Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 15:47

L'entrée du vieux Nice coté place Garibaldi

Souvent le hasard fait bien les choses et les rencontres entre bloggeurs et bloggeuses peuvent réserver bien des surprises. En bien ! bien entendu ….
Depuis  pas mal de temps, j’ai une correspondante qui se trouve à la chaux de fonds en Suisse, la ville de Monsieur Chevrolet, celui la même qui donna son nom à l’une des marques de voitures les plus prestigieuses qu’il soit. Mais bien que je sois un admirateur de cette marque de voitures (corvette) après la Mythique Harley Davidson l’incomparable légende motorisé, notre bloggeuse n’est pas venue par hasard sur mon site. Non ! Elle est venue car elle est une authentique Niçoise expatriée  en Suisse depuis plus de 40 ans. Mariage oblige !! hi hi hi
La socca chez René une veritable institution

Elle est venue sur mon blog car quelques un de mes articles lui font rappeler le pays tellement aimé, celui que l’on n’oublie jamais même si l’on se retrouve à l’autre bout du monde. A l’image de Garibaldi, un Niçois reste Niçois avant tout et pour toujours. L’identité Niçoise reste ancrée en vous pour l’éternité.
Bien évidement Josette a conservé beaucoup de famille dans le Comté de Nice (Countea de Nissa). Sœur, beau frère, neveu et filleule sont toujours installés dans le pays (Paìs Nissart).
























Je reçois donc un mail de «
Marraine Suisse » c’est le nom de son blog, désirant me rencontrer pour sa venue dans la famille. Josette ne reste que quelques jours car son mari est resté en Suisse en étant en petite forme. Le RDV est pris au restaurant de son neveu derrière Acropolis. Mais avant cela, je profite avec Soso d’aller dans le vieux Nice  (lou vieì Nissa) car c’est le moment des soldes et parcourir les vieilles rues de la cité des Anges, c’est toujours très animé et folklorique dans le cœur de la ville.
Les bancs de pécheurs sur la place Saint François
 
Nous sommes en période de grandes affluences touristiques, le Niçois ou l’italien ne se remarque pas trop en ce moment dans le vieux Nice, car nous entendons toutes les langues que l’Europe peut composer. Qu’a cela ne tienne ! Rien ne nous empêche d’aller « Chez René » dans la rue Pairoliere (carrièra pairoliera) pour manger la meilleure socca du pays. Atchidenté ! On ne peut pas aller dans le vieux Nice sans manger cette spécialité, il faudrait ensuite aller se confesser du péché à sainte Reparate. « Notre socca qui est aux Niçois que ton gout soit bien au delà …… » Avec un morceau de pissaladière et des petits farcis, Soso et moi même avons déjà commencé l’apéro dinatoire divinement.
























Eglise Sainte Reparate - Le Palais Rusca et la Tour de l'Horloge

Zou ! On va retrouver Josette au restaurant de son neveu à la rue Smollet. Restaurant « Les jours heureux »
On arrive bien sur en Harley Davidson pour que l’on  puisse nous reconnaitre tout de suite. Josette est déjà en terrasse toute joyeuse et toute contente de nous retrouver en vrai et non virtuellement.
Les embrassades et les présentations sont faites et on remarque beaucoup de bonheur dans les yeux de Josette. Elle nous présente son neveu qui tout de suite nous dit : On se connaît … exact !
Restaurant les jours heureux dans la rue Smolett proche de Garibaldi

On c’était rencontré lors de l’un de nos rassemblements Harley Davidson dans l’arrière pays Niçois. Et Oui Philippe possède un modèle « Sporster » qui se trouve d’ailleurs devant le restaurant. C’est la première surprise.
Philippe et son Harley Davidson Sporster devant le restaurant

Le restaurant de l’extérieur ne paye pas de mine et son nom laisse  penser que c’est un resto comme les autres. Mais une fois passé l’entrée, on plonge dans les années 50/60 très Rock & Roll. Philippe et Sabrina ont transformé le restaurant en « Dinner » à l’américaine. Des pochettes de vinyles de Bill Haley ou d’Elvis Presley parsèment les murs. Le comptoir en briques rouges fait tout de suite penser aux usines de la compagny Harley Davidson de Milwaukee. Mais, j’aperçois aussi quelques décos de Cox et de combi car. Philippe possède un combi car Volkswagen comme mon gendre et ma fille. C’est aussi du style « Peace & Love. Seconde surprise !

Soso et Josette font connaissance

Tout en discutant à table avec
Josette et Soso, notre Suissesse d’adoption, nous apprends que son neveu a travaillé au restaurant des PTT (paye ta tournée) pendant 16 ans. Troisième surprises cher collègue !! hi hi hi
le bon vieux temps du Rock & Roll

Je n’ai pas pour habitude de faire de la publicité sur mon blog pour tel ou tel produit mais la gentillesse du maitre des lieux qui vient de s’installer depuis à peine 9 mois et l’accueil fort sympathique m’oblige à vous conseiller cette adresse (14 rue Smollet) quand vous viendrez à Nice.

Une formule petit déjeuner à 3€ avec viennoiseries, café, thé ou chocolat plus jus d’orange, des formules déjeuner à 10,50€ et des plats du jour à 8€ et vous comprendrez qu’il faut venir ici car en plus le sourire et la bonne humeur sont gratuites. Une belle rencontre avec toujours autant de plaisir. A bientôt
Josette et bon retour dans la ville qui vient d’être classé par l’UNESCO.
si si pronto ! vous etes bien dans un restaurant des sixties


Et comme le dirait un proberbi Nissart : Cadun es couma li sieu acioun lou fan  marit couma la rougna, o bouon couma lou pan. Issa Nissa per sempre. C’était une journée vraiment bonne !!


*Vous pouvez aussi cliquez sur CE FICHIER pour un petit compte rendu de la cuisine Niçoise en version Francaise & Nissarde.

  

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents