Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 16:12

JANVIER-2014-0036.JPG

Le belvedere de la Croix des Gardes

 

Le Parc naturel forestier de la Croix-des-Gardes, classé Espace naturel sensible, se trouve sur les hauteurs de la ville de Cannes à moins d’un kilomètre à vol d’oiseau de l’emblématique Croisette et du Palais des festivals. Il fait parti des sites naturels librement accessibles au public avec l’île Sainte-Marguerite et l'Ile Saint Honorat.

JANVIER-2014-0083.JPG

Les montagnes dans la mer du massif de l'Esterel


 La commune de Cannes, pour protéger cet espace forestier de l’urbanisation, a cédé les terrains de la Croix-des-Gardes au Conservatoire du littoral. Un plan de gestion naturel a été défini en 2002 afin de définir et atteindre plusieurs objectifs : préserver la richesse écologique du site, la protection contre les incendies, l’accueil du public et la mise en valeur de ce patrimoine exceptionnel.

JANVIER-2014-2213.JPGJANVIER-2014-2450.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le site de 80 hectares représente la « crête dorsale » de la colline de la Croix des Gardes qui s’étend entre Cannes et La Bocca. Sa morphologie permet d’offrir aux promeneurs une vue à 360° autour de Cannes. Un sentier comportant 6 belvédères a été aménagé, ce qui permet d’offrir différents points de vue sur la baie de Cannes, ses îles, le massif de l’Estérel, le Tanneron et enfin le parc régional des Préalpes d’Azur et même le Massif du Mercantour.

JANVIER-2014-0045.JPGPour autant, le site de la Croix des Gardes recèle d’autres richesses historiques et patrimoniales. En effet, c’est sur les flancs de cette colline qu’ont été plantés les premiers mimosas sur la Côte d’Azur. Et c’est ici qu’ont été exploitées les premières mimosaies pour offrir, au cours du dernier siècle et sur tous les marchés aux fleurs européens, de magnifiques bouquets de mimosas. Cette histoire se découvre au fil des balades dans le parc où les vestiges de ces cultures sont encore visibles. Le jaune éclatant du mimosa contraste merveilleusement avec le bleu du ciel et de la mer.

JANVIER-2014-0066.JPG

Jardin d'Eden ou jardin des Héspérides ? Jardin de Cannes tout simplement !


 Enfin, le parc naturel forestier comporte un vallon, dénommé vallon de Roquebillière, classé en « Arrêté de Biotope » car il présente une ripisylve très riche et des espèces rares et protégées ce qui en fait un site remarquable à préserver. Le chemin qui longe le cours d’eau a été surnommé la « Croisette Verte de Cannes » par certains promeneurs de par le calme et l’ambiance naturelle fraîche qui y règne.

JANVIER-2014-0106.JPG

mimosas & eucalyptus, un bouquet qui embaume la baie de Cannes


 La gestion écologique de ce site naturel protégé consiste donc aujourd’hui à maîtriser l’invasion par le mimosa au profit de la forêt méditerranéenne composée du maquis, des chênaies liège et des pinèdes. Vous découvrirez ainsi pendant vos promenades tous le cortège floristique et faunistique accompagnant ces ambiances forestières : les cistes, lavandes, orchidées sauvages, lapins, pics verts, geais, mésanges, couleuvres…

JANVIER-2014-0124.JPGEntre les mimosas, la capitale mondiale des parfums: Grasse (Alpes Maritimes)


Ce massif fait aujourd'hui le bonheur des promeneurs (moins des promoteurs), joggers et photographes qui veulent profiter d'une vue imprenable sur la baie de Cannes et les montagnes alentours. Même si l'équilibre est toujours nécessaire entre présence humaine et préservation des lieux. Que de richesses. Outre le mimosa devenu beaucoup trop envahissant, la Croix des Gardes présente une flore très variée selon les saisons : chêne-liège, chênes vert, eucalyptus, pins d'Alep, pins maritimes, oliviers. Parfois, on découvre aussi un Filao exotique.

JANVIER-2014-0199.JPGLe vallon de Roquebillière, au statut encore plus sauvegardé, recèle aussi nombre d'orchidées et fougères rares. D'où certains accès barrés au public par des grillages ou portails de bois, afin de laisser un peu respirer l'écosystème. De temps en temps à l'ombre des pins parasols, on croise deux belles cavalières en tenue. Non pas des amazones, mais des membres de la brigade équestre de la police municipale, installée dans une ancienne forcerie réaménagée au cœur du massif. Comme quoi, il n'y a pas que les végétaux qui sont sous bonne protection.

JANVIER-2014-0135.JPGJANVIER-2014-2382.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'histoire du Massif de la Croix des Gardes rejoint la légende ainsi: En décembre 1834, en voyage pour l’Italie, Lord Henry Brougham, premier ministre et écrivain britannique, et sa fille Éléonore-Louise sont refoulés à Nice, qui est alors la frontière du royaume de Sardaigne, en raison d’une épidémie de choléra. L'état Sarde voulant protéger ses territoires de l'épidémie n'acceptait aucune présence étrangère.

JANVIER-2014-0147.JPGIls sont contraints de faire halte à Cannes. C’est le début de l’aventure cannoise pour le chancelier anglais et celui d'un petit village de pécheur mondialement connu de nos jours. Le nom  lui même de la Croix-des-Gardes est issu d’une légende qui remonte au règne de François Ier éternellement en bagarre avec le Comté niçois.

JANVIER-2014-0164.JPGEn 1525, en pleine Renaissance, le Roi de France installa au sommet de la colline où se trouve la croix, une garnison de gardes suisses, élite de l’armée royale. Grâce à la vue dominante de la colline de la Croix-des-Gardes, ils étaient bien placés pour surveiller la mer et voir apparaître à l’horizon les bateaux pirates ou autres embarcations suspectes de la flotte de Charles Quint dont le port de Nice était d'importance stratégique pour les états de Savoie.

JANVIER-2014-0180.JPGJANVIER-2014-2516.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils pouvaient donc ainsi observer les éventuelles attaques des îles de Lérins jusqu’au massif de l’Estérel et par jour de beau temps jusqu’à la presqu’île de Saint-Tropez. Ce serait dans ces bois que plusieurs gardes de cette garnison auraient été assassinés. Par les pirates ou par les partisants niçois ? L'histoire n'en dira pas plus.....

JANVIER-2014-2470.JPG

Les montagnes niçoises du Mercantour du haut de leur 3000. A gauche le baou de St Jeannet


 Au plus haut du massif se trouve aussi, un mémorial en l'honneur des pilotes d'un avion B52 qui s'est écrasé durant la guerre sur la colline de la Croix des Gardes. Le monument a été construit avec les quelques vestiges restant de cette avion dont le moteur et une hélice (diaporama).

JANVIER-2014-2419.JPG Le B-24 Liberator de Cannes du capitaine Robert W. Hornbaker. Durement touché par la Flak au passage des côtes de l'Estérel, fut pris à partie par 4 chasseurs allemands. Le pilote a été tué sur le coup par des éclats reçus à la tête et au thorax. C'est dans ce contexte infernal que l'appareil, maintenant piloté par le sous-lieutenant Raymond H. Burklund, indemne, s'élance tout de même, en perdant de l'altitude, au-dessus de la Méditerranée. Mais il est à son tour mortellement touché et se dirige tout droit sur Cannes en survolant les îles de Lérins.  L'appareil ira s'écraser sur la face Est de la colline de La Croix des Gardes, évitant par miracle un désastre en ne s'abattant pas sur la ville.

JANVIER-2014-2395.JPG

Près de 800 espèces ornementales ont été répertoriées. Les variétés cultivées sur la Côte d’Azur sont principalement issues de l’Acacia dealbata, couramment désigné sous le nom de «mimosa des fleuristes». L’arbre peut atteindre 20 mètres de haut. Il affectionne les sols secs et siliceux. Épris de chaleur et de soleil, il craint les températures inférieures à -5 C°.

JANVIER-2014-2212.JPGLa chaine des Alpes du Sud: Le Mercantour. Les quartiers nord de Cannes


On dit que l’arbre fleurit en hiver car il a gardé la mémoire de sa floraison australe.. La fleur du mimosa symbolise la sécurité, l’élégance, la simplicité, la tendresse et l’amitié. Elle représente aussi l’énergie féminine cachée sous une apparente fragilité. C’est probablement pour cette raison que le mimosa est devenu, en 1946, l’emblème de la Journée de la femme célébrée chaque année le 8 mars.

JANVIER-2014-2220.JPGJANVIER-2014-2485.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quant à l’acacia, c’est le bois de l’arche d’alliance. Selon la légende, la couronne d’épines du Christ aurait été tressée avec des branches d’acacia. Dans la symbolique maçonnique, il est un arbre de résurrection et d’immortalité. C'est sans doute pour cela que la Cote d'Azur est une région bénie par les Dieux... Berceau de la culture du mimosa, ce massif abrite la plus grande forêt de mimosa d'Europe.

JANVIER-2014-2530-copie-1.JPG

  Dix-sept millions de tiges sont récoltées chaque année sur les 200 hectares de plantations que compte Mandelieu la capitale du mimosa dans les Alpes-Maritimes.


                                 DIAPORAMA DE LA BALADE


  

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents