Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 22:07

MAI-2013-8518.JPG

Le Château de La Napoule occupe un site prestigieux en front de mer, connu des Romains, il y a plus de 2000 ans. Investie par une tribu Ligure, la Napoule devient un emplacement stratégique sous l'occupation romaine.  Demeure des comtes de Villanova au XIVe siècle, l’une des grandes familles du pays niçois en 1284, un fort avait déjà été érigé sur le domaine, lorsque la famille de Villanova en fit l'acquisition. Ils y bâtirent une grande forteresse médiévale. Après avoir subi de nombreux dommages à la suite de diverses invasions sarrasines et lombardes, le château fut rasé à la révolution par d'autres barbares.

MAI-2013-8514.JPGMAI-2013-8510.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La forteresse fût détruite et rebâtie à huit reprises, avant de devenir une manufacture verrière au cours du XIXe siècle. En 1916, l'artiste américain Henry Clews acquit l'édifice en ruine, qu'il s'appliqua à restaurer assisté de sa femme, Marie Elsie Whelen Goelet. Deux tours, romane et sarrasine furent harmonieusement intégrées à la construction fortifiée ; le pavillon d'accès, les hauts remparts et les terrasses surplombant la mer forment un ensemble hétéroclite reflétant les goûts éclectiques des Clews.

012.JPGLa Cour d'Honneur, la Galerie Spencer, vaste salle voutée, et la Galerie blanche autrefois aménagée en théâtre, accueillent aujourd’hui comme hier, des expositions comme celle que vous venez de voir précédemment. Les jardins classiques conçus par Marie Clews sont agrémentés de jeux d'eau et de décors en topiaire. C'est l'œuvre sculpturale d'Henry Clews, empreinte d'humour et de sensibilité art-nouveau, qui fait de ce monument historique une fascinante escapade dans l'histoire de l'architecture.

0068.JPGJUILLET2013-0017.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le château a subi au cours des siècles de nombreuses transformations. En 1918, nos deux américains s'installent dans les restes de la demeure médiévale. Grâce à leur fortune, le couple put restaurer les bâtiments et en construire d'autres de toutes pièces, en apportant leur touche personnelle (Henry était sculpteur et sa femme architecte). Les jardins furent également aménagés.

JUILLET2013-0232.JPGFondée en 1951 par Marie Clews, l’Association d’Art de La Napoule Mémorial Henry Clews a fait du château un lieu d’échanges culturels international comprenant l’organisation de colloques, d’expositions, de concerts et de spectacles auxquels s’ajoute un programme de résidence d’artistes. Le château et ses jardins ont été inscrits monuments historiques par arrêté du 6 janvier 1947. 

JUILLET2013-0025.JPGJUILLET2013-0065.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les jardins du château de la Napoule dessinés en 1919 sont constitués du jardin principal qui s'ouvre par une grande allée à la Française et de trois autres petits jardins : le jardin de La Mancha, les terrasses sur la mer ou l'on peut se restaurer gastronomiquement et le jardin secret. L'allée régulière, le bassin, la fontaine et le puits et les constructions qui parsèment les jardins, conciergerie, chapelle, une fabrique de verre, la tour de jardin, la pergola et le pont de jardin sont spécifiquement inscrits comme monuments historiques. Le parc est labellisé « Jardin remarquable ».

JUILLET2013-0202.JPGJeune dandy newyorkais, Clews préférait l'activité artistique aux affaires de la banque familiale. Incompris aux Etats-Unis, Clews s'installa au début du siècle sur la Cote d'azur ou la liberté d'expression artistique avait déjà fait le tour du monde par une aura spectaculaire, il travailla sans relâche sa vocation pour la sculpture. Autodidacte doué, Clews portraiture ses contemporains avec un réalisme à la limite de la caricature, dans un style imbu d'humour noir et d'ironie, laissant libre cours à son esprit fantasque.

JUILLET2013-0115.JPGJUILLET2013-0190.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dès l'arrivée de Clews sur la Côte d'Azur, au lendemain de la première guerre mondiale, une nouvelle tendance se manifeste dans son travail, d'avantage tournée vers les arts primitifs : en effet, à la Napoule, l'artiste nous ouvre les portes d'un monde imaginaire peuplé de monstres fabuleux.

JUILLET2013-0047.JPGHenry Clews naquit à New York d'une famille descendante du président Américain James Madison. Clews montra très tôt un caractère rebelle, excentrique et un penchant pour les arts et la littérature. La Napoule fut pour Henry une source d'inspiration permanente et lui apporta l'isolement nécessaire à l'épanouissement de son art. Son style s'imprégnant d’influences précolombiennes et extrême-orientales.

JUILLET2013-0038.JPGJUILLET2013-0149.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il donna vie à tout un bestiaire de petits monstres et animaux imaginaires qui vinrent peupler la forteresse Napouloise. Lorsque Marie et Henry Clews tombèrent amoureux du château de la Napoule, ils s'éprirent également de sa situation idyllique à l'extrême ouest de la baie de Cannes et des iles de Lérins. Afin de profiter pleinement du panorama, Marie dessina de longues terrasses surplombant la mer.

JUILLET2013-0173.JPGLe château, préalablement perché sur un roc, se retrouva posé sur une majestueuse rangée d'arcades plongeant directement dans l'eau de la méditerranée. Ce chantier en front de mer nécessita la technicité particulière d'un ingénieur Russe et la supervision quotidienne d'Henry et Marie Clews. Une voie ferrée fut même installée afin de permettre l'acheminement des blocs de pierre qui servirent à la construction des quinze arcades qui soutiennent les terrasses. Les travaux sur la façade mer furent considérés comme une priorité par Henry et Marie qui les exécutèrent avant même la restauration du toit.

0033.JPGJUILLET2013-0026.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie Clews, née Elise Whelen, vit le jour en 1880 à Philadelphie. Benjamine d'une famille aristocratique de mécènes d’art, Elsie à toujours rêvé de devenir chanteuse d'opéra. Cette passion ne la quitta jamais puisqu'elle organisera plus tard au château de la Napoule de nombreux concerts et récitals. D'une grande beauté, Elsie fut l'une des débutantes les plus prometteuses d'Amérique. 

JUILLET2013-0080.JPGElle fréquentait la haute société de Newport, lieu de villégiature très à la mode au début du XXe siècle. Dés son installation à la Napoule en 1918, Marie se passionna pour la reconstruction du château dont elle conçut les plans jusqu'a la direction des maçons et des tailleurs de pierres. On ne peut imaginer un changement de vie plus radical. Marie devint pour Henri Clews un véritable soutien, une inspiratrice et une partenaire de travail.

JUILLET2013-0155.JPGJUILLET2013-0160.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensemble, ils créèrent leur monde imaginaire: « Once Upon A Time », il était une fois .... Nom qu'ils donnèrent au château. Après la mort d'Henry en 1937, Marie protégea son château bien aimé pendant la seconde guerre mondiale et ne ménagea pas ses efforts pour révéler l'œuvre de son époux aux yeux du monde... En 1951, elle créa la Napoule Art Fondation, ayant pour mission la conservation et la mise en valeur de la collection Clews et du château, œuvre de leur vie.

JUILLET2013-0141.JPGLe château considéré comme un  emplacement stratégique, fut occupé par les Français avec qui elle vécut en harmonie. Après l'entrée en guerre de l’Italie, une menace plus importante pesa sur la région. Lorsque les fascistes de Mussolini occupèrent le château, Marie fut jugée par le tribunal de guerre pour avoir apporté son aide aux Américains. Seule son amitié avec la princesse Maria de Savoie, fille du Roi d’Italie, réussit à la sortir de cette situation difficile.

JUILLET2013-0188.JPGJUILLET2013-0265.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la reddition de l’Italie, les allemands occupèrent le château à leur tour et Marie fut évacuée dans une villa à Cannes.  Finalement le 15 Aout 1944, les Alliées débarquèrent sur les plages alentour. A la grande surprise de Marie, le libérateur du château n'était autre que son propre cousin, le colonel Lewis H. Van Dusen. Marie réintégra alors sa demeure.

JUILLET2013-0203.JPGElle installa le quartier général de la croix rouge américaine dans ses murs. En 1951, huit ans avant sa mort, Marie Clews crée l'Association d'Art de La Napoule en mémoire de son époux, afin de conserver au Château son statut de centre d'art dédié aux échanges interdisciplinaires et internationaux.

JUILLET2013-0022.JPG

                                  DIAPORAMA DU CHATEAU


  

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents