Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 20:27

JANVIER-2014-2687.JPG

On décharge le mimosa dans plusieurs coins stategiques du corso

 

C’est pourtant avec le commerce de la fleur coupée que l’activité des « mimosistes » prit son envol. Les techniques s’affinant, le mimosa, fleur éphémère parmi tant d’autres, fut soumis au procédé du forçage………. celui d’une éclosion programmée qui était devenue indispensable pour une bonne gestion du marché.

JANVIER-2014-2723.JPG

La confrérie des mimosistes de Mandelieu la Napoule


 Les anciens se souviennent encore d’avoir compté quelques 80 mimosistes en activité à Mandelieu dans les années 50. Des mimosistes qui réussissaient à expédier dans le monde plus de 400.000 colis en saison (soit 1.200.000 Kg de mimosa) depuis les gares de Cannes et de la Napoule. En pleine prospérité, était inauguré à Mandelieu un nouveau lieu de culte chrétien, unique en son genre……. baptisé Notre-Dame-des Mimosas.

JANVIER-2014-0007.JPGJANVIER-2014-0017.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme chaque année au mois de février, la ville de Mandelieu-la-Napoule  célèbre sa fête du mimosa, édition 2014. Prendre part à la Fête du Mimosa, c’est découvrir une des traditions locales de la Cote d'Azur. Sur pratiquement dix jours, on a l’occasion de voir défiler des corsos fleuris. Ces chars décorés avec du mimosa sont le centre d’un tableau élaboré autour du thème de l’année. C’est toujours un plaisir de pouvoir se joindre aux festivités en dansant sur la musique des groupes musicaux qui rythme l’avancée du défilé.

JANVIER-2014-0106-copie-1.JPG

le prince Albert et Charleyne sur le palais de Monnaco


 C'est sous une pluie de mimosa, que le défilé de chars et de troupes folkloriques qui les accompagnent forment un joyeux cortège et invitent les milliers de spectateurs à la fête durant près de 3h de spectacle. Cette fête populaire met en lumière les racines et l’identité profonde d’une ville entièrement tournée vers la célébration de la fleur australe. La réussite de cette fête traditionnelle est sans nul doute liée à une communauté de forces vives, associations et habitants soudés par la magie de cette fleur éphémère.

JANVIER-2014-0224.JPGJANVIER-2014-0227.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette année, la Fête du Mimosa s’invite au Pays de la Riviera. La Méditerranée célébre la fleur du soleil en proposant un tableau coloré et fleuri des plus belles villes de la Côte d’Azur (Cannes, Nice, Antibes, Monaco, Menton, Grasse). Une fête familiale, folklorique et haute en couleurs. Chars fleuris, parades nocturnes et animations traditionnelles comme l’élection de la Reine du Mimosa sont les moments les plus attendus.

JANVIER-2014-0141.JPG

2 tonnes de mimosa sont envoyés aux spectateurs pendant le corso

 

Tout d'abord c'est un balet de camions des services techniques de la mairie qui déversent des tonnes de mimosa sur le parcours du Corso. Puis, celui ci démarre par la présentation de la confrerie du mimosa et enfin, c'est une pluie de flocons d'or qui s'abat sur la Napoule. La foule toujours ravie de repartir avec des brassées de fleurs apprécient aussi les brassées de sourires sur les chars. 

JANVIER-2014-0288.JPGJANVIER-2014-0298.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce sont des bras avides qui se tendent. Des appareils photos qui mitraillent, des flopées de notes de musiques mixées en un joyeux tohu-bohu. Les troupes sont explosives et joyeusement esthétique comme les costumes en palmiers de la troupe Kalice qui a fait sensation. Sur l'avenue les chars fleuris illustrent les années folles de la riviera: Monaco et son grand prix, Saint Tropez et son gendarme, Antibes et son fort carré, Nice et le Negresco...

JANVIER-2014-0142.JPG

Nice, le negresco et le carnaval


 Une évocation un brin grossiére, en carton pate, dont raffolent chaque année des spectateurs de plus en plus nombreux.. La Cote d'Azur fait toujours autant révé ! Mais, c'est aussi, les plumes des boas froufroutants des danseuses et les chevaux de prestige au chaloupé majestueux qui font merveille pour cette ode à la fleur d'or azuréenne.

JANVIER-2014-0333.JPGJANVIER-2014-0338-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’autres réjouissances sont proposées pour petits et grands aux travers d’excursions originales comme la « Balade au Pays du Mimosa » ou en autocar celle « du Mimosa au parfum ». Et, tout simplement, marcher au milieu des mimosas en fleurs, et profiter de ce moment privilégié sous le ciel bleu azur de l’hiver méditerranéen : une vraie bouffée d’oxygène...

JANVIER-2014-0162.JPGAutour de 1880, le mimosa, originaire d’Australie, fait son apparition sur les pentes de la Croix des Gardes, introduit par l’un des grands hôtes hivernaux, comme le Duc de Vallombrosa, le Marquis de Morès ou le chancelier anglais Lord Brougham. La Société d’Horticulture et d’Acclimatation contribue alors largement à sa promotion. Un métier va naître, celui de mimosistes.

JANVIER-2014-0356.JPGJANVIER-2014-0367.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces producteurs, spécialistes de la production et du forçage du mimosa, vont, dès lors, se multiplier dans la région : à Mandelieu, Pégomas, Tanneron ou La Roquette. Les marchés se développèrent et des wagons entiers de mimosa quittaient tous les jours la gare de La Napoule pour le nord de la France et pour l’étranger (Londres, Amsterdam, Moscou, Bruxelles, Munich).

JANVIER-2014-0193-copie-2.JPG

les années folles j'adore !


 Le mimosa, ayant ainsi participé au développement de l’économie locale, est fêté chaque année par les habitants de Mandelieu-La Napoule. Officiellement célébrée pour la première fois en 1931, la Fête du Mimosa connaît depuis, un vif succès. Elle n’a cessé de prendre de l’envergure passant d’un corso fleuri à une grande fête populaire aujourd’hui largement reconnue (3e plus grande fête hivernale de la Cote d'Azur après le carnaval de Nice et la fête des citrons à Menton).

JANVIER-2014-2788.JPGJANVIER-2014-2846.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La dernière édition de la Fête du Mimosa a accueilli plus de 100 000 visiteurs sur l’ensemble des sites et animations de la manifestation. Les retombées médiatiques et économiques engendrées par l’ensemble des éditions de la Fête du Mimosa permettent désormais de positionner la manifestation parmi les grands événements hivernaux de la Riviera.

JANVIER-2014-0212-copie-1.JPGLa Fête du Mimosa de Mandelieu-La Napoule utilise exclusivement du mimosa cultivé dans les forceries locales. C’est ainsi que les 15 tonnes de mimosa utilisées chaque année pour fleurir les chars et les batailles de fleurs sont achetées aux producteurs du Massif de Tanneron. La Fête, tout en préservant son aspect populaire et folklorique, contribue à soutenir l’activité des mimosistes locaux.

JANVIER-2014-2754.JPGJANVIER-2014-2782.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ceux-ci sont de moins en moins nombreux car rares sont les jeunes qui souhaitent prendre la suite de leurs aînés en raison d’un métier difficile et très saisonnier. Certains mimosistes se tournent aujourd’hui clairement vers le tourisme et profitent de la venue des nombreux visiteurs pour expliquer le travail de mimosiste et transmettre les secrets du forçage.

JANVIER-2014-0317.JPG

La reine  officielle du mimosa 2014 et ses dauphines certifié par le comité Miss France


 Selon la tradition, l’organisation de la fête est confiée aux habitants de la commune, à ses associations et à son Comité d’Animation. Ensemble, dans la bonne humeur, environ 400 bénévoles se relaient et fleurissent les chars de mimosas fraîchement cueilli. Un travail méticuleux de tressage des branches autour des sujets est réalisé chaque année selon la thématique choisie.

JANVIER-2014-0322.JPG

Encore les années folles j'adore toujours !


 Le savoir faire se transmet dans les coulisses entre jeunes et anciens. Un savant mélange de populations qui donne à la fête une ambiance folklorique authentique reconnue par tous ses visiteurs venant de plusieurs pays d'Europe.

JANVIER-2014-2892.JPGJANVIER-2014-2895.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Quand à La Route du Mimosa, elle s’étend sur 130 Km de Bormes-les-Mimosas dans le département du Var jusqu'à Grasse la capitale mondiale du parfum. Ce circuit touristique, recommandé de janvier à mars, est typiquement le symbole d’une Côte d’Azur hivernale qui propose sous un climat doux, une sorte de villégiature itinérante entre bleu azur et jaune soleil.

JANVIER-2014-0343.JPG

Mimosa, palmier et jolie fille ..la Cote d'Azur quoi !


 Au Kilomètre 108 de la Route du Mimosa, Mandelieu-La Napoule est la capitale du mimosa en Europe. A Mandelieu-La Napoule, il ne faut pas manquer durant toute la période de floraison, de janvier à mars, les randonnées pédestres ou excursions en voiture dans la plus grande forêt de mimosa d’Europe, la rencontre avec les mimosistes et ainsi la chance d’assister à toutes les étapes de la vie d’une fleur mythique: de son éclosion au parfum qui en sera extrait.

JANVIER-2014-2874.JPGJANVIER-2014-0242.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Fête du Mimosa à Mandelieu-La Napoule est la plus importante des festivités proposées sur l’itinéraire. Celle-ci dure 10 jours avec 2 grands corsos et 2 parades nocturnes. Les chars sont tous ornés de mimosa cultivés et ce sont plusieurs tonnes de fleurs qui sont lancées aux visiteurs durant les festivités.

JANVIER-2014-0353.JPGCette étape qui se trouve le plus à l’est de l’itinéraire, aux portes de Cannes, permet aux visiteurs de faire une escapade sous le soleil, et profiter aussi de faire une échappée niçoise pour fêter le Carnaval (à 30 km), goûter à la cuisine nissarde ou s’offrir une escapade citronnée à Menton. De quoi passer un mois de février féérique dans l'une des plus belles régions du vieux continent.

JANVIER-2014-2857.JPG

Miss Monroe, tu tournes le dos à Yves Montand ?

 

 

                                 DIAPORAMA DE LA FETE


  

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents