Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 20:00

SEPTEMBRE2014-4094.JPG

Cette soirée au pub l’Opus à Biot (Alpes Maritimes) nous a offert une immersion totale dans l'univers Rockabilly des années 50's. Miss Dey & The Résidents nous ont fait swinguer au son de la Country Rock pendant plus de trois heures. Le Rockabilly c'est la vie ! Me dit Stephan Cannas le tourneur qui est à l'origine de ce groupe qui rend hommage à la musique américaine des années 50. President de l'association American Music & Custom, il est l'instigateur du Vintage Massilia et du rassemblement de Drap qui ont fait tout deux l'objet d'un article sur mon blog.

SEPTEMBRE2014-4236.JPGSEPTEMBRE2014-4251.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la plus pure tradition des chanteuses de l'époque, notamment Brenda Lee, Miss DEY and the Résidents font revivre avec talent, passion et décontraction ces "rythms" qui ont fait danser toute une génération fan entre autre d'Elvis Presley... à ses débuts.

SEPTEMBRE2014-4267.JPGSEPTEMBRE2014-4272.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Be bop a lula... Le rockabilly, c'est d'abord un courant musical né aux Etats-Unis dans les années 40, pendant la seconde guerre mondiale, en même temps qu’un nouveau style de musique qui mêle le rock et la country. Les chanteurs de rockabilly (comme Eddy Cochran et Gene Vincent) se démarquent rapidement par leur look, peu à peu adopté par toute une génération : banane, blouson en cuir et dress-code blanc et noir forment une partie de ce style qui revient aujourd'hui en force.

SEPTEMBRE2014-4153.JPGSEPTEMBRE2014-4161.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette nouvelle vague, mixant rock et country, est ce qu’on a appelé la "hillbilly music" à ses débuts. En gagnant en popularité, cette musique a aussi influencé la mode avec un look excitant, original et marquant.  Même en 2014, on continue donc d'y associer les ingrédients à la mode durant ces années-là.

SEPTEMBRE2014-4151.JPGSEPTEMBRE2014-4155.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Imprimés à pois, carreaux vichy (sur le haut du corps), robe-bustier font partie de la panoplie. Sans oublier le teddy, qu'on a déjà ressorti  pour cet hiver. L'essence du rockabilly, c'est aussi la touche rétro et féminine des années 50, façon les héroïnes de Mad Men qui auraient croisé la route d'Elvis. Enfin, tout amateur de rockabilly qui se respecte sait que la banane est la touche indispensable de ce style.

SEPTEMBRE2014-4239.JPGAccompagné de notre fille ainée et de notre gendre, nous assistons à un concert haut de gamme dans le genre, car Miss Dey & the Résidents, c’est la rencontre entre, une voix fabuleuse et quatre musiciens de talent. Tout d'abord en lead vocal, la prestation d'Audrey, 15 ans de chant dans le Rock, la Pop, et le Folk, elle est l'essence (nitrométhane) même de la réussite du groupe...

SEPTEMBRE2014-4108.JPGSEPTEMBRE2014-4132.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis, il y a  Eddy, à la guitare lead, 25 ans de carrière dans l’univers Country et Rockabilly Français; c'est l'une des pointures de l'hexagone, surnommé le "Johnny Cash Français", j'ai nommé Eddy Ray Cooper. Claude, à la 2e guitare, 25 années passées derrière des guitares, à jouer du Blues, du Rock, et du Boogie; Giuseppe, à la contrebasse, 30 ans de carrière dans l’univers Rock’n’roll et enfin Serge, à la batterie, 20 ans au sein de formations Rockabilly et Country,  fils du guitariste des mythiques Chats Sauvages. Une véritable dose de bonheur en vue !

SEPTEMBRE2014-4158.JPGMiss Dey & the Résidents, c’est un concept inédit ! C’est la première fois en France, qu’un groupe de Rockabilly interprète un répertoire 100 % féminin. On y retrouve Wanda Jackson, Janis Martin, Brenda Lee, Patsy Cline ainsi que certains standards du Rock’n’roll au féminin : Whole Lotta Shaking going home, Long Tall Sally, Rip It Up...

SEPTEMBRE2014-4177.JPGSEPTEMBRE2014-4178.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trois heures en immersion totale dans l’univers Rock’n’roll et Rockabilly des années 50’s. Du pur bonheur ! Avant tout, c'est grâce à sa famille de musiciens qu'Audrey (alias Miss Dey) en est là (papa batteur, grand frère chanteur de "Darktribe" et petit frère batteur de "Darktribe"). Miss Dey a poussé sa première chansonnette à l'âge de trois ans et n'a jamais cessé cette activité. Elle a fait parti de plusieurs groupes et a obtenu une licence de musicologie en Juin 2008. Miss Dey prépare un album pour 2015 !

SEPTEMBRE2014-4187.JPGSi Elvis Presley est parti de la Country Music pour arriver au Country Rock, Eddy Ray Cooper a fait le chemin inverse. Un retour aux sources lui a fait découvrir une musique acoustique qui se chante également avec les tripes. Si Elvis a été le précurseur de sa vocation, l'influence de Hank Williams, Johnny Cash, Alan Jackson, Carl Perkins, Jerry Lee Lewis et bien d'autres... lui ont permis de s'affirmer en tant qu'interprète et compositeur.

SEPTEMBRE2014-4220.JPGSEPTEMBRE2014-4222.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une ambiance de feu !    

 De la Cotton Balad au Country Rock, Eddy Ray Cooper nous donne ce que l'on attend quand on veut entendre de la Country Music. Eddy Ray Cooper le guitariste de la soirée, est bien le fils spirituel des grands de Nashville, notamment de Jerry Lee Lewis. Ses racines musicales sont le rock des années 50 et la country music. Il a joué avec Alex Harvey, Joey Welz (musicien de Bill Haley et auteur de la chanson Rock Around the Clock), Phil Barney, Charlie Mac Coy, Richard Anthony, aussi avec Scooty Moor et DJ Fontana (musiciens d'Elvis Presley).

SEPTEMBRE2014-4171.JPGLes amateurs du genre musical se voient offrir à l'Opus l'occasion d'entendre un artiste qui affiche au compteur six albums et plus de vingt ans de concerts à travers la France, l'Europe et le Québec. Des états de service qui soulignent l'ampleur de son talent.

SEPTEMBRE2014-4181.JPGSEPTEMBRE2014-4205.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chanteuse Miss Dey affiche un look 100% rockabilly et pin-up. Mais quel est le style de cette mode retro ? Une pin-up n’en dévoile que très peu. La taille idéale de la jupe c’est genou ou mi-mollet. Exception faite pour les shorts taille haute on montre rarement ses cuisses. On évite le décolleté trop plongeant. Rappelez vous, la jolie rousse de Mad Men n’a pas besoin de cela pour être « Hot ».

SEPTEMBRE2014-4120.JPGC’est un look à la fois habillé et élégant. On suggère plus qu’on ne montre. Les chaussures idéales sont à talons, mais si on est grande des jolies ballerines rendront très bien. On porte des bas. Le plus souvent possible. L’idéal étant des bas « couture » ce petit trait foncé étant absolument sublime.

SEPTEMBRE2014-4230.JPGSEPTEMBRE2014-4234.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sur dans le pub les garçons avaient aussi le look, puisque le célèbre "Ritchie" de Cannes était arrivé en force avec tout son gang. Pantalon étroit, teddy et surtout l'indispensable banane ! Excellente soirée à l'Opus de Biot qui s'est terminée tard dans la nuit...

SEPTEMBRE2014-4245.JPGAh oui ! si on veut rester dans le style yankee de la soirée, on prendra l'un des différents méga hamburgers proposés à la carte. Et je peux vous dire que les hamburgers fait maison par le maitre des lieux sont excellents et n’ont rien à voir avec ceux de chez Bozo le clown  ou l'autre chaine française indigeste concurrentielle !

SEPTEMBRE2014-4225.JPGSuper concert plus la danse, plat volumineux, bière, café pour 20€ avec une super soirée comprise, il y en a encore qui prétende que sur la Riviera tout est cher ! L’Opus vous démentira tout cela, mais ça, on le savait déjà !

img435.jpg 

                           DIAPORAMA DE LA SOIREE


 

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans BIKERS MUSIC

Articles Récents