Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 17:02

SEPTEMBRE2014-3885.JPG

Passionné d'automobiles, le Prince Rainier III a constitué, pendant plus de trente ans, au gré des occasions et de « coup de cœur », une importante collection personnelle de voitures anciennes. Il a ainsi rassemblé et fait restaurer quelque 100 véhicules, large échantillon des modèles construits par les plus illustres firmes européennes et américaines et qui, à divers titres, ont marqué leur époque: Le Zèbre, Cadillac, Chrysler, Maserati, Ferrari, Jaguar, Mercedes-Benz, Porsche, Bentley, Rolls-Royce, Formule 1, etc.

SEPTEMBRE2014-3880.JPGSEPTEMBRE2014-3924.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celle-ci est exposée sur cinq niveaux selon un ordonnancement voulu par le Prince Rainier III, dans un hall spécialement aménagé, donnant sur les « Terrasses de Fontvieille », au pied du Rocher. Le bâtiment, situé sur l'esplanade de Fontvieille, a été conçu spécifiquement pour le musée et offre une présentation aérée et lumineuse.

SEPTEMBRE2014-3891.JPGCette organisation permet d'avoir de belles vues d'ensemble et un accès aisé aux différents plateaux. Des rampes d'accès permettent le déplacement de chaque véhicule; en effet ici toutes les voitures sont restaurées et en parfait état de fonctionnement. Les modèles exposés couvrent toutes les périodes de production : De Dion Bouton 1903, la plus ancienne voiture de La Collection et par ailleurs la première acquise par Rainier III....

SEPTEMBRE2014-3903.JPGSEPTEMBRE2014-3905.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 ....12 CV 4 cylindres Torpedo 1911, Panhard Levassor 1913, Ford T 1924, Peugeot Quadrilette de 1924, Lincoln 1928, Citroën Kégresse, Ford A 1930, Hispano Suiza 1934, Delage 1934, Packard de 1935, pour les plus anciennes. Facel, Cisitalia ou un plateau de Fiat populaires et dérivées pour une époque plus récente.

SEPTEMBRE2014-3918.JPGLa legendaire Harley Davidson


Le sport automobile est également présent. Il est bon de rappeler que le prince Rainier III s'est essayé à la compétition automobile en participant au tour de France auto de 1953 au sein de l'écurie René Bonnet, sous le pseudonyme de Louis Caraldès. C'est ainsi que l'on peut découvrir un beau plateau de sportives : grand tourisme avec Maserati et Ferrari, Formule 1 avec Cisitalia, Ferrari et Matra.

SEPTEMBRE2014-3923.JPG

Koehler Escoffier 500cm3 surnommé la mandoline de fabrication Française


 Mérite encore d'être vu un bel ensemble de véhicules dont les noms et les silhouettes demeurent attachés à l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale et nous rappelle une période sombre de notre histoire. Jeep, Ford, Dodge, GMC, command-car, sans oublier les « belles américaines, de l'après-guerre : Cadillac 1953, Chrysler Imperial de 1956, Buick Skylark 1966 ··· et quelques-unes unes des plus prestigieux modèles conçus par Maserati, Jaguar et Rolls Royce.

SEPTEMBRE2014-3930.JPG

Magna Debon de 1927, 350cm3 BMSS supersport


 Des voitures hippomobiles (berlines, calèches, coupés···) aux armes du Prince Charles III et du Prince Albert Ier, le « Break de chasse » Ford du Prince Louis II, la « Floride » et le taxi londonien qu'utilisait la Princesse Grace apportent une touche plus personnelle à la Collection. Certains modèles présents sont vraisemblablement uniques comme la Panhard & Levassor 1907 type U2 ou l'étonnante Super 1911 à 2 places en tandem.

SEPTEMBRE2014-3949.JPG

FN de 1925 en 4 cylindres type M50, 750cm3


 Mais passons aux motos qui nous intéressent, enfin ce qui m'intéresse plus que les voitures vous l'avez certainement deviné ! Dans le cadre des 20 ans du club des motos et scooters anciens de Roquebrune Cap Martin dans les Alpes Maritimes, il est organisé une exposition de motos et scooters anciens, sur le thème "Engins de course ».

SEPTEMBRE2014-3950.JPGDollar une moto Française


Une collection unique de motos anciennes de prestige que des pilotes de renom ont posséder et dont certains collectionneurs se sont arrachés à prix d'or, comme par exemple l'Indian 4 cylindre 1300 de Steve McQueen ou encore la Brought Superior 1938 de Lawrence d'Arabie vendu à 350000€.

SEPTEMBRE2014-3955.JPGLe club des motos et scooters anciens de Roquebrune-Cap-Martin a été créé au début de 1997 par un passionné de deux-roues anciens, André Mazzoni que je connais depuis plus de 20 ans. Il a réussi le tour de force de réunir les plus prestigieuses motos venant des quatre coins de l'Europe et dont les collectionneurs tiennent plus qu'a la prunelle de leurs yeux.

SEPTEMBRE2014-3958.JPGLa phénomenale Bohmerland 600cm3 a 3 places (350000€) 3 exemplaires au monde


Imaginez-vous un peu ! Georges un membre du club a ramené d'Italie un camion de onze motos d'une valeur de 4 millions d'euros...de quoi attraper des sueurs froides sur l'autoroute pendant tout le trajet. Hallucinant !

SEPTEMBRE2014-3966.JPGla legendaire indian de Steve Mcqueen à 4 cylindres


Dans le musée du Prince il était donc exposé plus de 120 modèles d’exception qui circulaient jusque dans les années 1960 sur les routes d’Europe. Des modèles et des marques mythiques comme Ravat, Radior, Monet-Goyon, Terrot, Libéria, Hercules, Indian, Harley Davidson, Royal Enfield…  qui attendaient passionnés et  néophytes, grands ou petits.

SEPTEMBRE2014-3971.JPGIndian Chief Black Hawk


La qualité et la rareté de ses pièces a permis au musée du Prince de devenir pour quelques temps la plus belle collection de motos au monde. Il est fascinant de nos jours, de découvrir toutes ces machines et de constater la stupéfaction des gens, lorsqu'ils découvrent des dizaines de marques disparues de nos jours.

SEPTEMBRE2014-3983.JPGLe Servi Car Harley Davidson pour les services de Police ou Postaux des US


On pouvait admirer une Motoconfort C45S de 1951, une très belle Monet-Goyon, une Puch 250 de 1955, uneTerrot latérale de 1930, une Berneg type Fario 175cc 2 cylindres 1956, une Ducati 450 Desmo, une Motobécane 350 B4L de 1930 et encore une Magnat-Debon, Moto Sacoche (Suisse), Motobécane Super-culasse de 1936.

SEPTEMBRE2014-3992.JPGLe Cafe Racer Guzzi Le Mans et un moteur de V11


Puis bien sur les Laverda, MV Augusta, Moto Guzzi, Benelli, Flandria, Gilera, Bianchi 500 sport de 1938, Stucchi 750 de 1918, Garelli, Rumi, Morini 250, Une Harley Davidson Aermacchi, Bimota 500 "V due" et aussi bien sur  toutes les nippones, Honda, Kawa, Suzuki.....

SEPTEMBRE2014-4011.JPGDucati 350


L'Italie est le pays de la mécanique, tout le monde le sait, celui de la moto, par conséquence. Il a existé en Italie environ 500 marques depuis les origines à nos jours. Les pionniers ayant pour nom Bianchi (marque prestigieuse qui perdurera 71 ans) ou encore Stucchi (premier employeur d'Ettore Bugatti). A 14 ans, je me fis la main sur un Itom, la moto des débuts d'Angel Nieto avant qu'il ne passe sur Derby (champions du monde à 13 reprises). Depuis 45 ans, je n'ai jamais plus arrêté le deux roues auquel, je ne conçois pas la vie sans !

SEPTEMBRE2014-4010.JPGHarley Davidson Aermacchi 350 Ala d'Oro


Pour la petite anecdote. C’est en étudiant les plans d’un petit moteur Français De Dion Bouton que William Harley et Arthur Davidson fabriquent la première Harley Davidson de l’histoire, la Silent Grey sur un monocylindre à soupape d’admission automatique. La mythique et la plus ancienne des marques de moto actuelle a commencé avec un moteur Français….

SEPTEMBRE2014-3893.JPG

La Brough Superior SS100 de Lawrence d'Arabie. Il succombera de ses blessures lors d'un accident avec la moto

 

                                  DIAPORAMA DE L'EXPO


  
Repost 0
Published by BIKER06 - dans SHOW BIKES
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 10:22

Aout-2010-0039.JPG Beaucoup de vieilles marques et de modèles anciens sont présents, voitures sportives, de luxe, populaires, il y en avait pour tous les goûts : des Fiat, des Peugeot, des Citroën, mais aussi des Delahaye, des Talbot, des Corvette et des Jaguar. La plus vieille voiture exposée, une Spider FIAT 509 A, date de 1927. Son propriétaire, Maxime Bontempi, ferrailleur à l'époque, l'a sauvée de la casse en 1955. Pendant quarante-cinq ans il ne l'a pas touchée et ce n'est qu'à 68 ans, arrivé à la retraite, qu'il a décidé de la restaurer.

Aout-2010 0034D’ailleurs parmi cette population de passionnés, il y a beaucoup de personnes de la génération des années 40 et 50 voire 60.  Je rencontre quelques collectionneurs mouginois  connu de l’époque ou je leur distribuais le courrier.

Aout-2010-0023.JPGLa commune de Roquefort Les Pins est idéalement placée, entre Villeneuve Loubet et Grasse, sur la route reliant la mer à la montagne. Le rassemblement, cinquième du nom malgré le mauvais temps, a réuni sur le parking des écoles, l’esplanade du Centre culturel et le jardin des Décades un très large panel de mécaniques anciennes à deux et quatre roues.

Aout-2010-0029.JPG

les americaines sont souvent tres impressionnantes

 

Nicolas Ventugol, mentor de cette manifestation, espère bien n’être qu’au début d’une longue histoire. Celui-ci n’a pas ménagé sa peine, rameutant l’ensemble des clubs autos et motos de la Côte d’Azur. Le principe de gratuité et la mise à disposition de barnums aux exposants ont donné l’élan et dynamisé l’événement.

Aout-2010-0057.JPGAout-2010-0035.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le matin dés l’ouverture à 9H, les tentes à peine montées, déjà les clubs investissent les emplacements. Au centre, sur un établi, un peu de paille, bidons, pompe à essence et divers objets rouillés, une classique sortie de grange aguiche le passant.

Aout-2010-0050-copie-1.JPGLe « Barjoteam » fidèle à son image de poignée en coin nous expose quelques machines de courses dont un 50cc Derbi usine, une 250cc Mondial de 58, 250 Bultaco Metralla et Gilera Saturno. Juste à côté, le stand du magasin « Old Racer » : le sympathique Damien Loubet a déplacé un 350 Terrot HS de 1927 et une 125 Honda RS de Grand Prix. Deux fanatiques de Club Gauthier, Jean Marie Arnold et François Lejars ne manquent jamais une occasion de faire briller les couleurs de leur marque fétiche.

Aout-2010-0004-copie-1.JPG  Contrairement à son nom , Dollar est une marque de moto Française

 

Leur faisant face, l’Association des Rétrocyclettes Villeneuvoise de Jean Louis Péniguet et le VEC Cagnes sur mer de Francis Fournier offrent à notre attention un large éventail de la passion, de la Mobylette à la Kawasaki H2, de la Peugeot P107 au Scooter Rumi, un peu plus d’une cinquantaine de machines.

Aout-2010-0040.JPGAout-2010-0074.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  André Mazzoni et Eric Musso de« Motos et scooters de Roquebrune Cap-Martin » arriveront en milieu de matinée, le premier sur une matchless de 41, le second sur une Favor de 26. On aura aussi remarqué la moto d’un ancien pilote de course Niçois devenu ministre : Christian Estrosi, ancien pilote moto des années 70 - 80 (4 fois champion de France et 1 fois vice champion du monde) qui ne se souvient plus guère qu’il a été motard. 

Aout-2010-0001.JPG

la moto d'Estrosi le ministre aux pertes de mémoire

 

Un incessant ballet de motos et voitures va animer la commune jusqu’au moment ou le ciel décidera de tomber sur la tête de tout ce petit monde par toutatix. Mais les passionnés malgré les conditions sont toujours heureux de se réunir et de bavarder autour d’une table.

Aout-2010-0072.JPGL’étalage de tous ces bouts de ferrailles n’est rien sans ferveur, comme cet homme racontant, chair de poule et larme à l’œil à l’appui, sa main mise sur les deux Egli qui tournaient dans Nice quand il était gamin. Mais n’oublions pas les voitures ! Les deux voitures les plus cotées : une Talbot, année 56, expertisée à 180 000 euros et une Jaguar XK 150 cabriolet, année 57, cotée entre 80 000 et 100 000 euros.

Aout-2010-0078-copie-1.JPGVers 11 h, les véhicules ont fait une sortie d'une vingtaine de minutes, parcourant : Le Plan, le Colombier et Notre Dame sous une pluie diluvienne.

Ont participé à la manifestation les clubs de collectionneurs suivants : 2 CV Club Côte Azur, club « La Luciole », Les Amis des Automobiles Anciennes des Baous, Club Alpine Côte d'Azur, Club des véhicules historiques de Cagnes-sur-Mer, Lambretta Club de France, Collection car's club de Cannes, Amicale Rétrocyclettes Villeneuvoises...

Aout-2010-0065.JPGL'exposition des vielles motos a également attiré beaucoup de monde. Mais ce sont les Lambretta et les Vespa des années 60 qui ont évoqué le plus de souvenirs.
Parallèlement, une bourse aux jouets anciens s'est déroulée dans la salle Charvet et une bourse bien fournie aux pièces détachées auto moto s’était installé dans la pinède qui s’est vite transformé en piscine boueuse pour les exposants.

Aout-2010-0068.JPGDommage pour les organisateurs, car leur rassemblement aura été une jolie réussite. malgré ce dimanche pluvieux . Mais, ce n’est que parti remise et on les retrouvera bien vite pour une sixième édition que nous esperons dés cet hiver avec un soleil plus conforme à la reussite et la bonne humeur des participants.

Aout-2010-0071-copie-2.JPG

                  DAIPORAMA DE CETTE EDITION

Repost 0
Published by BIKER06 - dans SHOW BIKES
29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 11:14

La Monotrace

 

 

 

 

Précédemment je vous parlais des trikes et des motos à 3 roues qu'elles soient une roue à l'avant ou à l'arrière. J'avais retrouvé la photo d'un engin incroyable qui était la possession de mes aïeux.

 

 

Cette moto est la Monotrace Morgan.

 

 

 

 

Mi- auto, mi-moto, voilà un engin fantastique qui ne passe pas inaperçu ! Il s'agit d'un rare (300 exemplaires) Morgan Monotrace (rien à voir avec les British, c'est français) de 1928 : deux roues de moto, un moteur 500 mono placé à l'arrière, deux places en tandem dans une carrosserie qui rappelle un cockpit d'avion et un train d'atterrissage escamotable pour assurer la stabilité à l'arrêt !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quitte à concevoir des motos étranges, il fallait s'attendre, un jour ou l'autre, à ce que quelqu'un les équipent d'un volant.

 

 

Drôle de nom pour un engin qui, à l'arrêt, a quatre points de contact avec le sol. Rien que de très normal lorsque l'on constate que cette "moto" est dotée d'une carrosserie et portes. Il fallait bien pouvoir conserver son équilibre tant qu'elle ne roulait pas. Mais dès qu'elle roule les roues latérales se relèvent au moyen d'un levier.

 

 

 

 

 

 

 

Le Streamliner

 

 

 

 

Partout ou il est question de motos, il est aussi question de vitesse, et quand il est question de vitesse, il est question de records. Comme toute autre entreprise engagée dans les sports mécaniques, Harley Davidson a cherché elle aussi à battre des records qui ont servi commercialement bien que ce ne fut jamais le souci principal des fondateurs.

 

 

En 1965 George Roeder avait établi sur le lac salé de Bonneville dans la catégorie 250 un nouveau record du monde en atteignant les 286 km/h.

 

 

A partir de la ! Les constructeurs mettront au point le streamliner pour améliorer l'aérodynamisme et les performances. Cal rayborn pilote d'usine officiel atteindra les 427 km/h sur un sporster 1458 cc propulsée à la nitromethane en 1970.

 

 

Le streamliner  Harley de Easyriders magasine atteindra les 445 km/h en 1978. La course aux records sur les engins les plus fous avait commencé.

 

 

 

Vous avez vu le film de Burt Munro sur son Indian dans un de mes articles précédemment.

 

 

Le lac salé servira aux records les plus incroyables que ce soit en 2 ou en 4 roues.

 

 

1985 le pilote Dan Kinsey obtient le record mondial, non encore battu à ce jour pour une machine à un seul moteur de 446 km/h en HD et en 1990 l'Easyriders Harley pulvérise les records à plus de 518 km/h. Face à son concurrent Kawasaki, Harley Davidson  n'a absolument pas à rougir mais non seulement il reste recordman pour longtemps.

 

 

On n'oubliera pas de mentionner le coureur Joe petrali qui fut sur Harley Davidson le plus grand talent que le sport moto n'ait jamais produit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les nouveaux concepts :

 

 

 

Franco Sbarro, est né le 27 février 1939, dans les Pouilles (Sud de l'Italie). Fils de fermier, le jeune italien va très vite s'intéresser à tout ce qui touche à la mécanique. Notamment les vélomoteurs et scooters de ses connaissances.

 

Franco Sbarro s'installe en novembre 1957 à Neuchâtel (Suisse) où il travaille comme mécanicien. Deux ans plus tard, il achète un petit garage et se met à son compte.

 

 

Sa rencontre avec Georges Filipinetti le conduira au poste de chef mécanicien de la célèbre Scuderia Filipinetti. Il peut suivre la restauration des AC Cobra, Ferrari P3 et Ford GT40.Sbarro a construit par la suite de nombreuses répliques qui le rendirent célèbre dans le milieu automobile. Entre autres répliques, on notera la BMW 328, la Lola T 70, la Ferrari P 4 ou même la Bugatti Royale  ! Rien n'arrête Sbarro

 

La Nouvelle Monotracer de Sbarro

 

Repost 0
Published by biker06 - dans SHOW BIKES
14 mars 2007 3 14 /03 /mars /2007 18:57

La semaine dernière, je vous parlais de la moto tomahawk fabriqué à partir du moteur de la Dodge Viper.

Cette fois, je vous fais découvrir (pour certains ! car la moto à déjà 3 ans) la Lindbergh bike. Cette moto sur la base d'un moteur de petit avion de loisir et fabrique par JRL Cycle sur un cadre style Jesse James.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette moto était présenté au black Hill's Rally de Surgis 2006 (Gilbert, tu l'as vu ?)

Bien sur cela est un délire de plus à l'américaine qui a la possibilité de pouvoir homologuer ce qu'il veut.Dans une France qui parle de plus en plus de contrôle technique pour les motos et de rigueur de normalité et d'intolérance, ne jetons pas la pierre à nos cousins qui peuvent encore prononcer le mot liberté.

 

 

 

 

JRL  CYCLE est le fabricant autorisé de la première  usine de motos radiales faite sur mesure. L'accord entre la technologie de Rotec et de JRL Cycle fournit l'expertise et l'homologation (aux US bien sur !) pour permettre la conversion de l'avion à la moto, d'avoir aucun risque et de fournir une alternative sûre de fonctionnement doux aux v-Twin frottés. Vous obtenez deux fois le couple, la moitié de la vibration et un démarreur qui s'adapteront dans la paume de votre main. Le radial a été développé pour l'avion en raison de sa fiabilité et de sa puissance. Le bruit incroyable est juste une bonification ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La  moto est actionnée par un moteur  radial de 7 cylindres  110hp 7 de la technologie  Rotec. Rotec est une compagnie australienne.

 

Quelques détails techniques :

Chaque moteur Rotec R2800 est fourni avec :

Un accouplement en caoutchouc de1 Carburateur de 40mm et 2 colliers de la conduite de  1 moteur

De  1démarreur  

D'un alternateur et d'alliage de 7 moignons d'échappement de  14 boulons et rondelles de 1 rondelle d'appui vertical  et 6 boulons et rondelles

De  1 crème de module et de radiateur d'allumage

De 1 bobine d'allumage de 1 x 12 volt (modèle automatique)

1 déclenchement de magnéto  (à semi-conducteurs)

 2 boutons de rotor  (allumage)

1 harnais de câblage d'allumage de 1 filtre d'huile de filtre modèle de bloc  d'automobile comprenant le filtre

1 x dans la ligne filtre d'huile entre le carter de vidange sec et de récupération la pompe 2 tasses supérieures en acier de bâti de moteur  2 bornes inférieures en acier de bâti de moteur  4 coussins en caoutchouc de moteur des ensembles  2 vis de chapeau inférieures du bâti de moteur de  M8

 

 

Les moteurs Rotec sont assez petit pour mettre dans toutes  sortes de différentes bases.


Repost 0
Published by biker06 - dans SHOW BIKES
26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 13:35

En Janvier 2003 le constructeur américain présentait un prototype bien achevé d'une moto à 4 roues couplé.

Pour la semaine bike de Daytona  2007 cet engin sera de nouveau présenté au public bikers de la station balnéaire la plus réputé de Floride. L'engin remis au point par quelques imperfections de conduite est donc une nouvelle fois d'actualité.

Quelques démonstrations de vitesse sur le circuit du speedway devraient homologuer un record de vitesse pharamineux. Car le modèle qui sera sur le circuit des 200 miles de Daytona ne marchera pas uniquement au sans plomb mais avec un nitrometane adapté à l'occasion.

Le constructeur parie sur une production de 500 de ces bécanes qui pour l'instant ne s'est vendu qu'a une dizaine de furieux de la poignée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mi-moto Mi-ssile sol-air

Les salons automobiles sont souvent l'occasion de découvertes d'engins mi-moto, mi- auto : concepts souvent proches de la réalité.

Au  salon nord-américain de Detroit, Chrysler vient de présenter la Dodge Tomahawk , une moto à quatre roues aux allures de monstre sortis tout droit du dernier épisode de Terminator. Le tout est mu par un moteur de Viper.

Au-delà de l'exercice de style, l'engin roule réellement et a réalisé ses premiers tours de roues sur le stand de la marque. Il a donc largement dépassé le stade de la maquette en bois, style B-King.

 

 

Quant aux chiffres, ils sont éloquents : 10 cylindres en V pourvus de l'injection, 8300 cm3 (8277 cm3 pour être précis), permettant de développer 500 chevaux à seulement 5600 tr/mn et un couple faramineux de 71,2 mkg encore plus bas à 4200 tr/mn. Avec un poids de - seulement - 680,4 kg, l'engin propose un rapport poids/puissance démentiel. Bref, la "moto" s'apparente plus à un dragster, même si elle se contente de sans-plomb avec un taux d'octane de 93 !

Pour le Vice-président du Design de Chrysler, "La philosophie de Dodge est un défi permanent lancé à l'homme pour prendre la vie à bras le corps. La Tomahawk en est l'exemple concret : mélange de passion et d'extrêmes."

 

 

 

 

 

 

 

  Le châssis du Tomahawk est basé sur une structure en aluminium taillé dans la masse. Avec une longueur de 2642 mm, et un axe de bras oscillant dans le prolongement du cadre, la maniabilité n'est pas son point fort. Malgré tout, les deux roues avants (pneus Dunlop spéciaux en 120/60) et arrières (pneus 150/50) sont indépendantes, permettant ainsi de prendre des virages avec un angle de braquage de 20°, tout en permettant à la moto de prendre 45° d'angle ! Le freinage est assuré par des double-disques de 508 mm, étriers 4 pistons pour chaque roue : soit 16 pistons au total.

Et pour ceux qui seraient tentés de l'essayer un jour, Dodge annonce un 0-97km/h en 2,5 secondes avec une vitesse maximale de 583 km/h. De quoi donner quelques frissons garantis à son pilote.

Quelques données techniques et rapides :

Bien déguisé et mis en valeur par un superbe habillage d’alu brossé, le bloc moteur est le V10 de la dodge viper. Et oui, folie des ingénieurs. Cette machine pèse 680Kg, 2.59m de long et 70cm de large.

C’est un bloc alu V10 à 90° et 20 soupapes de 8277cc, développant 500cv à 5600 tours (soit 60.4cv au litre). Le refroidissement liquide est assuré par un double radiateur alu et admission d’air forcé par turbine. L’échappement est assuré par un double collecteur, silencieux central : du genre 10 en 2 par paire en 1. Et le bruit est assez monstrueux. La boite est à 2 vitesses à embrayage assisté (double disque à sec).

Le réservoir ridicule de 12 litres contenant de l’essence sans plomb. Très peu de Km possible. Mais les sensations seront la et de courte durées. Les performances sont de 100Km en 2.5 secondes et une vitesse maxi theorique de 644 Km/h.

Quand au châssis il ne possède pas de fourche avant, la direction est assurée par un système de tringlerie qui dirige les roues avant suspendus indépendamment par un système de rotules articulées et réglable. Les jantes sont en alu accueillant des pneus de type Dunlop quand à l’arrière nous trouvons un bras oscillant en acier avec un mono amortisseur à biellettes, réglable et les roues sont en alu accueillant des pneus P150/50.

Le freinage est assuré par des disques de 508m/m et chaque disque dispose de 2 étriers à 4 pistons.

Et vu le poids de l’engin il y à même une béquille hydraulique.

   

Moteur type 10 cylindres en V-refroidissement liquide

 Cylindrée                               8277 cm3

 Puissance                               500ch à 5600tr/min

 Couple                                    71mkg à 4200tr/min

 Démarrage                            électrique

 Lubrification                          carter humide

 Carburation                           injection électronique

  Embrayage                            double disque à sec, commande hydraulique

 Boîte de vitesses                   2 rapports : 1ere 18 :38 / 2e :23 :25

 Chaîne secondaire                2 chaînes à joints toriques

 Cadre                                     monocoque en aluminium

 Longueur                               2590 mm

 Largeur                                  704mm

 Empattement                         1930mm

 Garde au sol                          123mm

 Hauteur de sel                                  737mm

 Poids à sec                             680.4Kg

 Suspension avant                  double bras parallèles avec mono-amortisseur

 Suspension arrière                mono amortisseur réglable en pré-charge

 Fein avant                              4 disques 508mm – 4 pistons opposés

 Freins arrière                        4 disques 508mm 4 pistons

 Roues                                    pleines 20 x 4 av. 20x5 Ar.

 Pneus avant (2)                     120/60  R20

 Pneus arrières (2)                 150/50  R20

 Réservoir                              12.3 L

 Coloris                                   métal 

Repost 0
Published by biker06 - dans SHOW BIKES

Articles Récents