Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 20:33

octobre-2013-0143.JPGLe temps de Noël est arrivé avec son cortège de souvenirs, de branches de houx, d’étoiles scintillantes et de boules multicolores qui dansent la farandole dans les yeux des enfants. Il est bon de rappeler nos traditions niçoises. J’évoquerais donc l’une des traditions populaires de Noël auxquels nos ancêtres étaient très attachés : le Présépi Nissart.

octobre-2013-0084.JPGLe Présépi est une ancienne tradition naïve du peuple niçois, exprimée d’abord par le biais de marionnettes en bois. Ces figurines représentaient des personnages populaires symboliques ou emblématiques de la ville. Les représentations étaient données en Veille-Ville dans les arrières boutiques ou dans des théâtres de marionnettes ambulants. 

octobre-2013-0103.JPGLe Présépi était joué en pièce de théâtre par des intervenants amateurs issus du peuple qui véhiculaient avec simplicité et naturel la quintessence de l’esprit niçois. Ces représentations populaires étaient originales et vivantes car les acteurs déclinaient un texte qui n’était pas figé : dans un cadre convenu dont le thème était la naïveté, des personnages immuables prenaient la liberté d’insérer malicieusement dans le texte classique, des points de l’année écoulée, des traits d’humour ou de moqueries; le spectacle devenait une satire de la société niçoise et parfois de la structure religieuse de l’époque.

octobre-2013-0104.JPGA ce titre dans les temps anciens, les Présépi n’étaient pas très bien vus par l’église et se jouaient en lieux discrets devant un public complice. En fait, la virée vers le miracle de Bethléem, était un amusant prétexte pour vider son sac. « C'est dans l'âme du peuple niçois d'être moqueur ». La naissance divine qui devait sauver le monde et le principe noélique passaient alors au second plan et l'enfant Jésus était dans ses petits souliers ! Cette crèche un peu spéciale, censée raconter l'histoire de la naissance du Christ, réunissait différents personnages du « Babazouk » nom que l'on donne au vieux Nice.

octobre-2013-0106.JPGLes personnages immuables du Présépi était l’ange Bouffareu, lou Curat, lou Trouble (le Diable), Barba Giordano, Barba Rostagni (on peut donner le nom de toutes vieilles familles niçoises, chacun devient "barba"), lou coumaire Cicoun, lou Pescadou, et lou Cassaire; mais d’autre venaient parfois compléter la compagnie: coumpaire Simoun, pendant masculin de coumaire Cicoun, la cancanière, lou Sacristan,  la Fliusa, lou Pastre, lou Mestre, lu doui Gendarma représentant l’autorité que l’on brocardait… sans oublier la redoutée tanta Chiquetta… la mort, qui avait fauché les trépassés de l’année écoulée…

octobre-2013-0107.JPG

pas de créche sans notre drapeau

 

Les acteurs occasionnels déclinaient malicieusement, avec la verve niçoise, les travers des uns et les mécomptes des autres. Deux seulement des personnages du Présépi représentaient nominalement deux des familles les plus anciennes et les plus ancrées, à l’époque, dans la tradition populaire: l’importante famille Giordano et l’antique famille patricienne Rostagni, qui figure à l’Amorial du comté de Nice. Elles étaient représentées respectivement par Barba Giordano et Barba Rostagni (d'autres noms figurent aussi en bonne liste comme les Laurens, les Céssole, les Grimaldi, les Raibaudi, les Giraudo ou les Lascaris). Le terme barba signifie oncle en Nissart, mais aussi par extension, le patriarche de la famille, l’autorité morale, celui qui est respecté et écouté et auprès de qui l’on prend conseil.

octobre-2013-0115.JPGOn a plus tard appelé Présépi les crèches niçoises. La plupart des anciennes familles niçoises excellaient dans l’art de la crèche. On confectionnait des moutons avec des toisons de vraie laine, des paysages en papier mâché agrémentés de vraie mousse, des machineries qui mettaient en mouvement les ailes des moulins et l’eau factice sous les ponts, des personnages en divers matériaux et tissus etc… Les plus célèbres de ces crèches étaient connues et se visitaient chez les particuliers. On fit même des concours de Présépi, dotées de prix, et chaque année l’on améliorait et enrichissait ces petites merveilles. (voir Luceram capitale de la créche)

octobre-2013-0116.JPGAujourd’hui, par extension l’on nomme aussi Présépi les crèches provençales vivantes, ce qui est une déformation de la tradition niçoise, mais à Nice, certaines troupes jouent encore des Présépi, plus ou moins fidèles à la tradition; des auteurs en écrivent même des nouveaux en nissart, en y incluant des thèmes plus modernes. Espérons que ces traditions perdurent afin de conserver l’âme niçoise et l’identité de notre peuple; et ne nous contentons pas d’espérer et de laisser les autres agir, mais devenons acteurs de notre identité et incitons nos jeunes à faire de même.
octobre-2013-0118.JPG
Petit Papa Noel en Niçois ( Pichin barba calena)


octobre-2013-0134.JPG
Es la bella nuech de calena
Sieu manteu blanc la neu debana
E li uei vers lou ciel vira
Aquassa li pichin enfan
Avan de serrà li parpela
Fan aquela bella priguiera
Pichin barba calena
Coura caleras dòu ciel
Embe de juguet per millié
N'oublidas moun pichin soulié

octobre-2013-0121.JPG
Ma avan de t'en cala
Ti curbi touplen caura
Fouora besai auras ben frei
Es un pòu encausa de lei
Ma mi tarda tant que lou jou si leva
Per veire cinque m'as pourta
Toui li beu present qu'en pantai ai brigat
E que ieu t'ai coumandat
Pichin barba calena

Coura caleras dòu ciel
Embe de juguet per milié
N'oublidas moun pichin soulié

octobre-2013-0123.JPG
Ma avan de t'en cala
Ti curbi touplen caura
Fouora besai auras ben frei
Es un pòu encausa de lei
Lou marchiant de sabla es passa
Li pichioun soun enpeneca
E tu vas poude coumensa
La mastra sus l'esquina
O soun de campana de la gleia
Dispensa li tieu maravilha
Pichin barba calena

octobre-2013-0127.JPG


Vi auguri dei bouòni Calèna et un bouon cap d’an ! (Je vous souhaite un joyeux Noël et une bonne année). Et comme on dit chez nous:  « à l’an que ven, si sian pas mai que siguen pas men » (A l’année prochaine, si nous ne sommes pas plus que nous ne soyons pas moins).

octobre-2013-0134-copie-1.JPG

 

octobre-2013-0146.JPG  octobre-2013-0151.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents