Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 12:58

photos-2010b-0046.JPG

J’emprunte donc la route de l’Esterel en passant par la Napoule et theoule que je vous ai si souvent présenté avec des promenades comme le sentier des douaniers, le parc régional de la pointe de l’aiguille ou encore le site de Notre Dame d’Afrique. Oui ! Vous avez remarqué que dans ce coin les balades sont nombreuses et celle-ci vous enchantera encore par son récit qui n’est absolument pas sorti de mon imagination, mais dont la réalité à rejoint la légende.

photos-2010b-0009-copie-1.JPG

Au pied du Massif de l'Estérel se trouve la route du littoral, surnommée la "Corniche d'Or" en raison de la beauté de sa côte rocheuse taillée dans le porphyre. Elle permet de découvrir des sites inoubliables comme le rocher du Dramont avec ses carrières d'estérellite (roche volcanique bleuâtre de la famille des basaltes). La partie la plus spectaculaire de la côte est le pic du cap Roux où les porphyres rouges dévalent dans la mer du haut de ses 452 m. La forte pente du continent se poursuit sous les eaux : à moins de 5 kms au large de la pointe du cap Roux, la profondeur atteint plus de 1000 m est atteinte.

photos-2010b-0015.JPG  Erigée par le Touring Club de France en 1903 sur l'ancienne Via Aurélia, voie romaine édifiée deux millénaires plus tôt, La route de la corniche d’or s'étend sur 40 km. Elle serpente autour des collines boisées, parsemées de Chêne-liège, de pins d’Alep et d’Eucalyptus. Elle est considérée comme l’une des plus belles routes du littoral du monde. On traverse des villages aux noms enchanteurs tel que : Anthéor, Miramar, Le Trayas, Agay, Theoule, La Napoule etc …

photos-2010b-0033-copie-1.JPGvue à partir d'une ruine à théoule 

 

Ce circuit panoramique culminant par endroit à 60 mètres au dessus de la mer propose à ses visiteurs de magnifiques points de vue aux couleurs de l'Azur dont les couleurs et la lumière changent à chaque heure de la journée. C’est le paradis des peintres….Les palettes de couleurs bleues, vertes, rouges sont d’une beauté à couper le souffle !

photos-2010b-0055.JPG Dirigeons nous maintenant vers le but de notre visite tant attendu, dont je vous ai promis au début de l’article.
L’ile d’or est située à quelques encablures du rivage à l’ouest de Cannes au niveau de la plage du Dramont en direction de Saint Raphael. Un lecteur assidu de Tintin pensera immanquablement à la couverture de l’album « L’Ile Noire » d’Hergé.

photos-2010b-0097.JPGL'ile d'or du Dramont 

 

Vendue aux enchères par l’état en 1897, l’ile d’or a été adjugée à un certain Monsieur Sergent pour 280 francs. On raconte qu’après une bouillabaisse très arrosé au vin blanc des coteaux Niçois de Bellet, ce dernier la joua aux cartes et la perdit. C’est son nouveau propriétaire, le Docteur Auguste Lutaud qui construisit la tour sarrasine en pierre rouge de l’Esterel, sur un plan carré, alors que la grande majorité des tours de la région Niçoise et Corse étaient, conformément au modèle génois, de forme ronde.

photos-2010b-0124.JPG  En 1912, son œuvre réalisé, le docteur Lutaud s’autoproclama « roi de l’ile d’or » sous le nom d’auguste 1er. Il frappa monnaie et émit des timbres. Après sa mort (ses cendres se trouvent sur l’ile, face au large), Monsieur François Bureau, officier de la marine, acheta l’ile en 1961. Il périt en faisant son tour du propriétaire quotidien à la nage. L’ile est aujourd’hui toujours privée et ses propriétaires, lorsqu’ils y résident, hissent un pavillon pour indiquer que la tour est habitée.

photos-2010b-0071.JPG La plage du Dramont fut  aussi l’un des principaux sites du débarquement de Provence. Le 15 août 1944, sur la plage de galets, 20 000 GI’s de la 36ème division du Texas de l’armée américaine, débarquèrent en moins de 10 heures avec des chars et l’artillerie lourde puis, marchèrent sur Cannes et Nice qui venait quand à elle de se libérer toute seule grâce à sa résistance.

photos-2010b-0172.JPGDe l’autre coté du parking du débarquement en passant sous le petit tunnel piétonnier qui évite de traverser la nationale, on découvre les lacs du Dramont qui sont d’anciennes carrières d'où était extrait le porphyre bleu qui a formé la plage des galets. Aujourd’hui ces lacs sont devenus un terrain d’entrainement pour les jeux nautiques.(voir dans le diaporama)

photos-2010b-0174.JPG  

En continuant votre route juste un peu plus loin du Dramont vous découvrirez à nouveau une autre curiosité sur la plage. Ce sont les ilots du « Lion de terre » et du « Lion de mer », que l’on peut observer au début du chemin du littoral, possédant des motifs géométrique surprenants. Ces prismes, qui ressemblent à des tuyaux vus de profil ou à un mur de pierres régulières vu de face, sont en fait des blocs de lave solidifiée, l’activité volcanique de la région (il y a quelque 60 millions d’années) ayant fait s’échapper de la lave à travers des cheminées. photos-2010b-0197.JPG

la plage des rochers à Cannes une impression de Seychelle.

 

Je fais maintenant demi-tour pour rejoindre Cannes et rentrer chez moi vers Grasse. Même après l’avoir fait  10 fois, 20 fois, 100 fois cette route, je ne me lasse pas de voir cet ancien massif volcanique, ses rochers de couleur orange qui ont parfois servi  de décors  naturels lors de tournages de western. C’est peut-être un peu pour cela, que j’aime cette route, car quand l’Amérique me manque, je n’ai plus qu’à la parcourir pour me sentir de nouveau chevauchant les grands espaces de l’Arizona.

photos-2010b-0088.JPG

le phare de Saint Exupéry

 

En passant par le petit village d’Agay, j’aperçois le phare  ou séjourna le grand écrivain-pilote Antoine de Saint Exupéry (1900-1944) chez sa sœur, Gabrielle d’Agay. Il s’y maria en 1932 avec Consuelo Suncin et passa son dernier Noël européen en 1940. Une fontaine du Petit Prince figure à quelques pas de la résidence Agathos en hommage à ce livre immortel traduit en plus de 180 langues et une plaque sur le phare de La Baumette célèbre l’aviateur mort pour la France le 31 juillet 1944.

photos-2010b-0232.JPG 

couché du soleil sur la plage des rochers à Cannes

 

En arrivant dans la baie de la Napoule, les vues sont époustouflantes : l’œil ne sait où se concentrer entre les neiges du Mercantour ou sur les îles au large de Cannes. La route devient magique ….

                        DIAPORAMA DE LA BALADE

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents