Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 08:49

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13 Free Riders, oui ! Vous avez bien lu.

 

 

 

 

 « 13 Free Riders » ce chiffre a été voulu pour se rendre dans la vallée des sorcières.

 

13, un chiffre effrayant pour se rendre en moto dans un endroit réputé démoniaque.

 

Et vous croyez que l'on s'est fait des soucis, pensez-vous !! Nous les sorcières on les adore, on les préfère et de loin aux grenouilles de bénitiers. Une sorcières ce n'est pas ce que vous croyez avec un gros bouton sur le nez. Non Non !! ca, c'est les curetons et le » vaticon » qui vous les montre sous cet aspect. En vérité, nos Sorcières elles sont hyper sympas et très sexy et puis elles vous dépanneront toujours en cas de panne ou d'échec sentimental.

 

Allez un coup de baguette magique et la fille que vous convoité vous entraperçois comme le plus beau des héros. Et pour vous mesdames la bragette magiques augmente les centimètres. 

 

Bon dieu !! Je m'égare. Excusez-moi, je vais vous raconter en détail cette balade.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9H Départ de Grasse pour Chris et Maryse, Pat et Soso ainsi que Serge, on récupère au péage d'Antibes Roro et Gigi, Jean Claude et Nadia. Pour finalement être au complet à La Turbie avec Bob, Eric et les 2 Cathy. On traverse Vintimille qui est plutôt calme. Normal ce n'est pas le jour du marché. Puis à la sortie de cette ville très exotique nous prenons la vallée de la Nervia en passant par Canporosso et Dolceacqua ou l'on peut admirer un magnifique pont  que surplombe un non moins magnifique château du 9 eme siècle.  

 

Arrêt café pour les uns et pipi pour les autres (les femmes bien sur !!)

 

La particularité des toilettes femmes du bar de Dolceacqua c'est de pouvoir y aller  3 à la fois.

 

Un chiot et 2 chaises. L'une fait ses besoins les 2 autres la soutiennent. (Voir photo). Etonnant !!

 

 

 

 

 

Puis nous traversons les villages perchés d'Isolabona, Apricale, Perinaldo, Pigna pour remonter le col de Langan et se retrouver dans cette étrange vallée au coeur du parc de L'Argentera l'équivalent italien de notre Mercantour. La route très étroite surplombe des précipices entre les massifs montagneux à plus de 2500m. Une mauvaise manoeuvre et le plongeon est assuré.

 

 

Le panorama est à la fois magnifique et terrifiant, nous arrivons bien dans l'antre des sorcières.

 

Celle-ci, en arrivant sur la place de Molini di Triora nous accueille comme si elle n'avait vu plus personne depuis des années. Elles nous font découvrir toutes leur mixture, fabrication artisanale assuré. Une spécialité : un breuvage fait avec la bave des escargots, pur produit maison. Une sorte de Grappa à 50° puis, nous remet des dessins d'une sorcière sur un chopper. Elles prétendent, nous avoir vus arriver dans le fond du bouillon de leur marmite.

 

Nous ressortons avec des fioles plein les bras. Elles sont très fortes pour faire du business.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous allons au restaurant le « Santo Spirto » et bien sur !! Les patronnes sont les mêmes Sorcières.

 

 

 

 

Apres un repas gargantuesque que je vous expliquerai plus bas, Nous montons au village principal pour visiter le musée Ethnographique et de la sorcellerie. C'est un village médiéval presque désert, les quelques habitants que nous rencontrons, faisaient le signe de croix au passage de nos moto.

 

Les ruelles sont lugubres, le soleil ne filtre pas beaucoup à travers les voutes et les passages caverneux.

 

Il faut dire que l'histoire de ce village est terrifiante. Soumise à d'effroyables martyrs, les pauvres femmes étaient contraintes à confesser des fautes innommables. Luigia Brassetti, l'une des dernières sorcières torturées dans les prisons de Gènes reste encore en mémoire des grand-mères du village.

 

 

 

 

 

Plusieurs sorcières   de Triora ont maintenant pignon sur rue et peuvent vendre leur potion ou des petites poupées à leur effigie sans aucune aiguille et avec beaucoup d'amour.

1 er ALBUM  DE VINTIMILLE A SAN REMO EN PASSANT PAR LE MAGASIN DE LA SORCIERE


 

2eme ALBUM TRIORA LE VILLAGE DES SORCIERES


 

 

Partager cet article
Repost0
Published by biker06 - dans NOS BALADES
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 10:52

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

Le restaurant le Santo Spirito est tenu par des sorcières de Molina di Triora et celui-ci est devenu une véritable institution non seulement dans toute la vallée mais aussi dans les provinces de la Ligure et du Piémont. Ouvert depuis 1897 il est tenu de mère en fille depuis des générations. En plus d'être un restaurant celui-ci est un véritable musée d'objet de l'antiquité et de l'époque de l'inquisition. Vous trouverez de tout en parcourant la grande salle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les photos des sorcières, mais aussi une collection de vieilles radios et des documents qui prouvaient que la partie hôtelière de l'établissement servait de maison close. Tous les tarifs de l'époque sont affichés !

 

Le menu est gargantuesque. Evité de manger la veille et vous ne mangerez pas le soir non plus.

 

Pour 28 € vous aurez tout d'abord un apéro de votre choix : Martini, Pastis, Kir, Whiskie etc. 

 

Sur la table joliment décoré, des bouteilles de vins blanc, rouge, rosé, d'eau gazeuse et naturelle sont posés et tout cela à volonté. Nous commençons ce qui s'appelle les antipasti en Italie : une pichade,beignets de fleur de courge farcie, la panisse, cuisse de grenouille, gratin dauphinois, tartine de fromage de brebis, Oeuf en gelée et legumes,pains à la tomate, raviolis au pistou, spaghettis aux champignons. Chaque antipasti était servi l'un âpres l'autre dans les assiettes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis vint les plats principaux : les escargots en sauces pimentés et la daube de sanglier. Oui oui ! Vous devez manger les deux !!

 

 

Pommes frites, fromages, des assiettes de tartes à la groseilles-myrtes ; panier de Pommes, poires, prunes, sorbet de pommes, café et limoncello en digestif.

 

Non ! Vous ne rêvez pas, ce restaurant existe bel et bien et cela se trouve en Italie dans les provinces de la ligure et du piedmont ou la gastronomie est tout un art. Les lenotre, bocuse ou chibois peuvent aller se rhabiller car les sorcières de Triora vous font exploser la panse  mais qu'est ce que c'est bon !!!! Tout cela servi avec une gentillesse que l'on ne retrouve pas sur la French Riviera. Un tel restaurant en France et, beaucoup de restaurateurs se feraient du souci.

 

L'arrière pays de San Remo à Cuneo(coni) regorge de restaurants de ce genre même si celui-ci est vraiment exceptionnel.

 


 

Nous nous sommes aperçu que nous avions nous aussi des Free Riders Sorcières.

Elles râlent tout le temps, elles sont jamais contentes, elles font mal a manger.

Elles ont toujours envie de s'arrêter faire pipi, elles ont souvent mal à la tête.

Si on devait les bruler sur le bucher, il n'y en resterait pas beaucoup.

Je vous présente donc !! Ces free Riders sorcières.

 

 

 

Angela Maria

L'initiatrice

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cat-Gigi-Nadia-Maryse-Cathy,Soso

Partager cet article
Repost0
Published by biker06 - dans NOS BALADES
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 10:24

Pour ce Dimanche 18 Mars printanier à merveille (ou à souhait !!) sur la cote d'azur, ce sont prés d'une quarantaine de Free riders qui se sont donnés rendez vous sur le parking Manea de Grasse.

Direction la presqu'ile de Giens pour un autre RDV au restaurant de la bastide du petit port de la Capte , non loin de la fameuse route du sel qui n'est pas encore ouverte en cette saison et c'est bien dommage !! (La municipalité se croit au nord du pays ?) Les flamands roses pataugeaient dans les marécages en toute confiance le long de la route de l'almanare.

Le restaurant » la bastide » qui possède 9 chambres est idéalement situé face aux iles de Porquerolles et il y a juste une petite allée à traverser pour se retrouver sur une petite plage.

Les proprios de cet établissement, possédaient une autre affaire sur une plage plus loin, mais qui a été détruit par une municipalité de Hyères très intransigeante.

Avec courage les deux frères ont rénové cet hôtel pour en faire une jolie décoration entre le baroque et l'art déco.

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis surtout on y mange bien ! Après avoir bu en apéro un punch (à volonté) planteur avec ses petits croutons de tapenade, les bikers pouvaient choisir entre une entrecôte ou du loup superbement accompagné de ses petits légumes. Un appétissant dessert et un vin (rouge & rosé) milisemé de bonne qualité. Tout cela pour 25€ et un service de qualité.

Il était temps de reprendre la route en direction de Carqueiranne pour grimper au Mont des oiseaux et admirer (trop vite !!) cette baie, ces iles et cette route du sel tellement magnifique au milieu de ces marécages salants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On continuera la route de Solies pont en passant par Belgentier, Meounes pour faire une halte à Gareoult qui accueillait un festival Country avec ses inévitables Harley Davidson et voitures Américaines. Comme cela ressemble à nos concentre classique vu et revu maintes fois avec, en plus quelques spectacles western à la « ok coral » nous repartîmes une demie heure plus tard pour récupérer la N 7 à Brignoles que nous emprunterons jusqu'au bout.

Une petite balade de 350 km pour les uns,380 pour les autres (les niçois) qui aura permis de retrouver une bonne partie de Free Riders.

 

 

VOIR L'ALBUM PHOTO

Partager cet article
Repost0
Published by biker06 - dans NOS BALADES

Articles Récents