Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 20:35

photos-2013-0002.JPGphotos-2013-2227.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A partir de Mandelieu la Napoule, la route du Mimosa devient "la route d'or" on rentre dans ce que l'on appelle ici, le triangle d'or du mimosa (Mandelieu-Pegomas-Tanneron). Un itinéraire de charme parfumé de ces fleurs jaunes duveteuses, au parfum enivrant.

photos-2013-2045.JPGSi les routes qui mènent à Grasse peuvent s'emprunter sans problème à longueur d’année, celles ci gagnent un attrait particulier entre la mi janvier et la fin février. C'est effectivement cette période que le mimosa argenté, celui que l'on rencontre le plus communément sur les massifs de la cote d’azur, a choisi pour fleurir. Une floraison hivernale qui, par l'explosion de ses jaunes, se veut annonciatrice de la belle saison.

photos-2013-2058.JPG

N'hesiter pas à emprunter la piste de la DCFI


 Comme une invitation naturelle lancée au soleil pour venir réveiller la flore encore endormie.  Un chant du coq végétal en quelque sorte. Pour cette découverte des plus champêtres de la région, quoi de mieux que de la parcourir sur une Harley Davidson aux chromes rutilants qui refléteront l'arbre ensoleillé. Et oui, heureux sudiste, j'ai tout a fait conscience de la chance qui m'appartient !

photos-2013-2062.JPG

Dommage que je ne peux pas vous mettre le parfum !

 

Bien évidemment, à la saison estivale, le calme ne sera certainement plus le même et je suis toujours étonné de voir les vacanciers s'entasser sur les plages du littoral, au lieu de parcourir cet arrière pays complètement fabuleux, complétement merveilleux. Bien sur pour l'instant, ce ne sera pas la grande bleue, mais plutôt un petit jaune auquel je vous convie. Pas celui qui s'accompagne de glaçons et d'olives. Mais plutôt celui qui envahit le maquis.

photos-2013-2070.JPGLa balade offre un festival de couleurs. Le jaune du mimosa alterne avec les verts des chênes et des eucalyptus. A cette palette de couleurs s'ajoute un véritable cocktail de senteurs ... Clairement cette floraison du mimosa est annonciatrice du printemps. L'hiver, s'il en existe un sur la Cote d'Azur est assez court, tout au plus une quinzaine de jours qui descendent rarement en dessous de 12°.

photos-2013-2072.JPGphotos-2013-2079.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En prenant la direction de Tanneron, on peut facilement emprunter plusieurs sentiers pédestres à travers le maquis. Face à la mer, on découvre la Forêt domaniale du Grand Duc gérée par l’ONF, qui s’étage entre 250m et 475m d’altitude. Des pistes et des sentiers aménagés offrent de jolis points de vue sur le littoral et une riche flore forestière spécifique à ce massif recensé à l'inventaire du patrimoine naturel en tant que zone d'intérêt écologique.

photos-2013-2094.JPG

le maquis fait place à la foret


 Certains  de ces sentiers mènent jusqu'au Capitou, le quartier des mimosistes à Mandelieu la capitale incontesté du Mimosa en Europe. Pas de garrigue ici, le mimosa ne se développe que sur un sol "calcaire". En arrivant, je m'arrête dans la propriété de Mr et Mme Vial. Ni restaurateurs, ni pépiniériste, ni même fleuriste, ce sympathique couple et leur fille s’occupe en famille de leur forcerie.

photos-2013-2081.JPGphotos-2013-2188.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Mais  que peuvent-ils bien forcer ? La floraison du mimosa. Ou plus précisément, ils vont l'accélérer afin de l'harmoniser. Car selon les espèces (le mirandole, le gaulois, le rustica, et le petit vert) le mimosa fleurit sur plusieurs mois et rend son exploitation délicate. Il faut donc accélérer la maturité des retardataires. Et le procédé employé est aussi simple que naturel. Il suffit simplement d'exposer durant plusieurs heures le mimosa à des températures et à un taux d'humidité particulièrement élevés. Très vite, le mimosa est donc prêt pour être présenté en bouquet quelle que soit la variété.

photos-2013-2178.JPG

Regardez entre les branches des mimosas ! Ce sont les montagnes Niçoises enneigées...quelle merveille !

 

Ensuite votre balade doit rejoindre Grasse la capitale mondiale des parfumeurs qui ne manque pas d'utiliser le mimosa pour ses fragrances. Mais si l'industrie de la parfumerie, mais aussi de la cosmétique, sont effectivement incontournables, Grasse possède un autre trésor, son centre historique médiéval que je vous conseille de visiter. Ici, on aime à oublier un peu la moto et à se balader le long de ses ruelles étroites bordées de hautes demeures.

photos-2013-2103.JPGUn patrimoine remarquable qui profite aujourd'hui d'un vaste programme de restauration. En repartant de Grasse la luminosité tombe déjà et cette route du mimosa touche à sa fin. Apres avoir fait une petite halte apéro, il est indispensable d'aller dîner chez un chef cuisinier tout à fait particulier car celui ci cuisine avec des fleurs et le mimosa n'est pas en reste ...

photos-2013-2111.JPGA l'entrée des gorges du loup sur la route de Tourrettes, la récompense après une belle journée de moto sur la route du mimosa. A coté de la confiserie Florian au pont du loup, le chef Yves Terrillon ouvre ses portes, pour le bonheur de tous et surtout des fins gourmets. Dans son univers de fleurs et de douceurs, il nous révèle les secrets de fabrications des confiseries et des recettes originales, fleuries.

photos-2013-2137.JPGLe bistrot des fleurs est un restaurant original. En entrant dans ce lieu inattendu, le gastronome ne peut s'empêcher de sourire à cette ambiance colorée et sentir son cœur d'enfant se souvenir. Il pénètre dans une bonbonnière géante, dans un décor hors temps.

photos-2013-2146.JPG

Conditionnement du mimosa à la forcerie


 Les plats sont alléchants et proposent toujours la note florale. Voyez par vous même la carte: Riz rouge au jasmin, saumon fumé et vinaigrette aux fleurs, filet de canette à la violette, l’osso bucco de lotte au citron, bonbon de foie gras à la rose, carpaccio de tomate à la rose et à l'huile d'olive, tagliatelle à la rose et violette, gambas aux petits légumes accompagnées de la sauce au mimosa, soupe d'ananas au mimosa.

photos-2013-2155.JPGCette route du mimosa de Mandelieu la Napoule à Grasse est vraiment sublime .... Mais si vous voulez uniquement un bouquet de mimosa, allez voir le site "Direct Mimosa" ce sont des producteurs de la région Grassoise qui vous enverront votre bouquet partout en France et en Europe avec un mimosa de qualité et le sérieux d'une entreprise familiale.

photos-2013-2192.JPGEn plus le mimosa dure longtemps avec les sachets du conservateur chrystal que l'on dissout dans le vase en verre de préférence, dans une eau à 60° en recoupant bien le bas des tiges. Avant de le mettre dans le vase, veiller à ce que les feuilles ne trempent pas dans l'eau et ne pas changer la première eau mais rajouter au fur et à mesure. Ma mère envoie des bouquets à ses amies en Alsace et à Paris par intermédiaire du mimosiste, et ils conservent le bouquet encore une dizaine de jours après l'avoir reçu.

photos-2013-2196.JPGphotos-2013-2218.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* Variétés de mimosa sur la Cote d’Azur : Mirandole « Acacia dealbata » et Gaulois. D'origine méditerranéenne, avec le 'Gaulois', ce sont les deux variétés les plus cultivés pour la confection de bouquets. Feuillage dense au bon pouvoir occultant, ses feuilles composées bipennées sont vert sombre et légèrement duveteuse. Sa floraison précoce est abondante et se compose de belles grappes de glomérules. Le Mirandole plus frileux fleuris en Décembre Janvier, tandis que le gaulois plus résistant fleuris en Février Mars. Mis à part l’œil averti des mimosistes, vous ne verrez aucune différence sur les deux espèces. L’important, c’est que la Riviera soit toujours fleurie en hiver….

photos-2013-2206.JPG

                            DIAPORAMA DE LA BALADE


 

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents