Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 06:31

JANVIER-2014-0228.JPG

Les montagnes de l'Esterel: le Mont Vinaigre et le Pic de l'Ours

 

L’hôtel  Carlton est considéré comme le domicile provisoire dont on sort peu, sauf pour se promener et participer aux mondanités. D’ailleurs les familles s’y installent souvent pour plusieurs mois d’hiver, accompagnées de leurs domestiques et invitent membres de leur famille et amis, à les rejoindre.

JANVIER-2014-0020.JPG

Ferrari au Carlton ... Rien de plus banal !


 Dans les grands hôtels, tous les jours sont des jours de gala; on sert des dîners raffinés, à des convives très habillés, robe longue de velours ou de satin pour les dames et cravate blanche pour les messieurs. Des orchestres animent les soirées. Les palaces proposent aussi des concerts, des excursions, des pique-niques.

JANVIER-2014-0293.JPGJANVIER-2014-0294.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pointe de la Crois...ette 


Les deux sources principales d’investissement hôtelier proviennent de Suisse et d’Angleterre, les capitaux anglo-saxons exercent pendant cette période une influence certaine, favorisée par une importante colonie anglaise au départ. Pour assurer un service impeccable, les directeurs d’hôtel, souvent emploient un personnel qui se caractérise par son style et sa classe. La saison terminée, les domestiques cannois ou étrangers partent avec leur employeur dans une station estivale où ce dernier possède un autre établissement.

JANVIER-2014-0281.JPG

les palmiers dattiers au mois de Janvier sur la Croisette


 Les grandes lignes internationales de chemin de fer, l’essor industriel, l’afflux des capitaux, le développement des banques nationales influent sur la création d’un équipement hôtelier de luxe. Les touristes à la recherche du soleil d’hiver affluent.  A côté de l’Hôtel de la Plage, racheté par Henri Ruhl, l’architecte niçois Charles Dalmas construira en 1911, la première partie de l’Hôtel Carlton. La seconde le sera en 1912-1913 sur l’emplacement de l’Hôtel de la Plage préalablement démoli.

JANVIER-2014-0273.JPGJANVIER-2014-1644.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rosiers au mois de janvier sur la Croisette 


La Société des Bas Alpins, riches habitants de Barcelonnette, émigrés au Mexique où ils avaient fait fortune et le grand duc Vladimir de Russie apportent leur concours financier. L’hôtel disposé en fer à cheval autour d’un jardin, comporte sept étages, cent cinquante mètres de façade ornée d’un riche décor stuqué, deux cent cinquante chambres luxueuses avec salle de bain et salon attenant, ce qui est un luxe rare pour l’époque (les suites d’aujourd’hui).

JANVIER-2014-0310.JPG

Cannes l'hiver..la foule en moins !


 Des salons de réception, un bar, et pour le confort des clients fortunés, des boutiques de luxe et sept cours de tennis. Des hôtes illustres y ont séjourné: le Prince de Galles, le duc de Windsor, des Maharadjas, le roi Farouk et la Belle Otéro. Les débuts sont difficiles, la Première guerre éclate, l’hôtel est transformé en maison de convalescence. Après la guerre, il perdra sa riche clientèle russe. Pendant les années 1920/30, il reçoit des célébrités: le roi du Portugal, le roi de Suède, le Shah de Perse.

JANVIER-2014-0338.JPGDes joueurs célèbres comme Suzanne Lenglen, Borotra et Cochet disputeront des compétitions sur ses courts. Mais c’est la Conférence de la Paix en 1922 qui le lança véritablement. En 1940, malgré l’occupation, il continue à fonctionner, cependant abritant de nombreux espions, la direction décide sa fermeture. Il sera rouvert après la libération de Cannes.

JANVIER-2014-0368.JPG

Le monde vient à Cannes. Et vous ?


 Le succès du palace s’explique par l’accueil des directeurs et l’ambiance feutrée qui y règne; les réceptions mondaines s’y succèdent. Il est classé monument historique depuis 1988. Depuis 1946, de nombreuses stars s’y installent pendant le Festival International du Film qui attire une foule curieuse, car le Carlton est un lieu magique. Le Carlton reste le fleuron de l’hôtellerie de luxe.

JANVIER-2014-0387.JPGJANVIER-2014-1568.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atlante, la sirène en bronze aux jambes recouvertes d’écailles et bien ancrée sur son rocher semble prête à défier les vagues les plus fortes et les vents les plus violents. 


Ce 30 janvier 1911, Henri Ruhl est un homme heureux. Dans peu de temps, il va accueillir ses premiers invités pour inaugurer officiellement sa nouvelle merveille, le plus bel hôtel que la France n’ait jamais vu. Il a choisi de l’appeler Carlton Hôtel. Ce nom est originaire de Scandinavie où il signifie la Ville de l’Homme Libre. Ce choix n’a donc rien d’un hasard. Pour l’aristocratie britannique, ce nom se confond avec élégance et rêve.

JANVIER-2014-0399.JPG

Plage des Rochers de la Bocca face aux Iles de Lérins


 En Décembre 1921, le Premier Ministre britannique, Lloyd George, et son homologue français, Aristide Briand, se rencontrent pour discuter du Traité de Versailles. Les deux hommes s’entendent alors sur un futur rendez-vous: convoquer la Société Des Nations à Cannes. Il faut dire que cette décision est à la croisée des intérêts de chacun. Lloyd George, comme beaucoup de privilégiés britanniques, a fait de la Côte d’Azur un lieu de villégiature et il compte bien y passer quelques jours en hiver.

JANVIER-2014-1502.JPG

Sur la plage ... mais j'ignore son nom ?


 Pour la France, Cannes a le double avantage d’être aisée à sécuriser du fait de sa taille. Mais dans la cité azuréenne, c’est aussi (déjà!) le luxe. Des palaces, de fastueuses villas et des conditions climatiques exceptionnelles offrent un écrin de rêve pour une rencontre au sommet. Et le Carlton en sera le théâtre principal.

JANVIER-2014-1631.JPGLa thématique en ce beau mois de janvier 1922 est simple : les Allemands, croulant sous la dette des réparations, demandent un moratoire. Le but avoué de la réunion étant de reconstruire une Europe économique saine, la tâche ne s’annonce pas simple. C’est ainsi que, du 4 au 13 janvier 1922, la SDN se réunit sur la Croisette. L’histoire nous dit que la conférence fut un échec sur le plan diplomatique. Le 13 janvier, Lloyd George convoque la presse au Carlton, pour signifier l’arrêt des négociations.

JANVIER-2014-1652.JPG

Si tu veux du maquereau, il faut aller en face...


 Sorti en 1955, un thriller romantique se déroule entièrement sur la Côte d’Azur. Hitchcock a ainsi promené sa caméra de Saint-Paul de Vence à Monaco. Mais, de tous les décors qui ont fait la beauté de ce film, le public a retenu avant tout ceux du Carlton. Il faut dire que le réalisateur britannique associa l’hôtel de la Croisette à des scènes clés de son long-métrage. Il déshabilla ainsi quelque peu ses deux acteurs du côté de la plage de l’hôtel. Il habilla son héroïne d’une robe bustier d’un bleu éclatant pour un dîner dans le Grand Salon. Un moment d’élégance et de glamour intense.

JANVIER-2014-1699.JPG

L'association Cannes Échecs champion de France jeunes pour la 6° année consécutive et vice-champion 2013


 La Suite Alfred Hitchcock  n’est ni la plus grande ni la plus luxueuse des suites de l’Intercontinental Carlton, mais, pour les cinéphiles avertis, la suite 623 est assurément la plus mythique de toutes ! Il ne lui aura pourtant fallu que quelques secondes de lumière pour accéder à ce rang de légende. Le temps d’une scène de cinéma restée fameuse : devant la porte de la suite, un homme et une femme. Face à face intense. Elle est aussi blonde et belle qu’il est brun et séduisant. Elle, c’est Grace Kelly. Lui, Cary Grant. Réunis par Alfred Hitchcock, ils forment le couple de rêve de la « Main au Collet ».

JANVIER-2014-1711.JPGJANVIER-2014-1722.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre mythe du Carlton sont les seins de la Belle Otéro. La belle Otéro, l'ardente Gitane qui rendait fou. Cette demi-mondaine reste la plus célèbre courtisane de l'avant-guerre. Par dizaines, les aristocrates se ruinèrent pour elle... pour elle qui mourut dans la misère ! Danseuse plus que chanteuse, elle fut surnommée l'Ardente Gitane de la Troisième République, mais également la Sirène du suicide car ses "fiancés" se tuèrent par dizaines.

JANVIER-2014-1761.JPGMalgré la concurrence de Cléo de Mérode, de Liane de Pougy, cette demi-mondaine reste la plus célèbre courtisane de l'avant-guerre. En 1898, alors que le cinéma n'en est qu'à ses premiers balbutiements, elle fait scandale par la façon dont elle danse devant la caméra. Il n'empêche qu'elle compte au nombre de ses amants des rois de Grande-Bretagne et de Belgique, des aristocrates russes, le Prince Albert I de Monaco, le roi Edouard VII d'Angleterre ou le Grand Duc Peter Nikolaevich de Russie., des ministres, des banquiers... et également des hommes de lettres, car elle fréquente les milieux artistiques, notamment ceux de la littérature (elle est amie avec Colette) et de la chanson.

JANVIER-2014-1938.JPGJANVIER-2014-1941.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Agent Provocateur, la boutique de lingerie haut de gamme qui fait monter la température. La lingerie la plus érotique au monde présentée par Kylie Minogue ou Eva Herzigova

 

Française de cœur, elle se produit un peu partout pour remonter le moral des soldats au début de la Première Guerre mondiale. Mais elle approche de la cinquantaine et prend sa retraite bien avant la fin du conflit (1915). Elle aurait pu continuer sa carrière de chanteuse mais elle refusa désormais toutes les demandes. Grace à ces amants Carolina Otéro a su accumuler une fortune importante. On parle de $ 25 millions de ce qui correspond à environ 300 million d'euro aujourd'hui.

JANVIER-2014-1951.JPG

Les oies ça mord... je ne rentrerai pas chez Vuitton à votre place !


 Ceci lui a permis d'acheter une somptueuse demeure dans le quartier de Saint Maurice à Nice. Dès lors, on n'entendra plus jamais parler d'elle ; elle subsistera chichement dans le petit hôtel  Novelty dans le quartier de la Gare de Nice. Elle qui avait brassé des millions du temps de sa splendeur ne possédait plus pour ultime richesse que sa collection de castagnettes !

JANVIER-2014-2105.JPGJANVIER-2014-2111.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lily Jackson et son Cotton Club chez Da Bouttau 


Elle mourut en 1965 à Nice, dans la misère, certes, mais à l'âge respectable de 97 ans. Ses seins avaient une telle aura qu’elles ont d'après la légende inspiré Charles Dalmas, l'architecte niçois du Carlton lorsqu'il a dessine les deux coupoles de l'Hôtel.

JANVIER-2014-1957.JPG

Talon aiguille pour faire de la moto ? Pour une fois ce n'est pas chez J.P Gaultier

 

  Aucun hotel au monde ne peut se vanter d'une telle histoire, d'une telle élégance, d'un tel prestige, d'une telle renomméé. Il est l'icone de l'hotellerie de luxe...


                                       DIAPORAMA CANNES

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents