Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 06:40

_DSC6841.JPG

Apres avoir traversé la station balnéaire d'Agay, chère à Antoine de Saint-Exupéry qui s’y maria avec Consuelo Suncin de Sandoval ou encore les frères Lumiere qui y séjournèrent également, on s'apprête à passer devant le site de la plage du Dramont, lieu du débarquement de Provence en 1944. Ne voila t'il pas que je remarque sur le parking de nombreux véhicules militaires d'époque.

_DSC6842.JPG_DSC6860.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est l'association de la 36th Division d’Infanterie du Texas au Dramont  qui organise son habituel rassemblement de véhicules militaires et civils de la seconde Guerre Mondiale à l'occasion du 8 Mai. On gare donc notre moto sur le bord de la route du littoral et on va admirer tous ces véhicules de l'armée américaine.

_DSC6851.JPG

Hey John How are you doing ?


 Sur cette fameuse place du débarquement au Dramont qui domine la plage où ce fameux 15 août 1944 la 36th Division d’Infanterie du Texas a débarqué, il y a non seulement  le rassemblement de véhicules, mais aussi une bourse, une exposition de document, photos, articles de presse de l’époque qui permet à chacun de découvrir ou redécouvrir cette page importante de notre histoire.

_DSC6867.JPG_DSC6888.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’histoire héroïque de la 36e Division d’Infanterie du Texas se réécrivait en ce 8 Mai 2014 sur la plage du Dramont. Bourse aux échanges et matériel militaire évoquaient la date du 15 août 1944.

_DSC6853.JPGIl est 6 h 30 ce matin du 15 août 1944 et ce sont 20 000 soldats de la 36e Division d'Infanterie du Texas et leur matériel qui envahissent la plage du Dramont. Il faut mettre fin à la barbarie nazie et aux hostilités d'un conflit qui n'a que trop duré. Au final, ils seront 60 000 à rejoindre l'Allemagne par la route Napoléon avec de grosses pertes, dont celle du navire LST 282 coulé par une torpille avec 54 hommes à bord, au large du Dramont.

_DSC6870.JPG

les derniers préparatifs pour le débarquement ?


 Tous ces faits d'armes, l'association de la 36e, basée à Agay, sous la présidence de Pierre Brun, les commémorent en la date symbolique du 8 mai.  Ils étaient des milliers, toute la journée, à venir évoquer ces souvenirs, accueillis par les membres en costume militaire ou civil d'époque. Au programme, une bourse d'échange particulièrement fournie et l'exposition de dizaines de véhicules militaires, jeeps, half-track, Dodge, GMC, dépanneurs de chars, Command car etc.

_DSC6893.JPG_DSC6901.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le président et les siens sont des passionnés, et c'est une véritable remontée dans le temps qu'ils proposent à chacun de leurs commentaires au fil des stands et autour de chaque véhicule. Leurs propriétaires les bichonnent et n'auraient manqué le rendez-vous pour rien au monde. Les armes françaises, anglaises, allemandes ou américaines avaient toutes leurs particularités, la mitrailleuse lourde 12/7 sans recul, installée sur une jeep a, elle, beaucoup servi…

_DSC6891.JPGAu fil des stands, les visiteurs découvraient des fusils, pistolets ou coutelas d'époque, des casques, treillis, insignes et médailles, de quoi débuter ou compléter une collection. C'est ainsi que face à la mer se revit une page d'histoire.

La plage du Dramont fut choisie pour le débarquement allié pour les raisons suivantes : Grande plage de galet (pour les véhicules).

_DSC6908.JPG_DSC6927.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soso regarde la fameuse ile de Tintin: L'ile noire 


Peu d'habitation (ce qui sauvera Saint Raphael des bombardements). Le 15 aout, le débarquement complet commença avec 150 péniches. En tout, 20 000 GIs de la 36 division du Texas débarquèrent en  moins de 10 heures, avec chars et artillerie. Le bilan des combats fut de 4000 morts. Au soir du 15 août, deux têtes de pont sont assurées de part et d'autre de Cannes à Saint Raphael. Sur près de 100 000 hommes débarqués, on compte un millier de tués et disparus dans les rangs alliés.

_DSC6920.JPGC’est finalement sur une bande côtière presque trois fois plus longue qu’à l’initial que l’opération « Dragoon » se déroule. Elle est commandée par le lieutenant Général Alexander Patch et sa 7ème armée. Elle est composée principalement par les 3ème, 36ème et 45ème Divisions d’Infanterie US, ainsi que le GCA français (Groupement de Corps d’Armée) et du Groupe Naval d’Assaut Français.

_DSC6937.JPG_DSC6956.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La 36ème Division d’Infanterie, aussi appelée « Texas », commandée par le Général Dahlquist, devait initialement débarquer à 8h00 au cap Nègre, à Cavalaire et Saint Maxime. Devant l’opposition féroce des troupes allemandes, et malgré l’appuie de 93 bombardiers et de nombreux dragueurs de mines, l’Amiral Lewis décide de faire débarquer la Texas au Dramont à l’est, et à la Nartelle à l’ouest.

_DSC6949.JPG

Harley Davidson WLA de 1942 qui rentra dans la légende(premier vehicule a étre rentré dans Berlin)


 Il est 10h30. C’est le 143ème Régiment d’Infanterie de la 36ème Division Américaine que le GRLD a choisi de représenter, car c’est celui qui a traversé le premier le Dauphiné, grandement épaulé par la Résistance Française. Il est passé par Castellane, Digne, Sisteron, Lus La Croix Haute et Grenoble, ils ont pris la route historique, quand Napoléon venant de l'ile d'Elbe débarqua à Golfe Juan pour remonter les Alpes..

_DSC6951.JPGL’arrivée dans Grenoble, le 22 août 1944, à J+7 (prévu initialement à J + 90) a été facilitée par le repli dans la nuit précédente des allemands, commandés par le Général Karl Pflaum (Division de la Wehrmacht). La « Texas » contournera ensuite le Vercors par le nord, en passant par Beaurepaire, afin de participer aux combats et à la libération de Montélimar, pour achever la traversée du Dauphiné (en combattant à Lyon) en direction de Meximieux. Elle pénètrera en Alsace, traversera le Rhin et finira la guerre en Bavière.

_DSC6954.JPGLe débarquement de Provence c'est : 2120 navires dont : 250 vaisseaux de guerre, 600 gros transports de troupes, 1270 péniches de débarquement (Les allemands disposent de 25 unités torpilleurs, sous-marin, patrouilleurs). 2000 avions chasseurs, bombardiers (Les allemands n’en disposent que de 230). Les moyens humains et matériels sont : 1 division aéroportée anglo-américaine, 7 divisions françaises, 3 divisions américaines.

_DSC6960.JPG_DSC6969.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première vague d’assaut dépose sur la côte 90.000 hommes : Au soir du 15 août ils seront en tout 152.000 hommes, A la fin de la première semaine ils seront 350.000 hommes (dont 230.000 français), Pour atteindre : 575.000 hommes fin septembre.

_DSC6972.JPGAprès le débarquement environ 170.000 membres de la résistance s’engageront dans les forces régulières. Les chiffres des troupes débarquées sont pratiquement, dans le temps, identiques à ceux des troupes qui ont débarquées en Normandie. De Menton à Port de Bouc les forces allemandes étaient de 200.000 hommes. Pendant ce temps, Nice venait de se libérer toute seule sans l'aide des alliés......

1.jpg

Néné Cherie (Valerie) du site Folie Vintage à Nice: http://www.folievintage.fr/

 

C'etait aussi la première édition du Silver Rock Show avec les belles américaines à 4 roues et on commence l'aprés midi avec les fifties en compagnie de nos délicieuses pin-up frenchy laura et sabrina.

 

                             DIAPORAMA DES FESTIVITES


  

Partager cet article

Repost 0
Published by biker06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents