Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 00:11

SEPTEMBRE2014-1096.JPG

Suspendu à 429 mètres d'altitude entre ciel et terre, le jardin exotique d'Eze village est le lieu privilégié pour s'imprégner de l'atmosphère de la Riviera. Invitation à la flânerie depuis l'un des espaces contemplatifs ouverts sur l'un des plus beaux panoramas du monde ou cheminement autour de l'histoire et des traditions d'Eze.

SEPTEMBRE2014-1122.JPGSEPTEMBRE2014-1130.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Miroirs d'eau, brumisateurs, apportent une note de fraîcheur à ce jardin où les déesses de terre, sculptures de Jean-Philippe Richard, et les plantes exotiques se côtoient avec harmonie au-dessus de la Méditerranée. Au sommet du village perché, au milieu des ruines de l’ancien château et surplombant la Méditerranée,  ce jardin exotique est un jardin à vivre. Au milieu de plusieurs centaines d’espèces de plantes exotiques (cactus, aloès, agaves...) la visite est une invitation à la découverte à la fois végétale, thématique et artistique.

SEPTEMBRE2014-1172.JPG

Les différents parcours sont ponctués d’espaces pour se détendre, se rafraîchir ou encore s’imprégner de la lumière et des paysages spectaculaires. Le jardin d'Èze, aussi appelé jardin botanique d'Èze, (Alpes-Maritimes) est un jardin botanique situé sur un terrain escarpé. Il est renommé pour son impressionnante collection de cactus et plantes grasses, qui ont trouvé un terrain favorable dans le climat de la Côte d'Azur.

SEPTEMBRE2014-1135.JPGSEPTEMBRE2014-1142.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le jardin a été créé après la Seconde Guerre mondiale sur les ruines d'un château par le maire André Gianton et Jean Gastaud du Jardin exotique de Monaco. Il est situé sur un terrain escarpé à 400 métres au-dessus du niveau de la mer avec des vues panoramiques sur toute la région. Il contient une collection importante de cactus* et de plantes succulentes de diverses origines.

SEPTEMBRE2014-1156.JPGLa collection inclut les genres et espèces Cephalocereus senilis, Echinocactus grusonii, Ferocactus pilosus, Opuntia, Neobuxbaumia polylopha, Trichocereus pasacana, Aeonium arboreum, Aeonium canariense, Agave americana picta, Agave americana marginata, Agave salmania, Agave victoriae-reginae, Aloe arborescens, Aloe succotrina, Aloe ciliaris, Aloe ferox, Carpobrotus edulis, Echeveria elegans, Euphorbia coerulescens, Pachyphytum oviferum, Yucca elephantipes.

SEPTEMBRE2014-1176.JPGSEPTEMBRE2014-1180.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1706, pendant la guerre de Succession d'Espagne, Louis XIV (encore lui) ordonna la destruction du château sur les recommandations de son ingénieur Vauban (toujours lui): " Monsieur, le roi ayant vu ce que vous mandez de la situation du château d'Eze qui appartient en propre à Monsieur le duc de Savoie, et est précisément sur le chemin de Villefranche à Monaco et qu'il pourrait interrompre cette communication, S.M. qui n'a rien à ménager avec ce prince, m'a ordonné de vous faire savoir qu'elle désire que vous fassiez raser ce château, afin de pouvoir conserver cette communication".

SEPTEMBRE2014-1162.JPGA la Belle Epoque, les ruines du château sont l'objet de visites des premiers touristes qui viennent profiter de la vue exceptionnelle. Après une longue ascension depuis le Bord de Mer les visiteurs s'y accordent un moment de détente. Les élégantes s'assoient sous leurs ombrelles et les hommes posent leur veste. Un commerçant bien avisé y installa une buvette.

SEPTEMBRE2014-1151.JPGSEPTEMBRE2014-1149.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la seconde guerre mondiale des dizaines d'hommes transportent sur leur dos des sacs remplis de terre et de moellons vers les ruines du château où subsistent toujours quelques pans de murs. C'est là qu’André Gianton, le maire de l'époque, avec le concours de Jean Gastaud père du Jardin exotique de Monaco, a décidé de créer un jardin exotique. Le site est bien abrité des vents du nord par le plateau de la Revère et sa déclivité assure un drainage efficace. Car il s'agit d'implanter ici des plantes adaptées à la sécheresse : des cactus, des agaves, des aloès…

SEPTEMBRE2014-1168.JPGSur les photos de l'époque les parterres sont parsemés de jeunes coussins de belle-mère, certains sont encore dans leur pot, entourés d'euphorbes juvéniles. Véritable gageure et pari sur l'avenir. Devant le succès d'une telle initiative cette première phase d'aménagement fut bientôt suivie d'une seconde.

SEPTEMBRE2014-1141.JPGSEPTEMBRE2014-1165.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hiver 2004, le Jardin exotique laisse la place à un nouveau concept de Jardin. Un Jardin où, à côtés des plantes exotiques, plusieurs parcours se superposent, artistique, thématique ponctués d'endroits pour se détendre et s'imprégner de l'atmosphère des lieux...

SEPTEMBRE2014-1181.JPG"C'est du soleil que j'ai appris cela, quand il se couche, il répand alors dans la mer, l'or de richesses inépuisables". Séduit par le panorama visible depuis les ruines du château, Frédéric Nietzsche a écrit les pages les plus célèbres d'"Ainsi parlait Zarathoustra", inventant le qualificatif alcyonien pour définir la qualité du bleu qu'il avait sous les yeux cet hiver de 1883.

SEPTEMBRE2014-1186.JPGSEPTEMBRE2014-1197.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis le sommet à 429 mètres d'altitude, le regard embrasse toute la Riviera et même davantage... La vue s'étend de l'Italie aux montagnes de l'Esterel et à l'hiver par temps clair, on distingue la Corse. Une table d'orientation en lave émaillée assiste le visiteur en situant les principaux lieux.

SEPTEMBRE2014-1193.JPGImmédiatement à l'est, sur la crête voisine, avec le rocher de la " Tête de Chien " dans le fond, une belle propriété attire l'attention avec ses jardins en terrasses et ses allées bordées de cyprès qui ont bien repoussé depuis l'incendie de 1986.

SEPTEMBRE2014-1218.JPGSEPTEMBRE2014-1222.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est le Château Balsan. Selon une tradition orale, Alfred Hitchcock y aurait tourné une scène de son film "La Main au collet" avec Grace Kelly et Cary Grant. Parmi les toits du village aux camaïeux d'orangés, on remarque le petit clocher de la chapelle des pénitents blancs et surtout l'ancienne résidence du prince Guillaume de Suède avec sa terrasse surplombant la Méditerranée. C'est aujourd'hui un hôtel de luxe.

SEPTEMBRE2014-1194.JPGEn contrebas, la petite station balnéaire d'Eze Bord de Mer avec ses villas du début du XXe siècle, est devenue le lieu de résidence ou de villégiature de plusieurs célébrités, la princesse Antoinette, sœur du prince Rainier de Monaco ou du chanteur du groupe de rock U2 pour ne citer qu'eux.

SEPTEMBRE2014-1233.JPGSEPTEMBRE2014-1236.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En contrebas des ruines du château, un espace contemplatif accueille le visiteur pour apprécier le paysage mais aussi pour rêver et s'évader. Version moderne des enclos médiévaux où l'on s'isolait pour une pause dans la vie quotidienne.

SEPTEMBRE2014-1245.JPGConstitué d'une terrasse surplombant la mer aménagée de sièges ergonomique en teck, ce lieu, légèrement à l'écart des allées passagères permet de se retirer pour s'imprégner de l'atmosphère du lieu. Lieu de vision, l'espace contemplatif par son intimité incite aussi à se détendre, à se reposer, à lire, à penser. Il évoque aussi certains lieux de nos jardins publics d'autrefois où chacun se retrouvait pour un moment de quiétude et rester hors du temps. Un brumisateur et un miroir d'eau apportent une note de fraîcheur à l'endroit. Une petite cascade se faufilant entre les contreforts rocheux rompt, par moments, le silence de son murmure.

SEPTEMBRE2014-1242.JPGSEPTEMBRE2014-1255.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour arriver à Eze village, il faut traverser un énorme viaduc. Une légende est associée à celui ci mettant en scène le diable et un paysan: Ce dernier passa avec le diable le marché suivant: un pont en échange de l'âme du premier être vivant qui le traversera. Toute la nuit le paysan ne put dormir, torturé par l'idée de sacrifier une innocente victime.

SEPTEMBRE2014-1282.JPGAu petit matin, il se présenta sur la route et découvrit un superbe pont de huit arches de pierres de taille... mais il découvrit aussi le diable de l'autre coté attendant son du. Soudain le berger ramassa un bâton et le lança sur le pont. Son chien se précipita pour l'attraper offrant du même coup son âme au diable. Satan, dépité de s'être fait berné, s'en alla en promettant qu'on ne le lui reprendrait plus.

SEPTEMBRE2014-1268.JPGSEPTEMBRE2014-1274.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*Une plante est dite grasse ou succulente lorsqu'elle emmagasine l'eau pour résister à la sécheresse. Si le Jardin d'Eze possède de nombreuses succulentes venues d'Afrique ou d'Amérique adaptées aux climats arides, il existe aussi des plantes succulentes vivant dans d'autres milieux, autour de la Méditerranée ou en forêt tropicale.

SEPTEMBRE2014-1285.JPGSEPTEMBRE2014-1284.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le stockage s'effectue dans les parties charnues à tissu pulpeux ou fibreux, les feuilles et les tiges en particulier. Ces plantes ont développé des stratégies pour limiter l'évaporation : peau lisse parfois recouverte de cire, pilosité, épines à la place des feuilles. La nature et l'évolution face à des contraintes climatiques comparables en différents points du globe, apportent des réponses similaires au point, parfois qu'il est difficile de distinguer les espèces. Plusieurs plaques donnent des conseils pour apprendre à les différencier.

SEPTEMBRE2014-1289.JPG

 

                              DIAPORAMA DE LA VISITE


  

Partager cet article

Repost 0
Published by BIKER06 - dans PROVENCE & PAYS NICOIS

Articles Récents