Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 08:10

photo2011A-0302.JPG Et oui ! Je ramène ma fraise une fois de plus et je le pense à juste raison ! Quelle en est cette raison avant de continuer l’article sur des bases plus sympathiques ? Tout d’abord, il faut que je vous dise, que je ne suis ni partisan du comité Miss France ou bien de celui de Mme De Fontenay …. Je n’en ai strictement rien à battre (pour rester poli) de leur petite guéguerre qui pue le fric.

photo2011A-0006.JPGphoto2011A 0033 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’élection de Miss mimosa 2011, s’était superbement bien passé, un spectacle de qualité qui durera plus de deux heures entrecoupé par de la chanson et des chorégraphies de danses exécutées par une école locale, sous l’œil attentionné de Lydia Podossenoff   ex miss Provence en 2005, puis le titre d'ambassadrice de la France en Chine et déléguée correspondante régionale du comité miss France (celle qui avait dit : Mme de Fontenay est une mère) Jusque la, tout va bien !

photo2011A-0035.JPGphoto2011A-0036.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jury décide donc d’élire la Mandolocienne Melody Touflan, belle jeune fille de 20 ans. Mais, quel ne fut pas ma surprise de voir que le diadème soit remis par une exécutrice du comité Miss France et non pas comme le veut la tradition par la Reine du mimosa 2010 qui passe le relais tout naturellement. Je me renseigne immédiatement auprès des organisateurs qui me donnent sans tarder comme réponse : La miss de l’année dernière ne faisant pas parti de notre comité, ne peut remettre la couronne ! Voici donc l’explication. Pour moi, une miss reste une miss et j’ai trouvé un gros manque de délicatesse de la part de ce comité. Chacun d’entre vous jugera leur comportement à sa juste valeur.

photo2011A-0050.JPGphoto2011A-0090.JPG  

Autre coup de gueule de ma part, sera sur le thème de la fête : Les organisateurs (mairie entre autre) ont choisi comme thème la protection de l’environnement en baptisant la fête : « Le mimosa se met au vert », avec une vingtaine de chars à tendance écolo. Est-ce que la population Mandolocienne est au courant que la ville voisine de Grasse veut faire construire un incinérateur ? Si oui ! L’hypocrisie est à son comble …. (Les 2 mairies sont de la même famille politique et font parti du groupement des communes du haut pays grassois. C’est vrai que mandelieu se trouve dans le haut pays ! Quelle plaisanterie !)

photo2011A-0109-copie-1.JPG  Bon ! Commençons maintenant les réjouissances qui nous intéressent. L’élection de Miss mimosa 2011. Et la …. Je vois que c’est quelques blogopotes féministes qui vont pousser le coup de gueule en disant que cet abatage de chairs fraiches ressemble au salon de l'agriculture : c'est la foire aux bestiaux qui défilent et on vote pour celle qui a la plus belle croupe ! Ou bien,  comme s’ils s’agissaient de poupées et  de me dire que c'est à cause de ce genre de pratiques que certains osent prendre le corps d'une femme pour un objet !

photo2011A-0147.JPGphoto2011A-0149.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 En tant qu’homme, je vais plutôt voir cela comme une démonstration et un hommage à la splendeur physique, au secrets de la beauté , au symbole de l'amour et de la sensualité qu’ incarne aussi la vertu et la féminité accomplie, le corps féminin est celui de l'abondance, de la bonne santé , de la grâce, et je pense qu'autant les hommes que les femmes apprécient de voir la beauté dans toute son élégance, son charme, sublimées par des toilettes somptueuses et des danses magnifiques comme cela à été le cas pour cette élection. Pour toutes ces raisons, j’adhère complètement !

photo2011A-0133-copie-3.JPG  Mandelieu-La Napoule, idéalement située à deux pas de Cannes, est nichée entre le massif torturé et néanmoins superbe de l'Estérel et le massif du Tanneron qui développe, en son écrin, la majestueuse forêt du mimosa.
Terre d'élection du Mimosa, Mandelieu-La Napoule, qui avait déjà séduit l'aristocratie britannique et russe de la fin du XIXe siècle, s'est muée, avec le temps, en une station touristique aux multiples richesses.

photo2011A-0155.JPGphoto2011A-0190.JPG  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Première destination golfique de la Côte d'Azur, ce site enchanteur  possède la plus grosse communauté de « chtis » du sud de la France (cela va faire plaisir à beaucoup de mes blogopotes). Depuis des lustres, Mandelieu-La Napoule vit au rythme de la floraison de ces multiples soleils. Éperdument amoureuse de ces grappes jaunes qui ont pris naissance en Australie, Mandelieu-La Napoule s'est très vite aperçue de l'impact visuel et odorant de ces branches ensoleillées sur ses collines.

photo2011A-0215.JPG C'est au milieu du siècle dernier que le mimosa prendra racine dans les massifs de l'Estérel et du Tanneron. Sa culture mobilise, aujourd'hui, une douzaine de mimosistes locaux (une centaine aux alentours de la ville). Le mimosa, "ce soleil d'hiver", est tellement cher au cœur des Mandolociens et des Napoulois que la ville entière célèbre, tous les ans en février, cette myriade de petits soleils qui illuminent nos collines et enivrent de ses effluves nos sens. Cette fête du mimosa, empreinte de traditions et de folklore local, réunit dans une même danse, le mimosa, nos forêts d'émeraude et la grande bleue.

photo2011A-0202.JPGphoto2011A-0205.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne se contentant pas d'être un arbuste décoratif qui rayonne de mille feux en janvier et en février, il est, également, exploité pour ses essences. Il entre ainsi dans la composition de parfums renommés : Farnesiana de Caron, Byzance de Rochas, Amarige de Givenchy.
photo2011A 0058

Éphémère comme toutes les fleurs, le mimosa doit sa commercialisation à la technique du forçage. Ce procédé est exécuté dans une pièce close en maintenant une température de 25° et une hydrométrie de 85. Il permet l'éclosion de la fleur et sa conservation grâce à l'ajout d'une poudre spéciale dite "Chrystal". La technique du forçage, qualifiée de "miracle biologique" par les intéressés, prend sa source dans deux versions à l'origine de sa découverte.

photo2011A-0228.JPGphoto2011A-0263.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première : en rentrant de l'école Jules Ferry de Cannes, une petite fille cueille un bouquet de mimosa, pas encore tout à fait éclos, pour sa maman. Celle-ci, ne voulant pas froisser sa fille, place le bouquet dans un vase et l'installe dans la buanderie. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir le lendemain le bouquet épanoui et rayonnant de milles feux.

photo2011A-0276.JPGLa deuxième : un paysan de Cannes-la Bocca avait ratissé toutes les branches coupées d'un mimosa et les avait rassemblées sur un tas de fumier. Le lendemain, grâce à l'humidité de la nuit et à la chaleur du fumier, le mimosa était éclos. Mais l'histoire du Mimosa est jalonnée d'embûches et la première grande catastrophe arrive le 13 février 1929 avec le gel et la neige.

photo2011A-0288.JPG

 Alors, 2 ans plus tard, pour fêter la persévérance des producteurs de Mimosa et sa renaissance, la 1ère Fête du Mimosa fait son apparition à Mandelieu-La Napoule le 16 février 1931. Cette fête est donc bien une des plus anciennes traditions locales qui, malgré quelques interruptions dues parfois aux conditions climatiques, parfois aux incendies de forêts, est ranimée par la volonté farouche des habitants de la commune.

photo2011A-0332.JPG

photo2011A-0351.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ceux-ci, répartis dans les diverses associations de la Ville sont les fers de lance de cette fête traditionnelle et décorent bénévolement les chars durant la nuit précédant le Grand Corso. Le mimosa fait décidément partie intégrante de l'histoire de Mandelieu-La Napoule. Aujourd'hui, ce sont 10 millions de bouquets qui sont expédiés par les mimosistes locaux dans le monde entier.

 

          DIAPORAMA DE L'ELECTION ET DU CORSO

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans FETES & SOIREES

Articles Récents