Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2021 4 18 /03 /mars /2021 06:50
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Le Palais Bulles de Pierre Cardin dans la grisaille hivernale

Je débute l’itinéraire à partir de Théoule sur mer et de son « Palais Bulle ». Le Palais Bulle a toujours été un bâtiment très controversé comme les pyramides de Marina Baie des Anges, pourtant, j’attends avec impatience de pouvoir un jour le visiter. Je suis ouvert à tout. Après, j'aime ou je n'aime pas....

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Palais Bulles à Théoule sur Mer avec vue sur les iles de Lérins

C’est rare, mais quelques fois la municipalité de Théoule sur mer obtient l’autorisation de quelques visites le temps des journées du patrimoine. Tout est rond dans cet édifice futuriste, posé comme un vaisseau spatial sur les hauteurs de Théoule-sur-Mer,  près de Cannes.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Délire architectural ou construction visionnaire, ce Palais des mille et une bulles est à la mesure du génie créatif de son défunt propriétaire, Pierre Cardin, né de son vrai nom Pietro Costante en Italie.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Calanque de Saint Barthelemy

 

Face à moi s’étend la Méditerranée. Le regard s’accroche, un temps, sur les îles de Lérins puis suit la côte jusqu’à la baie de Cannes. La vue est imprenable, magnifique. L’histoire de cette fabuleuse demeure, sur la corniche rocheuse de l’Esterel, à Théoule-sur-Mer, commence à la fin des années 1970 avec l’industriel lyonnais Pierre Bernard.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Sentier dans le maquis pour aller à l'arche de Maupas connue que des locaux

Celui-ci, admirateur de l’architecture organique d’Antti Lovag, lui avait confié la construc­tion de sa maison dont une première maquette avait été réalisée dix ans plus tôt. Mais à sa mort, l’habita­tion n’est pas achevée. Séduit par le lieu et le projet architectural, Pierre Cardin la rachète au début des années 1990 et fait appel, à son tour, à Antti Lovag pour reprendre les travaux qui dureront encore dix ans.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

L'Arche naturelle de Maupas dans le tuf volcanique

L’« habitologue », comme se qualifie Antti Lovag, crée de nouvelles « bulles » en voile de béton qui se développent à la suite des premières et sur plusieurs niveaux en épousant la pente du terrain. Leur couleur ocre rappelle celle de la roche, et de la terre de l’Esterel, et contribue à intégrer cette immense demeure-sculpture de 1 200 m2 habitables dans le site.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Les grottes sous marine de la calanque Maupas

Sous ses coques sphériques, elle abrite un grand séjour, un salon de réception, une salle a manger, une salle de conférence, deux bureaux, une dizaine de suites avec salles de bains intégrées…Toutes différentes, les pièces sont desservies par un long couloir sinueux et un dédale de galeries et d’escaliers voûtés.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Le viaduc d'Anthéor construit en 1859

Partout l’angle droit est banni au profit de volumes arrondis et de lignes courbes. L’architecture donne toute son importance à la lumière naturelle. Du matin au soir, elle pénètre dans la maison à travers de grandes baies rondes ou en ellipses, par des puits de lumière, ou encore des oculi zénithaux bombés comme des hublots.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

L'ile des Vieilles (les vieilles sont un poisson)

Autant d’ouvertures qui servent la relation permanente entre l’extérieur et l’intérieur, l’osmose entre l’homme et la nature. Celles-ci cadrent des coins de paradis, ici la vue sur la mer, là sur la nappe d’eau de la piscine à débordement, ailleurs sur les palmiers du jardin ou encore sur les bassins qui s’alimentent en cascades, créant une apaisante musique de fond.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

 

Après avoir suscité la polémique, le Palais Bulles a été labellisé Patrimoine du XXe siècle en 2006. Un patrimoine auquel s’ajoute un théâtre, face à la mer, où pendant plusieurs années eut lieu un festival de musique et de théâtre.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Calanque des anglais

Je pars maintenant à destination de la calanque de Maupas pour une vision plus naturelle de la Corniche d’Or. L’arche naturelle de Maupas est situé sur la calanque du même nom près du hameau du Trayas.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Sentier du littoral par le port du Poussai

Il faut se forger un chemin à travers le maquis pour découvrir la fameuse arche dont l’ouverture principale érodée sur grès-conglomérat a une portée mesurée de 6 mètres. Cet arche illustre tout le paradoxe de cette région fascinante. Un paysage sculpté pendant des millions d’années par les volcans du tertiaire. C'est également tout un tas de drôles de formations géologiques, de rochers aux formes étonnantes qui interpellent, qui rendent le lieu si beau et photogénique.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

L'ile d'Or qu'Hergé a copié pour son album Tintin et l'ile noire

je continue ma route vers Anthéor et son remarquable viaduc, un paysage inspirant les artistes, un haut lieu du Débarquement de Provence le 15 août 1944, le départ de balades dans l’Estérel et bien plus encore…. Le flamboiement des roches rouges s’y allie au turquoise des criques pour en faire un lieu exceptionnel, dont le charme puissant agit longtemps sur ses visiteurs.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Piste pour le belvédère de la batterie

Les Ligures mais aussi les Grecs et les Romains appréciaient son port à couvert. De tout temps, chaloupes de pêche et navires de commerce y trouvèrent un précieux refuge. Plus tard, l’aviateur et écrivain Antoine de Saint-Exupéry y viendra en séjour chez sa soeur Gabrielle d’Agay.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Sentier escarpé pour monter au belvédère 

La famille d’Agay possède toujours le château. Une fontaine dédiée au Petit Prince se dresse à quelques pas de la résidence Agathos en hommage à ce livre immortel, traduit en plus de 180 langues.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

La rade d'Agay  au sommet du belvédère

Je poursuis ma route d’Agay par un arrêt indispensable en moto que je fais volontiers à chacune de mes visites. Contempler l’ile des vieilles fait parti de mes moments préférés. La crique des vieilles tient son nom d’une espèce locale de poisson, car la vieille est bel et bien un poisson contrairement а ce que l’on pourrait penser.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Bah Oui , ça monte un peu !

L’ile des Vieilles est un ilot rocheux avec la couleur rouge qui fait son charme. L’ilot de la Vieille est un endroit charmant et idéal pour les amateurs de plonger sous-marine car c’est un site vraiment spectaculaire tant pour sa faune que pour sa flore, les fonds marins de l’ilot des Vieilles regorge d’espèces botaniques.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Vue sur la pointe de l'esquive de l'Ay

L’ambiance sur la petite crique de l’ile des Vielles est plutôt intimiste et vraiment calme. C’est une très belle plage sauvage avec ses couleurs qui font vibrer d’admiration. Je reprends la moto pour me rendre maintenant au Dramont et faire une petite randonnée. C’est une balade riche en couleur entre le bleu émeraude de la Méditerranée et les roches rougeâtres du massif.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Les rochers de Saint Barthelemy et du Pic du Cap Roux

Je me gare au parking de la plage de Camp Long et je suis la piste qui s’enfonce dans la garrigue. Le sentier prend de la hauteur et cela devient assez raide pour arriver au site du belvédère de la Batterie. Le cap du Dramont est un ancien volcan de l'ère primaire, véritable espace sauvage. Le site est classé et protégé.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Retour à Cannes sur la Corniche d'Or

Cette randonnée, toujours belle avec ses contrastes de couleurs entre le rouge de la rhyolite et le bleu ou l'émeraude de la mer, peut devenir magique le matin ou le soir. Le belvédère offre une belle vue sur la rade d’Agay, la Mare de Règue, la pointe de l’Esquine de l’Ay et la pointe du Dramont ainsi que la fameuse ile d’Or et son histoire rocambolesque.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Un lecteur assidu de Tintin pensera immanquablement à la couverture de l’album « L’Ile Noire » d’Hergé et il ne se trompera pas, car l’auteur du héros de bande dessinée s’est inspiré de cette ile pour son album. Vendue aux enchères par l’état en 1897, l’ile d’or a été adjugée à un certain Monsieur Sergent pour 280 francs.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Grotte de Gaspard de Besse le Robin des Bois provençal

On raconte qu’après une bouillabaisse très arrosé au vin blanc, ce dernier la joua aux cartes et la perdit. C’est son nouveau propriétaire, le Docteur Auguste Lutaud qui construisit la tour sarrasine en pierre rouge de l’Esterel, sur un plan carré, alors que la grande majorité des tours de la région étaient, conformément au modèle génois, de forme ronde.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Le Cap Nérée et le Trayas...le chien des Baskerville

 

En 1912, son œuvre réalisé, le docteur Lutaud s’autoproclama « roi de l’ile d’or » sous le nom d’auguste 1er. Il frappa monnaie et émit des timbres. Après sa mort (ses cendres se trouvent sur l’ile, face au large), Monsieur François Bureau, officier de la marine, acheta l’ile en 1961. Il périt en faisant son tour du propriétaire quotidien à la nage.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Crique de la Corniche d'Or

L’ile est aujourd’hui toujours privée et ses propriétaires, lorsqu’ils y résident, hissent un pavillon pour indiquer que la tour est habitée. Je fais maintenant demi-tour pour rejoindre Cannes et rentrer chez moi à Grasse. Même après l’avoir fait 10 fois, 20 fois, 100 fois, cette route, je ne me lasse pas de voir cet ancien massif volcanique, ses rochers de couleur rouge qui ont parfois servi de décors naturels lors de tournages de western spaghettis.

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

plage de sable rouge

C’est une route mythique ou de nombreux films ont eu partiellement la corniche d'or comme décor, notamment le Corniaud de Gerard Oury ou le Clan des Siciliens d’Henri Verneuil. Ses virages en lacets sont le paradis des motards…..

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

 

Les Neiges du Mercantour contraste avec la Corniche d'or

 

                                                DIAPORAMA CORNICHE

UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL
UNE JOURNEE D’HIVER SANS SOLEIL

Le Palais Bulles de Pierre Cardin à Théoule sur Mer (photo internet)

Partager cet article
Repost0
Published by BIKER06

Articles Récents