Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 22:16

Les huîtres sont très réputées. Elles sont si belles et si savoureuses qu'on les consomme généralement crues avec un filet de jus de citron ou un peu de sauce piquante. Mais leur abondance a favorisé la création de nombreux plats inoubliables. Les huîtres Rockefeller sont farcies d'un mélange d'épinards, d'oignon, de persil et de céleri finement hachés, et cuites au four. La farce est fortement épicée et parfumée au pastis.

Les huîtres Bienville sont recouvertes d'un mélange de crevettes et de crème, et cuites au four. Une recette moins élégante, mais tout aussi renommée, est l'huître poo'boy ou pauvre garçon. C'est une sorte de sandwich fourré d'huîtres frites et juteuses, de feuilles de laitue hachées et de sauce tartare.

Les écrevisses sont une autre richesse des eaux de la Louisiane. Elles sont si abondantes qu'on se contente le plus souvent de les faire cuire à l'eau bouillante et de les servir en montagnes fumantes sur de grands plateaux rectangulaires. Elles entrent toutefois dans la composition de certains plats, par exemple dans un plat cajun inoubliable, la bisque d'écrevisses, faite de chair d'écrevisse enrichie des parties crémeuses contenues dans la tête de celle-ci et généreusement relevée de poivre de Cayenne. L'écrevisse cuite à l'étouffée, autre spécialité cajun, se prépare en laissant mijoter les écrevisses avec de l'oignon haché, des piments verts doux, du céleri et de l'ail.

 

Les beignets sont une autre spécialité de Louisiane. Ils sont préparés avec un mélange de farine et de blé et de levure et parfumés au zeste de citron, au cognac ou au rhum. On les sert fumants, saupoudrés de sucre, avec du café créole, mélangé de chicorée.

 

Le gumbo : c’est le ragout louisianais par excellence, Il se compose principalement d'un bouillon aromatisé épicé de viandes et / ou de crustacés, avec les légumes "sainte trinité"  céleri, poivrons, oignon, servi sur du riz. L’ingrédient principal est le gombo, la plante africaine okingumbo.

 

Le jambalaya : C'est un peu la version "créole" de la paella, en bien meilleur. On y met ce qu'on a sous la main, charcuterie, viande, fruits de mer, écrevisses près des côtes…Celui ci viendrait parait il du mot provençal « jambalaia » signifiant  mish mash ou méli mélo. D’ailleurs la cuisine cajun y ressemble, mais en beaucoup plus épicé.  

 

Les crevettes à la rémoulade : C’est une entrée froide faite de crevettes cuites à la vapeur chaud nappé de sauce rémoulade, un must à la nouvelle Orléans et en apéro sur les terrasses des cafés.

 

Les huîtres Rockefeller : Ce sont des  huîtres fraiches cuites et recouvertes d’épinards, de bacon et de chapelure. Certains ajoutent quelques gouttes de Tabasco pour pimenter le tout,  d'autres renforcent le goût du Pernod par quelques graines d'anis, puis placées sur un lit de gros sel et légèrement grillées juste avant d'être servies. C'est un plat très impressionnant !

 

Un légume assez rare, mais très habituel en Louisiane, est le mireleton, connu aussi sous le nom de christophine ou de chayote. C'est une sorte de courgette vert pâle en forme de poire, à la saveur délicate. Cuit, ce légume est délicieux, farci de préparations raffinées, crevettes coupées en dés, piment vert doux, oignon et céleri mélangés à des tomates et à de la chapelure.


Okra :
C'est un légume qui a une importance primordiale dans la cuisine cajun et créole à cause de son goût mais aussi de son pouvoir liant.

Le riz est la base de la cuisine créole, le riz doit être blanc comme neige, absolument sec et tous ses grains séparés et distincts... Pour obtenir ce résultat, il doit cuire à l'eau bouillante salée pendant environ 20 minutes, ou jusqu'à ce que les grains commencent à gonfler. À ce stade, on l'égoutte et on le place dans un four chaud pendant 10 minutes environ. En Louisiane, on ne laisse pas perdre le moindre grain de riz : quand il y a des restes, ils sont mis dans les crêpes, les gaufres, les poudings ou les beignets.

 

Pacane ou Noix de Pécan : Le pacanier tire son origine du Sud des États-Unis. Cette noix se transforme en muffin du matin, en tarte, en sauces.

 

Sassafras - Poudre de Filé
Cette poudre est faite à partir de feuilles de sassafras séchées et moulues. Elle est utilisée comme condiment et sert aussi à épaissir le gumbo. Elle possède une saveur aromatique piquante.

 

Tabasco
On l'appelle ici le Roi de toutes les sauces épicées. Fabriqué en Louisiane sur l'île Avery depuis 1880, il est utilisé comme sauce de table et comme condiment dans la préparation des aliments. Mais il existe aussi près de 60 variétés de sauces fortes en Louisiane dont la Louisiana Red Hot.
L'usine Tabasco peut se visiter.

 

A la nouvelle Orléans il faut absolument prendre son breakfast chez Brennan’s, c’est une véritable institution. De ma vie, je n’ai jamais mangé un petit déjeuner aussi gargantuesque et délicieux comme ici.

Un autre endroit qui a fait sa légende c’est : Café du monde à la Nouvelle Orléans. Les beignets sont incroyables, ouvert 24 heures sur 24.

Ou encore Dwight’s ou Pat’s à Breaux Bridge ou encore la fête de Lafayette le buffet de fruit de mer le plus renommé de Louisiane.
Pour passer une soirée avec un orchestre live de musique Zydeco et cajun tout en dansant et en mangeant des ecrivisses à l'etouffée à volonté , rien ne vaut le saloon chez : Mulate's

Repost 0
Published by BIKER06 - dans ETATS-UNIS
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 11:02












Ca y est, cette fois ci on entame la dernière ligne droite pour le voyage de la route 66, nous sommes à un peu plus de 2 mois de l’échéance et, cette dernière réunion chez Maryse et Christian aura permis de mettre les derniers détails et les dernières mises au point de cette grande aventure. Toutes les réservations ayant été confirmés et payés (Avion, Voitures d’assistance, Motos et Motels) il ne restait plus qu’a connaître les jours de prises en charges du véhicule d’assistance (Chevrolet Venture) à tour de rôle. Puis de confirmer l’itinéraire établi de la première réunion qui c’était faites chez Soso et Pat ainsi que la seconde toujours chez Soso & Pat.


L’itinéraire se composera comme cela : 29 Aout : Arrivée à Chicago, réception des Harley chez le Eagle Rider de l'Illinois et du 4 roues chez Alamoà l'aeroport O'Hare. Départ ensuite pour le 105eme anniversaire de Harley Davidson à Milwaukee avec comme mot d'ordre :"The great Fiesta for the French Free Riders". Retour sur Chicago et visite du Loop district.

 

Route 66 jusqu’à Saint Louis Pour les "Free Riders Brother's" en passant par le Chain of Rocks Bridge puis visite de l’arche au Jefferson National Park. On continue la route pour Memphis pour visiter « Graceland » la maison D’Elvis Presley sans oublier le soir d’aller dans le quartier de la country Music de Beale Street. les 05/06 Septembre:Traversée de l’Oklahoma et du Texas par Amarillo visite du musée John Wayne.













Arrivée à Santa Fe et  à Taos Pueblo très fortement coloré indiens et mexicain, maison et immeuble en adobe. Visite de cette fameuse église et de son escalier miraculeux.On passe sur le Rio Grande.



A partir d’ici , nous sommes au cœur de la plus belle 66 de Gallup à Flagstaff en passant par le canyon de Chelly puis par kayenta pour arriver à Monument Valley puis le grand canyon sans oublier de faire une halte à Oatman village western des anciennes mines d’or. Sans se presser, nous arriverons à Page qui est la porte d’entrée du lac Powell et du Rainbow bridge,A l'Antelope Canyon nous sommes en plein cœur du pays Navajo et les légendes succèdent aux légendes.

Avant de finir notre voyage dans la cité des anges, à santa Monica, Hollywood et Beverly Hills nous nous arrêterons dans la Sin City pour faire la fête dans cet océan de lumières qui est Las Vegas. Voila ! Il n’y a plus qu’a croisé les doigts pour que tout ce passe bien.











Sans problèmes de santé, ni accidents et tout ira pour le mieux !

 Notre ami Jean Claude (la monegasque) a été bloqué à Marseille a causes des greves qui ont sevit dans la region des bouches du Rhones, les transports,SNCF , le Port , le blocage des dépots de carburants. Il n'a pas pu participer à notre reunion à contre coeur et nous l'avons mis au courant de la reunion par telephone au fur et à mesure de l'avancement de celle ci. Mais nous ne sommes pas rancuniers avec les grévistes car nous comprenons leur situation.












Plaquettes de loueurs Harley Davidson aux Etat-unis à des prix raisonnables.
Cliquez sur les photos des 2 plaquettes pour les agrandir.














 

                RECEPTION DE NOS AMIS AMERICAINS
 










Dans la foulée de la réunion sur le voyage de la route 66, nous recevons nos amis Américains de Floride. Kim et Antony viennent faire une petite visite à la France.

 Oh, Pas bien longue !! Une petite semaine, c’est que les vacances sont chères chez nos amis Américains. Antony a travaillé en France comme ingénieur dans une boite Américaine de Sophia Antipolis la silicon Valley Française qui se trouve sur la cote d’azur.

La dernière fois que nous l’avions vu c’était en octobre 2002 chez lui à Apopka entre Daytona et Orlando. Depuis il a eu un petit Louis avec sa charmante épouse qui ne connaissait pas encore la France. Cela aura permis de nous rappeler à l’ordre que notre anglais se perd un peu, va falloir réviser sérieusement. Si Antony se débrouille bien en Français, Kim ne parle pas du tout notre langue. Je suis même étonné qu’elle ne connaisse pas une langue internationale comme le Nissart.

 Enfin ! Pour corriger mon accent du midi, je me suis mis une pomme de terre nouvelle dans la bouche, ce qu’il lui a fait dire que j’avais l’accent du Texas maintenant !! J’ai eu peur de ressembler au « double bouche » alors j’ai enlevé celle-ci pour une olive du pays. Ils ont beaucoup apprécié la cuisine de Soso et le petit vin de pays que j’ai trouvé dans ma cave. Oh, juste un Pomerol sans prétention !! Mais qui a dit que les Américains n’appréciaient pas notre fromage, j’ai bien cru que je devais retourner à la vacherie du boréon pour refaire le plein.

En partant, ils nous proposerons de venir gouter aux joies de la nature dans le chalet qu’ils viennent d’acquérir dans le Tennessee lors de notre prochain voyage aux US qui se fera après avoir fait la 66.
 
PHOTOS DE SON CHALET DANS LE TENNESSEE

Repost 0
Published by BIKER06 - dans ETATS-UNIS
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 11:10
2TennesseeGasStation.jpg87lastchance-gas.jpg





Imaginez que vous êtes au volant d’une corvette 57 propulsée par le gros V8 très gourmand.( je sais ! pas bon en ce moment)
 
Ou mieux, que vous tenez le guidon d’un chopper early seventies avec une fourche longue et un tout petit réservoir de Sporty.
Vous circulez sur une de ces majestueuses interstates qui traversent les plaines verdoyantes du Middle-west ou sur la vieille route 66, entre désert torride et montagnes abruptes.
pump104.jpgLogo_StandardOil.jpg1-5553-Old-Gas-Pump.jpg

Depuis une bonne dizaine de miles vous roulez sur la réserve. Soudain la trouille de tomber en panne sèche envahit votre esprit …
Quelques miles encore et la peur vous noue les tripes. Pas âme qui vive à l’horizon… Personne pour vous venir en aide … Vous ralentissez pour économiser le précieux liquide quand, tout la-bas, presque au bout de la terre, vous apercevez enfin une espèce de grande flèche surmontée de l’étoile rouge de Texaco ou du cheval ailé de Mobil Gas.
ms80-scripttop-mobilgas-1.gif
Gas-Pump.jpg







Certains d’arriver au but, vous accélérez un grand coup pour libérer votre angoisse. La station service vous tend les bras … Vous êtes sauvé …
_41357460_union76_ap203x300.jpgRI6108.jpg

Voila, le voyage que nous allons entreprendre mes potes et moi pendant presque un mois, d’Aout à Septembre sur la mother Road qui vous refait voyagé dans le temps à l’époque fastidieuse de la Route Sixty-Six et de cet « American Way of Life » qui à inspiré bon nombre d’artistes, d’écrivains, de chanteurs et de cinéaste tout au long de ses 2400 miles.
Nous allons donc, découvrir ensemble les stations service mythiques qui vont parcourir notre route.
Glacier_Bay_gas_station.jpgpump.gif
Je sais ! Vous ne nous enviez pas du tout et, pour rien au monde vous n’envisagerez de faire un voyage en Harley Davidson ou meme en chevrolet dans ce territoire remplis d’indiens et de paysages gigantesques.
C'est térrifiant hein !!! surtout avec tout ces indiens.
Mais pour l’instant on fait le point sur les marchands de pétrole avec qui ce fameux baril  est en train de flambé. Un liquide qui devient aussi cher que de l'or en barre fondu. Quoique le litre d'eau et notamment la Orezza (aigua corse) est vendu 1,84€ en grande surface.



 
TEXACO36.jpg   Texaco 

Fondée en 1901 à Beaumont au Texas Pendant,beaucoup d'années, Texaco était la seule compagnie vendant de l'essence dans chacun des 50 États américains.
 
  Chevron 
est la deuxième compagnie pétrolière des
États-Unis , et la quatrième au niveau mondiale. Basée à San Ramon en Californie, elle est présente dans plus de 180 pays.
  
ExxonMobil.gif  Exxon : est une société pétrolière et gazière qui siège à Irving dans la banlieue de Dallas.
Son chiffre d'affaires est équivalent au PIB de la Suisse et est ainsi supérieur à celui de 179 des 195 pays reconnus par l'ONU
 
philips66logo.jpg  ConocoPhillips : Réseaux des stations services Conoco, Philips 66 et Union 76 dont le siège est en Californie .
 
undefined  Marathon :
 est une compagnie basée à Houston au Texas
 

76_ball.gifmobilgas.gifUNION76ROUND.jpg
Repost 0
Published by BIKER06 - dans ETATS-UNIS
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 07:13

Cette année 2008 sera en principe (si tout va bien, touchons du bois) Mon grand voyage aux USA pour la traversée de la route 66. En dehors des paysages grandioses de ce continent, je salive aussi d'avance pour la vraie cuisine Américaine, l'authentique, pas celle des fast Food, Non ! Celle des cow boys et des indiens, celle que l'on va chercher dans cette nature généreuse.

 

 

Les Etats-Unis sont une nation d'immigrants. Seulement les amérindiens peuvent revendiquer ce pays comme étant leur patrie ancestrale. Le reste est venu dans ce pays, depuis de nombreux pays étrangers. Les États-Unis d'Amérique sont souvent appelés "le melting-pot du monde".

La cuisine est aussi diverse que la population. Le pot de cuisine des États-Unis contient un mélange de cuisines de nombreux pays. Nous utilisons parfois le terme "Cuisine américaine" pour définir approximativement une collection de plats qui ont gagné de la popularité un peu partout aux États-Unis.

 

 

 



Il est difficile de définir le cuisine américaine

Peu de gens aux États-Unis peuvent se mettre d'accord pour indiquer quels plats sont de la cuisine traditionnelle américaine. Certains plats simples, tels que le rosbif, le poulet frit, le steak grillé, la dinde farcie, le pain de viande, la pomme de terre au four, la patate douce, l'épi de maïs cuit, la salade de pommes de terre, la tarte à la pomme, la soupe aux palourdes, le hamburger, le hot-dog et le cosy dog et les ailes de poulet  fajitas, guacamole, tacos, ribs sont normalement présents sur la plupart des listes de plats américains. De nombreux restaurants  aux USA servent des ailes de poulet rôties ou des nachos (chips de maïs à la sauce au fromage épicée de piments verts) comme snack. Essayez, mais demandez un assaisonnement doux la première fois à moins que vous ne soyez habitué à manger des charbons incandescents.

 

 

 

 

 

 

Contrairement à l'opinion populaire, les Américains ne mangent pas de "fast food" tous les jours. Ils mangent souvent de la vraie nourriture dans de vrais restaurants et ils préparent même parfois des repas à la maison. Vous trouverez certainement de nombreux établissements de nourriture rapide et de chaînes de restaurants dans ce pays. Ce sont des endroits pratiques ou on peut trouver de la nourriture de qualité régulière dans un cadre propre et avec un bon service. Je préfère explorer les établissements locaux où on peut goûter une variété de mets de la cuisine régionale (chuckwagon).

La cuisine régionale est plus facile à définir

Les cuisines des différentes parties de ce pays se sont développées de manière indépendante Chaque style de cuisine différent a été influencé par la nationalité des colons qui se sont établis dans la région et par le type d'ingrédients disponibles localement. Quand vous voyagez aux États-Unis vous vous plairez certainement à goûter les plats spéciaux qui sont populaires dans chaque région. Voici une brève description de certaines cuisines régionales des Etats-Unis.

Moelle de bison - Beurre des prairies
Les cowboys ont découvert rapidement que la moelle trouvée dans les os de bison constituait un excellent substitut pour des ingrédients de base qui manquaient largement tel le beurre. Les os sont marqués au gril chaud, fendus et servis immédiatement avec des tranches de pain de campagne et du ketchup de canneberges. Faible en gras, d'une grande douceur, la moelle est délectable.



 

 

 

 

 

 

 

Langue de bison - "Souffle de Vie"
La langue de bison, la partie la plus nourrissante de l'animal, était très importante pour les Amérindiens, surtout en période de sécheresse car la langue enflait et prenait plus de saveur. Cuite, coupée en fines juliennes, elle est servie froide avec des crêpes de riz sauvage et un ketchup de canneberges.

Saumon fumé - Gourmandise amérindienne
Les Amérindiens avaient l'habitude de boucaner ou de fumer la viande et le poisson pour pouvoir l'apporter durant leurs migrations et comme approvisionnement. Boucané à la cassonade, le saumon, en saison, est servi sur un lit de feuilles d'épinards, garni de noix, de raisins, de graines de tournesol, de fruits séchés, le tout arrosé d'huile de tournesol.



Testicule de taurillon - "Huître des Prairies"
Selon les connaisseurs de cette cuisine, rien ne surpasse ces petites pépites de joie. Surnommées "Huître des Montagnes Rocheuses" ou, tout simplement "Friture de veau", les testicules de jeune taureau castré sont sautées dans la poêle avec des fines herbes et servies avec une gousse d'ail des bois marinée. C'est un plat saisonnier que l'on trouve habituellement au printemps durant la période du marquage des bêtes.

Soupe d'orge au boeuf
Ce potage traduit bien la culture et l'élevage. Longuement mijotée avec des os de boeuf encore charnus, la soupe est faite à partir d'orge relevé d'oignons, de carottes ou autres produits du potager.



 

 

 

 

 

 

Côte de boeuf barbecue
Le barbecue représente une cuisson lente contrairement à la cuisson sur le gril qui emprisonne les saveurs rapidement à haute température. Anciennement, les "Cookies" creusaient un trou dans le sol près du chariot et faisaient cuire la viande complètement. La viande est ensuite marinée pendant une journée dans une sauce barbecue et réchauffée jusqu'à ce que la viande se détache complètement des os. Elle est servie avec des fèves rouges appelées "Buckaroo Beans", littéralement les "fèves du vacher".

Sirloin Steak
Grillé, rosé et juteux, le steak est servi avec une sauce faite de mélasse et de grains de poivre, servi avec des quartiers de pommes de terre cuits sous la cendre et des "Buckaroo Beans" dans une tasse de granit.

 

 

 

 

 

 

 

 

La cuisine amérindienne est très riche en saveurs et en couleurs. Bien entendu, le large part de leur base alimentaire repose sur le gibier et sur le poisson.  Des viandes d'ours, d'élan ou de caribou, de cerf de Virginie. Quant au bison, au cerf de Virginie et au wapiti, ceux-ci sont maintenant élevés dans des fermes ?

Le Jerky - la viande séchée qui sert à faire le pemmican


La viande séchée rentrait jadis dans la fabrication du pemmican. Les Indiens y ajoutaient des fruits séchés, des noix, et surtout de la graisse. Aujourd'hui le Jerky est redevenu très populaire en Amérique du nord, on le consomme maintenant en snack.

 

Pemmican de bison
Pemmican, qui signifie "graisse fabriquée" est fait de viande séchée, -habituellement du gibier- broyée en poudre et mélangée avec une quantité égale de graisse fondue. On y ajoute des fruits comme par exemple les Saskatoons. Les Indiens préparaient ce mélange afin de survivre aux rigueurs de l'hiver.

 

Jalapeno Poppers (piments farcis au fromage frais, lardons et oignons

 

Le NAVAJO TACO: pain frit et haricots au chili, avec salsa et garnitures


Les TAMALES: papillotes de maïs blanc au porc épicé, au poulet, ou aux légumes


Les EMPENADAS: rissoles avec farces salées ou sucrées


Les MOLE VERDE et MOLE POBLANO: délicieuses sauces à base de graines, noix, cacao et chili


 

 

 

 

 

 

 

Le GUMBO: soupe à l'okra, au poulet et aux fruits de mer


Le JAMBALAYA:(Cuisine Cajun) le fameux riz aux 4 viandes


Le CORN BREAD: pain de maïs


Les HUSHPUPPIES: beignets au maïs et aux légumes


Le PECAN PIE: tarte aux noix de pécan et sirop d'érable

 


Le SWEET POTATO PIE: tarte aux patates douces et à l'orange


Le PUMPKIN PIE: tarte à la courge et aux épices


 





Bien entendu cette cuisine peut paraître rudimentaire et pas vraiment gastronomique pour le palais d’un Français de l’hexagone comparé aux recettes succulentes de notre ami Jupiter sur son site « LA CACHINA ».La cuisine Provençale et Niçoise (la seule appellation officielle pour une ville) est irremplaçable, cela personne ne peut le contester. Il faut connaître  la cuisine Américaine avant de se faire une opinion, celle qui vient des trésors de la nature et dont les indiens avaient tout compris des bienfaits de la terre et savaient utilisés plantes et aliments pour un équilibre harmonieux.

CE N’EST PAS LA TERRE QUI EST A L’HOMME, MAIS L’HOMME QUI EST A LA TERRE

 

Repost 0
Published by biker06 - dans ETATS-UNIS
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 17:15

LES CHAINES DE RESTAURATIONS AMERICAINES SONT SOUVENT SUR LE THEMES DU FAR WEST , DES COW BOYS , DES MEXICAINS , DES SIXTIES , DU CINEMA ETC .....

CLIQUEZ SUR LES VIGNETTES POUR DECOUVRIR  DES RESTAURANTS ORIGINAUX ET PARTIR A L'AVENTURE SUR LA ROUTE 66 OU SUR LES TRACES DES PIONNIERS. UN VOYAGE AU PAYS DE L'ONCLE SAM

 

 

 

 

Cow Boy

 

 

 

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         

 

 

 

                       

 

                

 

                                                                      TEX MEX

 

 

 

      

 

 

 

 

 

 

Breakfast & brunch

 

         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sexy Girls                  Comme le Hard Rock mais en Blues

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

Poissons & Fruits de Mer                      Cow Boys

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Buffet "all cyou can eat"                 Steak & Breakfast

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

Theme cinema                                                         Tex Mex

 

   

 

 

 

 

Sandwish & Burgers

 

CECI EST UNE LISTE BIEN INCOMPLETE DES FRANCHISES AMERICAINES QUI SONT INOMBRABLES , MAIS CE SONT LES PLUS CONNUS.

Repost 0
Published by biker06 - dans ETATS-UNIS
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 07:27

 

 

 

 La première réunion pour le voyage programmé en Aout/Septembre 2008 c'est tenu chez Pat pour définir toute l'organisation de ce périple gigantesque qui mènera 4 couples de Free Riders tout le long de la mythique route 66. Celui ci démarrera de Chicago pour emmener nos bikers aux 105 anniversaires de Harley Davidson à Milwaukee Wisconsin.

Puis ceux-ci reprendrons la mother road jusqu'à la cité des Anges pour une virée de plus de 6000kms.

Depuis que l'idée avait mijoté dans l'esprit de nos Free Riders, chacun avait pris les renseignements et les infos de son coté pour la préparation de cette balade en Harley.

 

Obligatoirement en Harley Davidson bien sur !! On ne peut concevoir ces 2 icones légendaires l'une sans l'autre. Chacun se renseignera sur le loueur le plus approprié.

Voila comment pour cette première réunion chaque participant exposa ses recherches.

L'apéro servira à montrer chaque études et devis fait par les différents prestataires  et tour opérator.

Il en résultera qu'un spécialiste du voyage Américain en moto se détachera du lot avec des tarifs hyper compétitif.

 

Après avoir fait des simulations de réservations sur Eagle Rider pour les motos, Sur Alamo pour le véhicule 4 roues Chevrolet Venture qui nous suivra pour toute l'assistance lié à un parcours en moto. Les vols AR sur Air France ou United Airlines, il s'avère que la société West Euro Bikes est moins chère que notre simulation. Nous allons donc vérifier la bonne santé de cette entreprise avant de leurs confiés notre accord.

Nous déciderons aussi de faire des réservations Hôtelières pour les 2 premières nuits à Chicago et les 2 dernières nuits à Los Angeles par l'intermédiaire d'une amie qui travaille dans le groupe Accord et qui peut nous réserver à partir de la France des Motel 6.

Avant de passer à table, Gilbert et Nicole nous offrirons des T-shirts ramené de la Bike week de Daytona au mois d'octobre 2007.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, nous avons défini le parcours et les étapes ou nous ne suivrons pas à la lettre l'itinéraire de la 66. De Chicago, nous rallierons St Louis en une seule étape puis nous passerons par Memphis pour visiter Graceland la maison D'Elvis. Oklahoma city, Santa Fe, Gallup sera sur la 66 puis nous dévierons la route pour aller sur Monument Valley, Grand Canyon, Lac Powell, Flagstaff, Otman Puis Las Vegas. Nous redescendrons sur Palm Springs pour finir aux portes du Pacifique 23 jours plus tard.

Avec cette première réunion nous avons mis les bases d'un futur voyage qui sera, je l'espère extraordinaire dans la vie d'un harleyiste. Nous vous tiendrons au courant au fur et à mesure de son évolution.

 


Repost 0
Published by biker06 - dans ETATS-UNIS
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 08:58

Les hors la loi de l'ouest , mais aussi les nouveaux militants de la cause indienne.

 

 Billy The Kid (1859-1881)

Henry McCarthy (23 novembre 1859 - 14 juillet 1881), mieux connu sous le nom de Billy the Kid, est probablement le plus célèbre hors-la-loi du Wild West américain Il est réputé pour avoir tué 21 hommes. Billy possède une personnalité attachante mais également une attitude colérique et des qualités supérieures en maniement d'armes à feu.

 

 Jesse James alias Thomas Howard (1847-1882)

Jesse Woodson James (Né à Kearney le 5 septembre 1847 - mort à Saint-Joseph dans le Missouri le 3 avril 1882) était un célèbre hors-la-loi officiant dans les États-Unis de la seconde moitié du XIXe siècle, meneur du gang James-Younger

 

 

 

 

 

 Butch Cassidy

Et son acolyte Sundance Kid sont des pilleurs de banques et de trains. Lasse de voir ses convois dévalisés, la «Union Pacific» finit par engager l'agence de détective Pinkerton afin de mettre fin à leurs agissements. Au terme d'une traque de plusieurs jours, les deux compères parviennent à semer leurs poursuivants et décident de se faire oublier en se réfugiant en Bolivie.

 

 

Myra Maybelle Shirley (5 février 1848 Carthage, Missouri- 3 février 1889) Alias BELLE STAR ou Bandit Queen Elle faisait le commerce actif de chevaux volés.Son ranch, connu sous le nom de Younger's Bend, devint le quartier général d'une bande de hors-la-loi de tout poil, elle a été tuée dans une embuscade par un coup de fusil de chasse dans le dos par une personne qui n'a jamais été identifiée.

 

 

 

                                                                                                  Les Freres Dalton

 Robert, Grat, Bill et Emmett, faisaient partie d'une grande famille de gens respectables. A la suite de certaines circonstances et à cause de ragots véhiculés par les gens, Bob, Grat et Emmet, devinrent de célèbres hors-la-loi américains. Ils formèrent une bande qui comprenait certains hommes n'appartenant pas à leur famille La Bande des Dalton

 

LES MILITANTS INDIENS ACTUEL

RESPONSABLE DE LA CAUSE AMERINDIENNE ET ASSOCIATION DE SAUVEGARDE DES NATIVES

 

Phil Fontaine

 

 

 

 

(20 septembre 1944 - ) Depuis 2006, il dirige l'Assemblée des Premières Nations

 

 

 

 

Chef Angus Toulouse, chef régional de l'Ontario, Assemblée des Premières nations.

 

 

 

 

 Picard pére & fils

Ghislain Picard

 

 

 

 

Est le Chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador.

 

 

 

 

MAX GROS LOUIS

 

 

 

 

Max Gros-Louis est surtout connu pour ses engagements comme fondateur et dirigeant d'organismes voués à la culture et aux droits amérindiens

 

 

 

 

Depuis sa prime jeunesse, Max Gros-Louis est un chasseur, un pêcheur et un trappeur talentueux. il est nommé grand chef de la nation Huronne-Wendat. Il est reçu chevalier de l'Ordre national du Mérite de France

 

 

 

 

 

 BUFFY SAINTE MARIE

 

Buffy Sainte-Marie est également renommée comme activiste sociale. Elle est la fondatrice de North American Women's Association.Buffy est une militante de la premiere heure, bien avant les hippies et le mouvement flowers power par ses chansons et ses textes , Buffy est une héroine de la nation indienne.

Ses chansons ont été repris par les plus grands: Elvis , Cher, Janis Joplin,Neil Diamon,Tracy Chapman,Barbara Streisand. Elle continue à militer et à donner des conférences dans les universités Americaine.

 Actrice canadienne elle est nait le 20 fevrier 1941

 

  LEONARD PELTIER

Sans oublier Léonard bien sur !!!  prisonnier politique dont j'ai consacré un article entier sur ce martyre indien.

 

 

 

 

Repost 0
Published by biker06 - dans ETATS-UNIS
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 08:21

 

LES INDIENS ET LES VISAGES PALES

Les figures légendaires indiennes qui ont fait le bonheur des western sont bien les heros du peuples des "Natives Americains"

Puis une liste des cowboys qui ont fait le Mythe du far west

 

COCHISE - Shi-ka-she
1812 - 1874
Chef Apache (Chiricahua)

 

 

 

Né vers 1812, Cochise fut le chef du groupe Chokonen de la tribu Apache Chiricahua. Devenu Chef Chiricahua il ne fut pas, dès le début, hostile aux blancs.

 

 

 

Pendant près de dix années, ses raids violents, savamment conçus et exécutés, contre les fermiers, les mines, les diligences et les soldats américains, le font entrer dans la légende de la résistance indienne.

 

 

 

 

 

Crazy Horse - Tashunka Witko
1842 - 1877
Chef Sioux des Hunkpatilas

 

 

 

Le futur Chef Sioux, Crazy Horse est né dans la région de Rapid Creek dans le Dakota vers 1842. Il était toujours le premier à mener l'attaque et le dernier à battre en retraite. Il combattit avec les plus grands chefs Lakotas, tout d'abord aux cotés de Red Cloud puis aux cotés de Sitting Bull. Le 25 juin 1876 leur force  remporte la célèbre bataille de Little Bighorn sur le 7ème régiment de Cavalerie du Général Custer qui trouva la mort. Il fut lâchement assassiné par une sentinelle, le 5 septembre 1877, d'un coup de baïonnette, lors d'un guet-apens organisé par le Général Crook pour un sois disant traité de paix.

 

 

 

 

Geronimo - Goyathlay
1829 - 1909
Chef Apache

 

 

 

Geronimo est né en juin 1829 à No-Doyon Canyon, à l'ouest de l'actuel Nouveau Mexique. Dès l'âge de 17 ans, il participe à des attaques contre les colons Mexicains et Américains au Nouveau Mexique.

 

 

 

Le 30 septembre 1859, jour de la Saint-Jérôme , il vengea sa famille massacrée un an auparavant par les Mexicains, en en tuant le plus grand nombre possible, ces derniers tentaient de se défendre en hurlant "Santo Geronimo, Santo Geronimo!". Il décide alors de changer son nom par celui de "Geronimo». Geronimo mourut prisonnier de guerre, sans avoir jamais pu rentrer chez lui, le 17 Février 1909 à Fort Sill en Oklahoma où il est enterré au cimetière Apache.

 

 

 

 

 

 

Red Cloud (Nuage Rouge) - Makhpiya-Luta
1819 - 1909
Chef Sioux Lakota Oglala

 

 

 

Red Cloud, chef Lakota, est né vers 1819. En 1866 Red Cloud prend le commandement d'un groupe de guerriers Sioux, auxquels s'allient des Cheyennes, pour faire le siège de trois camps fortifiés construits pour défendre la route. L'action, qui dura plus d'un an, fut un succès. Il décéda en 1909, à l'âge de quatre-vingt dix ans.

 

 

 

 

Sitting Bull - Tatanka Iyotaka -
1831 - 1890
Chef Sioux Hunkpapas Lakota

 

 

 

Né le 31 mars 1831, il ressentit très tôt l'invasion des terres indiennes par les colons américains. Il attendit 1863 pour se joindre à la résistance, à la suite du massacre de chasseurs Hunkpapas par des colons. Reconnu chef de la Nation Sioux   en 1867, il s'allia avec Crazy Horse  afin de protéger les droits des tribus, surtout après la signature du Traité de Fort Laramie en 1868. Sitting Bull, un homme-médecine, un sage, un "saint-homme"  il est le personnage de l'histoire de la persécution des amérindiens dont le souvenir reste le plus vif dans l'esprit de nos contemporains. Il mourut d'un coup de feu tiré par un membre de la police indienne, le 15 décembre 1890 peu avant le massacre de Wounded Knee

 

 

 

 

Chef Joseph
1840 - 1904
Chef des Nez Percés

 

 

 

La tribu des Nez Percés était une nation pacifique, qui s'étendait de l'Idaho au nord de l'État de Washington. Elle a maintenu de bonnes relations avec les blancs après l'expédition de Lewis et Clark. Joseph a passé la majeure partie de son enfance dans une mission tenue par les missionnaires Chrétiens. Chef Joseph, fut connu pour sa résistance face aux tentatives du gouvernement de forcer sa tribu des Nez Percés à se rendre dans les réserves.

 

 

 

LES BLANCS

 

Calamity Jane"
1852 ? 1903

 

 

 

Martha  Jane Cannary, plus connue sous le nom de "Calamity Jane" est née le 1er mai 1852 à Princeton dans le Missouri. En 1870, elle se rend à Fort Russell où elle rejoint le General George Custer comme éclaireuse. Martha Jane eut à exécuter « un grand nombre de missions au contact des Indiens, pour une éclaireuse j'avais de nombreuses missions dangereuses à exécuter et, alors que j'étais dans des endroits proches du danger, j'ai toujours réussi à m'en sortir indemne car à l'époque j'étais considérée comme la cavalière la plus insouciante et la plus audacieuse et une des meilleures gâchettes de l'ouest». Elle est enterrée au "Mont Moriah Cemetery" (le cimetière de Deadwood ou je suis allé en 99), à côté de Wild Bill Hickock, comme elle l'avait demandé.

 

 

 

William Frederick Cody dit Buffalo Bill
1846-1917

 

 

 

Né à North Plate dans l'Iowa le 26 février 1846. Pendant la Guerre Civile William F. Cody commence par servir comme éclaireur de l'armée fédérale. En 1867, William Cody est engagé par la Kansas Pacific une compagnie de chemin de fer. Il est choisi pour chasser le bison. Buffalo Bill se pose également comme ardent défenseur des Peaux-Rouges. En 1868, William Cody réintègre l'armée. Il était le chef des éclaireurs. Devenu Buffalo Bill, il entre dans la légende de l'Ouest. Il meurt le 10 janvier 1917 à Denver dans le Colorado ou je suis allé voir sa tombe sur les hauteurs de la ville.

 

 

 

Christopher Houston Carson dit Kit Carson
1809-1868

 

 

 

Christopher Houston Carson est né la veille de Noël en 1809. Il créa des liens très forts avec les Amérindiens, notamment les Arapahoes et les Cheyennes chez lesquels il se "maria" à deux reprises.

 

 

 

Il était connu pour son courage et ses manières rudes. L'essentiel de son combat fut dirigé contre les Indiens Navajos qui refusaient de rejoindre leur nouvelle réserve. En 1863, il les attaqua férocement, détruisant villages et récoltes. Les Utes, Hopis, Pueblos et Zunis rejoignirent les blancs pour se venger des Navajos qui avaient souvent entrepris des raids contre eux. En 1864, Carson força ainsi près de 8000 Navajos - hommes, femmes, et enfants, - à rejoindre leur réserve. Il mourut le 23 mai 1868 à Fort Lyon dans le Colorado et fut enterré dans un petit cimetière du village à Taos.

 

 

 

 

 

 

 

Annie Oakley 1860-1926

Annie Phoebe Ann Moses, a été une des femmes légendaires de l'ouest américain, célèbre pour sa redoutable précision au tir

 

 

 

 James Butler Hickok alias "Wild Bill"

Wild Bill Hickok (27 mai 1837 - 2 août 1876), est une figure légendaire de l'Ouest américain. Hickok apprend le sens de la justice très jeune lorsque son père aide un réseau clandestin oeuvrant pour la libération des esclaves. Rapidement, il apprend à manipuler les revolvers et développe un caractère solitaire. C'est vers 18 ans qu'il se lance à l'aventure. Il s'engage dans l'armée de l'Union. C'est là qu'il gagne son surnom de Wild Bill pour ses actes héroïques.je suis passé sur sa tombe à Deadwood à l'occasion de la bike de Sturgis

Patrick Floyd Jarvis Garrett 1850-1908

Pat Garett est né dans le comté de Chambers en Alabama le 5 juin 1850

Le 2 novembre 1880 , il est nommé Sheriff au comté de Lincoln. Son premier but fut de s'occuper de Billy The Kid

 

 

 

 

 

 

John Henry "Doc" Holliday

1881-1887

 Dentiste, joueur et "as de la gâchette", célèbre pour sa participation au combat à Ok Corral en compagnie de Wyatt Earp. John Henry Holliday est né le 14 août 1851 à Griffin en Géorgie

 

 

 DANIEL BOONE (1734-1880) Aventuriers trappeurs

Trappeur légendaire aux États-Unis pendant la période coloniale, Daniel Boone traversa les Appalaches dans les années 1760 

Repost 0
Published by biker06 - dans ETATS-UNIS
24 septembre 2007 1 24 /09 /septembre /2007 14:31

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sacagawea contrairement à Pocahontas n'est pas une histoire romancé par Walt Disney, mais bel et bien l'une de ces légendes Amérindiennes bien réelles.

Si l'histoire de la romance de Pocahontas et du colon Smith existe vraiment, les 2 protagonistes n'ont jamais été amoureux l'un de l'autre même si l'indienne sauva la vie de cet anglais. Pocahontas converti au christianisme épousa John Rolfe et sera connu sous le nom de Rebecca. Le reste a été de la fiction.

 

 

 

Par contre Sacagawea fait bien parti de ces figures légendaires du panorama Américains pour avoir été sans doute pour beaucoup à la réussite de la découverte de l'expédition  Lewis et Clarke en étant l'épouse légitime de Toussaint Charbonneaux un trappeur Français.

Elle fut enlevée  par les Hidatsa  ennemi des shoshones. Sauvé par  Toussaint Charbonneau, qui l'épousa, elle fut, à l'âge de 15 ans, l'interprète et la guide de l'expédition.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La connaissance de Sacagawea sur les peuples et les milieux traversés assura pour une grande partie le succès de l'expédition. Elle sauva au moins par deux fois l'expédition d'un échec : lorsqu'elle évita la perte de vivres et de documents dans des rapides et lorsque l'expédition entra en contact avec les Shoshones, tribu au départ hostile à leur passage dont le chef n'était autre que son frère Cameahwait.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui l'eût cru? Le petit bébé qu'on aperçoit au dos de sa mère indienne, sur les nouvelles pièces de un dollar américain, représente un Canadien français, qui s'appelle Jean-Baptiste Charbonneau.

Jean-Baptiste Charbonneau (11 février 1805 - 16 mai 1866) était le fils de Sacagawea et son père canadien-français Toussaint Charbonneau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le monument national de Pompeys Pillar sur la Yellowstone est nommé en son honneur, et son image peut être aperçue sur la pièce de monnaie Sacagewa ; il est le seul enfant à jamais avoir été représenté sur une pièce de monnaie américaine.

Sans les Georges Drouillard, Pierre Cruzatte, Jacques Labiche, sans les compagnons canadiens-français Antoine Soulard, Jean-Baptiste Trudeau   qui naviguaient sur la pirogue rouge, l'expédition n'aurait pas été la  même.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Asoundechris, une autre indienne de la tribu des Shawnees étaient mariée à Georges Drouillard qui a grandi dans la région de la rivière Détroit. Chasseur, trappeur, cartographe, il maîtrise plusieurs langues amérindiennes, aussi bien que l'anglais et le français. Il a été engagé en 1804 par le capitaine Lewis pour l'expédition dans le territoire de la Louisiane récemment acquis à la France.

Le "Mount Drouillard"  dans le Comté de Pondéra (Montana) porte son nom.

 

 

 

 

Aujourd'hui l'histoire de l'Amérique est rattrapé par ces amérindiens et ces trappeurs Français qui ont façonné les limites de ce pays continents. Et dois-je le rappeler à nouveau ! Canadiens français et indiens ont toujours fait bon ménage contrairement aux anglais qui ne les respectaient aucunement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En mémoire à léonard Peltier que l'état Français oubli au profit d'Ingrid Betancourt je vous raconterai l'histoire de toutes les figures légendaires indiennes prochainement.

 

Écrits de Prison » de Leonard Peltier, a été traduits en français. Il est publié aux Editions Albin Michel qui ont pris l'engagement de reverser tous les bénéfices des ventes de l'ouvrage au comité de défense de Leonard  afin de soutenir la campagne pour sa libération

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                     Sacagaweha au cinema (mizuo peck)

Repost 0
Published by biker06 - dans ETATS-UNIS
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 08:30

LEONARD PELTIER UN INDIEN FRANÇAIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coeur de Tonnerre une fiction malheureusement réalité. Leonard Peltier est, pour de nombreux amérindiens, un symbole de la lutte et de la résistance des amérindiens. Son crime est d'être indien et francophone dans un pays dominé par une politique anglophone et protestante, son cas demeure peu connu du grand public.

Souvent, parler des Indiens d'Amérique du Nord renvoie à des stéréotypes : plumes, bisons, tipis, etc. En 2007, environ trois millions d'Indiens, survivants du génocide commis par les colons et les militaires américains au XIXe siècle, vivent aux Etats-Unis. La réalité de leur vie quotidienne est très éloignée de tous ces clichés folkloriques. Et pour ne rien arrangé les choses G.W. Bush déteste les 2 nationalités.

Leonard Peltier est un Sioux Lakota d'origine de trappeurs français. Ces derniers furent nombreux à prendre souche : cela explique le nombre élevé de patronymes français dont Leonard fait parti avec Bob Robideau un autre sioux incarcéré avec lui. 

 

UN MILITANT CONDAMNE SANS PREUVES

 

 

 

 

Incarcéré depuis vingt-cinq ans au pénitencier de Leavenworth, Kansas, Leonard Peltier connaît le sort peu enviable des prisonniers politiques. A 58 ans, ce Sioux Lakota aura tout subi. Tentative d'assassinat, harcèlement, quartier d'isolement, brutalités constantes. Pour quelles raisons ? Il faut remonter aux années soixante-dix, durant lesquelles le FBI faisait la guerre aux activistes de la cause indienne.

En 1975, deux agents fédéraux sont assassinés sur la réserve de Pine Ridge, dans le Dakota du Sud. Leonard Peltier est alors arrêté par la police montée canadienne. Le FBI obtient l'extradition de ce membre influent de l'American Indian Movement. Procès bâclé, preuves fabriquées, témoignages frauduleux, tout est mis en oeuvre pour neutraliser ce «guerrier» pacifiste, symbole de la lutte contre le racisme, défenseur des droits d'un peuple que le président américain Ulysses Grant (1822-1885) souhaitait voir disparaître de la terre !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le congrès national des Indiens d'Amérique, le Conseil national des Eglises, Amnesty International,  des personnalités comme le sous-commandant Marcos, Nelson Mandela, Mgr Desmond Tutu, Rigoberta Menchu, le dalaï-lama, le chanteur Renaud ainsi que des dizaines de milliers de citoyens à travers le monde, luttent pour la révision du procès. Car il apparaît de plus en plus que le véritable crime de Leonard Peltier  est d'être un Indien et d'avoir eu le tort de défendre les droits essentiels de ces peuples  avec lesquels l'Amérique n'a pas encore réglé sa dette historique. De nombreux ethnologues et amis des Indiens s'inscrivent dans ce combat, qui est celui de la dignité volée à un homme en raison de son engagement politique et de son origine ethnique.

 

Le film "Coeur de Tonnerre est un thriller politique qui nous plonge dans la mauvaise conscience de l'Amerique

Dans le role principal Val Kilmer (The Doors) joue Raymond Levoi (un nom français) agent du FBI qui a pour mission d'enqueter sur le meurtre d'un sioux dans une réserve . Il va comprendre petit à petit sa veritable identité. Avec Sam Sheppard et Graham Greene ce film est tiré des évenements de Pine Ridge dans le South Dakota auquel je me suis rendu en 1999 à l'occasion de la bike week de Sturgis.

C'est à cet occasion que j'ai pu me rendre compte qu'un nombre important d'indiens possedaient des noms Français.

 

 

 

ECRITS DE PRISON (le combat d'un indien)

 

Un livre pour ne pas oublier un innocent en train de s'éteindre au fond des geôles américaines. Un livre comme un cri sortant des entrailles de la terre. Un livre pour continuer de lutter, puisque comme le souligne l'éditeur à la fin de ce témoignage : "Si lorsque vous lirez ces mots, le prisonnier USP 89637-132 est toujours prisonnier de l'injustice, alors il sera grand temps pour vous aussi de faire entendre vos voix et d'agir.

Repost 0
Published by biker06 - dans ETATS-UNIS

Articles Récents