Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 19:12

photos-2013-0314.JPG Londres, 2 octobre 1872 : Phileas Fogg, gentleman anglais, curieux, à la fois ponctuel et méticuleux, se rend comme tous les jours au Reform Club. En feuilletant le Morning-Chronicle, il apprend qu’il est possible d’accomplir le tour du monde en 80 jours, avec l’ouverture d’une nouvelle section de chemin de fer en Inde...

photos-2013-0282.JPGUne vive discussion s’engage et il parie 20 000 livres avec les membres de son club qu’il parviendra à boucler le tour de la terre en 80 jours : "Un anglais ne plaisante jamais quand il s’agit d’une chose aussi importante qu’un pari"... "Donc, ajouta-t-il en consultant un calendrier de poche, puisque c’est aujourd’hui mercredi 2 octobre, je devrai être de retour à Londres, dans ce salon même du Reform Club, le samedi 21 décembre, à huit heures quarante-cinq du soir".

photos-2013-0052-copie-1.JPGDépart imminent ! Le pari est lancé… Accompagné de son domestique Passepartout, Phileas Fogg, prend le train pour Paris... Soupçonné, à tort, d’être l’intrépide voleur de la Banque d’Angleterre, il sera également suivi tout au long de son périple par le détective Fix qui ne parviendra cependant jamais à l’arrêter.

photos-2013-0037.JPGLes aventures mènent nos deux compères aux Indes. N’écoutant que son courage, Phileas Fogg sauve du bûcher, la princesse Aouda. En Amérique, Phileas Fogg doit faire face à l’attaque du Pacific Railroad. Il parvient à sauver le brave Passepartout, enlevé par les Sioux.

photos-2013-0040.JPGphotos-2013-0223.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Et pour réussir son pari, il n’hésite pas à emprunter une multitude de moyens de transport : paquebots, train, voitures, yachts, traîneaux, et même éléphants. Croyant avoir une journée de retard, son fidèle domestique s’aperçoit qu’en ayant voyagé d’ouest en est, ils avaient remonté le temps... et gagner 24 heures...

photos-2013-0068-copie-1.JPGPhileas Fogg a donc 80 jours pour faire le tour du monde. Pas de temps à perdre. A Londres, le héros de Jules Verne saute dans un train, direction la France puis l’Italie, pour rejoindre enfin le Canal de Suez, liaison vers l’Asie.

photos-2013-0084.JPGDans sa valise, très peu de choses… surtout du rêve, de l’ambition et un esprit d’aventure sans restriction. Entre Paris et Brindisi, il fait escale. Sa boussole affiche : 43° 46’ 29’’ Nord / 07° 29’ 59’’ Est. Nous sommes à Menton la perle de la Cote d'Azur. Sa valise se charge d’un citron, fameux antiseptique, toujours utile pour la route… Et nous voici embarqués pour l’aventure ! Pour ses 80 ans, la Fête du citron nous offre un tour du monde dans les Jardins Biovès !

photos-2013-0118.JPGOn plonge tout de suite dans les pages du célèbre roman « Le Tour du Monde en 80 Jours » à l’occasion du 80ème anniversaire de la Fête du Citron ! Vous allez  monter à bord du paquebot qui traverse le Canal de Suez et vous découvrirez la pyramide du Caire et l’une de ses mosquées traditionnelles. Puis laissez-vous envoûter par les bayadères indiennes et rencontrez l’éléphant de Phileas !

photos-2013-0120.JPGDécouvrez  ensuite le charme d’une jonque et vibrez de poésie face à une pagode… Parcourez les grands espaces américains en traineau jusqu’à atteindre la Statue de la Liberté. Envolez-vous en montgolfière. Prenez place à bord du train sur les rails du « rail road ». Revisitez Londres avec son Tower Bridge ! Devenez membre illustre du célèbre Reform Club. Flânez devant l’imposante Big Ben.

photos-2013-4161.JPGphotos-2013-0121.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Devenez un aventurier des temps modernes. Plongez-vous dans l’univers de la Déesse Kali. Agrippez-vous en montant en voiture sur les routes de Hong Kong. Partez à l’aventure en Afrique à dos de dromadaire. Grimpez à 4000m d’altitude sur les pistes glacées de l’Himalaya. Le citron de Menton vous mène vers de nouvelles aventures ! A Menton, il est le prince de la cité… 

photos-2013-0140.JPGL’essentiel de la production mondiale est localisée dans les zones qu’il a parcourues : bassin méditerranéen, et côte californienne. De l’Italie, 2ème producteur de citron d’Europe, à la Grèce, où le citron est le fidèle compagnon de l’huile d’olive dans la cuisine, il longe ensuite Israël en paquebot, où l’on produit 62 000 tonnes de citron par an.

photos-2013-0155.JPGEn Inde, on connaît le citron pour une toute autre légende... celle du régime indien : Prenez un pépin entre vos doigts et pressez-le fortement sur votre lobe d’oreille. Comptez jusqu’à 10 et recommencez 10 fois sur chaque lobe. Cette méthode ancestrale élaborée par des princesses indiennes servait, dit-on, de coupe faim. Elles, qui s’attardaient de longues heures à leur beauté, donnèrent aux graines de citron des vertus insoupçonnables …

photos-2013-0163.JPGAu Japon, il est largement utilisé dans l’alimentation avec le poisson cru. Il fait ensuite escale en Californie, où l’Eurêka, la variété de citron la plus développée dans le monde, se trouve majoritairement. C’est sûr, Phileas Fogg le proposera à son retour pour accompagner son « English tea »…

photos-2013-0184.JPGAlors, ce héros n’est-il pas le premier prescripteur du citron de Menton ? Connu dans le monde entier, le citron de Menton se différencie des autres agrumes par son taux plus élevé de limonène 3 et par sa teneur en paracymène 3. Son goût est d’une finesse à faire frissonner les papilles. Le bassin méditerranéen est la principale zone de production du citron, avec en tête l’Italie (région de Gênes) et l’Espagne.

photos-2013-4181.JPGphotos-2013-0106.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très apprécié des médecins arabes, grecs, latins dès le XXème siècle, le citron était recommandé par le philosophe persan Avicenne, pour lutter contre les palpitations, tandis que Sainte Hildegarde le conseillait contre la fièvre. Au Moyen-âge, il était considéré comme un puissant antidote contre les poisons et venins. Associé au thym et à l’ail, le mélange servait à prévenir des épidémies.

photos-2013-0204.JPGL’amertume de ses pépins lui donna la qualité de vermifuge. Antioxydant, le citron empêche également aux autres fruits de noircir et de perdre leurs vitamines, grâce à leur peau ou à leur jus. Ajouté à cela des propriétés antiseptiques, le citron est employé dans de nombreux traitements contre le mal de gorge ou encore en cosmétologie pour éclaircir le teint. Mais le mieux de tout reste son utilisation secrète… Le jus de citron a le pouvoir d’être une encre invisible ! Il suffit ensuite de chauffer la feuille au-dessus d’une chandelle pour voir apparaître les mots.

photos-2013-0241.JPGSi l’on est certain que le citronnier est asiatique, son origine exacte reste incertaine. Il aurait emprunté les routes de l’Ouest, au gré des diverses activités humaines, jusqu’à arriver en Mésopotamie. Durant la captivité de Babylone, les Hébreux apprendront à le cultiver. Ils en firent même un fruit sacré, employé dans certaines cérémonies, comme celle de la fête des Tabernacles.

photos-2013-0244.JPGDes spectateurs de toutes les latitudes viennent chaque année à Menton, revivre la féérie de la Fête. Ils sont du Danemark, du Canada, de Hong Kong ou d’Israël à faire le voyage pour ce fruit couleur soleil. Le citron de Menton a une notoriété internationale. Les compagnies aériennes ukrainiennes, anglaises ou encore suédoises parlent de la Fête du Citron. Plus de 6 000 professionnels du tourisme mondial annoncent cet évènement dans leurs rubriques.

photos-2013-0269.JPGEst-ce parce qu’on peut manger sa peau comme celle d’une pomme, ou qu’un seul zeste suffit à nous dévoiler toute sa finesse, quoi qu’il en soit il fait partie de notre patrimoine gustatif français. Menton, la ville des jardins, s’attache à préserver son trésor.  Lieu parfait pour ressentir la douceur de vivre, Menton est une destination authentique et généreuse, comme son citron... Une perle de la Méditerranée aux couleurs acidulées, à savourer absolument !

photos-2013-4126.JPG

Je peux déja vous annoncer que la Ville envisage déjà l’accostage du Nautilus en mer mentonnaise, pour une 81e édition de la Fête du Citron qui mettra donc de nouveau l’œuvre de Jules Verne à l’honneur, autour du thème de « 20 000 lieues sous les mers ».

                                     DIAPORAMA DE LA FETE


  

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents