Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 08:01

photo2011A-0001-copie-1.JPG Nous empruntons comme souvent dans l’arrière pays grassois, la route qui mène à Gourdon  l’un des plus beaux villages de France et aux gorges du Loup. Souvenez-vous, cet été, je l’avais déjà emprunté pour me rendre à la réserve biologique des monts du haut Thorenc avec ses bisons et ses chevaux préhistoriques. La station se trouve à peine 6km plus loin, avant même la station climatique de Thorenc.

photo2011A-0072.JPGphoto2011A-0076.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette station de ski située dans l'arrière pays Grassois est la plus proche du littoral méditerranéen. A 20 Kms à vol d'oiseau des plages de Cannes, la station de ski dévoile un domaine skiable qui s’étend sur les pentes Nord du Cheiron et couvre une superficie de plus de 1 000 hectares. Bien sur ! Avec l’Audibergue autre station du pays Grassois, c’est la plus petite du département des Alpes Maritimes et ne saurait rivaliser avec les grandes stations d’Auron, Isola 2000 et Valberg de l’arrière pays Niçois ou les sommets sont beaucoup plus importants.

photo2011A-0078-copie-1.JPGphoto2011A-0089.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’ailleurs, ce mois de janvier 2011 a été catastrophique pour la station, peu ou pas d’averse de neige, 25 jours de soleil consécutif et une moyenne de températures oscillant entre les 15 et 18 degrés. Heureusement, l'enneigement est assuré par 75 canons à neiges.

photo2011A-0113.JPG Le nom de Gréolières apparaît pour la première fois en 1033. La haute vallée du Loup fut, dès la préhistoire, une importante voie de communication. Au début du XIème siècle, les vicomtes de Nice dressent sur le site du Bau de St Jean, alors dénommé Mayone, une église et un château. Gréolières n’est alors qu’une bastide dans le patrimoine des vicomtes de Nice. En 1079 le château de Gréolières est mentionné comme appartenant à un membre de la famille des vicomtes de Nice, Plus tard tout ce territoire fera parti de la réserve de chasse du roi d’Italie avec le parc du Mercantour.

photo2011A-0059.JPGphoto2011A-0103.JPG  

 Le village de Gréolières quand à lui est édifié sur un petit plateau en bord de terrasse exposé plein sud. Surplombé par les barres du Cheiron et dominant la vallée du Loup, riche en cascades et chutes impressionnantes, tunnels et gorges resserrées, le village apparaît tel un joyau dans l’écrin grandiose des Préalpes, serti au bas de la montagne du Cheiron. Gréolières est le point de départ de merveilleuses excursions.

photo2011A-0122.JPG  En voiture, dés les premiers lacets de la route qui mène au Cheiron et à la station, on admire le village et l’ensemble harmonieux de ses toitures, dont les délicats coloris se détachent sur le bleu profond des Gorges du Loup. La route traverse ensuite des tunnels (Les Lunettes vues dans l’un de mes articles) et des clues, puis, par le Plan du Peyron, on atteint ensuite  un point de vue panoramique sur la chaîne des Alpes et du parc du Mercantour extraordinaire, et de nouveau pour découvrir à droite le majestueux Cheiron.

photo2011A-0180-copie-1.JPG Crée en 1963, cette station de ski familiale est une station agréable en toute saison alternant les joies de la neige en hiver et les activités estivales tel que Gréo’Branche. Du sommet du Cheiron on peut admirer un panorama unique, les montagnes de la Corse par temps clair sont visibles. Les remontées mécaniques sont au nombre de 10 plus 1 télésiège, elles desservent 4 pistes vertes, 3 bleues, 13 rouges et 2 noires, le tout sur 30 Kms.

photo2011A-0138.JPGphoto2011A-0121.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La station est dotée depuis plusieurs années d’une installation d’enneigement automatique comprenant 75 canons répartis sur 4 Kms de piste, permettant la production d’une neige de qualité et assurant une ouverture précoce des remontées mécaniques. La station comporte également un Centre nordique, le plus important du Sud Est tant au point de vue de la fréquentation que de la longueur de pistes. Quotidiennement tracées, les pistes, (30kms) serpentent entre 1400 et 1540m d’altitude dans une forêt de conifères recouvrant le versant nord-ouest du Cheiron. Elles permettent, en totalité, la pratique du style classique (pas alternatif) comme du skating (pas du patineur), tout en bénéficiant d’un généreux ensoleillement. Deux ludo-pistes permettent aux tout- petits d’apprendre en s’amusant.

photo2011A-0165.JPG

Célia quand à elle, a découvert les plaisirs de la luge avec un immense bonheur. Pour l’occasion, nous avions ressorti de la cave, la luge en bois, qui tenez vous bien a cinquante ans ! Et oui ! C’était mes parents qui l’avaient acheté, quand j’étais petit. Inutile de vous dire, que c’était la seule luge en bois existante parmi toutes ces assiettes en plastique qui sert de luge maintenant …


                        DIAPORAMA DE LA JOURNEE

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans NOS BALADES

Articles Récents