Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 06:28

Ma ville est un jardin, ma ville est tout en couleurs, ma ville est la joie de vivre …..
Les journées Méditerranéennes du jardin sont l’occasion de vous faire découvrir la « perle de France » comme est surnommé Menton. C’est le dernier village Français avant la Frontière Italienne. La Cité Transalpine de « Vintimille se trouve à quelques centaines de mètres plus loin. Le poste frontière est devenu un bar tabac alimentation, et les deux pays se mélangent systématiquement et fraternellement à cet endroit.
























Depuis deux décennies, la municipalité ouvre le temps d’un week end les portes d’un patrimoine magnifique et exceptionnel, rare et précieux. Dans cette cité, les bananiers murissent, les oranges et les citrons abondent sur les arbres, les pamplemoussiers sont éclatants. Les agrumes sont d’une très belle qualités et délicieux. Les jardins sont Anglais, Japonais, Andalous, Français, Toscan ou Napolitain.
Ici les jardiniers créateurs s’en donnent à cœur de joie. La Ville est un immense jardin sur la grande bleue dominé par une basilique d’une sublime beauté, Un joyau de l’art baroque : Saint-Michel-Archange. Un saint qui a du bénir la ville et la protégé à tout jamais.
Menton dispose d'un climat méditerranéen exceptionnel avec des hivers doux et ensoleillés et des étés chauds et secs. Variant de 15 degrés en Janvier à 30 en aout, elle est située aux confins de l’Italie, de la Principauté de Monaco et du Comté de Nice, la ville bénéficie d’un microclimat subtropical bienfaiteur qui lui fait presque ignorer l’hiver.

 






















Dans cette nature préservée, tout est calme et beauté. Depuis les corniches qui surplombent la ville, on peut admirer un paysage de carte postale, celui d'une cité posée sur la mer. Choyée par la nature, en toute saison, ce n’est pas forcement en plein été que vous y verrez fleurs et arbres fruitiers dans leurs magnificences, mais plutôt cet hiver et au printemps. L’automne ici servant de remise en forme pour les jardins ayant subi les grosses chaleurs de l’été pour mieux repartir ensuite …
Je ne vais pas vous raconter l’histoire de la cité ! trop compliqué … Tout juste que je sais qu’elle n’a jamais fait partie du Comté de Nice historique mais appartenait à la principauté de Monaco puis devint « ville libre » sous la protection du roi de Sardaigne et fut administrées de ce fait par la maison de Savoie.

 
Elle fut rattachée à la France durant la Révolution et fit alors partie du département des Alpes-Maritimes (qui incluait alors Monaco, Vintimille et Sanremo). Elle faisait partie de l’arrondissement de Sanremo maintenant ville italienne sur la Riviera del Fiori. La ville est sans doute la plus bilingue de France. Français et italiens s’y mélangent joyeusement.
En cette fin Septembre partons à la découverte avec Soso qui m’accompagne de quelques lieux magiques dont Menton a le secret ….
Pendant ce week end de Septembre, pépiniéristes et décorateurs s’installent sur l’esplanade Francis Palmero pour donner des conseils au public intéressé sur l’aménagement des jardins, des terrasses, des balcons et des espaces intérieurs. Des expositions et des ventes d’espèces méditerranéennes et exotiques animent le week-end placé sous le signe des senteurs et des belles couleurs qu’offre la nature au quotidien.

 






















Nos amis Grassois Jean et Jacques Arneodo sont présent avec leurs fantastiques plantes succulentes. L’établissement a obtenu plusieurs prix et récompenses mondiales dans les salons des jardins exotiques.  Ensuite nous parcourons les ruelles étroites menant à la basilique Saint-Michel-Archange. Après avoir grimpé de majestueuses rampes d’escaliers permettent d’accéder progressivement au site, c’est le triomphe de l’architecture baroque qui s’offre à notre regard émerveillé.
Le parvis de la Basilique est constitué de 250000 galets venant des plages du Careï et du Borrigo.La vue sur la baie de Menton est paradisiaque. Nous longeons à nouveau des rues étroites et colorés pour nous retrouver face à la mer. Notre moto étant garée juste à coté du bastion et du musée Jean Cocteau. Nous nous dirigeons vers les jardins Fontana Rosa qui sont en pleines rénovation.
C’est un écrivain et romancier espagnol, Vicente Blasco Ibanez qui achète cette propriété en 1922, il y trouve ce qu’il a longtemps recherché dans sa vie d’exil : le calme et l’isolement. Colonnes, pergolas couvertes de rosiers grimpants, tonnelles revêtues de glycines rappellent les jardins de Séville. L’espace entier, ponctué de bancs de céramiques colorées, incite à la réflexion ou à la lecture. La magie exotique et tropicale des lieux nous ferait croire que nous sommes à des milliers de kilomètres de la France. Pourtant il n’en est rien mais nous sommes quand même au bout de la France.
























Nous voici maintenant au jardin des serres de la Madone. Ce jardin à l’architecture paysagère unique recèle d’innombrables plantes rares et essences rapportées du monde entier par le Major Lawrence Johnston. Constitués de terrasses, fontaines, pergolas, bassins et statues à l’ancienne, ce paradis terrestre s’offre au regard dans un havre de fraicheur et de verdure. Un éden  classé monument historique comme le jardin précédent.
Mais, il se fait tard et nous devons repartir sur Grasse sans avoir pu visiter tous les autres jardins de Menton. A l’occasion des journées Méditerranéennes, ces jardins étaient libres d'entrée et gratuit. Ce sera l’occasion à nouveau de découvrir le jardin Maria Serena, le Val Rahmeh, le clos du Peyronnet, les jardins Hanbury, le palais Carnolés et les jardins Boccanegra autant de merveilles dans un seul village.
Peut-être à l’occasion de la prochaine fête du citron au mois de février 2010 qui est faite dans les jardins Biovés que nous connaissons bien ceux ci depuis fort longtemps . Ce village est bien la perle de la France ……

              DIAPORAMA DE LA PROMENADE


Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents