Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 15:24

Les hippies  étaient les membres d'un mouvement de contre-culture des années 1960 et des années 1970 qui avaient pour but un style de vie marginal, communautaire ou nomade, renonçant au nationalisme corporatiste. Ceux-ci s'étaient opposés à la Guerre du Viêt Nam, avaient pour certains embrassé des aspects du bouddhisme, ou bien  des croyances Amérindiennes et étaient en désaccord avec les valeurs occidentales traditionnelles de la bourgeoisie. Ils virent dans l'autorité gouvernementale, le paternalisme et les moeurs qu'il prescrivait, l'industrie de corporation, et les aspects sociaux traditionnels autant d'éléments «  establishment » unifié auquel ils ne reconnaissaient aucune légitimité authentique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils cherchent à fuir la société de consommation en mettant en avant les valeurs écologistes et égalitaires issues des philosophies orientales et primitives

Beaucoup de ces aspirations sont héritées des écrivains (jack Kerouac) de la Beat génération qui sont souvent considérés comme les précurseurs du mouvement car eux aussi sont l'expression première de la rupture avec la société de masse. Une vie « à la cool » faite de sexe, de musique et de route.

 

 

 

Peu à peu apparaît une nouvelle génération de chanteurs comme Bob Dylan ou les Doors qui représentent un nouveau genre musical, le » protest song ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mouvement hippie, bien que peu structuré, portait en lui les germes d'un renouvellement inventif de la culture et du mode de vie des années d'après-guerre.

 

Le slogan Flower Power (le pouvoir des fleurs) était le symbole de la non-violence et d'une certaine gauche qui voulait bouleverser un pouvoir de droite et de capitalisme qui conduisait immanquablement les pays à la guerre et à la misère.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La musique est un élément capital et fédérateur des adeptes du mouvement, le mouvement hippie secrète une esthétique complète, musicale d'abord avec les premiers festivals de la pop : Monterey, Woodstock, l'Île de Wight.

La musique des hippies puise son inspiration dans la country (balade) ou le blues (plainte). Beaucoup d'artistes de ce mouvement trouveront l'imagination musicale ou théâtrale avec le LSD.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le LSD fut découvert en 1943 dans le laboratoire suisse Sandoz et va rester légal jusqu'en 1967. L'esthétique psychédélique est directement liée aux visions provoquées par l'acide (autre nom du LSD).

 

Les hippies furent partout persécutés par les autorités, leur perception hédoniste de la vie, leurs cheveux longs et leurs vêtements colorés, la drogue et la non-violence attirèrent le mépris d'une bonne partie de la population qui voyait en eux des clochards, voleurs, drogués et bons à rien. La violence que les États comme les bien-pensants ont cru devoir déchaîner contre ce mouvement essentiellement pacifiste démontre que l'on ne touche pas impunément au pouvoir, même au sein des démocraties avancées.

 

 

 

 

 

 

 

 

Easy Rider 

 

Si ce vaste mouvement international a échoué en grande partie à « changer le monde », force est aujourd'hui de constater qu'il a, à jamais, entrouvert pour chaque individu le champ du possible. Seulement ! Nous sommes en train de dilapider l'héritage social que nos parents avaient réussi à obtenir de leurs revendications. De nouveau nos gouvernements appliquent une politique antisociale, mais ! Cette fois ci seront nous capable de construire un mouvement sans la violence ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici quelques clips musicaux de cette époque dorée pour l'inspiration musicale et artistique.

 

C'etait bien hein !! au temps de la liberté

Partager cet article

Repost 0
Published by biker06 - dans RETROSPECTIVE

Articles Récents