Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 08:43

photos-aout2011-0075.JPG Chateauneuf de Grasse

 

Les courges sont cultivées dans le pays Niçois et Grassois depuis l'Antiquité et le cougourdon est le nom méditerranéen du fruit d'une plante grimpante de la famille des Cucurbitacées appelée scientifiquement Lagenaria vulgaris . Ils se distinguent des autres courges par la couleur de la fleur (blanche), par la pollinisation nocturne et non diurne, par un pédoncule très solidaire du fruit ainsi que par une déshydratation naturelle très facile.

photos-aout2011-0049-copie-1.JPG  Ils sont deja tous d'attaque dés 9h du mat

 

Il est léger, très solide, imputrescible. Il est des  coutumes niçoises et du haut pays grassois qui perdurent chaque année au moment de la toussaint, depuis des siècles, sur la colline de Cimiez ou bien sur celle de Châteauneuf : La courge et le cougourdon sont fêtés en grande pompe. C'est une fête champêtre qui existe ici bien avant la fête marketing qu’est halloween.

photos-aout2011-0048-copie-2.JPGphotos-aout2011-0051-copie-1.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Aujourd'hui encore, les amoureux des  cougourdons s'y  retrouvent. Là, dans une ambiance bercée par les danses et les chants folkloriques traditionnels, producteurs, artistes et amateurs de courges et de cougourdons se retrouvent sur la place de l'église où flottent les odeurs enivrantes des nombreuses spécialités régionales proposées à cette même occasion: Mais surtout toutes les recettes que l’on peut tirer de la courge. Soupes, Curry de courge, Gnocchi de courge etc. Et pour compléter ces mets des délicieux gratins, des desserts variés avec la véritable tarte sucrée à la courge, des crêpes et des confitures.

photos-aout2011-0092.JPGCertaines, telle la courge violon de Nice, possèdent une chair ferme et goûteuse, aux saveurs de muscade, et de noix. Elle se combine parfaitement aux arômes délicats de la sauge. Notre confiture de courge à la sauge est donc une base toute simple pour le sucré salé. Une simple tartine avec du parmesan, une cuillerée sur du plain d'épices, un badigeon sur un magret... la confiture de courge à la sauge débanalise le plat et lui donne du caractère.

photos-aout2011-0096.JPGIntroduit dans la région niçoise au 16 ême siècle, la culture se répandit très vite grâce au climat méditerranéen. Quelques graines, un peu de terre, de l’eau, notre doux et généreux soleil de la côte, l'inégalable savoir faire de dame nature et nous voilà témoin du formidable...

photos-aout2011-0056.JPGphotos-aout2011-0086.JPG 

Durant quatre mois, nous pouvons apprécier la croissance surprenante de ces petits enfants du pays niçois. Ce légume a tout de suite été adopté par les niçois, tant pour ces formes originales et généreuses que pour ses grandes qualités physiques, qu'ils ne tardèrent pas à découvrir et à utiliser pour améliorer leur quotidien.

photos-aout2011-0107.JPGQuand le fruit de la terre devient le fruit des artistes, les calebasses et autres transformées en instrument de musique. Les mélomanes niçois ont tout de suite compris que les cougourdons avaient un formidable potentiel musical. Ils l'ont alors transformé en de multiples instruments aux  tonalités  aussi diverses que variées. Leurs qualités de résonance, aménagées par diverses techniques de sculpture et d'harmonisation les ont fait utiliser comme des instruments à vent ou à percussion par des orchestres improvisés.

photos-aout2011-0156.JPGLes artisans d'art de la côte d'azur  ont découvert avec le cougourdon une formidable  base de travail. En effet, ses formes avantageuses, sa matière (similaire a du bois) et l'esprit créatif  artistique azuréen ont donné naissance à de nombreuses merveilles.

photos-aout2011-0111.JPGOriginale, insolite, singulière, la fête de la courge fait partie du paysage festif de nos campagnes depuis bien longtemps. En ce dimanche de fin octobre se tenait à Châteauneuf de Grasse, (petit village de l'arrière pays Grassois) la fête de la courge !

photos-aout2011-0118.JPGphotos-aout2011-0121.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Une sortie dominicale en famille, qui m’a permis de constater que la courge n'est pas si courge que ca ... De la soupe au public, en passant par les artistes, la courge la plus grosse et quelques producteurs, les cucurbitacées et autres coloquintes étaient bien à l'honneur ... des cougourdes sculptées pour faire office de diffuseur de parfum ou de niche à décoration ! La courge sous toutes ses formes a eu la vedette.

photos-aout2011-0124.JPGBon d’accord, ce n’est pas l’une de ces gigantesques fêtes que nous trouvons en hiver sur la cote d’azur, (Carnaval de Nice, Citrons de Menton, Mimosa de Mandelieu, Rose de Grasse) mais nous l’adorons ,car elle conserve son esprit familial et campagnard.

photos-aout2011-0142.JPGphotos-aout2011-0242-copie-1.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette année une brigade de vingt cuisiniers bénévoles transforma en direct sur la place des kilos de courge offerts par les cultivateurs. Cette manifestation est devenue au fil des années, un des événements incontournables du pays de grasse. Les visiteurs ont trouvé tout de même une bonne trentaine de stands de gastronomie locale, d’artisanats d’art, de produits de notre terroir et des animations à gogo.

photos-aout2011-0182-copie-1.JPGTout cela organisé par une bande de bénévole de l’association »la courge d’abondance » ou même Monsieur le Maire est un membre actif. Prés de 80 personnes ont confectionné les 900 litres de soupes, des kilos de gratin, tartes et rissoto.
Mais, cette nouvelle édition de la courge de Châteauneuf de Grasse ne perd pas de vue ses fondements pour lequel, elle a été crée. : Le but humanitaire.

photos-aout2011-0190.JPGCelle-ci, c’est écrit de belle façon ,comme savent le faire les gens de ce pays méditerranéen avant tout. A l’origine un prêtre du Burkina Faso était venu faire un remplacement dans la paroisse du village de Châteauneuf (Castèunou Grasso en langue locale) et il a parlé aux gens du village de la famine dans son pays et de la difficulté à remplir les greniers céréaliers. Tous le monde à ce moment la, a été sensible, le maire y  compris, et ils ont eu l’idée d’organiser une manifestation pour leur venir en aide. Chaque année donc la fête de la courge de Châteauneuf de Grasse est dédiée à une action humanitaire en particulier.

photos-aout2011-0197.JPGphotos-aout2011-0272.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette nouvelle édition permet d’apporter une aide financière à l’association solidarité sapeurs pompiers du 06 et à celle du Samu Social des Alpes Maritimes.
Mais avant de terminer mon article, je ne vais pas partir sans vous avoir laissé une petite recette de la préparation de la soupe de courge Niçoise :
1 portion de courge (300g) ,2 pommes de terre, 1 poireau ,1 oignon, sel poivre et eau.
Peler et couper en cubes les légumes, les laver puis les mettre dans une marmite avec de l'eau à niveau, cuire le tout pendant 40 mn puis assaisonner. Mixer et rectifier avec un peu de crème liquide. Servir avec des croutons !

photos-aout2011-0224.JPGSur du pain grillé bien chaud, étalez une couche de confiture de courge sur laquelle vous verserez trois gouttes d’huile d’olive de Nice. Parsemez de copeaux de parmesan et servez en entrée ou à l’apéritif avec un verre de vin blanc de Bellet ou de Saint Jeannet. Ah oui avant de vous quitter définitivement avec cet article bien sur … Mes achats sur place bien évidemment ! sirop de potimarron à la châtaigne (très bon parait il avec du champagne, pas encore essayé) confiture de potimarron aux pommes, confiture de potimarron aux abricots secs, confiture de courge aux pignons, et sirop de courge et poire .... Allez ciao ! je m’en vais gouter maintenant .

photos-aout2011-0232.JPG

 

                                DIAPORAMA DE LA FETE

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents