Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 08:33

1.JPG Rose de mai (centifolia), jasmin, tubéreuse, violette, œillet, genêt, fleur d'oranger, mimosa, lavande... nulle autre région que la Côte d’Azur ne célèbre à merveille le langage des fleurs. Leurs couleurs vives égaient les paysages azuréens et distillent des senteurs subtiles sur les marchés. Elles sont un des nombreux symboles de ce pays baigné de soleil et mon jardin ne fait pas exception à la règle....

C 0001Le département des Alpes-Maritimes, de part sa position géographique au bord de la méditerranée et au pied de sommets Alpins de plus de 3000 mètres d’altitude permet de traverser tous les étages de la végétation, du collinéen à l'alpin en passant par le montagnard et le subalpin et même le sub-tropical.

C_0002.JPGDSC0001.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On y trouvera donc de nombreuses espèces d'arbres, arbustes et fleurs. Le massif du Mercantour se caractérise par son extrême richesse, 1500 plantes dont 32 endémiques sont répertoriées. Une espèce endémique est une plante dont l'aire de distribution est réduite, sans forcément être rare. Les Alpes-Maritimes est le département Français le plus riche en espèce endémiques.

15.JPGCeci est dû à son emplacement privilégié qui a servi de refuge durant les périodes de refroidissement des dernières glaciations du quaternaire. On y retrouve donc plus de 3300 espèces végétales rien que sur notre département sur les 4900 présentes en France. 200 espèces sont rares et plus d'une trentaine ne pousse exclusivement qu'ici et n'existe nulle part ailleurs. On y trouve aussi 63 espèces d'orchidées sur les 150 recensées en France.

27.JPGOn ne jardine pas ici comme ailleurs et les recettes toutes faites venues de Versailles, de Chelsea ou d’Anjou ne fonctionnent pas chez nous. Bien jardiner dans les Alpes-Maritimes est basé sur l’observation, le bon sens et le respect de la biodiversité.

0022.JPG112.JPG

  

  Combien de jardiniers chevronnés venus des pays nordiques ce sont complètement planté chez nous. Seul les Anglais grâce à leur apprentissage de leurs colonies, on sut s'adapter, maitriser et dompter la flore et la végétation de notre département exceptionnel.

photos-aout2011-0024.JPGLes autres en sont toujours à réviser et à croire que les jardins de Versailles sont dans la moyenne. Ces jardiniers la, tous le monde les a oublié ! Ces amateurs éclairés qu’ont été les Anglais, font venir des plantes du monde entier afin de les acclimater, chose rendue possible grâce aux conquêtes coloniales et aux expéditions scientifiques.

photos-aout2011-0028.JPGphotos-aout2011-0036.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Alpes-Maritimes sont un cas d’école pour décliner la diversité de cette palette végétale unique au monde : chaîne de montagnes qui plonge dans la Méditerranée, plantes tropicales qui côtoient des vivaces alpines et histoire agricole particulièrement riche.

photos-aout2011-0032.JPG« En matière de faune et de flore exceptionnelles, on pense immédiatement aux forêts tropicales et à l'Amazonie. En France, on a tendance à oublié que la cote d'azur est également si riches qu'elle fait partie des 25 « hot spots » (points chauds) de biodiversité recensés dans le monde. Les Alpes-Maritimes, des rivages aux sommets du Mercantour, abritent autant de plantes que l'ensemble des îles britanniques par exemple.

photos-aout2011-0043.JPGPour l’amateur de jardin, notre département présente un grand intérêt. Des jardins d’exception y ont en effet été créés,  Plusieurs facteurs expliquent la richesse de leur histoire. En premier lieu la douceur du climat. La bande côtière est protégée du froid par le relief préalpin et bénéficie d’une forte insolation ce qui permet l’acclimatation d’un grand nombre d’espèces méditerranéennes et tropicales originaires d’Afrique, d’Australie, d’Asie et d’Amérique.
photos-aout2011-0052.JPGSC_0008.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les mois de novembre, décembre, janvier, il y a dans les jardins des roses, des œillets, des giroflées ; les orangers sont chargés de fruits, les citronniers de fruits mûrs et de fleurs. A Nice on appelle cela : « la belle saison » pendant que dans d'autre région la neige et le gel ne favorise pratiquement aucune floraison.

0004.JPGphotos-aout2011-0006.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans en connaître toute les appellations, je peux vous citer quelques unes des fleurs qui poussent dans mon jardin. Attention ! Les photos de cet article sont exclusivement des fleurs de mon jardin et n’ont absolument pas été photographié ailleurs.

SC 0018Il y a donc des : Canna, dailyly, Lys asiatiques, géranium, rose de mai, fleurs de grenadiers, orchidées, marguerites, Iris, pensées, bégonias…..

0002.JPG

SC_0007.JPG                             DIAPORAMA DES FLEURS

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents