Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 19:59

La Côte d’Azur  ou Couosta d'Azur est la partie du littoral méditerranéen  qui est délimitée à l'ouest par la ville de Théoule et à l'est par Menton à la frontière italienne et même jusqu'à San Remo puisque cette ville italienne était à l’origine dans le premier département des Alpes Maritimes. Elle couvre donc le littoral du département des Alpes-Maritimes dans son entier. Seul le département du 06 a le droit à l’appellation cote d’azur historique crée par l’écrivain Stephen Liégeard  en 1888. La partie du comté de Nice et la partie provençale occidentale de la rive droite du Var jusqu’a la montagne de l’Esterel est en fait un bornage naturel, ensuite quand nous dépassons Théoule sur Mer cela devient la cote Varoise. Pour exemple Saint tropez n’a jamais fait parti de cette cote d’azur historique et c’est donc une erreur de gratifier ce village de ce titre.

 










Le Cannet est quand a lui bel et bien dans cette cote d’azur tant envié par nos voisins départementaux. Pour ce samedi 11 octobre, le village du Cannet tout proche de sa grande sœur « Cannes » fêtait les vendanges au cœur de sa cité, entre la place Bellevue et la rue St Sauveur. Crus classés, vins AOC de toutes les régions viticoles françaises - Bordeaux, Bourgogne, Côtes du Rhône, Côtes de Provence…ont été proposés à la dégustation et à l’achat, de quoi satisfaire tous les goûts et toutes les bourses.
On avait en outre l’opportunité de découvrir de nombreux produits du terroir qui se marient bien avec le vin  (fromages, charcuteries, foie gras, pains spéciaux et rustiques, etc.). Plus de quarante exposants se sont installés à coté de la fontaine joliment décoré pour l’occasion.

 






















Les 46 exposants qui ont déployé des trésors de vins et de saveurs étaient accompagnés d'un soleil radieux en ce mois d’octobre. De fait, plusieurs milliers de visiteurs, venus du Cannet et des environs, ont afflué à cette expo viticole. On a dénoté une plus grande fréquentation que l'an passé... surtout pendant l'apéritif d'honneur qui s'est tenu à l'heure du déjeuner, place Bellevue.
Ce temps fort a été marqué par l'irruption surprise de Bacchus, escorté par ses fidèles au milieu de la foule. Tandis qu'il s'abreuvait de spiritueux, chacun a trinqué ou dégusté son verre de vin offert accompagné comme il se doit par les pissaladières, tapenade verte et noire et tous pleins de mignardises. Cette ambiance de fête de village, appuyée par l'orchestre du Jazz Band local, demeure une spécialité typique, voire pittoresque du Cannet.
























 Mais quel est donc cette commune qui se trouve dans l’ombre de Cannes. Les cannetans seront ravis de vous dire : Tant mieux si on ne nous connaît pas. C’est vrai que tous les originaires de la célèbre station  se plaisent à se retirer dans cet environnement de  calme par rapport à la tumultueuse cité balnéaire. La ville est tout de même classée ville fleurie et touristique.
Dominant la baie de Cannes, un panorama offre à contempler les îles de Lérins et la corniche de l'Esterel. Le cœur du vieux Cannet est typiquement provençal avec ses façades ocre, ses ruelles et cheminements piétonniers, et son patrimoine architectural en font un endroit bien agréable à vivre. Elle est aussi appelée « le Madère de la France », surnom que l'on doit au docteur Pietra Santa, qui la nomma ainsi en découvrant la ville en 1862 alors qu'il revenait de l'île de Madère.

 





















Son climat est de type méditerranéen. Son site, bien abrité par un amphithéâtre de collines couvertes de pins, d’oliviers, de mimosas, d’orangers et d’eucalyptus s'étagent à flanc de collines en pente douce et permet à la ville de jouir d'un micro-climat, marqué par une faible humidité et des périodes de gel rarissimes, même en hiver.
 























Ces caractéristiques en font une station climatique et de villégiature fort appréciée, et ceci, dès la fin du XIXe siècle. Comme la plupart des villages voisins, Mougins, Mouans Sartoux, Grasse, Auribeau etc. …. les moines de Lérins font venir des familles provenant du val d'Oneille « les figons » (aujourd'hui, un quartier de la ville d'Imperia) en Italie pour défricher et mettre en culture les terres car suite aux épidémies de cholera en 1441 la main d’œuvre fait énormément défaut. 140 familles s'installent au Cannet entre 1441 et 1500 et certaines d'entre elles donneront leur nom aux quartiers de la ville.
 























Jusqu'en 1778 la ville appartiendra à la commune de cannes avant de devenir indépendante. Des personnages célèbres ont habité cette charmante ville tel que : Renoir, Prosper Mérimée, l'Aga Khan, la Begum, pierre Bonnard, Raymond Peynet auquel on peut voir la fresque des amoureux de Peynet sur une façade du vieux Cannet ... La palette des artistes et artisans qui sont installés dans la rue Saint-Sauveur est riche et variée : sculpteur, céramiste, doreur, laqueur, tapissier, créateur d'ambiance et art de la table, luthier, peintres, orfèvres, décorateur, graveur... En tout point de vue une ville à découvrir.

DIAPORAMA DE LA FETE DES VENDANGES


Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents