Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 06:35

septembre-2012-0985.JPG Voilà déjà 3 semaines que je trépignais d'impatience à l'idée d'assister au défilé de robe en chocolat pour le salon de Cannes 2012 depuis que j'ai appris son existence !  C'est désormais chose faite. Il faut dire que le défilé de robes en chocolat vaut son pesant de macarons. Créateur de haute couture & maitres pâtissiers talentueux s'unissent pour célébrer notre pêché mignon à tous : le "Chaud colat". Oui ! il m'arrive de temps en temps de faire de l'humour...

septembre-2012-0094-copie-1.JPGCette année une seule contrainte pour les créateurs et chocolatiers : faire de ce défilé, un show aussi fantasque que cacaoté (gardez près de vous votre tablette de chocolat préférée...des envies risquent de vous prendre à tout moment en lisant ce qui suit). Et à la question : "Pat, as tu fais des entorses à ton régime? Et non... je n'ai même pas eu le temps. Je suis obligé d'être un reporter sérieux, si vous voulez avoir un bel article. Quoique, j'ai du en manger mon appareil photo ... Il faut que je regarde, il doit avoir des traces de dents !

septembre-2012-0085.JPGseptembre-2012-0883.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans cette seconde partie du salon du chocolat l'article est consacré au défilé et fait rimer Chocolat et cinéma. La rencontre du septième art et du chocolat, illusion et image de la vie réelle, des silhouettes inspirées des plus grands chefs d’œuvre, référence audacieuse à la culture cinématographique. Un défilé qui est une suite d'images et de tableaux animés, tous plus spectaculaire les uns que les autres. Nous sommes dans le glamour haut de gamme.... Nous sommes à Cannes !

septembre-2012-0102.JPGL'incontournable défilé a associé les plus grands talents, couturiers et chocolatiers.  Un défilé de robes chocolatées sur le thème du septième art (la guerre des étoiles, Moulin Rouge, Princesse Tam Tam, Wed Side Story etc ...). Elles étaient pour la plupart élaborées à quatre mains par des couturiers-designers et des artisans chocolatiers. Chacune portait une délicieuse création née de l'entente entre les deux prestigieux artisans.

septembre-2012-0897.JPGseptembre-2012-0911.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  C’est tout un défi parce que tout doit être parfait : la consistance du chocolat, la température, le chocolat lui-même… il n’y a aucune place à l’erreur !
S’il y avait des robes faites de chocolat pur, une designer a créé une robe de chocolat-cuir. La composition ? Du chocolat avec sirop de maïs ! Elle dit qu’une fois le mélange ainsi créé, ça devient vraiment comme du cuir au toucher et ça goûte les tootsies rolls ! Ensuite, on ne fait que tailler les pièces voulues, comme du cuir !

septembre-2012-0106.JPGDe toute façon, c’est le fun d’habiller les gens avec du chocolat ! Les personnes présentes ont été impressionnées ! Chaque personne du public trés enthousiaste est repartie avec le goût sucré du succès ! Le défilé des robes en chocolat est un vrai régal pour les yeux !

septembre-2012-0940.JPGseptembre-2012-0942.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Pas moins de 4000 pièces ont été servies au cocktail qui a précédé le défilé. Ces délices ont été préparés le jour même par l’APRECA, une association créée en 1994 par « quelques fondus de desserts » dans les Alpes Maritimes. On a croisé le niçois Christophe Canet, élu en 2000 meilleur chef pâtissier de France ; le cannois Jean-Luc Pelé ; Jean-Michel Llorca, l'autre cannois, champion du monde de pâtisseries ; Jérôme de Oliviera, lui aussi champion du monde de pâtisserie;  Lilian Bonnefoi, aux commandes de la pâtisserie de l’Eden Roc. Toujours à Cannes, Philippe Britto, Pascal Picasse, chef pâtissier du restaurant Le Park (étoilé Michelin) et du Grand Hôtel de Cannes ...

septembre-2012-0108.JPGEnsuite, deux dames gourmandes,  Loelia Pissot et Tamara Greboval, lauréate master chef 2012;  Bruno Laffargue, Mic-Mac macarons, Mickaël Durieux, chef pâtissier du Majestic Barrière, Christophe Niel chef pâtissier au Gray d’Albion de Cannes et enfin Christian Camprini meilleur ouvrier de France. Il y avait pour ainsi dire tout le gratin du bassin Cannois et de la Cote d'Azur de Nice à Monaco et de Cannes à Antibes.

septembre-2012-0955.JPGseptembre-2012-0973.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Les grands chefs pâtissiers étaient associé aux maitres de la couture et de l'élégance comme: Ben Brass, Deborah Desavie, Patricia Barrere, Lara Quarto, Belotti, Aline Buffet, Dorinn Gruner, Denis Durand, Amandine Relier et Sandra Maurel. Les robes étaient toutes inspirées des plus grands chefs d'œuvre de la culture cinématographique. Nous sommes bien sur dans la capitale mondiale du 7e art ! Joséphine Baker, Marylin Monroe, Grace Kelly etc ... ont fait rêver un public conquit d’avance.

septembre-2012-0110.JPGPour relooké nos fées et nos princesses en robe et chocolat, il fallait aussi un grand nom et la référence absolue en matière de beauté capillaire. Le salon a fait appel au maitre incontesté de la création haute coiffure pour ce défilé haute couture: Eros Giuliani est le coiffeur des stars et des tops model. Une philosophie forte de nombreuses années d'expérience avec les plus grands. Eros Giuliani a fait l'école des beaux-arts de Florence, et ses armes avec le célèbre Giani Versace. Coiffeur, styliste et même maquilleur, il sublime la beauté de la femme, « toujours si unique ».

septembre-2012-1002.JPGseptembre-2012-1004.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Sur mon épisode précédent au salon du chocolat du palais des festival de Cannes, vous avez pu apercevoir non seulement des danses indonésiennes, puisque cet archipel est le troisième pays producteur de cacao , mais aussi les images d'une démonstration de cabossage du cacao sur l'ile de Sao Tomé.

septembre-2012-0112.JPGSao Tomé est un des plus petits états d'Afrique, surnommé "Île Chocolat" ... Situé au large des côtes gabonaises, l'île de Sao Tomé cette île a été découverte le jour de la saint-Thomas (Sao Tomé) par Pedro Escobar en 1470. Elle offre une végétation luxuriante, traversée par de nombreux cours d'eau, des forêts, des plages dorées...  la culture du cacao, faisant de ces îles, au début du siècle dernier, le premier producteur mondial de cacao. De cette époque, date le beau surnom gourmand d' "Ile Chocolat " ! Aujourd'hui, le chocolat issu du cacao de São Tomé est reconnu comme un des plus fins au monde !

septembre-2012-1040-copie-1.JPGseptembre-2012-1030.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chocolat est connu comme une gourmandise, un produit tropical, mais sait-on que lorsqu'on croque dans la tablette, on s'associe de fait, à une histoire qui ressemblerait presqu'à une légende. Chocolat : savez vous d'où vient ce mot ?
Du mot Aztèque « chocoalt ». L'origine du mot provient du « nahualt chocolat », formé par le mot « alt » (eau) et « choco », onomatopée inspirée du bruit que fait le liquide quand on le bat.

septembre-2012-0116.JPGLes Mayas ont été les premiers à inventer une boisson au cacao, chaude et amère, faite à partir de fèves de cacao broyées et d'épices. Plus tard les aztèques accommodèrent la recette, l'adoucissant avec de la vanille et du miel. Ils appelèrent leur boisson « xocoatl », ce qui signifiait « l'eau amère ».

septembre-2012-0117.JPGC'est le Mexique, Terres de mythes et de croyances, qui est à l'origine de la naissance du chocolat. Une légende aztèque raconte que c'est Quetzalcóatl, Dieu bienfaisant et sage, qui a apporté le cacao sur la Terre et offrit aux hommes cette nourriture, jusqu'alors réservée aux Dieux. On lui attribuait des vertus pour les moins bienfaitrices...vertus toujours d'actualité. ..

septembre-2012-1055.JPGseptembre-2012-0080.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Le chocolat est issu des graines d'un fruit à coque nommé cabosse, poussant sur des arbres, les cacaoyers. Pour arriver au chocolat final tel qu'on le connait, de nombreuses étapes se succèdent (fermentation, séchage, torréfaction, broyage, conchage, enrobage et cristallisation) et requièrent les compétences de 3 métiers différents : le planteur, le couverturier et enfin le chocolatier.

septembre-2012-0129.JPGPendant le salon du Chocolat à Cannes, il était proposé sur le podium central une véritable saga du cacao. Une journée dans la roça, avec les planteurs de São Tomé pour nous faire découvrir toute la réalisation de notre gourmandise préféré. Un parcours initiatique...chocolaté !  Sur les origines et la transformation du chocolat. On est tout de suite transporté sur l'île de Sao Tomé.  Plongé au cœur des plantations, reconstituées par des personnages acteurs, on découvre une journée complète dans une plantation. Que de moments magiques dans ce salon du chocolat de Cannes, la capitale des Festivals ... Yes we can !

septembre-2012-0132.JPG

                                 DIAPORAMA DU DEFILE


 

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents