Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 06:05

JUILLET2013-0098.JPG

le village de Dolceacqua (eau douce)

 

Pour de nombreux touristes, la région italienne de la Ligurie s’étire d’est en ouest uniquement aux bords de mer. Loin de la côte, un monde peu connu et peu peuplé recèle pourtant une nature sauvage, de charmants bourgs médiévaux, et offre un accueil simple et sincère. Nous partons aujourd'hui en Ligurie, à proximité de la frontière franco-italienne.

JUILLET2013-0102.JPGJUILLET2013-0105.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A cet endroit, la ligne de crête des Alpes ligures est également la ligne de partage des eaux entre le raide versant Sud qui descend vers la Méditerranée et le versant Nord qui descend vers le Piémont et le bassin fluvial du Pô. Sur le versant Sud méditerranéen coulent de petits cours d’eau côtiers qui ont creusé de courtes vallées parsemées de très beaux villages très vivants comme c’est toujours le cas dans l’arrière-pays italien et niçois, bien préservés car il s’agit de vallées où l’afflux touristique demeure modéré, bref, authentiques. 

JUILLET2013-0086.JPGJUILLET2013-0089.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous allons remonter la petite vallée de la Nervia qui se jette dans la Méditerranée entre la commune de Ventimiglia (Vintimille) et celle de Camporosso, à seulement une dizaine de kilomètres de la frontière franco-italienne.

JUILLET2013-0141-copie-1.JPG

el cielo blu della riviera del fiori


 Pigna est un village de la province d’Imperia en Ligurie (Italie) de 935 habitants. Il est situé dans le val Nervia, à 7,5 km en amont d’Isolabona et 11,5 km en amont de Dolceacqua. Il est dominé par le village perché de Castel Vittorio construit 150 mètres plus haut. Ses maisons s’étagent de 240 à 280 mètres d’altitude. Au Sud, le littoral proche de Vintimille n’est qu’à 18 kilomètres de là.

JUILLET2013-0116.JPGJUILLET2013-0121.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous trouvons seulement à 60 km de Nice. Le mot Pigna se traduit par pomme de pin et aurait donné son nom au village par allusion aux anciennes forêts de conifères recouvrant les pentes des montagnes dominant le site.

JUILLET2013-0145.JPG

Le village est un labyrinthe de rues souterraines


 Avant de rejoindre Pigna, son restaurant et ses Thermes, il est absolument indispensable de faire une halte à Dolceacqua. Ce village dominé par le château des "Doria" est un must à ne manquer sous aucun prétexte. Le village médiéval est considéré comme l'un des plus beaux de la péninsule Italienne. D'ailleurs les six villages Italiens de l'ancien comté de Nice sont d'une authenticité incroyable. La différence de Pigna avec ses voisins étant ses cures thermales.

JUILLET2013-0160-copie-1.JPGJUILLET2013-0167.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1524, le marquisat de Dolceacqua est acquis par Charles III de Savoie et rattaché au Comté de Nice jusqu'en 1860. C'est en avril 2009 que la ville de Nice a favorisé la signature entre les villages ligures et son ancienne capitale, un partenariat culturel, économique, et gastronomique.

JUILLET2013-0197.JPGA cette occasion un logo commun a été présenté : les noms des six communes italiennes entourent la carte du Comté de Nice avant 1860, avec leur localisation ; en arrière-plan, le mur de pierres sèches symbolise l’union et la cohésion des six communes ligures avec leur ancienne capitale, Nice; le rameau d’olivier, produit majeur de tout le Comté, souligne également l’importance économique de l’agriculture de la vallée de la Nervia : huile d'olive, michetta, et vin rouge (le « Rossese ») de Dolceacqua, haricots de Pigna, l'artichauts de Perinaldo. Aujourd’hui, l’agriculture de la basse vallée de la Nervia se tourne vers la culture des fleurs et des plantes ornementales. Un jour, nous rattacherons de nouveau culturellement les communes italiennes du Piémont et le comté de Nice sera enfin au complet. Notre pays sera uni complètement ....

JUILLET2013-0211.JPGJUILLET2013-0217.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Ces villages ne comptent que quelques centaines d’habitants mais partagent une architecture rustique pleine de charme : des ruelles étroites, dénommées carugi, tissent leur structure urbaine. Ces passages plongent entre les murs de pierre parfois assez hauts, sur deux, trois, quatre étages. Cela permet de s’abriter du soleil.

JUILLET2013-0208.JPGLe village de Pigna ressemble surtout à une forteresse, facile à défendre des ennemis, la région ayant toujours été un lieu de frontière stratégique. Ces petites cités médiévales ont traversé les siècles et nous ont été transmises intactes. Peu peuplée, cette merveille architecturale encastrée entre la montagne et la mer, accueille avec la traditionnelle et joyeuse hospitalité italienne, des forestiers de différents horizons tels que des Français, des Portugais, des Danois, et même des Canadiens et des Sénégalais.

JUILLET2013-0238.JPGChacun, pour la totalité de l’année ou au moins pour quelques mois, aura de bonnes raisons d’avoir choisi d’y vivre et de goûter aux délices de ce petit bout de paradis. Ce bourg fortifié a appartenu successivement, depuis le XIIIe siècle, aux comtes de Ventimiglia, au comté de Nice et postérieurement à la Repubblica di Genova.  À la moitié du XVIIe siècle, la Casa di Savoia (maison royale italienne) s’en empara. Pour la petite histoire, pendant la dernière guerre mondiale, le 18 septembre 1944, un groupe de citoyens a constitué la «République libre de Pigna» avec l’objectif d’élire leurs représentants ainsi que de former un gouvernement libre et démocratique, en opposition au régime nazi qui occupait alors l’Italie.

JUILLET2013-0118.JPGJUILLET2013-0170.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pigna nous apparaît comme une ruche de vieilles maisons, en forme de pin, ayant pour branches des petites ruelles, dites carruggi. Dans le haut du village, nous trouvons, imposante de ses 56 mètres, la tour du clocher datant du Moyen-âge. Aux alentours, des bois de châtaignes et de chênes ainsi que des oliviers et de larges terrains de pâturage.  Encore une particularité intéressante, Pigna ne se trouve qu’à quelques minutes d’autres destinations prisées en Europe. San Remo est à 40 minutes du village.

JUILLET2013-0252.JPGFacile d’accès, la route longe tout d’abord les montagnes, avant d’aller s’inscrire sur le bord de mer. Une promenade magnifique durant laquelle vous pourrez observer des ruines romaines et, selon le moment de la journée, un splendide coucher de soleil sur la mer Méditerranée. La Principauté de Monaco est également toute proche. À moins d’une heure par autoroute, y faire un saut pour se rendre au casino par exemple, est l’une des activités préférées des jeunes Italiens.

JUILLET2013-0339.JPGJUILLET2013-0354.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute la Côsta Azzurra francese (Nissa, Cannes) est accessible en un instant. La destination la plus simple pour s’y rendre est l’aéroport international Nice Côte d’Azur. À partir de là, vous pourrez louer une voiture ou un deux roues et traverser la frontière en direction de Ventimiglia (Vintimille). Vous pouvez également prendre le train à la gare de Nice, mais la voiture ou la moto est largement recommandée dans cette régione. Ces petites cités médiévales ont traversé les siècles et nous ont été transmises intactes. Mon prochain article sera consacré à la gastronomie et les cures thermales de la vallée de la Nervia.

JUILLET2013-0254.JPG

                                  DIAPORAMA DE LA BALADE


Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans NOS BALADES

Articles Récents