Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 09:15

Oui, oui ! J’ai rencontré le Che avec sa copine Aleida March, d’ailleurs je vous le prouve tout de suite.
« Ceci n’est pas une voiture… c’est un art de vivre ! Pouvait-on lire sur les 2CV des hippies qui ont envahie le Cours Honoré Cresp dans cette bonne ville de Grasse.
Le 2 CV club de la cote d’Azur organisaient le 21 et 22 Février sa 12 eme édition de « la route d’Or ».
Ils étaient 300 passionnés de dedeuce à s’être donné rendez vous dans la cité des parfums.
Inutile donc de chercher moteurs pétaradants ou voitures rutilantes comme on le voit souvent à Monaco. Sur le Cours, venus des quatre coins de la France et même d’Europe, les aficionados de la marque aux chevrons ont mis en exergue une ambiance particuliere, quelque peu oubliée…. La « Zenitude ».
Originalité, cette année, le week end à été thématisé. Le Flower Power est venu redonner un gout encore plus festif à la manifestation, l’un des plus importants rassemblements de 2CV en France. Les organisateurs ont voulu marquer le coup en célébrant les 40 ans de Woodstock. Les voitures et leurs propriétaires se sont pris au jeu et se sont déguisés en hippies et beatnik des années 60/70.
Puis quand je vous dis que certains sont venus de loin avec leur 2CV, ce n’est pas du pipeau. Comme ce couple que j’ai rencontré de Belgique : James et Neptune.
« Nous venons de Bouillon dans les Ardennes et nous avons fait 1000 bornes pour venir chez vous. C’est la seconde fois que nous venons, le cadre est magnifique et nous adorons Grasse et ses environs le soleil et la douceur sont toujours au rendez vous. » Merci les amis Belges à l’année prochaine !!
Puis c’est Thierry qui démarre pour faire la balade avec sa « Mémère » qui affiche 400000 kilomètres au compteur pour prendre la mythique « Route d’Or » au milieu du mimosa dans la montée du Tannerons. Cette fameuse route d’Or qui me rappelle les anciennes courses de cote de mon enfance avec mon Itom.
Enfin, la famille Venturelli au complet avec leur 2CV de 1958 auquel Antoine le fils de 4 ans en possède déjà une, carte grise à l’appui. Un amour inégalé pour leur voiture, le plaisir de la conduite tranquille et sa tenue de route exceptionnelle. Antoinette me répond ! « C’est impossible de retourner une 2CV, elle colle à la route. »
Voila ! Tout ce petit monde prend la route et je décide de me promener dans le vieux Grasse. Je m’arrête dans une boulangerie pour manger une fougassette. Celle de Grasse est la meilleure, elle fait partie des 13 desserts traditionnels des Noëls provençaux. Il s'agit d'un pain très léger et parfumé à la fleur d'oranger percé de sept trous correspondant aux sept orifices du visage du Christ. Il faut rompre la fougassette à la main et ne jamais la couper si on ne veut pas être ruine dans l'année. Hi hi hi !
Grasse est une ville trop méconnue des touristes qui préfèrent aller sur le littoral et boudent assez souvent cette cité qui mérite que l’on s’y attarde. Mais que vaut Grasse face à des villes Comme Cannes, Nice, Antibes et Monaco ? Simplement vivre dans l’ombre de ces « villes Stars ». Pourtant la sous préfecture des Alpes Maritimes est plein de charmes. Se balader dans le vieux Grasse, c’est découvrir à la fois la beauté des maisons de style de la  Toscane ou bien les ruelles étroites avec son linge étendu du vieux Naples. Un savant mélange d’exotisme.

 

                            DIAPORAMA DU RDV DES 2CV



On continue la balade ....


Grasse est la ville-phare de la Provence orientale. La ville est considérée comme la capitale mondiale du parfum. La commune de Grasse s'étale sur une vaste superficie et un grand écart d'altitude : de moins de 100 à plus de 1000 mètres.
Les senteurs rares du pays de Grasse (lavande, myrte, jasmin, rose, fleur d'oranger sauvage, mimosa) firent gagner à Grasse le titre de capitale mondiale du parfum. En outre, de grandes marques comme Chanel possèdent leurs propres plantations de roses et de jasmins à Grasse. Les trois grands parfumeurs que sont : Fragonard, Molinard, Galimard représentent à eux seul 50% de la production Françaises et 10% dans le monde. L’usine de parfumerie « Robertet » auquel j’ai travaillé étant plus jeune possède le plus grand nombre de « Nez » au monde.
Je continue la visite vers la Cathédrale Notre-Dame-du-Puy de Grasse. La nef centrale mesure 55 m sur 19 m, elle fut construite au XIIIe siècle. Les murs font plus de deux mètres d'épaisseur. Sept cloches sonnent d'un clocher dépassant la cathédrale de 34 m.
Initialement église Notre-Dame du Puy ou Santa Maria de Podio, la Cathédrale Notre-Dame-du-Puy de Grasse fut transformée en cathédrale lors du transfert de l'évêché d'Antibes à Grasse en 1244 .C’est vraiment une visite à ne point louper !
Se promener dans les ruelles du vieux Grasse, c’est faire un retour dans le temps, un passé qui nous semble être resté tel quel ! Des vieilles maisons qui datent du moyen age, une impression que le temps c’est arrêté. Avec les 2CV plus loin sur le cours et son casino, la statue de L’Amiral de Grasse grand libérateur de la révolution Américaine, le musée du peintre Fragonard, on dirait que  la Zenitude continue ………


                       DIAPORAMA PROMENADE A GRASSE



Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents