Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2019 4 22 /08 /août /2019 05:41
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Soso attend patiemment le début du spectacle

Ambiance costumée et pailletée au théâtre de la Cité à Nice. Après quatre éditions de « Riviera Burlesque », Florence Agrati, directrice de création événementielle, meneuse de revue, et fondatrice de l’association niçoise Neo Retro s’associe à Cherry Lyly Darling, effeuilleuse burlesque professionnelle, directrice artistique de la Tassel Tease Company (école de Cabaret Burlesque), productrice et metteur en scène pour un dernier rendez-vous.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Lady Flo la meneuse de revue

La Côte d’Azur se met aux couleurs du cabaret et de l’effeuillage burlesque avec une revue originale, sensuelle et décalée, orchestrée par deux Pin-ups originaires de la Riviera. Elles nous proposent 1H30 de spectacle mêlant l’effeuillage, le chant, la danse, avec humour et glamour. Nous découvrons cette revue de cabaret burlesque dans toute sa splendeur et sa folie !

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Bianca Nevius de Turin

Historienne diplômée d’un Master de Recherche à la Sorbonne, Lady Flo est spécialiste de l’image et des moeurs de la femme entre la fin du XIXe siècle et les années 1960. Sa formation parallèle aux arts du spectacle (chant, danse, théâtre et cirque), sa passion pour les années glamour et ses talents de styliste inspirent sa création de performances.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Lady Flo et Calie Tee l'accessoiriste 

Aujourd’hui, Lady Flo est l’unique meneuse de revue spécialiste du Burlesque. Originaire de Nice, elle parcourt l’Europe avec ses 42 personnages différents et son répertoire d’innombrables numéros de music-hall et autres attractions de charme et d’humour.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

A Paris, ses deux rendez-vous mensuels au Balajo et à la Machine du Moulin Rouge sont devenus incontournables. L’association basée à Nice est une marque déposée Neo Retro, et rassemble, à l’initiative de Lady Flo en qualité de directrice artistique, un cercle de personnalités passionnées, artistes, chercheurs, techniciens, artisans, costumiers, animateurs, enseignants, collectionneur... et un public toujours plus nombreux et fidèle conquis par l’image léchée, l’ironie et la convivialité.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Chris Oh Boylesque drag queen

Lady Flo propose plusieurs animations. Conférence: «La Femme Glamour» histoire illustrée de la Femme entre la fin du XIXe siècle et les années 1960. Lady Flo retrace l’histoire de la femme glamour de la naissance de la photographie dans la presse à la revanche du féminisme sur le féminin. Initiation à l’effeuillage Lady Flo enseigne l’art et la manière de s’effeuiller.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

«Tease» plutôt que «Strip», jeu de séduction plutôt que déshabillage. Remis au goût du jour par Dita Von Teese, égérie de mode internationale, il redonne à toutes les femmes la confiance en leur féminité et l’occasion d’en jouer.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Hommage à la Promenade des Anglais..la plus belle Avenue du monde.

Divertissement mêlant cabaret coquin et comédie légère, le burlesque connut ses heures de gloire à la fin du XIXe siècle dans les cabarets parisiens puis aux Etats-Unis, des années 20 à 60, avec le règne de la pin-up. À cette époque-là, le burlesque désigne tout simplement le strip-tease.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

La nudité n’étant pas tolérée, les danseuses exotiques inventèrent des stratagèmes pour la suggérer d’où l’apparition des fameux « nippies », ces bijoux à pompons que les artistes se collent au bout des seins. Remis au goût du jour dans les années 90 sous le nom de neo ou new-burlesque, il devient un art pluriel avec des performances poétiques, comiques ou engagées.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Nissa Baie des Anges la Bella....

Le burlesque n’a rien à voir avec le strip-tease que l’ont connait aujourd’hui, comme il est également différent des spectacles de music-hall traditionnels ou des cabarets types Lido ou Crazy Horse. Il reprend les codes et l’esthétique rétro des spectacles d’antan et met en scène des femmes et des hommes jouant de leurs formes et s’effeuillant avec glamour et second degré.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Viola Panik et Mister Punch

Des artistes de tout type composent cette vaste communauté burlesque. Ils proposent un spectacle d’un nouveau genre, à la fois sexy et féministe car permettant au spectateur d’avoir, à travers un divertissement, une autre vision du corps, de la féminité… le tout à grand renfort de parodies, de kitsch et de paillettes.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Les blondes sont souvent remarquées mais les rousses jamais oubliées.. Mélissa Ah, The Girl Who Knows

Parmi les grandes figures du mouvement aujourd’hui, on peut citer Dita Von Tease ou encore les artistes du Cabaret New Burlesque mises en scène par le réalisateur Mathieu Amalric dans le film Tournée.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Calie Tee ne veut plus passer le balai et aimerait faire le spectacle

Cherry Lyly Darling, comédienne de formation et diplômée de danse de l’Ecole professionnelle OFF Jazz, met à profit sa formation artistique au service de l’effeuillage burlesque depuis 2007. Depuis cette Figure incontournable de la scène parisienne ne cesse de surprendre et d’intriguer par sa dualité artistique, passant avec brio du New Burlesque comique et à l’effeuillage rétro.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Le public participe aussi...

Véritable amoureuse des arts de la scène, c’est en 2011 que son parcours artistique prend une dimension nouvelle en fondant la « Tassel Tease Company », école de burlesque et cabaret. Au sein de son école, Cherry Lyly Darling exprime également tout son potentiel artistique en tant que professeur de danse, directrice artistique et productrice des revues de la Tassel Tease Company.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

La sculpturale Bianca à la peau diaphane encrée de la tête au pied met le feu

Une autre performer se joint à notre duo de niçoise, c’est Valentina del Pearls effeuilleuse burlesque depuis 2006 et fondatrice du Burlesque Klub. Sa dernière production: Le Cabaret Burlesque fut un succès lors des cinq dernières éditions du Festival Off d’Avignon et se joue tous les week-ends depuis quatre ans au théâtre de La Nouvelle Seine à Paris, au pied de Notre Dame.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

la reine incontestable du style "bump & grind" en Italie

En tournée seule ou avec la troupe du Burlesque Klub, vous avez pu la voir s’effeuiller dans les plus grands festivals de burlesque européens (Berlin, Stockholm, Vienne, Londres, Varsovie, Bruxelles, Paris, Genève, Rome, Munich…) ainsi que lors d’événements privés pour des marques telles que Google, Coca-Cola, les vins des Côtes du Rhône, les montres Swatch ou encore la marque de maquillage Urban Decay.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Karine Soucheire et Jeff Dubourg, magnifique couple de danseur de salsa de Arty Studio

Elle a également fait la première partie du groupe Eels et dansé avec les Puppetmastaz. Avec un répertoire éclectique balayant les années 30 à 60, Valentina propose des numéros d’effeuillage légers, coquins, humoristiques ou engagés qui ont souvent une petite trame théâtrale, ce qui lui a valu le surnom de « Betty Boop du burlesque ».

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Viola Panik de Caracas

La troupe se compose aussi de Chris Oh Boyesque, cette diva Queer amoureuse de l’amour surgit sur la scène Burlesque neo zélandaise !  Ses charmes allient sensualité, humour et sensibilité avec cette pointe de folie qui ne laisse personne indifférent. Formée à l’Académie Internationale de la Danse, elle quitte ses voluptueux tutus pour se glisser dans de vertigineux talons afin de vous ravir avec des performances cabaret jazz, chants décalés et personnages glamour pour le plaisir de vos yeux.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Viola Panik et Mister Punch un couple qui vient du Venezuela

Bianca Nevius la turinoise, démarche chaloupée, regard de braise, costumes éblouissants; sur scène tout est luxe et volupté chez cette ginger bombshell. C’est une vamp, la femme fatale qui s’encanaille. Sensuelle, brulante, épicurienne, cette fille a du chien. Effeuilleuse burlesque, pin up, modele, comédienne, elle trouve ses inspirations auprès d’icônes telle que Mae West, Maryline Monroe, Michele Mercier et sa marquise des anges (une autre niçoise).

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Viola Panik et Mister Punch un couple hilarant 

Parfois tout droit sorti d’un tableau de Toulouse Lautrec cette as de la métamorphose explose lors de numéros caliente. Quelle soirée à Nice, au théâtre de la cité, pour le final le public terminera debout, hurlant toute sa satisfaction pour un spectacle d’une qualité artistique exceptionnelle. Ca faisait un moment que je n'avais plus autant ri comme cela ! Et dire que tous ces pseudos humoristiques que l'on voit à TF1 par exemple sur le coup de 21H tous les soirs se disent comiques ? Celui la ferait mieux d'aller aux fraises avec son directeur .... et je rajouterai que ce spectacle est bien moins vulgaire qu'un show à Bigard.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Les cris du public ont du s’entendre jusqu’au Festival de Cannes qui devait se demander ou pouvait il bien y avoir une ambiance pareille plus forte que la leur …. Nissa la Bella tu sera toujours la meilleure ! 

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

 

Christopher Olwage (Chris Oh Boylesque) vient de Nouvelle Zelande

 

*Le Théâtre de la Cité  à Nice sa devise est « Audace »

nom féminin. Disposition qui porte à des actions difficiles, dangereuses, au mépris des obstacles; procédé qui brave les habitudes, les goûts dominants.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Bianca, tu es la meilleure...la ragazza caliente

Voilà, tout est dit. Faire vivre un théâtre est un obstacle majeur, en soi. Cela consiste à gérer, d'abord, un lieu physique qu'il faut entretenir, réparer, embellir, et garder en état de fonctionner, techniquement comme humainement. Ensuite le théâtre devient un lieu virtuel, un agenda de promesses de belles soirées.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Julien Faure comédien chanteur et Bianca heureux tout les deux du public niçois

Alors il faut proposer ce recueil de spectacles à la fois en cohérence, pour qu'on identifie le lieu et sa "touche personnelle", comme en différence, pour vous donner envie, doux spectateurs, de prendre le risque d'y venir. Mais enfin, le lieu devient aussi, un reflet de qui nous sommes, nous, qui en assumons, depuis le début, la direction artistique.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Et c'est là que notre arc-en-ciel d'envies, d'engagements forts, d'actes tranchés et de choix, devient une sorte de manifeste de programmation: nous voulons vous donner de l'audace. Dans la programmation humour qui ose des personnalités très particulières... comme dans la programmation Tout Public qui loin d'être conventionnelle vous présentera des pièces originales, surprenantes mais toujours bouleversantes d'humain.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

La troupe pour le final

Le public est, quant à lui, toujours d'une immense qualité comme d'une forte originalité. Notre audace est de parier sur l'art, de miser sur l'intense et l'humain. Alors, changez votre regard et soyez, avec nous, audacieux... venez découvrir le théâtre, autrement.

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

A la fin du spectacle, les artistes sont avec le public dans une folle ambiance. Ici, c'est le sud !

 

                                           DIAPORAMA BURLESQUE

LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS
LE THEATRE DE LA CITE, LE CHAUDRON NICOIS

Partager cet article

Repost0
Published by BIKER06 - dans FETES & SOIREES

Articles Récents