Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 15:36

Joyau médiéval perché au milieu d’un écrin de verdure, qui date de 154 avant J-C, Biot domine des collines couvertes de mimosas et d'oliviers. Idéalement situé entre Nice et Cannes, la visite de ce village à travers ses rues et ruelles est un véritable voyage provençal chargé d'histoires : le Portugon, le Cul de sac, la Calade des migraniers, Lei Croûtons, place de l'airette, le Rondon, rue des Orfèvres, place de la Catastrophe (où 2 maisons s'écroulèrent le soir du 12 juin 1898), place des Arcades (bordée des deux côtés par des galeries s'ouvrant en plein cintres ou en ogives dissemblables).

On ne peut se lasser d'admirer de très belles portes, des voûtes, des perspectives d'une rue à l'autre, escaliers en demi-arche, pierres sculptées, cadrans solaires, pavages de galets...Tout cela vous avez pu vous en rendre compte dans mes 2 précédents articles sur la fête des templiers (Art 1  & Art 2 ). Mais surtout, Biot a su préserver une qualité de vie et une identité hérité de l’histoire et de l’artisanat de création.
























 
La venue d’artiste tel que Fernand Leger, dont le musée se dresse au pied du village, et l’installation des verreries de Biot ont apporté une dynamique artistique que l’on retrouve dans de nombreux ateliers et artisans Biotois. Biot a obtenu pour ses verreries artisanales le label « Entreprise du patrimoine vivant ». Un patrimoine composé en particulier d’un savoir faire rare unique en France renommé et ancestral reposant sur la maitrise technique traditionnelles.

C’est grâce à Eloi Monod, ingénieur céramiste, Fidel Lopez un verrier et un jeune souffleur Raymond Winnowski que le verre à Biot prendra toute sa dimension internationale.

 Si la tradition du verre en Provence est millénaire, à Biot, tout a commencé en 1956, date à laquelle la verrerie de Biot a crée le verre bullé.
Les verreries de Biot ont réussi à maitriser la bulle, à l’emprisonner entre deux couches de verres, faisant ainsi d’un défaut (la bulle) une qualité : le verre bullé.

L’âme des verres de Biot repose dans ses bulles, chaque verre est unique.

Le verre n’existe pas sans son maitre verrier. Chaque création nécessite une présence, une attention particulière. Le maitre verrier est un magicien qui exploite les secrets de la terre et du feu pour créer le verre.
Il est aussi un artisan et un grand artiste : l’originalité d’une démarche, un sens inné des volumes et des surfaces et une créativité en constant éveil.

Les « gamins » ou apprentis verriers sont embauchés à la verrerie de Biot entre 16 et 18 ans. Ils suivent ensuite un cycle de formation qui les amènera en 8 ou 10 ans par 7 grades successifs à celui de maitres verriers.

Autour des fours, règnent la division des taches et la hiérarchisation des gestes spécialisés avec le gamin, l’aide, le verrier, le maitre verrier, le porteur à l’arche et le compositeur.
























Voyons ensemble chacune de ces taches.

Les « gamins » sont formés par l’equipe, ils sont chargés de battre les cannes et apportent le pontil toute la journée mais réalisent la dernière pièce de la journée pour apprendre à la faire du début jusqu’ a la fin.

Les aides : cueillent le verre et façonnent la paraison jusqu’ a la mise au pontil.

Le maitre verrier maitrise tous les outils et sait réaliser tous les modèles. Il est donc chargé d’ouvrir les piéces, de façonner les cols, de poser les anses, les cordons.

Le porteur à l’arche est chargé de déposer les pièces terminées par les maitres verriers dans l’arche de recuisons.
Le compositeur : réalise la composition et doit assurer son enfournement.

Mais d’autres métiers sont nécessaires aux verreries de Biot comme le responsable de production qui entretient les fours de fusion, de réchauffe ainsi que l’arche de recuisons.

Le ferronnier qui fabrique et entretient les outils, les cannes, les ciseaux, les moules.

Le menuisier qui réalise les moules et les outils en bois dont la palette, la mailloche, la rouquette ou castagnette.
La verrerie de Biot a été à l’origine d’un véritable courant en faveur du verre et son école est la meilleure de France.

A l’heure d’aujourd’hui, la marque « Biot » est devenue une marque notoire et fait partie du club très fermé et très réduit des marques notoire comme : Rolls-Royce, Lacoste, Louis Vuitton ….  Vous avez donc compris qu’ici le « Made in China » est proscrit !
                                                   

Si vous passez par Biot, n’hésiter pas à visiter le hall des verriers de la verrerie de Biot qui est libre d’accès, vous y verrez les maitres verriers dans leur travail. Enfin une visite à l’écomusée du verre et la galerie internationale du verre s’impose. Sans risque de me tromper, je peux vous conseiller des artisans verriers comme Rafael Farinelli et  Robert Pierini qui sont d’immenses artistes et vous recevrons dans leurs ateliers avec convivialité.
Biot est aussi un fief historique de la poterie. En 1470, le roi René qui contrôlait alors la Provence a offert ces terres abandonnées à quelques dizaines de familles venant de Ligurie. La majorité des membres de ces familles s’est investie dans la production de jarres en terre cuite en profitant des ressources locales en argile, silice, pierre réfractaire et bois. Ces poteries possédaient des qualités nécessaires à la conservation de denrées alimentaires et à leur transport par voies fluviales ou maritimes.
Jusqu’à la fin du XIXe siècle, la production de poteries n’a cessé d’augmenter faisant ainsi la renommée du village. Puis, la jarre concurrencée par les récipients métalliques, le marché de la poterie a peu à peu décliné. La concurrence de Vallauris a également joué un rôle dans ce déclin. Aujourd’hui plusieurs artistes potiers ont investi le village et se consacre à de la poterie d’art sans atteindre bien sur la renommée de son illustre voisine »Vallauris ».Biot un autre village « Best of » des Alpes Maritimes.

                              DIAPORAMA VERRERIE DE BIOT


Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents