Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 09:55

Les Templiers défendent la porte des Tines

Biot : prononcer Biotte et pas Biau comme le font souvent les Parigots. Biot a le privilège d’avoir pu conserver son vieux village authentique, Ancien habitat Celto/ligure comme la plupart des villages des Alpes Maritimes. Il fut occupé par les Romains pendant cinq siècles. Siège d’une commanderie des templiers de 1209 à 1312, il devint ensuite une garnison des chevaliers de Malte.























 
Ravagé en 1387 par la guerre et par la peste, il fut reconstruit en 1470 par une cinquantaine de familles ligures, encore une foi comme la plupart des villages de cette région. Il était donc évident que la reconstitution historique des templiers se fasse dans ce village du moyen âge.
Malgré un temps exécrable, les chevaliers de l’ordre du temple sont de retour dans les murs de la cité verrière. Finalement je consacrerais un autre article aux verreries et aux souffleurs de verre de Biot car en visitant l’atelier d’un artiste verrier, j’ai découvert un site vraiment insolite et cela ferait un article trop long si je le rajoute à celui-ci.

























Afin de célébrer le 800eme anniversaire de l’acte de donation des terres Biotoises par le comte de Provence, la reconstitution historique organisée dans les rues du village s’est achevé par un temps épouvantable.  Cinq minutes après avoir commencé la retraite aux flambeaux, la pluie s’invita de la partie mais tous les participants de ce défilé flamboyant ne baisseront pas les armes et un cortège de feux de plus de 800 convives costumés déambulera joyeusement flambeau à la main dans les rues de la cité.
Auparavant j’ai assisté à ma première messe templière faite dans l’église Sainte Marie Madeleine de Biot qui a été reconstruite au XV eme siècle en même temps que le village sur les ruines d’une ancienne église romane du XII eme siècle, elle-même bâtie sur un ancien sanctuaire romain. Sa construction ne sera achevée qu’en 1535. Avant d’arriver à l’église, vous passez par la place des arcades qui est tout simplement magnifique.
Les Templiers vont attaquer sur le terrain de l'énnemi

La place était située au centre du premier castrum de Biot. Elle est bordée de deux galeries à arcades, de forme originale (plein centre et ogives). Sa façade Nord possède 5 arcs. Sa façade Sud a 9 arcs et 2 autres aux extrémités. Certaines arcades datent du XIII eme et XIV eme siècle. Les plus belles de ses portes datent du XVIeme siècle. La messe templière fut extraordinaire et rien que cette festivité cela valait le coup d’œil. Cette messe fut la suite logique de la bataille remportée par les templiers pour remercier Dieu d’avoir protégé le village. Les templiers donnèrent RDV à la porte des Tines (1535) aux visiteurs pour représenter les combats.

La légende des Templiers de Biot

La fin du XIII ème siècle est marquée par de graves conflits opposant les Templiers de Biot à leurs voisins, les habitants d’Antibes et de Villeneuve, entre autre à propos des droits d’usage sur le territoire de Clausonne. Après avoir acquis quelques biens au quartier de Clausonne, proche de Biot, les Templiers virent cette transaction contestée par des habitants d’Antibes, au point qu’il fallut une sentence du 12 décembre 1258, de Guillaume Aicard bailli de Vence, pour faire reconnaître leurs droits.
Confirmation du fief fut faite à Guillaume Clumans, commandeur de Biot, au nom de Bernard de Bellano commandeur de Grasse et Nice. Néanmoins, des incidents vont éclater. Les deux frères qui furent arrêtés à Biot, tout comme ceux de Grasse, seront dirigés à Pertuis, pour y être emprisonnés, nous perdons leur trace après leur transfert à Aix en 1308.

 
En Provence les monuments étranges ou les cavités naturelles associées au mythe de « la Chèvre d’Or », sont sensés dissimuler un magot, accessible à celui qui rencontrera l’animal légendaire, porteur de fortune. La présence templière étant affirmée ici, au voisinage de la plus importante commanderie de la région, le mausolée classé de Clausonne est apparu comme le probable réceptacle, d’un des fabuleux « trésors » du Temple.
Biot, après avoir été partiellement dépeuplé par la peste noire en 1348-50, puis vidé de ses habitants, obligés, sous la menace, de se réfugier en 1367 à La Garde, sera rasé par Raymond de Turenne en 1387, le village ne sera plus au début du XIVème siècle, qu’un lieu abandonné servant de refuge à des malfaiteurs et des pirates.
Sa renaissance, digne de ses riches heures templières, ne s’opère qu’en 1470, avec la venue de 50 familles de colons, originaires du Val d’Oneglia, dans la proche Ligurie, ceci à l’initiative de ses coseigneurs l’évêque de Grasse pour un tiers et des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, successeurs des Templiers.
Les combats à la porte des Tines furent d’une réalité magistrale. Au milieu de l’événement, j’ai failli me faire couper les oreilles en pointe tant la violence des combats fut surprenante. Un Sarazin sentant mes origines Niçoises voulut me trucider, j’ai eu la vie sauve grâce à l’intervention d’un templier. Grace à lui je peux vous faire cet article.
A l’heure des combats, porte des Tines, les balcons surplombant la rue ont été pris d’assaut par le public ce qui a fait dire à une villageoise que l’année prochaine si la manifestation revient, elle installera des tables dans le jardin et qu’elle fera payer l’entrée avec apéro comme au grand prix de Monaco. Je dois vous rappeler que cette manifestation est entièrement gratuite et tous les spectacles de jongleurs, ménestrels, musiciens et magiciens se voyaient librement.
Même l’initiation aux jeux de société très en vogue au moyen âge était proposée gratuitement. On pouvait ainsi apprendre à jouer au Balthazar, au Toptafel (l’un des premiers modèles de baby foot) aux mannequins ou encore à la boule à la pente. Autant de jeux d’adresse avec une boule. Les plus intellectuels essaieront le loa, l’ancetre du jeu de dames.
De nombreux stands médiévaux ont élus domicile pour vendre tout ce qui a rapport à cette date. La cerveza et la restauration de cette époque eu un joli succès aussi. Une bien jolie fête que j’aimerai revoir l’année prochaine.La Cote d'Azur est magique, meme sous la pluie les fétes sont reussies . Allez à la suivante maintenant !


                              DIAPORAMA LES TEMPLIERS ACTE II


Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents