Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 août 2007 2 07 /08 /août /2007 12:42

LES LIVRES ECRITS PAR JIM MORRISON

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES BIOGRAPHIES SUR JIM MORRISON

Repost 0
Published by biker06 - dans HISTOIRE
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 10:55

Un biker n'est pas un grand amateur de football, un motard non plus !!

Leur passion c'est la moto et basta !!!!

Il fut un moment ou les matches de foot étaient retransmis le vendredi soir à la télé et cela correspondait au moment ou l'on ouvrait notre local associatif du Harley Davidson club.

Parmi tous les membres, très peu étaient passionnés par ce sport ou l'on voyait 22 abrutis ce battre pour un ballon.

Certains avaient la réplique  facile  en disant tout simplement  «  Mais ! Donner leur 22 ballons à ces idiots » ils ne se disputeront plus !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sport et le foot existe depuis la nuit des temps et entrainent les passions les plus folles et des fois les plus malsaines (Malheureusement) voir les pseudos supporters du PSG ou bien les drogués du tour de France.  Le sport et le foot peuvent rassembler les gens vers une même passion pour le plaisir d'être ensemble, de voir du spectacle et de discuter autour de cet univers. Quoi de plus normal.

Certains motards qui partent en week end sur la route à 200kms/h et qui ne voient que des bandes blanches ne sont ils pas des idiots ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'histoire de se berger écossais qui avec sa cannes frappa une pierre qui se mit à rouler dans un trou et permis de découvrir le golf, n'est il pas une histoire merveilleuse. Chaque sport vaut que l'on s'y intéresse.

Cette année encore le club que je supporte est le « Gym » comme on dit ici. D'autres diront l'OM, le Racing ou le PS Gay. Nos supporters sont chauds, très expressifs mais pas du tout méchant. On n'a toujours pas un stade digne de la 5 eme ville de France à cause de ces maudites instances du pouvoir parisien. Mais le vieux stade du Ray est un vrai chaudron et le public est un vrai 12 eme homme .L'ambiance est parfois bouillante et les chants de « Nissa la Belle résonne jusqu'à la place Garibaldi ». On ressent cette électricité et cette passion que l'on retrouve chez nos voisins Italiens et la ressemblance avec un stade tifosi est frappante.

L'identité nissarte est très présente et tout le monde vous fera savoir qu'ici vous êtes sur le conté de Nissa et que la culture est différente du reste de la France.

Notre langue n'est pas du tout morte et continue à s'apprendre dans les écoles de la régione.

Beaucoup diront qu'à l'époque de la communauté Européenne, il n'y a plus lieu de continuer à affirmer son régionalisme. Les Catalans, les basques, les bretons ou les ligures comme nous ! Ne devraient plus être. Eh bien à Nice nous refusons de nous soumettre à cela et nous conserverons notre culture quoi qu'ils en disent !!

Cette année encore devrait être un championnat difficile pour nos couleurs. Le peu de moyen financier ne nous permet pas de lutter à armes égales que le Aulas football club, l'Olympique Mafioso, le PS Gay (je me répète) ou le club de la momie (Guy Roux).

Pourtant nous serons tous ensemble derrière l'OGCN et nous nous battrons avec notre berger corse (antonetti) jusqu'au bout.

 

 

 

AQUI LI SAN 12 PER JUGA UN POBLE QUE SI DRISSA

 

FORZA NISSA PER SEMPRE

 

 Les Supportices sexy c'est ICI

 

SUPPORTRICES DU NORD

SUPPORTICES DU SUD

Texte original en nissart

Viva, viva, Nissa la Bella

 O la miéu bella Nissa

Regina de li flou

 Li tiéu viehi taulissa

 Iéu canterai toujou.

 Canterai li mountagna

 Lou tiéu tant ric decor

 Li tiéu verti campagna

 Lou tiéu gran soulèu d'or

 Refrin

 Toujou iéu canterai

 Souta li tiéu tounella

 tiéu mar d'azur

 Lou tiéu cièl pur

 E toujou criderai

 en la miéu ritournella

 Viva, viva, Nissa la Bella

 Canti la capelina

 La rosa e lou lilà

 Lou Pouòrt e la Marina

 Paioun, Mascouinà !

 Canti la soufieta

 Doun naisson li cansoun

 Lou fus, la coulougneta,

 La miéu bella Nanoun.

Canti li nouòstri gloria

 L'antic e bèu calèn

 Dòu doungioun li vitoria

 L'oudou dòu tiéu printemp !

 Canti lou vielh Sincaire

 Lou tiéu blanc drapèu

 Pi lou brès de ma maire

 Dòu mounde lou plus bèu

 

Texte en français

Vive, vive Nice la Belle

 Ô ma belle Nice,

 Reine des fleurs,

 Tes vieilles tuilles

 Je les chanterai toujours.

 Je chanterai les montagnes,

 Ton riche décor,

 Tes vertes campagnes,

 Ton grand soleil d'or.

 Refrain

 Toujours je chanterai

 Sous tes tonnelles

 Ta mer d'azur,

 Ton ciel pur,

 Et toujours je crierai

 Dans ma ritournelle

 Vive, vive Nice la Belle  !

 Je chante la capeline,

 La rose, le lilas,

 Le Port et la Marine ,

 Le Paillon, le Mascouinà !

 Je chante la mansarde

 Où naissent les chansons,

 Le fuseau, la quenouille,

 Ma belle Nanon.

 Je chante nos gloires,

 L'antique et belle lampe romaine,

 Les victoires du donjon,

 L'odeur de ton printemps !

 Je chante le vieux Sincaire,

 Ton blanc drapeau,

 Puis le berceau de ma mère,

 Du monde le plus beau.

 

Repost 0
Published by biker06 - dans freeriders2
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 08:49

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13 Free Riders, oui ! Vous avez bien lu.

 

 

 

 

 « 13 Free Riders » ce chiffre a été voulu pour se rendre dans la vallée des sorcières.

 

13, un chiffre effrayant pour se rendre en moto dans un endroit réputé démoniaque.

 

Et vous croyez que l'on s'est fait des soucis, pensez-vous !! Nous les sorcières on les adore, on les préfère et de loin aux grenouilles de bénitiers. Une sorcières ce n'est pas ce que vous croyez avec un gros bouton sur le nez. Non Non !! ca, c'est les curetons et le » vaticon » qui vous les montre sous cet aspect. En vérité, nos Sorcières elles sont hyper sympas et très sexy et puis elles vous dépanneront toujours en cas de panne ou d'échec sentimental.

 

Allez un coup de baguette magique et la fille que vous convoité vous entraperçois comme le plus beau des héros. Et pour vous mesdames la bragette magiques augmente les centimètres. 

 

Bon dieu !! Je m'égare. Excusez-moi, je vais vous raconter en détail cette balade.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9H Départ de Grasse pour Chris et Maryse, Pat et Soso ainsi que Serge, on récupère au péage d'Antibes Roro et Gigi, Jean Claude et Nadia. Pour finalement être au complet à La Turbie avec Bob, Eric et les 2 Cathy. On traverse Vintimille qui est plutôt calme. Normal ce n'est pas le jour du marché. Puis à la sortie de cette ville très exotique nous prenons la vallée de la Nervia en passant par Canporosso et Dolceacqua ou l'on peut admirer un magnifique pont  que surplombe un non moins magnifique château du 9 eme siècle.  

 

Arrêt café pour les uns et pipi pour les autres (les femmes bien sur !!)

 

La particularité des toilettes femmes du bar de Dolceacqua c'est de pouvoir y aller  3 à la fois.

 

Un chiot et 2 chaises. L'une fait ses besoins les 2 autres la soutiennent. (Voir photo). Etonnant !!

 

 

 

 

 

Puis nous traversons les villages perchés d'Isolabona, Apricale, Perinaldo, Pigna pour remonter le col de Langan et se retrouver dans cette étrange vallée au coeur du parc de L'Argentera l'équivalent italien de notre Mercantour. La route très étroite surplombe des précipices entre les massifs montagneux à plus de 2500m. Une mauvaise manoeuvre et le plongeon est assuré.

 

 

Le panorama est à la fois magnifique et terrifiant, nous arrivons bien dans l'antre des sorcières.

 

Celle-ci, en arrivant sur la place de Molini di Triora nous accueille comme si elle n'avait vu plus personne depuis des années. Elles nous font découvrir toutes leur mixture, fabrication artisanale assuré. Une spécialité : un breuvage fait avec la bave des escargots, pur produit maison. Une sorte de Grappa à 50° puis, nous remet des dessins d'une sorcière sur un chopper. Elles prétendent, nous avoir vus arriver dans le fond du bouillon de leur marmite.

 

Nous ressortons avec des fioles plein les bras. Elles sont très fortes pour faire du business.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous allons au restaurant le « Santo Spirto » et bien sur !! Les patronnes sont les mêmes Sorcières.

 

 

 

 

Apres un repas gargantuesque que je vous expliquerai plus bas, Nous montons au village principal pour visiter le musée Ethnographique et de la sorcellerie. C'est un village médiéval presque désert, les quelques habitants que nous rencontrons, faisaient le signe de croix au passage de nos moto.

 

Les ruelles sont lugubres, le soleil ne filtre pas beaucoup à travers les voutes et les passages caverneux.

 

Il faut dire que l'histoire de ce village est terrifiante. Soumise à d'effroyables martyrs, les pauvres femmes étaient contraintes à confesser des fautes innommables. Luigia Brassetti, l'une des dernières sorcières torturées dans les prisons de Gènes reste encore en mémoire des grand-mères du village.

 

 

 

 

 

Plusieurs sorcières   de Triora ont maintenant pignon sur rue et peuvent vendre leur potion ou des petites poupées à leur effigie sans aucune aiguille et avec beaucoup d'amour.

1 er ALBUM  DE VINTIMILLE A SAN REMO EN PASSANT PAR LE MAGASIN DE LA SORCIERE


 

2eme ALBUM TRIORA LE VILLAGE DES SORCIERES


 

 

Repost 0
Published by biker06 - dans NOS BALADES
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 10:52

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

Le restaurant le Santo Spirito est tenu par des sorcières de Molina di Triora et celui-ci est devenu une véritable institution non seulement dans toute la vallée mais aussi dans les provinces de la Ligure et du Piémont. Ouvert depuis 1897 il est tenu de mère en fille depuis des générations. En plus d'être un restaurant celui-ci est un véritable musée d'objet de l'antiquité et de l'époque de l'inquisition. Vous trouverez de tout en parcourant la grande salle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les photos des sorcières, mais aussi une collection de vieilles radios et des documents qui prouvaient que la partie hôtelière de l'établissement servait de maison close. Tous les tarifs de l'époque sont affichés !

 

Le menu est gargantuesque. Evité de manger la veille et vous ne mangerez pas le soir non plus.

 

Pour 28 € vous aurez tout d'abord un apéro de votre choix : Martini, Pastis, Kir, Whiskie etc. 

 

Sur la table joliment décoré, des bouteilles de vins blanc, rouge, rosé, d'eau gazeuse et naturelle sont posés et tout cela à volonté. Nous commençons ce qui s'appelle les antipasti en Italie : une pichade,beignets de fleur de courge farcie, la panisse, cuisse de grenouille, gratin dauphinois, tartine de fromage de brebis, Oeuf en gelée et legumes,pains à la tomate, raviolis au pistou, spaghettis aux champignons. Chaque antipasti était servi l'un âpres l'autre dans les assiettes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis vint les plats principaux : les escargots en sauces pimentés et la daube de sanglier. Oui oui ! Vous devez manger les deux !!

 

 

Pommes frites, fromages, des assiettes de tartes à la groseilles-myrtes ; panier de Pommes, poires, prunes, sorbet de pommes, café et limoncello en digestif.

 

Non ! Vous ne rêvez pas, ce restaurant existe bel et bien et cela se trouve en Italie dans les provinces de la ligure et du piedmont ou la gastronomie est tout un art. Les lenotre, bocuse ou chibois peuvent aller se rhabiller car les sorcières de Triora vous font exploser la panse  mais qu'est ce que c'est bon !!!! Tout cela servi avec une gentillesse que l'on ne retrouve pas sur la French Riviera. Un tel restaurant en France et, beaucoup de restaurateurs se feraient du souci.

 

L'arrière pays de San Remo à Cuneo(coni) regorge de restaurants de ce genre même si celui-ci est vraiment exceptionnel.

 


 

Nous nous sommes aperçu que nous avions nous aussi des Free Riders Sorcières.

Elles râlent tout le temps, elles sont jamais contentes, elles font mal a manger.

Elles ont toujours envie de s'arrêter faire pipi, elles ont souvent mal à la tête.

Si on devait les bruler sur le bucher, il n'y en resterait pas beaucoup.

Je vous présente donc !! Ces free Riders sorcières.

 

 

 

Angela Maria

L'initiatrice

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cat-Gigi-Nadia-Maryse-Cathy,Soso

Repost 0
Published by biker06 - dans NOS BALADES
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 11:43

 

 

 

Johnny Hallyday est il un biker ?

Voila la question sensible qui est posé !!

 

 

 

Je sais je vais m'attirer les foudres de ses fans inconditionnels, n'est ce pas Christian !!

Tout le long de son immense carrière de chanteur  et sur ce point la, notre jojo national fait l'unanimité. Nous l'avons souvent vu au guidon d'une Harley Davidson, à un degré moindre  celui d'une Kawasaki ou d'une triumph. Eh oui ! Notre célèbre chanteur n'a pas toujours été fidele à ses premiers amours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Était-il crédible dans sa virée publicitaire d'une randonnée faite dans la vallée de la mort en 1974.  

Je me souviens encore de tout le bruit fait sur ce parcourt soit disant suicidaire ou extrêmement courageux de notre idole pour la traversée de ce terrible désert.  

 

Hors moi-même ayant parcouru la death valley  depuis Las Vegas, on peu dire qu'avec une précaution minimale cela ne représente aucun Danger. Toujours est il qu'il a car même effectué cette balade.

 

 

Puis, du  25 février au 15 avril 92, Johnny et quelques amis organise un grand périple en Harley, une traversée du sud des USA  jusqu'à Los Angeles.
C'est aux alentours du 10 mars que nous entendrons les premiers échos de ce periple.Celui ci fera l'objet d'un magnifique reportage dans Paris match, d'un livre "le dernier rebelle" avec de magnifiques photos de Tony Franck et de deux VHS réalisées par  Gaulupeau qui nous ferons pénétrer au coeur de cette Amérique profonde avec des endroits mythiques comme le fameux "Fort Alamo".2 chansons composées par  Billon immortaliserons sur Cd ce voyage "Vietnam Vêt" inspiré par une rencontre avec d'anciens militaires vétéran et "Roulez vers l'ouest" .

 

 

 

Johnny et sa bande ont rencontré des changements climatiques insensés, des orages, la neige, le soleil de Californie mais, nous remarquerons que plusieurs étapes seront acheminés par des camions et que les séquences au coin du feu ne sont que pour la décoration, l'hôtel 5* n'est pas loin !
Ce périple s'est achevé sur la cote Ouest, chez la sublime Bo Derek qui a accueilli dans son ranch Johnny et Adeline.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la continuité de sa passion de biker, il fut le président d'un club de Harley Davidson : « les Despérados »qui fut très éphémère. Pour la petite anecdote, je me trouvais à l'un de ses concerts de la Palestre prés de Cannes quand sur les strapontins un flyers vantait l'adhésion à ce HDC. J'ai renvoyé celui-ci immédiatement et 15 jours plus tard je recevais un dossier avec la charte et les instructions pour devenir membre.

 

Pour la modique somme de 4000 F vous aviez droit à un an d'adhésion + le gilet avec les couleurs déjà cousu.

 

Pour ceux qui connaissent le système tout cela est une aberration.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la foulée de son voyage aux Etats-Unis, nous le verrons au circuit carole pour le super rally 92 organisé par les Niglos. Une autre apparition au circuit Paul Ricard en Mai 93 pour un MC local puis, viendra l'événement  de l'hippodrome de Carpentras juin 94 ou il poussera la chansonnette pour six interprétations mémorable. L'année suivante, il ne reviendra pas, il y avait déjà du gaz avec le bureau desperados.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A partir de la si jojo possédera plusieurs Harley comme la Street Bob l'année dernière ou plus récemment une Night Rod noir mat, il délaissera ce milieu pour revenir à ses amours automobiles (Rallies Tunisie & Dakar, Hummer, corvette etc. )

 

Cannes new concept réalisera 2 de ses motos dont la mythique Laura'eyes qui sera offerte à une loterie de l'un de ses concerts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si Johnny n'est pas un biker pur et dur au sens propre du terme, il aura participé grandement à la promotion de cette moto en France et d'une certaine façon à un art de vivre purement philosophique, puis son métier et ses multiples passions sont tellement diversifiés que nous pardonnerons à notre biker/chanteurs de n'être pas un motard parfait.

 

Un grand nombre de members d'un pseudo club « porky's owner group » ne se déguisent ils pas le dimanche pour l'occasion et sont affolés à la moindre gouttelette qui tombe du ciel. Ceux ci !! Ils ne s'appellent pas Johnny Hallyday et on aura un peu moins de respect.

 

Dans mes anecdotes avec Johnny en voici 3 pour terminé et vous faire voir que je suis malgré tout un fan.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

En Mai 1971 lors de la projection du film « j'ai tout donné «  par François rechenbach, je descendais les marches du palais des festivals (tapis rouge svp)

 

Quand une foule en hystérie commença à crier et à hurler, je m'aperçu que Johnny était juste à coté de moi.

 

Lors d'un concert à Grasse (70), mes parents m'avaient accompagné et laissé au palais des congrès. Si tôt le concert terminé nous regagnons la voiture qui était garé sous le marché aux fleurs. Nous ne pouvions plus sortir de notre emplacement bloqué par une grosse Mercedes ; c'est à ce moment qu'apparu Johnny dans cette rue isolé ou il y avait donc un seul de ces fans. Imaginez la suite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Aout 1972 je devais aller voir le concert de notre idole dans le prés de Cabris (Alpes Maritimes) le Johnny Circus. C'est à ce moment la que ma mob tombe en panne à Caussols petit village de montagne à 25 km du lieu. J'ai pris un vélo et ce soir la même Eddie Merckx ne m'aurait pas battu.

 

 

Repost 0
Published by biker06 - dans freeriders2
28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 12:38

Dommage que ces 2 reportages ne soient pas sortis en DVD mais, seulement en VHS car les images sont magnifiques , le film est tres bien réalisé et passionnant . A la maniere de la collection hachette qui nous fait decouvrir les Pays du monde entier , ces films retracent un voyage fabuleux de 8000km à travers les états-unis et l'ouset americains. Tout un reve pour des millions de bikers du monde entier.

Repost 0
Published by biker06 - dans freeriders2
24 juillet 2007 2 24 /07 /juillet /2007 13:01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eh voila ! Ce qui devait arriver, arriva. Un demi-siecle que je me balade à travers cette terre. Oh bien sur, je suis loin d'avoir l'âge de highlander qui a connu toutes les époques. Mais bon 50 ans ! On accumule déjà pas mal de souvenirs.

Oui je sais !! Certaines de mes blogueuses très coquines vont dire : mince il a 50 ans le Pat c'est un vieux. Quelle déception !

Alors la ! Je vais répondre tout de suite, on a peut-être l'âge de ses artères mais dans la tète j'ai toujours 20 ans, euh ! Plutôt 30 ans, non allez va pour 35. Tu me diras être biker à cet âge et rouler en Harley Davidson avec bandana, perfecto et tatouage faut avoir un grain. Il y en a qui dirons qu'il a pas grandi depuis sa période hippies et d'autres qui raconterons que c'est à cause de trop de prises de LSD qu'il a grillé quelques neurones.

Bon ! Ce qui m'embête un peu c'est que je n'aime pas faire un article en parlant de ma personne et surtout à la 3eme comme Monsieur Alain Delon.

 

 

 

 

 

 

Alors comme dégun (personne) ne veut faire le sujet à ma place, je dois me lancer dans le reportage de cette fameuse soirée d'anniversaire superbement bien organise par Soso (Solange) ma chère et tendre.

Tout commença le 17 juillet jour de semaine ou l'on dinera avec mes 2 filles et mes 2 gendres en m'affirmant que la véritable célébration se ferait samedi soir au restaurant en famille.

Tiens ! Soso aurait décidé de ne pas prévenir tous mes potes. En aurait elle marre de faire les fiestas avec tout ces cinglés de bikers et de vouloir fêter cela en amoureux.

Ok, je respecte sa décision mais ca me parait bizarre ! Il y a car même beaucoup de coups de téléphones et Solange fait subitement beaucoup de courses à Leclerc.

 

Ma fille qui m'avait déjà fait la surprise avec son Roman, restait très évasive et avait souvent des conciliabules avec sa mère dans le jardin, idem pour Jesse qui m'avait déjà offert un graveur DVD.

 Pourtant ! Rien dans les frigos ou bien stockés dans la maison qui pourrait annoncer la fiesta.

Et ce fameux Samedi qui arrive à grand pas ! J'essaye de faire le détective et de faire parler quelques personnes mais ! Niet.

 Sont-ils devenus tous Corse « je ne dirai rien ! » même sous la torture.

Enfin ! J'ai trouvé la faille «  un italien » et oui mes amis ces gens ils ne parlent pas qu'avec leurs mains mais avec un peu de malice vous les faites chanter sous un balcon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Se fameux samedi étant arrivé, on me proposa d'aller monter quelques accessoires Harley sur ma bécanes en compagnie de Christian à son domicile. Tiens ! On cherche à m'éloigner de chez moi. Mais je vais accélérer l'histoire autrement je vais commencer à vous gonfler.

 

Bien sur que Soso avait organisé la soirée à la maison on y était 50 à table à se retrouver pour mon anniversaire, tous mes potes, mes fideles amis, mes beaux frères et belles soeurs, ma mère et mes filles , mes gendres et mon épouse que j'adore d'avoir préparer cette date historique (pour moi ! bien sur , sarko il s'en fiche de Pat) et même Marc le prez d'un club Harley de Grenoble, ils sont tous la à quelques exceptions prêt . Après un apéro qui commençait à être bien arrosé, les potes ne pouvaient plus tenir et je commençais à ouvrir les cadeaux.

Les Free riders (l'ensemble de l'ex HDC) se regroupant pour m'offrir un magnifique blouson en cuir Harley Davidson.

 

D'autres en feront personnellement comme Maryse et Christian qui me donneront un carton  de 50 petits cadeaux enveloppé dans du papier journal pour arriver à une rampe lumineuse pour le tour pack de ma bécane.

 

 

 

Mais le sommet du cadeau c'est ma Soso chérie qui me l'a fait. Une magnifique Breitling de la collection Windrider chronographe or, la montre de mes rêves.

Je ne remercierai jamais assez tous mes amis d'avoir participé à mon bonheur ce soir la. Je vous aime tous (je fais comme johnny maintenant !).

Mais surtout l'immense préparation d'amour de mon épouse pour que cet événement soit réussi.

Le reste de la soirée, pas besoin de vous expliquez que ca été la fête.

 

VOICI 2 ALBUMS PHOTOS DE PRISES DE VUES FAITES PAR JESS,LAETI,GIGI,LAMOURETTE.

 


 
 
Repost 0
Published by biker06 - dans FETES & SOIREES
21 juillet 2007 6 21 /07 /juillet /2007 10:00

LES FREE RIDERS SE PRENNENT POUR DES COW BOYS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cagnes sur Mer dans les Alpes Maritimes raisonne chaque année au bruit des Santiags qui claque sur la piste du French  Riviera Country Festival pour exécuter des line dance ou des square dance endiablé par des cow boys ou des cow girls venu de toute la France et des pays voisins.

Les free Riders ne manqueront pas ce RDV annuel auquel notre ami Gérard Vanderbocke consacre toute sa passion pour la neuvième année consécutive. Nous savons tous que depuis l'arrêt de l'American Freedom de Golf-Juan au théâtre de la Mer pour cause d'incompatibilité avec le Maire de Vallauris et ses adjoints qui n'aiment pas les bikers et qui s'en foutaient de l'aide que nous apportions à l'association des enfants handicapés. Les Riders de la cote d'azur n'ont plus que le festival country à se mettre sous la semelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous verront donc en compagnie de la douzaine de Free Riders du 06 quelques harleyistes et quelques roadsters apportaient par Jimmy. Comme dans une concentre Harley, les stands de vêtements et accessoires spécialisés dans le western et l'indian philosophie sont nombreux. Un truck américain venant de Belgique exposera une marchandise importante et sera une attraction à lui tout seul.

 

Le festival est l'occasion de retrouver des potes qui n'habite pas la région comme Karine et son mari qui ont tenu pendant des années le stand de restauration à notre Freedom. Au dernier moment Gérard verra son stand de bouffe lui faire faux bond et il me téléphonera pour que je le dépanne. Karine qui était en vacance descendra de Compiègne avec toute son équipe pour assurer le festival. Vous les retrouverez au stade de France pour la coupe du monde de rugby car c'est eux qui assureront la restauration.

 Si vendredi soir les Country Cooking ou les Mariotti Brothers ont assuré le spectacle, Samedi soir c'est le géant (pas par la taille !!) américain de la country Music qui déchainera la scène du festival. J'ai nommé : Charlie Mc Coy lui-même !!

 

 

 

 

 

Avec Charlie nous avions assuré la sécurité de son spectacle il y a 10 ans, ca avait été un super souvenir ou j'avais fait un boeuf musical en sa compagnie avec D.J Fontana (le batteur d'Elvis Presley) et Ahmed Mouissi (des Pow Wow) des mecs super cool !!!

 

Bien sur !! Ce festival ne pourrait avoir lieu sans la passion énorme que Gérard et Violette porte à cette musique et à tout ce qui touche les états unis avec une équipe de bénévoles très soudés. Chapeau donc !! Ou plutôt stetson pour cette équipe des country Dancers de Cagnes sur Mer quand on sait les difficultés administrative des pouvoirs public quand cela est organisé par une association sans parler des jaloux qui critiqueront toujours les organisations faite par les autres.

 

 

 

 

C'est une merveilleuse soirée que nous avons passé dans une nuit estivale chaude et étoilés des bannières yankee ou du ciel de la cote d'azur.

 

 

 

 

D'ailleurs les photos ne s'y trompent pas car blonde (my wife) ou brune (l'autre) sont bien bronzé par un soleil qui n'a jamais fait défaut depuis des mois et des mois. (On se souvient même pas quand est ce qu'il a plut)

 


 
Repost 0
Published by biker06 - dans freeriders2
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 13:04

LES ETATS UNIS DESUNIS

ET DES FRANCAIS PARTAGES

 

 

 

 

 

 

La Guerre de Sécession ( la Guerre civile américaine) puise ses racines profondément dans l'histoire des États-Unis, née d'une opposition entre le Nord et le Sud qui remonte à l'époque de la naissance de ce jeune pays. Après la guerre d'indépendance, les États-Unis forment un État faible sous les articles de la Confédération ,qui se retrouve très vite insuffisante, elle est incapable notamment d'imposer des taxes ou de contrôler le commerce entre les États de l'Union. Elle n'est qu'une « alliance » entre les 13 États fondateurs, écrite rapidement pour parer au plus pressant, s'unir contre la métropole britannique. Mais en 1787, la question de l'inefficacité du gouvernement se pose de nouveau lors d'une dispute de frontière entre la Virginie et le Maryland. Une convention est alors appelée pour amender la Constitution. Cette convention fera bien plus que la simple tâche qui lui a été demandée, puisqu'elle écrira une nouvelle constitution, celle qui deviendra la Constitution des États-Unis d'Amérique.

 

 

 

 

 Il reste qu'il faut que cette constitution soit ratifiée, et cela par 9 des 13 États alors membres. Une clause avait été prévue pour abolir l'esclavage et garantir à tout citoyen américain les mêmes droits, mais devant la réticence de plus en plus forte des États du Sud, elle fut abandonnée. Devant le besoin de faire ratifier la nouvelle constitution, qui bouleversait les relations entre les États et le gouvernement fédéral, renversant les rapports de force, et passant d'une union d'États à un État d'union, la convention abandonne certains de ses amendements réformistes en vue de favoriser la signature d'une constitution impopulaire dans les États, et cela spécifiquement dans les États du Sud par tradition plus indépendantistes et plus enclins à refuser la tutelle d'un gouvernement fédéral.

 

 

 

 

 

 

 

 

L'esclavage avait été aboli dans les États du Nord et ceux-ci disposaient d'une main d'oeuvre mobile, disponible et à bon marché.

Le Nord était protectionniste, tourné vers un marché intérieur et animé par l'égalitarisme. Le Sud était quant à lui libre-échangiste, orienté vers l'Europe pour ses exportations de matières premières (coton, textile), mu par un esprit de tradition. La confrontation menaçait. Alexis de Tocqueville exprime d'ailleurs ses craintes à ce sujet dans son ouvrage De la démocratie en Amérique (1835).

En novembre 1860, le candidat républicain Abraham Lincoln est élu avec seulement 39,8% des voix. Les États du Sud, qui avaient annoncé leur sécession si Lincoln était élu, le virent comme une véritable déclaration de guerre et entamèrent aussitôt un processus de sécession de l'Union pour former les États confédérés d'Amérique. Un complot pour assassiner le nouveau président avant son investiture, précédé de nombreuses lettres de menace, est déjoué le 23 février 1861 à Baltimore.

Les États confédérés d'Amérique regroupent la Caroline du Sud, le Mississippi, la Floride, l'Alabama, la Géorgie, la Louisiane, le Texas, la Virginie, l'Arkansas, le Tennessee et la Caroline du Nord.

 

 

 

 

 

 

 

Le choix des nouveaux États et territoires de l'Ouest devenait déterminants. Le Sud espérait trouver dans l'Ouest un soutien pour le maintien de l'esclavage. Le Nord voulait au moins stopper toute propagation de l'esclavage dans d'autres États. La guerre de Sécession était prête alors à éclater.

 

 

 

 

 

 

 

LES FRANCAIS DANS LA GUERRE

 

La Guerre de Sécession est une guerre civile qui opposa, entre 1861 et 1865, les États confédérés d'Amérique dits du Sud aux États dits du Nord, loyaux à la Constitution des états unis d'Amérique.

Tout comme pendant la guerre d'indépendance, les Français sont présents dans la guerre de sécession. Napoléon 3 exprime des sympathies pour la cause des sudistes mais reste prudent. En revenche, il ne peut empêcher des volontaires qui sont des opposants à sa politique d'offrir leurs services au gouvernement de Lincoln.une alliance franco/anglaise  du gouvernement de Napoléon faillit voir le jour contre les états du nord. Car les 2 parties conservaient un important marché avec le sud.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On trouvera donc ! Des Français dans les 2 camps du général au simple soldat.

 

Petit historique du 10ème de Louisiane

 Le 10ème régiment d'infanterie de Louisiane a été assemblé à camp Moore à partir des 5 compagnies du 2ème Spécial Infantry Battalion, en Louisiane, durant juin et juillet 61, et entra au service de la Confédération le 22 juillet 61.

 

 

 

 

Son colonel était Mandeville de Marigny qui servit jusqu'à sa démission en juillet 62. Marigny était officier de l'armée française quelques années plus tôt. Aussi, il conçut le 10ème de Louisiane d'après les régiments français. Le Français était la langue utilisée par les officiers pour le drill (exercice).

 

 

 

 

 

 Après sa démission en 62, il fut remplacé par le lieutenant-colonel Eugène Waggaman, qui commanda le régiment jusqu'à la fin de la guerre contre les Anglais. Portant un uniforme de zouave à camp Moore,

  Le 10ème combattit dans tous les engagements de l'armée de Virginie du Nord de Williamsburg à Cold Harbor en passant par Gettysburg, dans la campagne de Shenandoah Valley du Général Early, et prit part au siège de Petersburg et à la campagne d'Appomattox.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 18eme d'infanterie de Louisiane
"Créole Régiment"

 

18eme Louisiane était un régiment francophone ; les membres de sa compagnie G "Lafourche Créoles" étaient des "Cajuns", des Acadiens du bayou Lafourche dans le delta du Mississippi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Français avec le sud :

 

Alfred Mouton (général du 18e de Louisiane)

 

 

 

 

 

 

 

Alfred Roman (Colonel du 18e de Louisiane)

 

 

Léopold Armant (colonel du 18e de Louisiane)

 

 

Kléber Gourdain (Capitaine du 18e de Louisiane)

 

 

 

Le Prince Camille De Polignac (général de division dans l'armée confédéré)

 

 

 

 

 

 

 

 

Le major Félix Dumonteil De la Greze , marié, commerçant à la Nouvelle Orléans. Il démissionne en décembre 1861 et devient en 1863 colonel du 14° de cavalerie Confédéré

 

 

 

Le capitaine Albert F. Pagnier (Co F). Employé à la Nouvelle Orléans , il s'engage à 25 ans, le 22 juillet 1861 à Camp Moore.

 

Capitaine Alphonse Jonte (Co I). Employé à la nouvelle Orléans, célibataire, engagé à 19 ans à camp Moore le 22 juillet 61.

 

Lieutenant Richard Clague  artiste réside à la Nouvelle Orléans , âgé de 41 ans, célibataire, engagé au 10° le 22 juillet 1861

 

Chapelain Louis Hippolyte Gache. Né en France le 18 juin 1817 à Beaulieu (Ardèche), Il suit le 10e dans tous ses combats. Décède à l'hôpital de st Jean de Dieu à Montréal le 8 octobre 1907

Les français avec le General Mc clellan (Nord)

 

Le Prince de Joinville

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le General compte Régis de Trobriand (il devient le second Français après Lafayette à porter le grade de General dans l'armée des états unis)

 

 

 

 

 

Le Duc de Penthièvre

 

 

 

 

 

  

Le Duc de Chartres (capitaine dans les rangs du Nord)

 

 

 

 

 

 

 

Le Comte de Paris (capitaine dans les rangs du Nord)

 

 

 

Gustave Cluseret (Français, général de l?armée nordiste, le 3e dans l'armée Américaine)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Félix Agnus né à Lyon le 5 mais 1839 (Brigadier general, le 4 e dans l'armée US

 

 

 

 

 

 

 

 

Un livre petit par la taille mais , enorme par son contenu chez decouverte galimard de Andre Kaspi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VOIR AUSSI L'ARTICLE SUR LA NOUVELLE FRANCE

Repost 0
Published by biker06 - dans ETATS-UNIS
16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 11:12

UN HOG DANS LE TOURNE BROCHE

Tout commença le vendredi 13 à 19H chez Maryse et « Cricri » pour un sanglier au tourne broche que Christian faisait déjà cuire depuis trois heures de l'après midi pour se finir le 14 juillet à quatre heures du matin.

Quelques free riders en compagnie de cousins du nord (Lens) de la France avaient répondu à l'invitation de nos hôtes pour cette nuit de fête nationale.

En attendant l'apéro constitué de bière à la pression, Punch planteur, pastis, Martini ou Whiskies, les filles patientaient dans le spas à 34° en présence de nos amis du nord qui étaient tout heureux d'avoir enfin du soleil et de la chaleur depuis leur arrivée.

Rendez vous compte la pluie et le froid pendant tout le mois de juin et la mi-Juillet dans toutes ces régions qui ne sont pas au sud de la France , nos amis sont aussi blanc que les mouettes bretonnes.

Les garçons profiteront de parler un peu foot en attendant l'arrivée des autres invités. Et oui !! Ce n'est pas tous les jours que nous avons les supporters d'un club qui va se casser la gueule à cause d'un entraineur (G.Roux) presque momifié qui veut encore remplir de fric sa future caisse en bois. Pour une fois que l'on peut se moquer du Racing, profitons en.

Bob, Roger, Gilbert étant arrivé avec leur moitié, on peut commencer à passer à table.

Charcuterie, taboulé, Tourte aux poireaux avec notre hog (sanglier qui était bien cuit), les desserts et le vin qui coulait à flot, mais quand est ce que je vais pouvoir faire le régime ?

Le feu d'artifice étant arrivé au bon moment pour faire une pause digestive. Nous sommes bien placés pour apprécier cette animation spécifique à notre fête nationale. Celui-ci étant tiré de la cathédrale, tout le bassin grassois peut profiter du spectacle. Mais qu'est ce qui ressemble plus qu'a un feu d'artifice, un autre feu d'artifice. Même gamin ! Cela ne m'a jamais branché.

Heureusement que les 2 filles des maitres des lieux commençaient à mettre l'ambiance qui ne la quitteront pas jusqu'à quatre heure du mat.

D'ailleurs Tatiana doit être montée sur des ressorts car elle n'a pratiquement jamais arrêtée de danser et de sauter. Notre DJ Bob n'ayant pas apporté sa panoplie, nous confions la musique à Séverine qui mettra toutes les musiques actuelles. Il valait mieux d'ailleurs !! Car autrement nous aurions eu droit à du Johnny Hallyday tout le long car, c'est la seule musique que connaît Christian.

Tout cela en continuant à consommer : Calva, limoncello ou Marc de Champagne, de toute manière c'est la fête et puis nous avons des » road captain » pour le retour.

Allez !! Hic on va s'y coucha maintenant.

 

 


  Ouaih ! je sais, il y en a qui vont dire que je n'ai pas mal au pied quand il s'agit de porter une fille dans ses bras
Repost 0
Published by biker06 - dans FETES & SOIREES

Articles Récents