Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 08:51

decembre-2011-2033.JPG Tout commença vers les onze heures, le ciel s’assombrit lourdement, les éclairs étaient d’une rare violence, je n’avais jusqu'à présent vu ce genre de phénomène inquiétant que dans le middle West Américain. Puis tout d’un coup, la neige se mit à tomber et les berges du fleuve Var revêtirent très vite un long manteau blanc. Arrivé sur la promenade des Anglais à la hauteur de la plage du Rhul ,beaucoup de monde était déjà la pour participer au bain de Noel et piquer une tête dans la grande bleue à une semaine de terminer l’année, il faut être un peu... givré, non ? Il faut être Niçois c'est certain !

decembre-2011-0058.JPGAu milieu de la baie des Anges se forme tout d’un coup une impressionnante tornade**, phénomène rare face à un horizon plombé lacérant une fine tranche de ciel jaune orangé, entre mer et nuage.

decembre-2011-0033.JPGUn premier temps, fasciné par ces images surréalistes de tourbillons jaillis des flots, de volutes noires s’élevant entre ciel et mer, saisis par la lumière crépusculaire de l’instant, je pensais que la 67e édition du bain de Noel Niçois allait être annulé. Aussi, je m’adressais au président de la Mouette auquel ses »pointus » (barques niçoises) se trouvaient en mer pour lui dire c’est foutu ! Immédiatement me répondit il : Oh la ! gamin,  nous sommes Niçois et rien ne nous effraie, on n’a pas eu une sardine qui a bouché notre port ici, le baratin ce n’est pas chez nous….

decembre-2011-0154.JPGdecembre-2011-0076.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Tradition incontournable du pays niçois, le fameux bain de Noël attire chaque année de plus en plus de curieux d'un peu partout. Les Niçois y vont de leur baignade hivernale. Face à la plage du Ruhl, à Nice, depuis 70 ans, il est devenu habituel de se jeter à l’eau devant une foule de badauds pour certains dans de gros blousons, pour d’autres, moins frileux, dans de simples sweat-shirts parfois retroussés jusqu’aux coudes.

decembre-2011-2042.JPGAu pied de la tour Bellanda, véritable emblème niçois, chaque année, de nombreux curieux viennent regarder les 200 courageux qui se jettent à l’eau. Nous avons une vue imprenable sur la Grande Bleue. Cette mer, qui s’offrait à nous avec des degrés raisonnables il y a quelques mois, conserve sa beauté incomparable tout au long de l’année. Méme par mauvais temps les images sont d'une esthetique incroyable !

decembre-2011-2075.JPGCertains se demandent si, la prochaine fois, ils ne se laisseront pas tenter par cette belle plongée en Méditerranée, au cœur de l’hiver. Il est vrai que la longue liste des participants est ouverte à tous.
Pendant ce temps, les premiers baigneurs, après avoir rejoint les vestiaires mis à leur disposition pour se changer, se jettent allègrement à l’eau. Nombreux sont les inconditionnels de ce bain hivernal.

decembre-2011-2063.JPGdecembre-2011-0084.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  En effet, depuis la Libération, les habitants de la région niçoise aiment à se rappeler qu’ils sont les héritiers des Grecs, qui se baignaient toute l’année dans la Méditerranée. Et que ce sont eux qui ont inventé la thalassothérapie, en eau chaude ou presque, sous un soleil encore chaleureux... Pendant que le reste de la France grelotte !

decembre-2011-2092.JPGCertes, la mer Méditerranée n’est pas à proprement parlée une mer froide. Tout au contraire, elle reste "chaude" même en plein hiver. C’est une mer presque fermée par le détroit de Gibraltar, large de seulement 14 kilomètres, dont le renouvellement des eaux est très lent et très long. Elle garde donc sa chaleur. Sa température descend rarement en dessous de 15°C !

decembre-2011-2084.JPGdecembre-2011-2022.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Ainsi de nombreux adeptes, depuis de longues années, se sont rendus aux vertus de cette thalassothérapie antique. En effet, dès l’Antiquité, la mer a été perçue comme un milieu vivant d’une extraordinaire complexité, riche en oligo-éléments, sels, végétaux… Notamment, chez les Egyptiens et les Grecs, qui furent les premiers à reconnaître les propriétés thérapeutiques de l’eau de mer, utilisée notamment pour la cicatrisation des plaies.

decembre-2011-2108.JPGAujourd’hui, d’autres qualités lui sont prêtées : antiseptiques, calmantes, fortifiantes… dont il ne serait pas inutile de faire la longue liste, l'engouement pour ce type de bain devenant de plus en plus grand.
Fortes de l’expérience niçoise, d’autres communes de la Côte d’Azur ou des alentours se sont laissées séduire par ce bain de Noël et proposent à leurs vacanciers de se jeter à l’eau, en ces fêtes de fin d’année.

decembre-2011-2124.JPGdecembre-2011-0110.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

des paparazzis prét à tout pour immortaliser le bain de Noel 

  C’est le cas de la commune de Cagnes-sur-Mer, située à quelques kilomètres à l’est de Nice, qui offre aux curieux la possibilité de se regrouper sur la plage, en face de l’hippodrome de la Côte d’Azur. 140 vacanciers ont participé à l'édition 2012 !
En Principauté de Monaco, c’est sur la plage de la Rose des vents, au quartier du Larvotto, que l’on se jette à l’eau depuis 2004. Le prince Albert lui-même participe à ce fameux bain de Noël.

decembre-2011-0125.JPGEnfin, si les curieux profitent des fêtes de fin d'année pour se jeter à la mer, les vrais inconditionnels s’entraînent toute l’année. Ces groupes de baigneurs convaincus des vertus curatives des eaux de la Méditerranée prennent un bain de mer quotidiennement. Ils sont composés majoritairement de retraités qui n’hésitent pas à s’immerger dans la Grande Bleue, quel que soit le temps... et qui ne refusent jamais que l’on se joigne à eux !

decembre-2011-0127.JPGdecembre-2011-0129.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Originaire du thermalisme antique, le bain froid en milieu marin a des vertus thérapeutiques : qualités antiseptiques, diurétiques, calmantes. Synonyme de fortifiant pour les Grecs et de tonicité pour les Romains, ce n’est qu’au XVIII siècle que ce fameux bain se répand en Europe. A Nice, le précurseur est Smollet en 1764. Ses plongées par temps froid dans la méditerranée améliorèrent sa santé. L’exemple fut suivi.

decembre-2011-2117.JPG Qui ne saute pas n'est pas nicois

 

Trois siècles plus tard, le bain d’hiver fait partie des habitudes d’un certain nombre de niçois de  souche  ou d’adoption . Convaincus des vertus curatives, ces groupes de baigneurs ventent toujours et encore le pouvoir revitalisant de l’eau froide. C’est le « meilleur anti-virus » ! Et il paraîtrait même qu’elle permet de lutter contre la vieillesse ! Pas besoin de lifting et autres nouveaux produits révolutionnaires !

decembre-2011-0141.JPGdecembre-2011-0145.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Aujourd’hui, le bain d’hiver est synonyme de bien-être qui procure un sentiment de plénitude proche de l’euphorie. « Un bon bain de mer, et on repart de plus belle. On est en forme pour la journée » nous a confirmé un amateur ou « un fada » comme les appelle un certain nombre de personnes.

decembre-2011-2123.JPGBaigneurs de tous âges* et de tout poil. Jeunes, moins jeunes, sportifs aguerris, adeptes de simples trempettes aquatiques, musclés, bedonnants... Leur point commun : ils l'ont fait. Ils ont plongé dans cette belle bleue très houleuse, sous le regard de la foule, faisant de cette 67e édition, une réussite organisée par la FSGT, sous le patronage de la Ville de Nice, du conseil général, du Comité départemental olympique et sportif et avec comme toujours, la participation du Club de la mer, de La Mouette.

decembre-2011-0150.JPGIl y a deux sortes de femmes: les Niçoises et celle qui rêve de l'être !! Janine Petrucci

 

* le doyen de l’édition 2012 à 90 ans, la doyenne 80 ans et le plus jeune, une petite fille de 5 ans digne héritière de notre héroïne Catherine Segurane.
**Ces tornades, matérialisées par un entonnoir de vents tourbillonnants, sont en fait le résultat d'une forte dépression, où l'air est aspiré par le cumulo-nimbus. Elles peuvent s'accompagner de violentes pluies et ne sont pas sans dangers.Le phenomene en mediterranée et surtout en hiver est tres rare et ce dimanche, on a frolé la catastrophe.La nature devient de plus en plus imprévisible et intervient la ou on ne l'attend le moins...

                            DIAPORAMA DU BAIN DE NOEL


 

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents