Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 07:25

octobre-2014-6051.JPG

Je retourne de nouveau à Théoule sur mer, cette petite localité qui avait fêté le 70e anniversaire du débarquement et dont j’avais pris quelques photos de la parade navale en mer. Cette fois ci, point de commémoration mais, une visite de l’exposition des crèches organisées par l’office de tourisme et la municipalité théoulienne…

octobre-2014-6054.JPGAvant de devenir une station balnéaire, Théoule s'adonna à la pêche. Elle ne groupait à l'origine qu'une trentaine d’habitations de pécheurs, et on ne pouvait y accéder que par un petit chemin, non carrossable, dit du Trayas. Théoule vit enfin son extension s'accroître avec la réalisation de la route nationale dite de la Corniche d'Or, que l'on doit aux démarches pressantes et efficaces du Président du Touring-Club de France.

octobre-2014-6058.JPGThéoule surgit de la nuit des temps, de la lave en fusion, qui a laissé ces rochers rouges si caractéristiques que l’on retrouve sur les deux châteaux qui dominent la Méditerranée. Le Château du port de Théoule a été transformé au cours des siècles. Il a été édifié sur une ancienne Savonnerie construite au XVIIème dont il reste quelques vestiges dans le sous-sol, et a pris son architecture actuelle au cours des divers agrandissements édifiés depuis le début de ce siècle.

octobre-2014-6060.JPGTheoule sur Mer dans le departement des Alpes Maritimes est la derniere commune qui fait parti de la Cote d'Azur historique, ensuite à partir du Trayas on passe sur la Cote Varoise qui est à son tour suivie par la Cote Bleue. Elle organise depuis une quinzaine d'année un chemin des créches. La crèche et ses santons font partie des éléments incontournables de Noël dans le sud de la France. Dans le Comté de Nice et en Provence, cette tradition est encore bien vivace comme en témoigne l’affluence dans les foires aux santons.

octobre-2014-6078.JPGChaque année le Chemin des crèches prend place dans divers lieux de Théoule et la fête des santons rassemble une douzaine de santonniers… Mais je regrette un peu cette année de ne pas y retrouver un pays invité comme pour les années précédentes avec par exemple le Pérou, la Russie, la République Tchèque et le Portugal.

octobre-2014-6081.JPGLa mairie ayant préféré occuper la grande salle des fêtes pour la consacrer à des animations pour les enfants et à délocaliser les santons dans les salles d’une villa. Pour l’expo aux santons, il s’agit d’un dépôt avec toujours les mêmes noms connus de la region PACA.

octobre-2014-6086.JPG

Des crèches de différentes tailles sont réalisées dans les matériaux les plus nobles comme le bois sculpté ou le fil d’or et d’argent. La tradition du santon se plaît à décrire le petit peuple d'antan, avec ses personnages et ses métiers parfois toujours d’actualité. On retrouve donc les principaux santonniers de la région PACA comme Carbonnel, Escoffier ou la maison Fouque qui fête ses 80 ans d’existence en transmettant cette passion de la terre depuis 4 générations en fabriquant à 100% des santons fait main.

octobre-2014-6098.JPGMais, j’aime bien aussi des réalisation plus originales comme celle de Françoise Massa qui reconstitue des crèches avec les pierres de lauzes de son village de Granile dans la vallée de la Roya Alpes Maritimes (des maisons de village, chapelles, puits, fours à pain, chabots, lavoirs, casouns, crèches, églises, mais aussi des petites maisons aux toits de bois très pentus typique de cette vallées niçoises).

octobre-2014-6113.JPGChaque réalisation est une pièce unique ou il faut 40 à 50 heures de travail pour la réaliser…Exceptionnel ! Il y a aussi la créchante Monique Giraudon qui habite du coté de Vence je crois ? Elle réalise des modelages à la main sans moule. De ce fait chaque pièce est unique et reste dans un style naïf. D’ailleurs les deux artistes Giraudon et Massa collaborent ensemble.

octobre-2014-6116.JPGoctobre-2014-6117.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a aussi ce gars de l’Escarene (village du moyen pays niçois) Monsieur Allavena qui confectionne des décors de crèche à des prix très raisonnables par rapport à ces grands noms de la santonnerie, mais qui sont tout aussi bien réalisés qu'eux. Petit coup de coeur pour l'art de la pierre de Gouin Claude à Lambesc dans les Bouches du Rhone qui réalise lui aussi des décors originaux fait main à des prix moins prohibitifs que les autres.

octobre-2014-6142.JPGC’est en Italie que les premières crèches représentant la nativité apparaissent en 1025 dans l’église Santa Maria Del Presepe pour arriver aux figurines que nous connaissons de nos jours. C’est à partir du XVe siècle avec les premiers sculpteurs de pastori (santons); et parmi eux, les frères Pietro et Giovanni Alemanno qui en 1470 créèrent les sculptures en bois pour la représentation de la Nativité.

octobre-2014-6122.JPGoctobre-2014-6125.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1507, le Lombard Pietro Belverte sculpta à Naples 28 statues. Puis pour l’année 1532, on enregistra des nouveautés et Domenico Impicciati fut probablement le premier à réaliser des statuettes en terre cuite à usage privé. La crèche baroque arrivera au XVIe siècle avec les pères piaristes. Les pastori furent remplacées par des mannequins articulés de bois revêtus d’étoffes.

octobre-2014-6130.JPGVers la fin du XVIIe siècle, naquit la théâtralité de la crèche napolitaine, où l'on commença à mélanger le sacré et le profane avec des personnages de la vie quotidienne. Vous avez donc bien compris que cette tradition de la créche et du santon  (presepe et pastore) vient immanquablement d'Italie.

octobre-2014-6153.JPGoctobre-2014-6094.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au XVIIIe et dans la première moitié du xixe siècle, la réalisation de crèche connut un véritable engouement et devint aussi le passe-temps favori de la haute aristocratie et de la bourgeoisie napolitaine qui rivalisèrent d'imagination pour aménager des scénographie toujours plus recherchées. Les crèches devinrent plus profanes et les plus importantes comptèrent plusieurs centaines de sujets qui envahirent les salles et les terrasses des maisons et des palais napolitains.

octobre-2014-6146.JPGLe roi Charles III et son épouse y consacraient, raconte-t-on, leur temps libre. Cette passion pour la crèche à Naples suscita une telle frénésie collective qu'elle entraîna les meilleurs artistes du siècle dans la réalisation de figures parmi lesquels les sculpteurs Matteo Bottiglieri, Lorenzo et Dominico Vaccaro, et sans doute le plus grand sculpteur napolitain du XVIIIe siècle, Giuseppe Sanmartino.

octobre-2014-6162.JPGÀ cette époque, les guides de voyage pour étrangers vantent l'exubérance des Napolitains pour les crèches. L'attention des voyageurs est portée non pas sur les crèches présentées dans les églises mais sur celles que composent à grands frais les particuliers, nobles et aristocrates. Elles sont exposées dans leurs habitats où chacun peut venir les visiter durant la période de Noël.

octobre-2014-6180.JPGLes Pastori (santons), d'une hauteur qui varie de 25 cm à 45 cm, ont un visage modelé en terre cuite (et non plus en bois) avec des yeux en verre. Les membres sont articulés en bois travaillé. Le corps est réalisé en fil de fer et étoupe, elle-même recouverte par les vêtements. Outre le soin apporté à leurs habits, ces figurines sont caractérisées par une expression très réaliste.

octobre-2014-6136.JPGoctobre-2014-6131.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son illusion de paysage en profondeur résulte d'un savant mélange de l'art de la perspective et celui du clair-obscur. Il est meublé de marchés, de ponts, d'églises, de fours, de rivières.. On y intègre des scènes empruntées à la vie quotidienne avec des personnages comme le noble, le paysan, le goitreux ou l'enflé, le tavernier avec joueurs de mourre (la mourra est un jeux qui se pratique toujours à Nice), les banqueteurs, marmaille, savetiers, marchand de tellines, joueurs de musette, de cor...

octobre-2014-6068.JPGLa représentation des denrées alimentaires et des animaux est aussi documentée avec beaucoup de précisions. C’est à partir des crèches napolitaines que va s’exporter cet art du santon autour du bassin méditerranéen et notamment en Catalogne et en Provence….

octobre-2014-6169.JPG

 

                    DIAPORAMA DU CHEMIN DES CRECHES



 

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents