Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 08:13


C’est une randonnée urbaine au cœur de la Nissa historique que je vous convie. Considérer comme le berceau de la ville et rythmé par une vie de quartiers populaires que l’on sent authentique et sincère, se promener dans le vieux Nice c’est découvrir le cœur spirituel de la cité azuréenne.
les fleuristes du cours Saleya

Le Vieux-Nice est la partie ancienne de la ville qui se trouve être la ville basse car la ville haute se trouvait autour de l'ancien château derrière les remparts.
La vieille-ville est caractéristique de l'urbanisme d'une ville fortifiée italienne à l'époque moderne. Les rues sont très étroites et tortueuses, les immeubles sont recouverts d'enduits de couleurs chaudes (ocre ou rouge).
Les nombreuses églises sont de style baroque. Les quartiers construits à la fin de l'époque moderne et au début du XIXe siècle reflètent l'influence de l'urbanisme turinois.


























Ce quartier est animé le jour par de nombreux commerces ouvert même le dimanche, pouvant être aussi bien extrêmement typiques : vente d'olives, d’huiles et d'épices de toutes sortes, de légumes locaux ou de fleurs de la région, Roses Œillets, Jasmins, Mimosas etc. … Que de très modernes boutiques de vêtements à la mode, des tatoueurs ou des boutiques spirituelles.
 La nuit, c’est un lieu de rendez-vous et de sortie pour les niçois : Le
Wayne’s, le Thor, le Pompéi, les 3 diables, le Snake Pit, autant d’endroits qui vous passerons de la musique en live. Ses ruelles étroites sont en effet jalonnées de restaurants, de pubs et de boîtes de nuit de toute sorte.
























Produits authantiques de la region bio (citrons et oranges de Menton)


Le matin, le caractère authentique de la ville reprend ses droits et les habitants vont faire leurs achats sur le marché du cours Saleya ou les  maraichers et les poissonniers vendent les produits frais de leur terroir. Impossible de vous mettre sur le blog les odeurs d’épices de Cannelle de romarin ou de Vanille, Celle des fleurs du Mimosa ou du Jasmin ou bien les odeurs iodé de la Méditerranée avec ses étalages de Rougets, Mulets, Dorades, Congres, Loups, Sars et girelles sans oublier Langoustes, Oursins et Calamars. Et comme si ce n’étais pas suffisant la succulente Socca envahie nos narines !!
le marché aux poissons tous les jours à la place Saint Francois

J’ai retrouvé dans le vieux Nice une langue familière ou plutôt un mélange d’Italiens et de Nissart ? Je ne sais plus !  Je finis par mélanger les 2 car ici le Français n’est pas la première langue parlé dans les restaurants ou les échoppes, mais bien le Niçois et L’italien. Un juste retour aux sources.
Vous pouvez resister à la Socca ? Pas moi, c'est impossible meme au regime !

Parcourir le vieux Nice c’est aussi parcourir le chemin de la spiritualité. Je ne dis pas que dans le vieux Nice, il y a autant d’églises qu’a Rome mais presque !! hi hi hi
La liste est impressionnante : La
Cathédrale Sainte Reparate (Santa Reparata est la patronne de Nice), l’Eglise du Gèsu très baroque, l’Eglise St François de Paule, la Chapelle Saint Gaetan, l’Eglise Santa Rita, L’Eglise Saint Jacques le Majeur, Chapelle Sainte Croix, Chapelle Saint Claire, Chapelle du Saint Sépulcre, l’Eglise St Martin St Augustin ou chaque année les Niçois rendent hommage à leur héroïne « Catherine Segurane » et enfin l’église du Saint Suaire qui accueilli le linge qui recouvrait le visage du Christ , tout cela se trouve dans le périmètre du vieux Nice.
























Au cours de son transfert de Chambéry à Turin, le Linceul qui fut le premier et se trouve être le dernier témoin de la résurrection de Jésus, séjourna en la citadelle du Château de Nice de 1537 à 1543. C'est en mémoire de ce séjour que fut fondée en 1620 dans cette ville la Confrérie du Saint Suaire.
L'entrée du Palais Lascaris

La meilleure façon de visiter le vieux Nice, c’est de laisser votre moto sur le cours Saleya, pour les autres le parking automobile. A partir de cette célèbre place très coloré, vous arpentez les ruelles un peu au hasard. Toutes sont très typiques et c’est un véritable émerveillement. Que ce soit de la rue Droite à la Rue de la Boucherie ou bien de la rue Pairolières jusqu'à la
place Garibaldi, l’animation est permanente. Pas à pas, vous pourrez y découvrir les vestiges du moyen âge.
Fresque et sculture sur une facade d'une maison du vieux Nice

Il faut le dire, mais cela à le mérite d’être signaler : Le nouveau maire de Nice Christian Estrosi à obtenu la gratuité de tous les musées de la ville appartenant à la commune. C’est comme cela que vous pouvez visiter le
Palais Lascaris qui était la propriété de la famille Lascaris de Vintimille et qui abrite le musée  des arts et traditions populaires. L’opéra municipal classé monument historique, le Palais Royal, et si vous pouvez encore marcher vous monterez les nombreuses marches qui accèdent à la colline du château.
le Tram qui passe sur la place Garibaldi

Dans le parc fleuri de l’ancien château ou ne subsiste que quelques remparts, on découvrira une vue unique sur Nice et les environs, une cascade artificielle et les vestiges de l’ancienne cathédrale datant du XIème siècle. En descendant sur le port et La Place Ile de Beauté, on découvre un ensemble architectural de maisons néo-classiques qui entoure de part et d’autre l’église du port. Notre Dame du Port, (dite
Eglise de l'Immaculée Conception) et le monument aux morts. Enfin on terminera par la place Masséna avec ses élégants immeubles sur arcades se parent du célèbre rouge pompéien.La plus belle ville du sud vaut bien un hymne pour louer sa beauté immortelle « Nissa la Bella »
des rempards du chateau,une vue sur le port des bateaux pour la Corse

 Les Bonnes Adresse du vieux Nice :


Au petit Gari ,2 place Garibaldi
www.aupetitgari.com
Toute la cuisine Niçoise dans des recettes inoubliables.

La Trattoria de Giuseppe ,10 rue Lascaris
Une table familiale ou Luigi et sa Mamma vous font découvrir la cuisine du pays.


La Voglia, cours Saleya
www.lavoglia.com
Des assiettes copieuses, cette trattoria est la coqueluche des Niçois

La Vigna, 1 quai des 2 Emmanuel
Cette trattoria réunit toute la famille et vous proposes ses calamars à la griglia, Spaghetti à l’ail, Tagliata aux cèpes. Un délice !


Chez René ,1 rue Pairoliere
Incontournable temple de la socca, de la pissaladière et petits farcis

Chez Pipo ,13 rue Bavastro
Attention institution Niçoise ! Depuis 1923 Pipo régale les Niçois avec la meilleure Socca de la ville. C’est ici et nulle part ailleurs que les Niçois viennent manger leur Socca, pissaladières et la fameuse tourte de Blettes sucrée.


Chez Palmyre, 5 rue Droite
La plus vieille table Niçoise. Ici pas de folklore artificiel, un vrai resto à la Pagnol que du frais et fait maison, du Niçois de tous les jours comme à la maison. Palmyre reste unique dans le vieux Nice.


La table d’Alziari, 4 rue François Zanin
Une ardoise qui raconte la cuisine du comté : sardines farcies à la blette, aubergine confite, Morue à la Nissarde, Poche de veau farcis et la bonne humeur de Marie & André Alziari.


Viviers & Bistrot, 22 rue Alphonse Karr
http://restaurant-gastronomique.fr/
Cet incontournable de la mer vous propose des suggestions à l’ardoise à prix raisonnable et à l’ambiance décontractée aux produits irréprochables venant tout droits des pécheurs Niçois.
Epice et Cannelle ,2 rue Pairoliere
Un véritable temple des sels : hymalayen, noir, venant de tous les continents. On y trouve aussi des pates, des épices et des savons.


Fenocchio, 2 place Rossetti
http://www.fenocchio.fr/
Le maitre glacier Niçois avec des parfums de vanille à l’huile d’olive,basilic,tomate,thym,figue,lavande,romarin,melon,verveine,mandarine et pignon est une institution dans le pays Niçois.

La Maison des Plantes ,20 rue Gubernatis
www.lamaisondesplantes.fr
Depuis 70 ans dans l’herboristerie Niçoise, on trouve des centaines de plantes.
Des réponses douces, naturelles et efficaces à bien des maux.


Les Distilleries Idéales ,24 rue de la préfecture
Une ambiance de vieille distillerie du 19ème ou se mêlent boiseries et métal cuivré.
C'est l'endroit parfait pour un apéro entre amis ! Surtout durant l'happy hour de 18h à 20h où toutes les boissons sont à moindre coût ! (Martini ou verre de vin à 1€ env).
La Maison Auer,7 rur St François de Paule
chocolaterie confiserie artisanale, un must à Nice
http://www.maison-auer.com/index.html

Boutique Sam, 15 place Saint François
Cuirs, Vetements, boots, bikers et motards
Le meilleur accueil vous sera fait en disant que vous venez de la part de l’organisateur de la concentre Harley du théâtre de la Mer.

                                   DIAPORAMA DANS LE VIEUX NICE


Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents