Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 17:37

novembre-2009-0108.JPG
Guirlandes multicolores, forêt de sapins et santons se nichent dans les endroits les plus inattendus du village de Luceram. Ici rien n'est artificiel, c'est le village médiéval qui sert de cadre aux festivités du 5 décembre au 3 janvier 2010 inclus.
novembre-2009 0114 novembre-2009 0131
Porches, voûtes, caves, escaliers, fontaines, lavoirs, écuries et four communal deviennent des lieux d'expression artistique. Les rubans aux fenêtres, les branchages qui garnissent les portes, la forêt de sapins qui envahit les places et les placettes sont dans un cadre typique et préservé. Les santons sont traditionnellement représentés en argile ou en terre cuite. A Lucéram, on les découvre en bois, tissu, fer forgé, pâte à sel, craie, cire, pinces à linge, tricotés et même en bouchons ! Alors dans ce décor naturel et authentique, l'esprit de Noël souffle naturellement, pur, mystique et festif. On peut même découvrir des animaux vivant... bref une ballade dans ce village c'est un vraie retour aux sources du Noël d’autrefois en pays du Comté de Nice. Mais d’abord, un peu d’istoria.
novembre-2009-0133.JPG novembre-2009-0092.JPG

L’Ouferta de Calèna

À la fin du XIVème, le rattachement du pays de Nice au Duché de Savoie va accélérer le développement de Lucéram. Une bonne partie du trafic marchand vers la haute mer, vers les rivages Azuréens, italiens et espagnols, passait par Lucéram pour arriver aux ports de Nissa et Vilafranca. Le Comte gouverneur de Nice autorise en 1395 la construction de protections. Cela fut fait en traçant du coté nord, le seul possible en raison du relief, une nouvelle ligne de protection, un puissant rempart comportant une très belle tour de flanquement ouverte à la gorge et haute de quinze mètres.
novembre-2009-0063.JPG novembre-2009 0081
Cette tour est ouverte vers l'intérieur du village, ce qui permettait de le protéger aussi bien vers l'extérieur que vers l'intérieur. Deux étages en plancher permettaient d'accéder jusqu'au niveau supérieur, l'ensemble communicant par des échelles. Cette tour jouait aussi un rôle de guet de surveillance de tous les environs.
novembre-2009-0120.JPG

La route du sel

Le sel, destiné à alimenter le Piémont et même les plaines du Pô et les terres du duc de Savoie (roi de Piémont/Sardaigne au XVIIIème siècle), arrivait donc par mer, et abordait Villefranche, Monaco et Nissa à l’anse des Ponchettes. Du cours Saleya, qui tire son nom des entrepôts de la Gabelle (ou Douane), le sel, une fois contrôlé, partait en direction des sommets alpins à dos de mulets en direction de Turin (Torino).
novembre-2009-0030.JPG

Le Trésor de Lucéram

Dans la chapelle sud, deux larges vitrines blindées présentent un rare trésor d’orfèvrerie religieuse, un des plus importants de France (plus de 40 pièces classées). 4ème trésor de France pour ses pièces d’orfèvreries religieuses.Il est bien sur impossible de le photographier. Pièce maîtresse de ce trésor, une « Sainte Marguerite issant du dragon », en argent repoussé et doré sur une terrasse de cuivre doré et argenté.

novembre-2009-0034.JPG
Les crèches de Lucéram

Le village médiéval de Lucéram réputé pour son patrimoine historique et culturel remarquable organise chaque année le circuit des crèches ». Vous parcourrez les ruelles métamorphosées, parées d'une multitude de branches vertes décorées de nœuds et de boules aux couleurs de Lucéram et du comté de Nice à la découverte de plus de 400 crèches exposées dans les rues, les caves, sur les fontaines, sous les porches, à l'Eglise, à la tour, aux chapelles, au four à pain, et au Musée de la Crèche.
novembre-2009-0136.JPG novembre-2009 0141
Les villageois ont créé un musée de la crèche à la Placette, unique dans la région. De la plus humble à la plus sophistiquée, plus de 150 œuvres y sont exposées. Vous y découvrirez, entre autres : les crèches du monde. Les plus petites présentées dans une authentique armoire, le mur des « cougourdons », la plus ancienne crèche datant de 1948, les contemporaines, des santons de toutes tailles et de différents matériaux : bien évidemment, en terre cuite, en verre, en porcelaine, en allumettes, en bois, en laine, en tissus, en fil de fer, en pinces à linge ou en chocolat.
novembre-2009-0053.JPG
Les noëls du comté de Nice respectent généralement la même trame narrative, celle de la Pastorale  et du Presepi nissart (La Crèche niçoise)

Perché sur son éperon rocheux dans un décor naturel de sapins et de verdure saupoudré de neige, ce petit village donne l'impression d'une véritable crèche.
De six mille visiteurs, la première année en 1998 aux cinquante mille de l'an dernier le succès est chaque fois renouvelée et amplifié. On y vient de l’Europe entière voire même de plus loin.

novembre-2009-0088.JPGLa grande joie des visiteurs qui parcourent en tout sens ruelles et placettes, ou les santons ont colonisé le village et squattent les moindres coins et recoins de ce remarquable village qui abrite des œuvres d'art magnifiques, entre autres cinq retables dus à des artistes de l'école de Louis Bréa. À l’extérieur sous les porches ou le bord des fenêtres, dans les vitrines des commerçants où sur un tas de bois, à l'intérieur, au four puis au moulin à huile de la ferme du Val Del Prat, au musée des vieux outils, à l'église Santa Margarita et jusqu'au col St Roch, à la Station de PEIRA-CAVA (Peira cava carrière de pierre en Nissart) , au Turini on découvre partout des crèches. De la plus grande qui mesure 15 m de long, à la plus petite dans une demi-coquille de noix, plus de 400 crèches sont exposées dans les caves, sous les porches, sur les fenêtres, les bassins… partout, il y a des crèches partout.
novembre-2009-0119.JPG novembre-2009 0158
Les visiteurs, Quarante à cinquante mille visiteurs chaque année depuis dix ans, sont accueillis au chalet situé à l’entrée du village. Munis d’un plan, ils « partent à la découverte des crèches », toutes aussi différentes, insolites, classiques, émouvantes, surprenantes. Voici par exemple les caractéristiques de la plus grande crèche. Dimension totale de la crèche : 15 m de long - 3m50 de large. Maquette du village : 3m de haut (dix mois de travail).

L'histoire du village se confond avec celle du Comté de Nice. Isolé dans sa vallée du Paillon, Lucéram a subi tous les contre-coups des changements de domination et des guerres qui ont ravagé la région.
Les Ligures sont les premiers à nous avoir laissé des témoignages de leur présence aux alentours du V ème siècle avant J.C. Autour de Lucéram on retrouve encore les traces de leur présence sous forme d'enceintes.
novembre-2009-0059.JPGLes Celtes, venus du Nord, envahissent la Provence voisine, dans les montagnes se crée des tribus celto-ligures (350 av J.C.).

Les Romains étendent leur domination. Après les années de la "Pax Romana", la région va voir déferler les hordes de barbares: Wisigoths, Burgondes, Ostrogoths, Lombards, Saxons et enfin les Francs. Nice fera partie du royaume des Lombards sous Pépin Le Bref, puis de la Lombardie dans l'empire de Charlemagne, enfin de la Lotharingie au partage de 843. Vers 877, début de la féodalité. La Provence et le pays de Nice sont maintenus dans le Saint Empire Germanique.
Charles d'Anjou, devient Comte de Provence, roi de Sicile et roi titulaire de Jérusalem (1245).
Lucéram continuera à suivre le sort de Nice au fil des guerres et des dominations par la Savoie et la France jusqu'en 1860, date de son rattachement définitif.
novembre-2009-0023.JPG novembre-2009 0097

Anecdote sur Luceram

A l'été 1944, les troupes allemandes prirent position. Elles étaient composées de soldats de la Wehrmacht  et d'au moins un bataillon de la Luftwaffede. Certaines troupes fascistes de la RSI  étaient présentes. L'ordre précis de toutes ces troupes était : " Tenir coûte que coûte " pour protéger la route de replis du front italien afin d'éviter sa coupure et l'encerclement des divisions qui combattent en Italie.

novembre-2009-0171.JPG Pour leur part, les alliés envoyèrent leurs meilleurs soldats : en premier les célèbres FSSF (First Spécial Service Force) constitués d'américains et de canadiens. On les appelait " les diables noirs ". Ils firent les premières patrouilles et bien souvent en français. Ces mêmes soldats furent officiellement les libérateurs de Lucéram. Certains d’entre eux restèrent dans les alpes Maritimes après la guerre et y fondèrent des familles.
novembre-2009-0197.JPG
L'Association Stimuler pour aider à mieux vivre

Sous l'initiative d’Anne Marie Larosa secrétaire de l’association, les enfants ont pu bénéficier d'une journée de Noel à la salle des fêtes de Luceram celle ci remis gracieusement par la municipalité. Ce fut tout d’abord un RDV à 14H pour faire le chemin des crèches puis, enfants et parents se retrouveront autour d’un gouter. Anne Marie remettra les cadeaux aux enfants différents, mais aussi aux autres enfants des parents membres de l’association qui partageront cette joie et ce bonheur et tous ces moments d’émotions solidaires et ensemble.

novembre-2009-0192.JPG novembre-2009-0195.JPG
Sans vouloir faire de polémique à la manière de Monsieur Paul Bergé, je répète tout simplement que les petites associations ont autant sinon plus besoin de votre aide que celles médiatisés par la télévision…..

RDV est donné pour l’assemblée du 30 janvier à la salle de Golfe Juan. Tous les membres et amis sont priés de venir à cette date importante pour manifester son désaccord avec la municipalité UMP de Vallauris qui cherche à détruire toutes les formes d’association sur la commune y compris celle à but humanitaire. Sans mélanger aucune cause politique ,nous devons être capable de faire vivre la démocratie locale via des valeurs humanistes qui ne sont plus assurés dans cette ville par les représentants du pouvoir parisiens. fouòra  moussù gumiel

 

Association Stimuler pour Aider à Mieux Vivre
Centre informations Ressources

9, Bd des Deux Vallons

06220 VALLAURIS

+ 33 (0) 493.64.38.69.

+ 33 (0) 675.22.60.92.
stimuler.handicap@wanadoo.fr

 
                                     DIAPORAMA DE LA JOURNEE



Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents