Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 18:45

 

AVRIL-2014-9126.JPG

la petite route étroite qui monte a Granile

 

Pour se rendre dans la vallée de la Roya, il faut d'abord passer par l'Italie et sa ville frontière Vintimille. A l'époque, on devait emprunter quatre douanes pour remonter le cours de cette vallée enclavé en territoire italien et administrativement française depuis 1947. Ma famille vient de cette vallée ! C'est donc cela que l'on appelle des bi nationaux ?

AVRIL-2014-9147.JPG

La Roya: la vallée perdue de la Cote d'Azur


 Je remonte donc la vallée de la Roya dans un défilé de hautes roches grises. La rivière en contrebas, prend sa source au col frontalier de Tende et dévale sur soixante kilomètres jusqu'à  la ville frontiére de Ventimiglia province d'Imperia. À l'ouest, la vallée des Merveilles et ses gravures rupestres de l'âge de Bronze.

AVRIL-2014-9171.JPG

Granile dans le Parc National du Mercantour Alpes Maritimes


 Vous allez découvrir plusieurs villages ou les gens en hiver vivent en complète autarcie (lavoir, chapelle, église, trouée d'oliviers séculaires, noms de rues aux accents italiens, c’est le dépaysement le plus total...) à commencer par Granile, je vous ferais découvrir Berghe dans mon prochain article.

AVRIL-2014-9178.JPG

Si Si ! nous sommes bien sur la Costa Azzurra....Incredibile hein !


 Petit village perché, d’une quinzaine d’habitants regroupés dans un creux de montagne aux toits de lauzes violettes, Granile est un rêve de promeneur, le bonheur des randonneurs, la joie de ceux qui veulent découvrir les villages typiques du vieux Comté de Nice. Il est aussi le dernier des hameaux à avoir été desservi par une route carrossable : avant 1971, on n'accédait à Granile que par le chemin muletier.

AVRIL-2014-9182.JPG

L'église Santa Anna


 Granile est un petit hameau de la vallée de la Roya situé sur la commune de Tende qui a subi très peu de transformations ces dernières années du fait de son isolement. Il a fallu attendre la seconde moitié du 20ème siècle pour qu’une route carrossable soit construite entre Saint-Dalmas de Tende et Granile. Ce hameau a la particularité d’être bien caché ! Bâti à 1030 mètres d’altitude dans un vallonnement descendant des crêtes de la Cime de Gauron (1600 m.).

AVRIL-2014-9220.JPGAVRIL-2014-9225.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est invisible de la route parcourant la vallée de la Roya trop encaissée en contrebas (Gorges de Paganin). Et quand, j’y monte en moto de Saint-Dalmas de Tende, ce n’est qu’après avoir stationné mon deux roues sur le parking situé à l’entrée du village que je le découvre enfin ! Même les randonneurs qui décideraient d’y accéder par le beau sentier qui monte de Berghe Supérieur ne le découvriront qu’en fin de parcours ! Ici, le dicton « pour vivre heureux, vivons caché ! » prend tout son sens !

AVRIL-2014-9257.JPGCe hameau présente un grand intérêt par son patrimoine architectural, environnemental et son aspect originel qu’il est nécessaire de préserver. Ce qui frappe de prime abord, ce sont les toits couverts de lauzes, l’importance des balcons parfois en bois, parfois munis d’une balustrade de métal forgé. Tout cela a beaucoup de charme !

AVRIL-2014-9229.JPGAVRIL-2014-9250.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’église Sainte-Anne très bien entretenue avec son clocher à bulbe et son toit couvert de lauzes est située au centre du hameau, et a été édifié dans le style néo classique. Au bas du village, de vieilles granges sur fond de montagne ainsi que les maisons traditionnelles de la Roya construites en moellons de pierres cassés au marteau et couverte de toitures de lauzes produites dans la haute vallée suivant les techniques artisanales.

AVRIL-2014-9263.JPGAVRIL-2014-9277.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans Granile, on retrouve le mot grano, le blé, allusion aux planches cultivées crées par les anciens du hameau et au fait que la possibilité d'y cultiver était une des raisons principales de la création de ce hameau de montagne. En 1860, la commune de Tende ne fut pas comprise dans les territoires du Comté de Nice cédés à la France par le traité de Turin, pour que le Roi Victor Emmanuel puisse jouir de ces territoires de chasse.

AVRIL-2014-9290.JPGLa raison parait dérisoire et, à ce propos, une légende assez enracinée veut que la  commune ait été conservée par le Piémont pour des raisons "stratégiques". De toute manière une guerre entre l'Italie nouvelle et la France, qui était en quelque sorte sa "marraine", était, à moyen et même à long terme, impensable. Tende, Vievola, La Brigue, Moriglione, Granile, Molliere, Casterino, la Vallée des Merveilles et le mont Bego constituaient des territoires de chasse pour le roi Victor-Emmanuel II et l'usage entre souverains était de se faire des petits "cadeaux" de cette sorte.

AVRIL-2014-9303.JPGAVRIL-2014-9314.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est Mussolini qui prétendit bien plus tard affirmer l'"italianité" de la région en construisant la gigantesque gare de St Dalmas de Tende, sur la frontière. C'est avec la défaite de l'Italie mussolinienne que De Gaule annexa le reste du Comté de Nice. Les Américains laissèrent faire, malgré leur sympathie pour l'Italie nouvelle, et cela leur donna un bon prétexte pour refuser en revanche avec la dernière énergie l'annexion similaire dans le Val d'Aoste, que souhaitait de Gaulle pour l'importance stratégique de ces villes.

AVRIL-2014-9323.JPGC'est au traité de paix de Paris du 10 février 1947 que ces territoires passent sous souveraineté française. La commune de Tende est la plus vaste du département des Alpes-Maritimes. A Granile la quinzaine d'habitants est trilingue. On parle le Français, l'Italien et le dialecte local. Je décide de m'adresser aux habitants en italien, histoire d'entretenir la langue et de leur demander quelques explications sur la volonté de vouloir vivre à l'écart de la civilisation....

AVRIL-2014-9325.JPGAVRIL-2014-9341.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...et celle de ses majestueuses granges en pierre et son exceptionnel ensoleillement même au cœur de l'hiver  parait-il, que j'aperçois autour du village. Les « Chabots » sont à la châtaigneraie de Tende et de son hameau Granile ce que sont les granges pour celle d’Isola dans la vallée de la Tinée.

AVRIL-2014-9333.JPGLeur présence témoigne de l’importance vitale occupée autrefois par le pastoralisme, les bergers ayant été les premiers à utiliser ces cavités sous roche fermées par un mur de pierre séchées pour s’y abriter. Depuis, tous les bâtis rencontrés dans la châtaigneraie tendasque ont pris le nom de « chabot ». Edifiés en pierre sèche ou avec un liant fait de sable et de chaux et un toit en lauze, matériaux disponibles dans la vallée de la Roya, ils ont connu multiples usages.

AVRIL-2014-9347.JPGAVRIL-2014-9363.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De taille moyenne, disséminés dans les propriétés agricoles, ils servaient à entreposer des outils, du petit matériel agricole. Quelques uns, généralement plus éloignés du village, ont été aménagés pour qu’on puisse y séjourner avec un coin cuisine et un lieu pour dormir.

AVRIL-2014-9372.JPG

L'église Santa Anna


 Dans la châtaigneraie les « chabots » ont longtemps servi de séchoir à châtaignes. On notera également qu’à Granile, des chabots servaient pour le secteur planté en vignes, certains étaient même équipés de petits bassins de récupération des eaux de pluie avec un judicieux système de gouttière.

AVRIL-2014-9445.JPGAVRIL-2014-9410.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos pays de montagne ont en commun des éléments de vie difficile, fait de contraintes d’altitude, de pentes et de climat qui ont obligé les habitants à des stratégie d’adaptation à ces contraintes. Cette économie agropastorale a dessiné nos paysages et nous a légué un riche patrimoine ». Nous sommes ici très très loin de Cannes et de son festival ....

AVRIL-2014-9457.JPG

 

                                 DIAPORAMA DE LA BALADE


Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents