Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2019 1 09 /09 /septembre /2019 06:40
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

A 230 m d'altitude, au coeur de la moyenne Provence, dans l'arrière pays varois que l’on appelle aussi la « Provence Verte » ou le "Haut Var », Cotignac est un village de caractère. Le village se dresse de façon spectaculaire au pied d'un rocher majestueux d'où tombait une cascade à une époque ou aucun des habitants actuel n’a sans doute connu.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

L'ancien quartier, bâti au pied de la falaise, offre aux visiteurs de vieilles maisons aux façades des XVIème et XVIIème siècle  des ruelles étroites, des ornements de pierre ou des ferronneries qui sont autant de témoignages du passé. Le visiteur se retrouve au cœur d’un passé encore vivant dans chacune des vieilles pierres.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

Ancien moulin à huile datant de 1521

Les fontaines sont nombreuses et curieuses,  ce qui attire en tout premier, l’oeil du visiteur. Elles offrent une eau fraîche et claire en ces temps de canicule. Contrairement au département des Alpes Maritimes qui a un climat tempéré été comme hiver grâce aux brises marines et à l’air des montagnes, le département du Haut Var est un véritable four en été.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

La ruelle qui monte aux habitations troglodytes parsemées de figuiers

Ce jour la, on approchait les 39°. Le revers de la médaille, c’est qu’en hiver, c’est une petite Sibérie. Quand on arrive sur Cotignac par la route d’Entrecastaux ou du Thouronet, on le voit de loin, puis en s’approchant, le village le cache. En parcourant une ruelle on finit par l’apercevoir.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

Le rocher, s'étale sur 400m, et constitue un spectacle étonnant. Le soleil en déplaçant les ombres en change constamment l'aspect et fait ressortir de gigantesques stalactites, des corniches, et des anfractuosités profondes. Le tout surplombant de 80m les maisons construites à ses pieds. Mais, il est midi et on arrive au moment ou cela ferme. La demoiselle m’indique que le site rouvrira à 14h.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

Le rocher et ses habitations troglodytes

Depuis l’ère quartenaire, la rivière la Cassole coulait par dessus le rocher. Le village actuel n’était alors que la base de cette immense chute d’eau. Si certains dispositifs de détournement sont opérationnels dés le XVe siècle, c’est au début du XVIIIe siècle, que la rivière a été détournée et passe à présent au sud est du village. 

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

Rocher de tuf

Ce sont donc les chutes de cette eau qui ont formé toutes les anfractuosités et les stalactites. On raconte que ce rocher a été occupé ponctuellement entre le VIIe et le XIe siècle. Il existe une grotte assez grande pouvant contenir les habitants et leurs vivres en cas de nécessité.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

L’Hospice de la Charité est installé en 1314 contre la falaise mais c’est certainement à partir du XVIIIe siècle que les cavités au pied du rocher sont utilisées comme abri pour les animaux (loges à cochon, à foin) et accueillent divers moulins (à farine, à huile, à tan…) Enfin, jusqu’à la fin du XIXe siècle, la falaise est également utilisée comme carrière dont les pierres ont servi à construire le village actuel.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

En 1897, la commune s’éclaire à l’électricité grâce au fonctionnement d’une centrale hydro-électrique installée au pied du rocher. La production électrique dépend de la force motrice de l’eau, des canalisations permettant de conduire celle-ci jusqu’a la turbine. En outre, la rivière La Cassole et les nombreuses sources permirent d’irriguer les jardins et favorisèrent très tôt  l’implantation de manufactures, tanneries et soieries.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

La vallée méticuleusement cultivée était plantée d’oliviers, de figuiers et de vigne qui deviendra la principale culture. Afin que les divers quartiers du village soient approvisionnés en eau potable, les municipalités successives ont acheté des sources et construit des fontaines (18 aujourd’hui) et des canalisations pour les alimenter. 

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

l'intérieur du rocher

Il y a déjà beaucoup de touriste dans les rues de Cotignac et les restaurants nombreux affichent de belles terrasses ombragées sur la place principale. On se renseigne un peu auprès d’un habitant pour nous conseiller un bon restaurant. Celui ci nous dit qu’il n’y a pas de bon restaurant en centre ville. Que des établissements à touristes, mais qu’il y en a un excellent sur la route de Montfort à 5 km de Cotignac.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

Vue sur le village à partir des habitations troglodytes

Nous reprenons la moto pour nous y rendre. Effectivement une fois arrivé sur place, le Clos des Vignes nous promet un spectacle bucolique et dépaysant. installé dans une ancienne bergerie au beau milieu des vignes la table de Jean-Luc et Dany y réalise une cuisine de tradition qui tient la route.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

On dirait l'intérieur d'une pyramide égyptienne

La devise du restaurant m’interpelle un peu: Aqui Sian Ben. Comme si j’étais toujours aimanté par ce qui est italo-niçois, j’apprends que la patronne est une niçoise d’origine sicilienne et que son mari est un breton. Bon Dieu l’explosion identitaire. Un breton et une Sicilienne…ça doit faire des étincelles ?...des "béluga" comme on dit à Nice !

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

Les étincelles sont ici dans l’assiette et Dany a tout appris la cuisine italienne à son chef breton de mari et celui ci se défend très bien ! A la carte, il y a bien sur le plat emblématique de toute l’Italie, les linguine alla vongole. Celle ci sont faites à partir d’une recette sicilienne.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

Linguine et palourdes avec confit de citron, coriandre, tomates séchées, le tout mijoté dans du vin blanc et de l’huile d’olive….une tuerie ! Quelques antipasti et notamment le saucisson à la truffe. Ici, nous sommes dans la plus grande région de France pour la truffe noire que l’on appelle « rabasse » en Provence. La région est le plus grand producteur de France du « diamant noir ».

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

Restaurant le Clos des Oliviers

En plus ici, c’est accueil personnalisé du serveur au cuistot et à la patronne, on vient vous voir, on discute avec le client, on prend son temps, on est au petit soin. On voit tout de suite qu’il y a la touche de la convivialité à l’italienne. Tout est frais avec des produits de très haute qualité venant du terroir local jusqu’au vin qui se trouve à deux pas du restaurant.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

On déjeune au milieu du vignoble

C’est tout simplement délicieux et le cadre est magnifique. Si vous aimez le calme et la nature, c'est parfait ! Au clos des vignes la cuisine est synonyme d'exigence, d'amour, de plaisir et de saveur.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

C'est le paradis... Sono pieno come un uovo !

Nous partons maintenant visité les habitations troglodytes, mais nous nous arrêtons en cours de route à la cascade de Cotignac. Il y a en principe une belle cascade de 15 m sur la Cassole où les longues mèches d’eau rebondissent sur l’eau..

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

Sentier pour la cascade

Mais en cette période estivale son débit est très faible. C’est vrai que ça fait plus d’un mois qu’il n’a pas plu dans la région. On décide tout de même d’aller la voir.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

La cascade de Gai

Elle est accessible à pied, depuis l'Office de Tourisme , on suit le "Vallon Gai » tout en longeant la rivière. Elle est dénommée la « cascade du gouffre de Rigaud ou cascade du Vallon de Gai ». Elle coule dans un magnifique plan d’eau couleur émeraude. Elle nous offre tout de même un spectacle exceptionnel de beauté, légèreté, fraicheur que l’on apprécie avec la température extérieure importante en cette fin juin.

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

 

                                             DIAPORAMA COTIGNAC

LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE
LES TROGLODYTES DE LA PROVENCE VERTE

Partager cet article

Repost0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents