Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 17:12
 

Barcelonnette la ville la plus mexicaine de France

Une petite ville nommée Barcelonnette à quelques kilomètres de la frontière italienne et faisant frontiere avec le pays Niçois en passant par le col de la bonette (plus haute route d'europe) a de quoi déconcerter le visiteur. Fondée par une famille originaire de Barcelone en 1231, la cité jadis fortifiée, a porté plusieurs noms, dont Barcelone-en-Provence, avant de devenir Barcelonnette. Avec ses rues droites, étroites et plates, cette bourgade commerçante construite en damier recèle quelques originalités architecturales qui se décodent en prenant connaissance de son histoire.

 

Barcelonnette dispose de nombreuses villas « mexicaines » qui doivent leur nom aux retours des immigrés partis en nombre au Mexique après la réussite commerciale des frères Arnaud, partis de Jausiers en 1821 et qui firent fortune dans les tissus.

De part son histoire, Barcelonnette est très liée avec le Mexique

Etant donné qu'on parle des relations entre Mexicains et Français depuis quelques temps, je profite de l'occasion pour vous parler de Barcelonnette, ville des Alpes de Haute Provence, ville située au milieu des montagnes.

 


L'épopée des Barcelonnettes commence au début du 19ème siècle, où une poignée de
personnes de cette région va réussir à faire fortune en quelques années avec des commerces de tissus. Quelques uns revenant dans leur terre natale avec une petite fortune, cela va donner des idées à de nombreuses personnes. C'est ainsi que va commencer une vague d'émigration vers le Mexique de nombreux habitants de la vallée d'Ubaye. Ainsi, le textile va se développer rapidement avec ces français, et ceux-ci vont créés de grands magasins.

 











L’El Palacio de Hierro qui existe encore aujourd'hui.

En 1821, les Frères Arnaud de Jausiers ferment leur filature et décident d'aller tenter fortune au Mexique. Ils fondent un magasin de tissus  à Mexico. A partir de 1830 ils sont suivis par d'autres habitants de la Vallée. En 1893 on compte au Mexique plus d'une centaine de magasins de tissus appartenant à des « Barcelonnettes ». A la même époque des milliers de personnes vont s'installer au Mexique. Un groupe de « Barcelonnettes » achète la banque «Londres, Mexico, et Amérique du Sud » qui avait le privilège de l'émission des billets pour tout le Mexique.

 


Mettant tout d’abord à profit leur savoir-faire, ils se font colporteurs, distribuant tissus et linge. Ils triment dur, et, la solidarité entre bas Alpins aidant, ils ouvrent rapidement des comptoirs. Profitant de l’intervention française et de l’empire instauré au Mexique par Napoléon III, la colonie barcelonnette se développe. Les voici bientôt à la tête d’un colossal empire
Cette réussite commerciale commença à s'estomper à partir de la révolution mexicaine en 1910, où les règles ne sont plus aussi favorables pour les investisseurs étrangers. Les dernières vagues d'émigrants ont lieu au milieu du XXème siècle, et aujourd'hui on estime jusqu'à 50 000 le nombre de leurs descendants. D'ailleurs nombre de ceux-ci reviennent pour découvrir la terre natale de leurs ancêtres à Barcelonnette, qui aujourd'hui porte quelques couleurs du Mexique, avec restaurants, hôtels, musées, noms de rues, et même un consulat honoraire du Mexique

 


Les 28 et 29 novembre 2004, la ville de Barcelonnette et le site de Valle de Bravo situé dans l'État de Mexico, (soit à 107 kilomètres de la capitale mexicaine), ont choisi de se jumeler et d'œuvrer pour faire vivre les liens historiques et culturels qui les unissent depuis l'époque des premiers émigrants de barcelonnettes vers le Mexique.
Un des plus beaux et des plus pittoresques villages du Mexique, implanté à 2000 mètres et comptant 12 000 habitants, Valle de Bravo est un site de villégiature très prisé et très animé, grâce à son lac qui s'étend sur 21 km2

 

Les fêtes mexicaines seront du 09 au 17 Aout 2008 cette année à Barcelonnette et je vous garantie une féte trés coloré et trés pittoresque ou la tequila rapido et la marguarita coule à flot.J'en ai encore les saveurs dans la bouche tellement le souvenir de notre week end dans cette cité alpine fut mémorable aussi bien pour moi que pour Soso d'ailleurs !!

 














Surtout ,que les balades sont majestueuses dans ce coin des basses alpes. En venant de Nice vous pouvez passez par le col de la Cayolle au pied de la source du Var puis remonter par le col du Restefond pour emprunter ensuite  la Bonnette route mythique pour les motards ou bien pour le tour de France. Entre temps vous aurez fait le circuit du lac de Serre-Ponçon qui est le 2eme plus grand lac artificiel d’Europe avec le plus grand barrage de notre continent. Enfin ! une visite des Demoiselles Coiffées, qui sont des colonnes de pierres friables d'origine jurassique supportant des pierres granitiques.

 













Ce site est tout aussi remarquable que le Colorado Provençal de Rustrel. Vous pouvez continuer sur Mont Dauphin construit par Vauban 70 kms plus loin que barcelonnette et vous aurez fait l’un des plus beaux itinéraires que la France puisse vous offrir.


Partager cet article

Repost 0
Published by - dans HISTOIRE

Articles Récents