Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 07:10

JUIN-2014-5768.JPG

Falaise dans la vallée de l'Esteron

 

En 1380, la contesse Jeanne Ière de Provence, Reine de Naples, plus connue sous le nom de la reine Jeanne, sans enfants, adopte Louis d'Anjou, le frère du roi de France Charles V. Le cousin de Louis, le duc Charles de Duras (ou Durazzo Roi de Naples, de Jerusalem, de Hongrie et de Sicile)), mène alors l'Union d'Aix, le parti provençal anti-angevin, et assassine Jeanne (qui avait elle meme fait assassiner le pére de Charles), entrainant une guerre de succession qui se terminera par la victoire du parti d'Anjou.

JUIN-2014-5804.JPGJUIN-2014-5985.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous y fier pas, la photo est prise de tres loin. La cascade de Vegay est haute de 140m 


Prenant avantage des troubles, le comte de Savoie Amédée VII le Rouge, qui souhaite avoir un accès vers la mer, négocie avec Jean Grimaldi (maison souveraine des Grimaldi: Comte de Beuil, Prince de Monaco, Prince d'Antibes, Seigneur de Nice) . Celui-ci, baron de Beuil, gouverneur de Nice et sénéchal, a en effet la volonté de soustraire à la suzeraineté du comté de Provence, sa partie orientale située en rive gauche du Var et de l'Estéron.

JUIN-2014-5770.JPG

la route passe sous les montagnes rocheuses


 Pour sa part, le comte de Savoie voit dans la réalisation d'une protection de Nice à la Savoie l'occasion d'élargir ses terres. Sous l'influence de Jean Grimaldi de Bueil, qui commande la garnison de Nice, les Niçois accueillent leur nouveau suzerain selon les traditions niçoises. 

JUIN-2014-5991.JPGJUIN-2014-5994.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'accord est scellé à l'abbaye Saint-Pons le 28 septembre 1388, suivant lequel la ville de Nice et sa viguerie, la cité de Puget-Théniers et les vallées du Haut-Var, du Cians, de la Tinée et de la Vésubie constituent la division administrative des "Terres Neuves" incorporée aux États de Savoie (Maurienne, Tarentaise, Genevois, Chablais, Val d'Aoste, Piemont, Faucigny, Oneille, Sardaigne, Sicile et plus tard la république de Génes).

JUIN-2014-6025.JPGAu total, la nouvelle entité rassemble quatre vigueries : celle de Nice, celle du val de Lantosque, celle de Puget-Théniers et celle de Barcelonnette. La Savoie est à l'époque un État puissant, doté d'une importante force armée, prospère et bien administré, contrairement à la Provence. Avec l'accord des populations, l'armée savoyarde s'installe alors dans ces terres neuves et Nice en devient la capitale sous l'autorité civile et militaire d'un gouverneur.

JUIN-2014-5955.JPGJUIN-2014-5954.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entretemps, dans le reste de la Provence, le roi René s´avère être également le roi dont la faiblesse fait tomber la Provence entre les mains des rois de France. En effet, Louis XI lui fait comprendre que son héritage lui conviendrait. Le roi déshérite son successeur naturel, René II de Lorraine, au profit de Charles V d'Anjou. En 1481 ce dernier, sans successeur, est disposé à donner ses terres à Louis XI qui remporte ainsi une grande victoire sans aucune bataille.

JUIN-2014-5972.JPG Vallée de l'Esteron Countea de Nissa


 Louis XI s'empare donc de la Provence en 1481 qui devient définitivement française. Le Comté de Nice quand à lui est depuis 1388 l'un des plus importants états de Savoie avec son unique port de guerre et deviendra plus tard Royaume de Sardaigne. Voila en gros le topo de l'histoire de Nice.

JUIN-2014-5773.JPGJUIN-2014-5786.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entre l’arrière pays Grassois et Niçois, la rivière Estéron a dessiné une vallée somptueuse, dans un site qui a conservé son aspect sauvage et pittoresque. La nature est restée intacte. L'Estéron, dont l'eau pure est d'un vert remarquable, offre des plaisirs variés.

JUIN-2014-5818.JPG

dans les clues du Riolan


 Son cours tantôt tranquille, tantôt tumultueux, permet des baignades fort agréables dans ses grandes "launes", des massages vivifiants dans ses "jacuzzi", des plongeons du haut de ses rochers ainsi que la pratique du canoë-kayak. Suivant un périple de plus de 65Km, l’Estéron vous entraîne au cœur d’une vallée riche d’un passé culturel typique de notre région, mêlant un cadre sauvage à de pittoresques villages qui dégagent une douce saveur avec leurs oliveraies qui ont fait pendant longtemps la richesse de cette vallée.

JUIN-2014-5822.JPGJUIN-2014-5828.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout au long de son parcours, la rivière vous invite à découvrir les villages de Aiglun, Sigale, Roquesteron, Pierrefeu, Gilette… pour ne citer que ceux qui croisent le cours de L’Estèron. Cette traversée de l’univers minéral que représente cette vallée s’achève à 20Km de la côte en rejoignant le lit du Var. Les villages de l’Estéron regorgent d’histoires et de richesses du passé qui vous font découvrir les récits les plus inattendus.

JUIN-2014-5831.JPG

le village de Sigale dans le Comté de Nice


 Les bornes frontières (monolithes ou pierres gravées) et les ponts Gallo Sarde, se situent sur l'ancienne frontière occidentale entre le Royaume de France et le Comté de Nice. Elles se trouvent du nord au sud à la limite actuelle du département des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence. Ensuite, à partir du "Pont des Miolans", l'ancienne frontière suit la rivière Riolan.

JUIN-2014-5825.JPGJUIN-2014-5928.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est maintenant au tour de la rivière Estéron de devenir frontière et puis au fleuve Var jusqu'à la Méditerranée. Le Riolan est un magnifique canyon dont la descente très aquatique se fait principalement à la nage dans des méandres parfois très étroits s'ouvrant sur de larges vasques ou se faufilant sous de gros blocs. Le canyon est formé par endroits d'impressionnantes parois calcaires mesurant jusqu'à 300 mètres de haut.

JUIN-2014-5838.JPG

La tour de l'horloge de style tour de gué à la génoise (Countea de Nissa, Contado di Nizza)


 Le parcours de canyoning de la clue du Riolan est considéré dans le milieu du canyoning comme étant l'un des plus beaux canyons de France. Il combine à la fois le coté ludique du canyoning, à une esthétique sans pareil. Situé sur la commune de Sigale (Alpes Maritimes), il se trouve à environ 50 minutes de route de Castellane et des Gorges du Verdon ou de Nice et de la Cote d'Azur.

JUIN-2014-5906.JPGJUIN-2014-5933.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ce lieu unique se mêle volontiers à une ambiance de spéléologie, rendant le parcours enchanteur et mystérieux, mais néanmoins technique. Des dimensions hors du commun et un environnement exceptionnel rendent le Riolan incontournable : pour beaucoup de spécialistes, c'est le plus bel itinéraire de descente de clue. Le parcours se déroule entre de hautes parois resserrées où de longs corridors entrecoupés de nombreux ressauts se négocient à la nage.

JUIN-2014-5904.JPG

Le vieux pont Sarde


 La descente des cascades dans la veine d'eau, souvent obligatoire en raison de l'étroitesse de la clue, exige que le débit soit faible et le temps stable; en cas de montée des eaux, la progression deviendrait en effet vite dangereuse, voire impossible, et le piège du Riolan se refermerait alors sur les canyonistes imprudents pris en otage par la rivière. La clue de Riolan est absolument incontournable. C'est le canyon par excellence, qui n'a rien a envier aux plus beaux parcours espagnols de la sierra de Guara.

JUIN-2014-5949.JPGJUIN-2014-5866.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Riolan est un affluent de l'Estéron qui est un des seuls cours d'eau français à ne pas avoir d'équipement hydroélectrique. Mon parcours vous fait découvrir le vieux pont sarde. Ce pont enjambe le Riolan. Il servit de frontière entre la France et la maison de Savoie jusqu’en 1860. Le sentier qui l’emprunte permet d’aller de Sigale à Sallagriffon, deux petits villages du haut-pays de l’Estéron dans les Alpes-Maritimes. Le pont est construit à 570 mètres d’altitude au-dessus d’une gorge vertigineuse de la clue du Riolan.

JUIN-2014-5881.JPG

Le vieux pont frontiere entre la France et la Sardaigne


                            DIAPORAMA DE LA BALADE


  

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents