Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 09:03

A quelques kilomètres de la prestigieuse principauté de Monaco avec ses casinos, ses paillettes et ses milliardaires venus trouver un paradis fiscal, se trouve la petite principauté de Seborga et son Prince Giorgio 1er qui essaye de survivre à l'ombre de sa tumultueuse consoeur au milieu des oliviers, des palmiers et des fleurs  sur les hauteurs de Bordighera.

 

Cette ancienne principauté datant du Xème siècle atteint une superficie de 14km2 pour environ 2500 habitants à une hauteur de 522 m face à la Méditerranée tout en apercevant au loin Monte Carlo et son rocher.

 

Ce lieu chargé d'histoire qui a appartenu aux moines de Lérins (Cannes) devint une principauté en l'an de grace 1079. En 1118, le Prince Abbé Edouard ordonne le premier des neuf Templiers  et la Principauté de SEBORGA devient le premier et unique Etat souverain Cistercien dans l'Histoire. En 1127 les neuf Templiers rentrent de Jérusalem à SEBORGA.

 

Enfin et non le moindre, la Principauté de SEBORGA n'a jamais été considérée comme faisant partie de la République Italienne formée en 1946.

 

 

 

Seborga est en fait une terre  du comté de Nice. Seborga a aussi fait partie du premier département des Alpes-Maritimes et figure sur une carte de ce département au même titre que toutes les communes limitrophe de la Ligurie occidentale. On retrouve une fois de plus dans le village le nom Giordano sur les boites aux lettres. Alors ! Pourquoi après la guerre de 39/45 n'avons-nous pas récupérer ce territoire ?

 

Aujourd'hui, les habitants (qui parlent tous français) s'oppose à la république italienne et tente de survivre avec le tourisme, nous voyons partout des commerçants vendant des bouteilles de vins, des paquets d'amareti, des bibelots aux couleurs de la principauté. Paradoxe à l'italienne ! Les timbres à l'effigie du prince sont acceptés par la poste italienne et le passeport ou les pièces de monnaie vous sont remis contres quelques euros.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si ce jour, nous n'avons pu manger au restaurant tenu par le ministre des affaires étrangères pour cause de fermeture, nous n'avons pu voir le Prince en déplacement. Mais ce qui n'empêcha pas d'avoir de très belle Ferrari sur la place du village et aussi des Harley Davidson (les nôtres).

 

La Costa d'azura ou la riviera des fleurs est bien plus Bella dans son arrière pays que sur un littoral surchargé par le béton. Alors si vous venez visità cette partie de nouòstre paìs découvrez absolument l'intérieur des terra qui regorgent de beauté naturale ou bien d'istoria antica.


Partager cet article

Repost 0
Published by biker06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents