie (a 150km de Grasse), Christelle Yaya de Nice, Mark Anthony Ukraine (?), Xtreme Mambo de Paris et d’autres artistes venant de la région PACA….Ce n’est pas le grand programme international que nous promet le titre de ce festival. Mais bon ! J’en profite pour vous raconter un peu l’histoire de cette fameuse danse, la Salsa, qui n'est pas responsable des organisateurs incompetents.

UNE SALSA PAS CALIENTE

Richard et Sonia Nice

Salsa, son nom signifie « sauce » et signifie aussi dans le langage populaire cubain « sensuel » et « attirant ». La salsa, telle que nous la connaissons aujourd’hui est un mélange culturel de rythmes d’Amérique Latine comme le son, le guaganco, la rumba, le mambo, le cha-cha-cha, la bomba … avec des influences de rythmes américains tels le jazz, la soul, le blues.

UNE SALSA PAS CALIENTE
UNE SALSA PAS CALIENTE

Marseille Danse Academy

L'ingrédient principal de cette « sauce » vient de Cuba, place centrale des cultures caribéennes. Un fabuleux panachage de chansons espagnoles se mêlant aux rythmes africains. Imaginez : durant la première moitié du vingtième siècle, la Havane, grouillant de touristes américains (On peut dire le lupanar de l’Amérique, n'est ce pas Mr Hemingway ?).

UNE SALSA PAS CALIENTE

Beaucoup de musiciens s'engagent dans les nombreuses discothèques et développent un très haut niveau culturel et musical qui fait rapidement le tour des caraïbes, puis conquiert le Mexique, la Floride et New York. En effet l’histoire de la Salsa se joue entre Cuba, Porto Rico et New York.

UNE SALSA PAS CALIENTE
UNE SALSA PAS CALIENTE

Rien à dire sur les artistes, ils ont fait leur boulot !

C’est une succession de circonstances socio politico-économiques mais aussi de grands talents de la musique qui ont conduit à l’émergence, à la fin des années 60, à New York, de la Salsa comme genre musical distinct. Sur la Cote d’Azur ou son soleil et la douceur de son climat attire les communautés exotiques qui s’adaptent plus facilement à la rigueur de nos hivers, la Salsa à une influence heureuse sur le bien être de la population.

UNE SALSA PAS CALIENTE

Ils sont chauffeurs de bus, sapeurs-pompiers, cadres ou chômeurs… Mais une fois sur la piste de danse, ils sont apprêtés, séduisants, souriants : tous mordus de salsa ! Une foule bigarrée se presse à l’entrée de la salle du Prés des Arts. Dans une chaleureuse ambiance de fête, des danseurs de tout horizon se livrent à des démonstrations.

UNE SALSA PAS CALIENTE
UNE SALSA PAS CALIENTE

Scène Attitude et Shine & Show – Lyon

Puis les lumières s’éteignent et le spectacle peut commencer (ENFIN !). Avec une heure de retard sur le programme, les applaudissements crépitent, les exclamations fusent, l’impatience se fait ressentir. A Nice, Grasse ou Antibes, où la salsa occasionne la rencontre entre la communauté latinos et la société locale, de nombreux couples mixtes se sont formés et quelques enfants métissés sont déjà venus au monde, fruits d’amours nées sous les palmiers de la Promenade des Anglais ou à l’ombre de ceux qui sont peints sur les murs du Puerto Havana.

UNE SALSA PAS CALIENTE
UNE SALSA PAS CALIENTE

Matanza – Hollande

Ainsi, ce loisir du samedi soir entraîne des changements profonds dans la vie des gens, l’orientant irrémédiablement vers le soleil des tropiques. Il est difficile de combattre le charme des tropiques ?

UNE SALSA PAS CALIENTE

En effet, la salsa donne accès à un univers extrêmement séduisant, à celui de la séduction elle-même, pourrait-on dire, traduisant littéralement cette attraction exercée sur soi par l’autre. La visibilité de la communauté latino-américaine, elle, relève surtout de la musique et du monde de la nuit. Argentins, Vénézuéliens, Uruguayens n’ont pas cultivé les chants et les rythmes importés de leur pays à l’intérieur de groupes restreints, ils les ont diffusés auprès d’un public plus large.

UNE SALSA PAS CALIENTE
UNE SALSA PAS CALIENTE

Petit à petit, les Azuréens ont développé un véritable … engouement pour tout ce qui est latino : les ambiances, une espèce de joie de vivre qui passe par la danse et la musique, avec ce côté festif qu’on ne retrouve pas ailleurs, dans d’autres styles. Car derrière le mot salsa, il y a le mot fête et il y a le mot partage.

UNE SALSA PAS CALIENTE

Il semblerait donc que cette musique liée, dès ses origines, au carnaval, une fois importée en France, en ait gardé les caractéristiques et Nice est le lieu ou se passe le plus grand carnaval d’Europe. Le phénomène salsa touche donc toutes les catégories sociales et toutes les classes d’âge.

UNE SALSA PAS CALIENTE
UNE SALSA PAS CALIENTE

Toutes générations confondues peuvent apprendre à danser la salsa. On va pouvoir retrouver un homme d’une cinquantaine d’années en train de danser avec une jeune femme de 18 ans.

UNE SALSA PAS CALIENTE

Xtreme Mambo – Paris

En France on a perdu toutes ces danses folkloriques qui fédèrent les gens entre eux (dictature jacobine et macronite qui assassine les régions)  et je crois que les gens trouvent dans la salsa ce côté relationnel et ce côté joyeux, heureux de la danse qui fait que ça a accroché à ce point-ci.

UNE SALSA PAS CALIENTE
UNE SALSA PAS CALIENTE

Dans une société où les individus sont de plus en plus seuls, sont de plus en plus isolés, dans la routine du travail, on a besoin d’activités qui vont nous permettre de nous retrouver nous-mêmes et de retrouver les autres, de rentrer en communication avec les autres et c’est vrai que les danses latines par excellence, ce sont des danses très chaleureuses, qui viennent de pays où les gens communiquent beaucoup entre eux, non seulement verbalement mais aussi avec leur corps. Le soleil, la lumière, la chaleur ont toujours été la recette du bonheur.

UNE SALSA PAS CALIENTE

Par le biais de l’association Valbonnaise « Nico Salsa » les Latino-Américains peuvent revenir à leurs origines, les Azuréens s’ouvrir à de nouveaux mondes et les découvrir dans leurs multiples facettes, mus par la « curiosité » du voyage. Les festivals de salsa de la région contribuent à cette découverte d’« autres mondes »

UNE SALSA PAS CALIENTE
UNE SALSA PAS CALIENTE

On dit, à Cuba, on danse comme on fait l’amour. Encore faut il savoir bien faire l’amour et pour cette raison la soirée m’a déçu !

UNE SALSA PAS CALIENTE

The End: 40mn de spectacle, 15mn de bla bla avec l'humour d'un pseudo animateur très lourd du nom de Hicham...

Partager cet article
Repost0
Published by BIKER06 - dans FETES & SOIREES

Articles Récents