Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 10:05

Aout-2010-0121.JPGLa villa Hanbury  

 

A quelques centaines de mètres de Menton la ville aux fruits d’or, la Riviera ne s’appelle plus la « Cote d’Azur » mais prend le nom de « Riviera del Fiori » On y trouve des jardins suspendues de toute beauté, C’est l’une des plus belles palmeraies du continent Européen avec Elche en Espagne, nous sommes sur la Ligurie italienne, une oasis historique d’acclimatation botanique et de paysages surprenants qui avancent vers la mer à tendance subtropicale. La provincia di Imperia est la sœur resplendissante du département des Alpes Maritimes. C’est aussi notre jardin ….

Aout-2010-0094.JPGAout-2010-0130.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au Moyen Âge a été érigée en bordure une tour de guet, qui faisait partie du système de défense du territoire de Vintimiglia. C’est autour de cette garnison qu’a été édifiée la villa, qui au début (XIe) a appartenu à la famille Lanteri, et ensuite, à partir de 1620, aux Orengo, une des familles les plus riches et les plus puissantes de Vintimille. Ces derniers cédèrent les bâtiments et les terrains aux Hanbury, en 1867. Thomas et Daniel Hanbury étaient deux frères qui avaient fait fortune en Extrême Orient, aux Indes et en Chine.

Aout-2010-0157.JPGLeur retour en Europe a été identique à celui que firent beaucoup de leurs compatriotes, qui n’aimaient pas l’Angleterre en hiver et qui avaient été conquis par les couleurs, les parfums et la végétation qu’ils avaient pu apprécier dans les colonies. Les deux frères s’orientèrent donc vers la Cote d’Azur, où ils visitèrent différentes localités déjà intéressées par la recherche de l’acclimatation de plantes exotiques, ils choisirent finalement ce pan extrême de la Riviera Franco Italienne.

Aout-2010-0132.JPGAout-2010-0152-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La villa avait l’apparence des demeures bourgeoises (palazzo) de l’âge moderne. Au début, les travaux d’aménagement furent entrepris sous la direction de Daniel, qui était un botaniste passionné. Et grâce aux contacts que Thomas avait dans un milieu influent déjà bien fourni d’Anglophones sur la Riviera, ils purent se procurer des plantes provenant des pépinières de la Côte d’Azur, non loin de Menton comme  celle de la villa de Gustave Thuret à Antibes que je vous ai déjà présenté.

Aout-2010-0232.JPGLes Jardins Hanbury sont une véritable source d’émotions à toutes les saisons et de sérénité pour l’esprit. Je ne saurai citer tous les milieux créés et toutes les plantes rares, étranges, dont la seule présence en Europe tient du miracle. (Yuccas, oponces, agaves, aloès, Aloe hanburyana, cactées, ficus Rubiginosa et Nolina longifolia, Dovyalis caffra)  le site  est classé historique et extraordinaire par l’état italien et il a été confié à la prestigieuse université de Gênes.

Aout-2010-0178.JPGAout-2010-0228.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il  est l'un des  jardins botaniques les plus importants d'Europe. En 1912 on dénombre déjà 5 800  espèces de plantes recensées dans le jardin. Sur les 18 hectares que comptent le jardin, neuf sont occupés par des espèces méditerranéennes et les neuf autres par des espèces exotiques provenant du Mexique, d’Afrique du Sud, d’Australie, du Japon ou des Indes etc...

Aout-2010-0174.JPGAout-2010-0208-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut ainsi y admirer une petite forêt australienne, un jardin mexicain, une grande variété de succulentes originaires des différents déserts du globe et une belle collection de cycadées d'Extrême-Orient. Dans la partie haute de la propriété on peut voir des glycines et des lilas; le long du torrent: des lauriers-roses; au pied des murs: des passiflores, des roses, du lierre et des bégonias; dans la partie au sud: des agaves, des aloès, des cactus, des yuccas, des oponces et des euphorbes. Il y a aussi la palmeraie, les jardins monochromatiques destinés aux fleurs de saison, la plantation d'agrumes et le verger.

Aout-2010-0242.JPGCertaines décorations éveillent la curiosité du visiteur et sont un témoignage de la culture des anciens propriétaires : la cloche japonaise qui provient d’un temple bouddhiste de chingon, les fontaines avec des décorations singulières, les mausolées où reposent pour l’éternité les cendres de Dorothy (Petit Temple des Quatre Saisons) et de Thomas et de sa femme (Mausolée Mauresque). Nombreux ont été les hôtes célèbres qui ont visité le parc, même des princes et des rois, et le mythe de la Reine Victoria, souveraine du puissant Empire Britannique de l’époque, est encore vivant aujourd’hui.

Aout-2010-0249.JPGAout-2010-0235.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trois à quatre heures sont nécessaires pour prendre le temps de flâner, de photographier, de relever le nom des plantes pour les amateurs de botanique, et pour jouir d’une pose méritée en bord de mer ou se trouve une petite maison de gardien aménagé en buvette et restauration. Le jardin est suspendu à la mer et tout en descente. L’été avec la chaleur, la remontée de celui-ci n’est pas une mince affaire, quasiment sur les rochers qui bordent la mer et si vous souhaitez réaliser une visite complète, le relief de la côte, entre Nice et Menton, ne se prête pas à l'existence de jardins plats, tels que l'on pourrait en visiter de plein pied, dans d'autres régions.

Aout-2010-0301.JPGNon, là en l'occurrence, il faut "crapahuter", monter des escaliers, se rendre de restanque en restanque, pour admirer la beauté des lieux. Néanmoins, on ne regrette pas cette visite d’un des plus grands jardins de la Riviera italienne.

Aout-2010-0285.JPGPersonnellement j'affectionne ce relief, car il donne l'impression que les montagnes se jettent dans la Mer. J’apprécie en outre un certain désordre naturel, qui donne à ces lieux un aspect plus sauvage, contrairement à certains jardins très rangés, où les espèces sont disposées de façon très organisées.

Aout-2010-0345.JPGLes amateurs de jardins botaniques doivent impérativement  visiter cet endroit magnifique, si vous habitez dans la région, ou si vous passez des vacances dans le coin. Vous ne serez sans doute pas déçus par l'harmonie des couleurs, et l'ambiance sereine qui y règne. La route de Mortola à Menton passe aussi devant le village (hameau) de Grimaldi ce qui vous donnera l’impression d’être en plus dans un endroit tout a fait princier… Ciao, gradito la visita ?

                  DIAPORAMA DE LA VISITE D'HANBURY

Repost 0
Published by BIKER06 - dans LES PHOTOS
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 18:27

photos-2010-0089.JPGMon jardin se pare d'un manteau blanc

Je n’avais plus vu pareille situation depuis 1986 . C’est rare pour être signalé mais aujourd’hui Jeudi 11 février, la Côte d’Azur, plus précisément les Alpes-Maritimes et l’Est du Var, sont recouvert d’une bonne couche de neige. Cannes et Grasse notamment (plus de 20 cm en 4 heures).

photos-2010-0021.JPGc'est allé tres tres vite .....

Le scénario est le suivant, une bulle extrêmement froide en altitude est arrivée sur les régions méditerranéennes durant la nuit de mercredi à jeudi, les températures chutent de plusieurs degrés.
Au contact d’une Grande Bleue chaude (13°c actuellement contre une bulle froide de -12°C), une forte instabilité se crée sur les Alpes-Maritimes. Durant la journée de Jeudi, l’Est du Var et les Alpes-Maritimes ont subit de nombreuses et fortes averses neigeuses.

photos-2010-0225.JPGla maison de mon voisin et tous les oliviers recouvert de neige

La neige est tombée en début de matinée (10h) sur Cannes et sa région, laissant apparaître des paysages de carte postale. De la neige en hiver ! Jusque-là, pas de quoi pavoiser. Oui mais en région Cannoise, c'est suffisamment rare pour être souligné. Les flocons ont fait leur apparition, timidement d’abord, très dense ensuite et cotonneux.

photos-2010-0098-copie-1.JPGSeul le houx devant ma maison doit etre habitué mais pas l'avocatier de la fenetre

Rapidement la Croisette, symbole d'héliotropisme, s'est couverte d'un manteau blanc et a pris des allures de station de sports d'hiver. Le Carlton n’avait plus besoin de faire la promotion du « drôle de Noel de Scrooge » comme lors du dernier festival du film, pour être enneigé ! Le Suquet, lui, un sommet avec ses névés. Cannes-la blanche, le temps d'une journée.

photos-2010-0101.JPGphotos-2010-0221.JPG

 


















Les badauds ont investi le boulevard et la plage enneigés, pour prendre des photos, toucher et jouer avec cette poudre fraîche. Scènes incongrues, quand on y pense, certains ont même fait des batailles de boules ou des bonhommes de neige. Et des messages éphémères à faire passer, ecrits rapidement sur le sable en tant normal ; sur la pellicule de neige cette fois ci. Le palais du Festival avait adopté les couleurs du père Noel (manteau blanc sur tapis rouge).

photos-2010-0034.JPGles branches de mes oliviers

Même évocation de carte postale sur tout le bassin Cannois. À Mandelieu, le château de La Napoule était une forteresse montagnarde. À Théoule, les cyclistes ont déserté la corniche. Grasse la cité des parfums était devenue un vaste champ de coton blanc. Ma bastide ! un chateau en baviere ... non ! j'exagere la ! 
C’est presque impensable  tout de meme ! De mémoire de facteur, je n’avais plus vu cela depuis 1986.

photos-2010-0188.JPGles branches de mes palmiers

Le décor est féérique et donne un aspect majestueux à la nature. Un vrai conte de Noel avec un mois et demi de retard. Mais passé  la surprise, c’est l’inquiétude qui me viendra tout de suite à l’esprit. Le souvenir de 1986 reste présent dans les mémoires comme ayant été catastrophique pour les oliviers et les agrumes. Cette année la, nous avions perdu Oliviers, mimosas et citronniers qui n’avaient pas supporté le gel.

photos-2010-0179.JPGles branches de mes yuccas

Des que les chutes de neige cessèrent, je m’employais très vite à enlever cette poudreuse des branches de mes palmiers, orangers, lauriers et autres yuccas.
Armé d’une perche et d’un balai, je réussi tant bien que mal à nettoyer mes végétaux sensibles à un climat autre que méditerranéen pour ne pas qu’il passe la nuit revêtu de cette poudreuse qui se transformera en glace. Pas seulement à cause du gel, mais aussi le poids ferait cassé les branches.

photos-2010-0042.JPGvite ! il faut que je fasse tomber toute cette neige avant qu'elle ne casse des branches

La preuve ! La tonnelle de la piscine n’a pas tenue la distance et c’est disloqué au poids de la neige. Pas grave me direz vous, car le plus important pour moi ce sont les arbres avant tout …. Le lendemain, une journée bien ensoleillée continuera le travail de sauvetage de cette nature pas habitué au froid.

photos-2010-0063.JPGce n'est pas le moment de faire un plongeon dans ma piscine

Mises à part les exagérations de la presse au lendemain de la moindre chute de neige sur la cote d’azur, la notion «d'hiver froid» reste subjective car un hiver n'est jamais «froid» sur toute sa durée quand on parle du littoral des Alpes Maritimes. Entre 1946 et 1979 deux hivers seulement (1946/47 et 1962-63) ont une température moyenne de <  0,5° au moins à la normale pour chacun de leurs trois mois, ce qui n'empêche pas des hausses du thermomètre au dessus de la normale quotidienne pour chacun des mois concernés.

photos-2010-0130.JPGincroyable ! les stalatites aux génoises....

En définitive deux hivers «froids» méritent une attention spéciale par la durée et l'intensité du froid : 1955-56 dont le mois de février connaît à Nice 20 jours consécutifs de t° < de 4° à la normale et 7 < de 6° à la normale, puis 1962-63 avec 3 séquences de 4 ou 5 jours de t° < de 4° à la normale. Le cas de 1970-71 est à citer pour sa vague de froid tardive de la première décade de mars qui à battu nombre de records absolus dans la région.

photos-2010-0057.JPGphotos-2010-0014.JPG


















On notera encore 2 autres années qui ont marqué la neige dans le département celles de 85/86 dont je vous ai parlé plus haut. Autant vous dire que ce genre de situation quand vous etes un facteur en moto ne s'oublie pas et les 2 années que je viens de vous citer avaient été mémorable  et cela ne c'etait plus produit depuis. Alors , coup de telephonne à mes anciens collegues qui viennent de me dire que leur tournée a été annulé par la direction !!  On etait vraiment des supers facteurs dans le temps  avant la privatisation.....
On l'assurait notre distribution. Maintenant , 3 flocons et c'est la panique ......

photos-2010-0137.JPGEnfin ! Passé toutes ces émotions exceptionnelles, j’ai bien sur immortalisé l’événement au plus fort de la tempête, puis le lendemain avec le retour du soleil , je m'emploie à faire un "facteur des neiges". Celia à 15 mois aura deja connu son premier bohomme de neige. Les photos sont  prises dans ma propriété de Grasse/Mouans Sartoux méconnaissable pour l’occasion.
DIAPORAMA DE CETTE JOURNEE EXCEPTIONNELLE


Repost 0
Published by BIKER06 - dans LES PHOTOS
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 20:15

LA SUITE DES ALBUMS DU BLOG DE FREE RIDERS

1er ALBUM LES MOTOS INSOLITES

2e ALBUM LE TELETHON DE CAGNES SUR MER 2006

3e ALBUM LES BANDES DESSINEES DE NOTRE ENFANCE

4e ALBUM LE REVEILLON DE LA ST SYLVESTRE

5e ALBUM LES CRECHES DE LUCERAM

 

 

Repost 0
Published by biker06 - dans LES PHOTOS

Articles Récents