Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 19:30

avril2013-6711.JPG Ce festin niçois est l’occasion d’un ensemble de réjouissances simples, autour d’un "pique-nique", de danses et de jeux, précédés d'une manifestation à la gloire de la culture niçoise ou un grand nombre d'autonomiste se réunissent et rêvent au retour de la liberté.

avril2013-0024-copie-1.JPG

Stand de la Ligue des restaurations et des libertés niçoises.


 Le festin des Mai rend honneur à la culture et à la langue niçoise. C'est l'occasion de découvrir différentes facettes du folklore du comté de Nice (spécialités, musiques, chants, danses ...) il est primordial d'emmener les petits enfants pour comprendre dés le plus jeune âge, d'ou ils viennent et qu'elles sont leurs origines ainsi que de maintenir la tradition et l'identité de son pays. Cette année Célia a célébré la fête des Mai dans les jardins des arènes de Cimiez en compagnie de centaine de petits niçois.

MAI-2013-0013.JPGMAI-2013-0284.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  La fête des Mai est une tradition à Nice : c'est une très vieille fête (datant des romains) qui célébraient à l'époque le renouveau de la nature au printemps.  Le festin du XXIème siècle se déroule désormais au beau milieu des oliviers centenaires des jardins des arènes de Cimiez, construits sur les ruines de l'ancienne cité romaine de Cenemelum ... un retour aux origines pour ainsi dire !

MAI-2013-0080.JPGPendant la fête des Mai, on nous invite à déguster les spécialités culinaires niçoises, mais aussi la musique, les chants et danses traditionnelles du comté de Nice grâce à des concerts donnés par des groupes nissarts et piémontais, rappelant l’unicité des deux pays.

MAI-2013-0102.JPGDe nombreuses animations sont également proposées aux enfants: spectacles de marionnettes, structures gonflables, maquillage, le Jeu de l’Aigle animation autour d’un jeu de l’oie 100 % niçois, grandeur nature… tout cela animé par Cristou Daurore le porte drapeau de l'identité culturelle niçoise ... et si vous lui posez la question: Pour vous, c’est quoi être niçois aujourd’hui ?

MAI-2013-0157.JPGMAI-2013-0188.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il vous répondra instinctivement: Estre nissart encuèi seria éstre ciutadan de la republica de Nissa ! Que la lenga de Nissa sigue lenga .... Il vous répondra aussi ! 150 ans de présence française et c'est un bilan catastrophique pour la langue et la culture de Nissa. Quand on dit que "Nice a choisit la France" en 1860, il s’agit là d’un travestissement de l’histoire auquel je n’ai pas voulu collaborer* l’année dernière ».

MAI-2013-0139.JPGComme énormément de Niçois, il préfère honorer la mémoire de Garibaldi qui en son temps s’était farouchement opposé à l’annexion de son comté natal. Daurore, c’est aussi « Ràdio Nissa Pantai ». Une web radio exclusivement en nissart et gavot, dont l'écriture du logo a été offerte par Ben.

MAI-2013-0201.JPGMAI-2013-0202.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La radio compte plusieurs milliers d’auditeurs dont certains au Japon, en Afrique ou en Amérique. Politiquement, "le futur président de la « República de Nissa ? «, imagine comme beaucoup, des ponts à construire avec le Piémont, la Ligurie et la Savoie. « Des régions qui nous sont proches historiquement, culturellement et linguistiquement ».

MAI-2013-0149.JPGCristou participa l'année dernière à la fête nationale en Catalogne ou pour l’occasion les catalans, jamais à bout de leur combat, sont revenus en force dans les rues de Barcelone pour faire entendre une fois de plus leurs revendications auprès de Madrid. Il est donc primordial de faire un point sur la situation des indépendantistes nissart qui ont appelé à être solidaire avec leurs voisins catalans. Bon, revenons à notre Festin des Mai, puisque Cristou Daurore a fait passer le message.

MAI-2013-6717.JPGMAI-2013-6721.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ce Woodstock du pique nique, certains sont  très organisés avec tables, chaises et cuisine ambulante, d'autres sont venus seulement avec un pan bagnat ou une salade niçoise accompagné d'un parasol. Mais pas seulement des sandwiches, les paniers possédaient des Tupperware avec  des tourtes de blettes aux raisins et pignons, des salades de supions et artichauts violets, les célèbres fleurs de courgettes farcies, de la pissaladière et les merda di can etc ...

MAI-2013-0189-copie-1.JPGPour la socca, pas de problème ! Les fours à bois ont marché sans relâche toute la journée. La socca, ça se mange à l'ambulant sur le bout des doigts et chaude de préférence. La socca est une galette à base de farine de pois chiche que depuis fort longtemps les liguriens font dorer au four.  Ainsi, dans le parc de Cimiez  les nissarts font leur merenda, casse-croûte en niçois, avec cette spécialité que l'on ne retrouve que dans la countea.

MAI-2013-6708.JPGMAI-2013-6759.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le début de l'après midi commence par les traditionnelles danses niçoises emmenées par la Ciamada et lou Caireu Niçart avec touplen de dansa, cant, mùsica e fèsta en lou bounur !  On démarre les festivités avec la danse de présentation " La Caireletta": danse créée par le groupe sur l’air d’une chanson qui dit toute la beauté des niçoises avec leur Caireu (coiffe en dentelle).

MAI-2013-0335.JPGPuis on continue avec la Babazouquetta : c’est une danse populaire des jeunes filles dans laquelle les danseuses montrent gracieusement leurs dessous. Bien sur, on n’oublie pas les danses les plus représentatives du festin des Mai que sont: L’auceloun d’amour, danse de l’oiseau d’amour, c’est une danse de printemps qui représente des oiseaux perchés sur des branches qui refleurissent.

MAI-2013-0342.JPGVirens lou Mai, les danseurs évoluent sous des guirlandes de fleurs pour fêter le printemps. Hommage aussi à l’orange (amère) fruit régional par excellence ! La Danse de l’orange, danse pour célébrer l’orange, en niçois, c’est la  Dansa dou Pourtegal. Et pour finir la farandole niçoise....

MAI-2013-0367.JPGMAI-2013-0397.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est l'heure maintenant de faire le balèti et pour mettre l'ambiance,  rien de mieux que Sylvain Casagrande "L’as pagat lou capéu" qui pendant le bal est toujours le premier à inviter les belles niçoises. Quoique, avec le groupe de folie qu'il y avait sur scène, l'ambiance était survoltée ! Les Piémontais du groupe Cap Levat et son leader Frederico Silvestri ont contribué à enflammer le balèti.

MAI-2013-0326.JPGLe nom "Cap Levat" signifie "la tête haute": une exhortation à montrer avec orgueil la culture de sa propre terre.  Ils peuvent rejoindre le piémont la tête haute, tant ils ont été magnifiques ! Vielle à roue, cornemuse, accordéon, fifre, de la bonne musique du pays... Sans oublier que le balèti commence obligatoirement par l'hymne national: Nissa la Bella.

MAI-2013-0346.JPGLou festin de Nissa est une festa qui se passe tous les dimanches du mois de Mai qui attirent des milliers de niçois et de non niçois qui aiment le Comté de Nice…Forza Nissa Per Sempre ! C'est notre pays et on l'aime...

MAI-2013-0347.JPG* anniversaire des 150 ans de l'annexion qui c'est fait dans l'indifference la plus totale de la part des niçois. Peu, ou meme pas du tout on participé a cet évenement. D'ailleurs votre biker reporter ne s'y est pas rendu non plus.

                                   DIAPORAMA DE LA FETE



Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents